Évoquer : définition de évoquer


Évoquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVOQUER, verbe trans.

A.− [Le compl. désigne une pers. ou une chose absente]
1. Vx. Appeler, faire apparaître par la magie. Évoquer les ombres, les morts. Évoquer les esprits, les démons (Ac.). Et, redressant ses poils raides comme des clous, Il évoque, en hurlant, l'âme des anciens loups (Leconte de Lisle, Poèmes trag.,1886, p. 69):
1. hélène. − Je ne vois pas la paix. hector. − Demande à Cassandre de te la montrer. Elle est sorcière. Elle évoque formes et génies. Giraudoux, Guerre Troie,1935, I, 9, p. 84.
P. ext. Interpeller, apostropher (quelqu'un) dans un discours, dans une prière. Orateur évoquant l'ombre d'un héros. Grands appels suppliants, et jamais entendus! Je vous évoque, ô vous, amantes ignorées (Samain, Chariot,1900, p. 52).Ces fantômes, ces flèches et ces démons que nous évoquons à complies (Montherl., Port-Royal,1954, p. 1010):
2. C'est le dernier souffle, qui s'efface dans l'air immobile... La grande vision a disparu. Le premier hymne évoquait Dieu dans le calme souverain de sa lumière immobile. Le second hymne le projette, comme le Dieu de la Sixtine, dans le tourbillon créateur des mondes. Rolland, Beeth.,t. 2, 1937, p. 346.
2. Rappeler par ses propos (quelque chose) à la mémoire de (quelqu'un) Évoquer un souvenir, son passé, les jours anciens; cela lui évoque sa jeunesse. (Quasi-) synon. rappeler, se rémémorer.− Et ces souvenirs de mon frère, que j'étais venu là évoquer, revivaient comme ceux de mon enfance, à travers la nuit du passé (Loti, Mariage,1882, p. 230).De Quincey, au seul mot de « consul romanus », évoquait des pages entières de Tite-Live (Huysmans, À rebours,1884, p. 108).Le cerveau de Goupil revécut le voluptueux souvenir des lippées franches, évoqua les images d'orgies de chair et de sang (Pergaud, De Goupil,1910, p. 17).
Emploi pronom. à valeur passive. Revenir à la mémoire (de quelqu'un). Tout l'effroyable désastre s'évoquait, depuis le départ de Reims, jusqu'à l'écrasement de Sedan (Zola, Débâcle,1892, p. 464).
3. P. ext.
a) [Le suj. désigne l'agent] Faire apparaître par ses propos (quelque chose) à l'esprit.
[Le compl. désigne une réalité dont le suj. a eu connaissance] Évoquer un pays, une région, des amis communs. Synon. faire allusion à.Parle-t-on des injustices suscitées par les préjugés d'ignorance, c'est évoquer les spectres de Dreyfus et d'Esterhazy (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 511).
Emploi pronom. à valeur passive. Les heures et les saisons se succédaient; elles font une masse homogène dont rien ne se détache, ne peut se raconter ou s'évoquer autrement qu'en gros et globalement (Arnoux, Zulma,1960, p. 24).
Spéc., mod. Évoquer une question, un problème. Synon. aborder, mentionner.Il s'est contenté d'évoquer les principaux problèmes d'activité, sans les traiter en détail (Dub.1967).Ceux-ci évoquèrent la question du patriarcat en cour de Rome, faisant valoir que l'élection de Raoul avait été totalement irrégulière (Grousset, Croisades,1939, p. 149).
[Le compl. désigne une réalité gén. imaginaire dont le suj. n'a pas une connaissance directe] (Quasi-) synon. imaginer.Il évoquait du cercueil la poussière qu'elle devait être maintenant (Zola, Rêve,1888, p. 147).Il l'évoquait nonchalante devant un miroir, et active dans la rue (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 489).Alors, pour reprendre courage, ils évoquaient le monde nouveau où les portaient leurs navires (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 579).
b) [Le suj. ne désigne pas un agent] Faire penser à (quelque chose). Déshabillé évoquant des nudités; couleur qui évoque le sang. (Quasi-)synon. suggérer, rappeler.Ce mot de police évoqua aux yeux de Courtenay le spectacle d'une arrestation (Péladan, Vice supr.,1884, p. 302).Et ils évoquaient à eux trois l'idée d'une figure de quadrille (Courteline, Train de 8 h 47,2epart., 6, 1888, p. 162).Cette teinte cuivrée qui évoque l'idée de géranium (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 790):
3. Les deux escaliers, dont l'apparence évoquait assez bien le marbre, étaient en réalité composés d'une matière plastique nouvellement découverte, incombustible, insonore et qui mariait, à dire d'experts, les propriétés de la cellulose et celles du caoutchouc. Duhamel, Suzanne,1941, p. 59.
[P. ell. du compl.] Le dessin décrit et précise, la couleur évoque et suggère (Faure, Espr. formes,1927, p. 291).
B.− DR. [Le suj. désigne une juridiction ou une instance supérieure] Se réserver une affaire qui devait être soumise à une instance inférieure. La cour évoqua le principal, et y fit droit. Dans l'ancien régime, le roi évoquait ordinairement à sa personne et à son conseil les affaires de finances (Ac.1835, 1878).La république de Venise était aux prises avec l'archiduc de Gratz; Louis XIII, par le conseil de Richelieu, veut évoquer à lui l'affaire (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 7, 1851-62, p. 250).
Prononc. et Orth. : [evɔke], (j')évoque [evɔk]. Enq. : /evok/ (il) évoque. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) xives. « faire apparaître par des incantations, ressusciter » (Eustache Deschamps, Le Miroir de mariage, 58, 6118, éd. G. Raynaud, IX, 200); b) 1794 « rappeler à la mémoire, éveiller une idée, une image, évoquer dans un discours » (Chénier, Amérique, p. 112 : évoquer dans une bouillante apostrophe les âmes des malheureux); 2. [1479 dr. (ds FEW t. 3, p. 253b)]; 1576 (doc. ds Gdf. Compl., s.v. evocacion). Empr. au lat. evocare « appeler à soi, faire venir ». Fréq. abs. littér. : 2 441. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 701, b) 1 712; xxes. : a) 4 374, b) 6 231. Bbg. Le Bidois Délire 1970, p. 109.

Évoquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

évoquer \e.vɔ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Appeler, faire venir, faire apparaître, en parlant surtout des âmes, des esprits.
    • Les nécromanciens prétendaient évoquer les âmes des morts, les esprits, les démons.
  2. (Figuré) Faire une simple apostrophe oratoire, une prosopopée.
    • Existe-t-il un type de preuves incontournables qu’il suffirait d’évoquer pour persuader de la justesse de sa position ses opposants les plus tenaces ? — (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, automne 2008, n° 67, page 5)
    • Dans le Criton, Socrate évoque l’image des Lois.
  3. (Figuré) Remettre en mémoire ; rappeler une chose susceptible d'être oubliée.
    • Plus tard, lorsqu'il m'arriva d’être reporter dans un journal, on m'envoya visiter à la Toussaint les cimetières de Paris afin d’évoquer dans un style décent la douleur des familles […]. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • M'autorisez-vous, maintenant, s'informa-t-il, en affectant une rondeur pleine de suffisance, à évoquer l'atmosphère du crime ? — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • – Alors, tu vas vraiment faire ça ? « Évoquer tes souvenirs d’enfance »… Comme ces mots te gênent, tu ne les aimes pas. Mais reconnais que ce sont les seuls mots qui conviennent. Tu veux « évoquer tes souvenirs »… il n’y pas à tortiller, c’est bien ça. — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 7)
    • Leprêtre, habituellement peu bavard, évoqua en long et en large son cursus professionnel. — (Hervé Jourdain, Sang d'encre au 36, Éditions Les Nouveaux Auteurs/Éditions Prisma, 2010, chap. 15)
    • Non, mais n'omettons pas que je m'adresse à des barakis, et pour un baraki, 14-18, ça évoque juste une largeur en pouce pour des jantes chromées... et 40-45, cela évoque d'abord les mensurations des bustes de mannequins anorexiques. — (Jérôme de Warzée, Les cactus, Editions Luc Pire, 2017)
  4. (Droit) Attirer à soi, sur la base d’une décision d'une juridiction supérieure, la connaissance d’une affaire.
    • La Cour évoqua le fond de l’affaire et y fit droit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évoquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVOQUER. v. tr.
Appeler, faire venir, faire apparaître. Dans ce sens, il ne se dit guère qu'en parlant des Âmes, des esprits. Les nécromanciens prétendaient évoquer les âmes des morts, les esprits, les démons. Il se dit figurément, en parlant d'une Simple apostrophe oratoire, d'une prosopopée. Dans le " Criton ", Socrate évoque l'image des Lois. Fig., Évoquer un souvenir, Le rappeler. En termes de Jurisprudence, il se dit d'une Décision par laquelle une juridiction supérieure attire à soi la connaissance d'une affaire. La Cour évoqua le fond de l'affaire et y fit droit.

Évoquer : définition du Littré (1872-1877)

ÉVOQUER (é-vo-ké) v. a.
  • 1Faire apparaître les démons ou les âmes des morts par l'effet de certaines conjurations. Samuel dit à Saül : Pourquoi avez-vous troublé mon repos en me faisant évoquer ? Sacy, Bible, Rois, I, XXVIII, 15. La femme lui dit : Qui voulez-vous que je vous évoque ? Évoquez-moi Samuel, répondit Saül, Bossuet, Polit. v, 3, 1.
  • 2Figurément, il se dit des orateurs qui apostrophent les mânes des héros. Faut-il d'une ombre illustre évoquer la puissance ? Chénier M. J. Tib. II, 2.

    Évoquer un souvenir, le rappeler. Il me semble qu'en prononçant ces paroles on évoque l'histoire et qu'on ranime les morts, Staël, Cor. IV, 4.

  • 3 Terme de jurisprudence. Attirer à soi la connaissance d'une affaire. Le parlement évoque à soi l'affaire, La Fontaine, Troq. Il craignait que les amis qui leur restaient à la cour n'obtinssent du roi qu'il évoquât à lui seul le jugement de cette affaire, D'Alembert, Destr. des jés. Œuv. t. v, p. 106, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Las ! tu te tais, et aux miennes demandes Tu ne rens point responses reciproques ; Tant seulement aigres soupirs evoques Du cœur profond, Marot, IV, 48.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évoquer »

Étymologie de évoquer - Littré

Lat. evocare, de e, et vocare, appele, de vox, voix (voy. VOIX).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de évoquer - Wiktionnaire

Du latin evocare : du préfixe e- (ex-) et de vocare (« appeler »), de vox (« voix »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « évoquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évoquer evɔke play_arrow

Conjugaison du verbe « évoquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe évoquer

Évolution historique de l’usage du mot « évoquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évoquer »

  • Alors que la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA), qui réunit des élus, des experts et les architectes du chantier, doit évoquer jeudi 9 juillet les modalités de reconstruction de Notre-Dame de Paris, la ministre de la culture a déclaré qu’un consensus se dégageait pour une reconstruction « dans l’esprit de la flèche ». La Croix, Flèche de Notre-Dame : Roselyne Bachelot estime qu’il y a « un large consensus » pour reconstruire « à l’identique »
  • Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad va diriger mardi une réunion en visioconférence pour évoquer le retour des compétitions sur le continent. Il sera notamment question de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) à 24 pays, qui doit se tenir du 9 janvier au 6 février 2021 au Cameroun. L'Équipe, Coronavirus : une réunion pour évoquer la reprise des compétitions en Afrique - Foot - Afrique - Coronavirus - L'Équipe
  • Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, reçoit, les organisations syndicales et patronales ces 9 et 10 juillet dans le cadre de réunions bilatérales, pour évoquer les différents sujets sociaux d’actualité. FO a été reçue aujourd’hui. Une rencontre multilatérale est prévue le 17 juillet. D’ores et déjà, dans ce contexte de grave crise économique et sociale, la détermination de l’exécutif à reprendre en main le dossier du projet de réforme des retraites, suspendu le 16 mars, interroge. Ce 9 juillet, FO a redit les raisons de son opposition au système universel par points. Force Ouvrière, Le projet de réforme des retraites en voie de réactivation ? - Force Ouvrière
  • La mort des parents ne devient définitive que le jour où leurs enfants ne sont plus là pour les évoquer. De Benoîte Groult / La Touche étoile
  • Les bibliothèques, ces cimetières de l’esprit humain, où dorment tant de morts qu’on n’évoquera plus. De Louis de Bonald / Mélanges
  • Nous pouvons mentionner ou évoquer, mais jamais exprimer. De Jorge Luis Borges / L'auteur et autres textes
  • La modestie est, par définition, le seul sentiment qui cesse d’exister à l’instant où on commence à l’évoquer. De Philippe Bouvard
  • La fonction du langage n'y est pas d'informer, mais d'évoquer. De Jacques Lacan / Ecrits
  • Il en est de certains souvenirs comme des morts, il ne faut point les évoquer. De Joseph Marnette / François de Bienville
  • Les Français ont une telle façon gourmande d’évoquer la bonne chair qu’elle leur permet de faire entre les repas des festins de paroles. De Pierre Daninos
  • L’image du jeu est sans doute la moins mauvaise pour évoquer les choses sociales. De Pierre Bourdieu

Traductions du mot « évoquer »

Langue Traduction
Corse ricurdà
Basque abisuaren
Japonais 想起
Russe отзыв
Portugais recordar
Arabe اعد الاتصال
Chinois 召回
Allemand erinnern
Italien richiamare
Espagnol referir
Anglais recall
Source : Google Translate API

Synonymes de « évoquer »

Source : synonymes de évoquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « évoquer »


Mots similaires