Échauffer : définition de échauffer


Échauffer : définition du Wiktionnaire

Verbe

échauffer \e.ʃo.fe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’échauffer)

  1. (Vieilli) Rendre chaud, réchauffer.
    • Il faut faire bon feu dans cette chambre pour l’échauffer.
    • Les oiseaux échauffent leurs petits sous leurs ailes.
  2. (Figuré) Animer beaucoup, jusqu’à la passion ou l’emportement.
    • A Éphèse, les premières grosses chaleurs estivales échauffent les esprits. Dans les églises, dans les rues, sur les places publiques, évêques, prêtres et moines, nestoriens et cyrilliens se prennent à partie et s'invectivent en termes crus. La situation devient intenable. — (Frédéric Lenoir, Comment Jésus est devenu Dieu, Éditions Fayard, 2010, chapitre 6)
    • Cette lecture lui a échauffé l’imagination.
    • Vous ne sauriez lui parler de cela qu’aussitôt il ne s’échauffe.
  3. (Pronominal) Devenir chaud.
    • Et pourtant, ces pauvres soldats, à peine couverts de lambeaux d’uniforme, le ventre creux, n’ayant à boire que l’eau échauffée de leur gourde, secoués comme des rats dans une souricière, ne firent que rire à gorge déployée et chanter tout le long de la route. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Le blé pulvérisé entre les meules, ou la boulange, s’échauffe sous l’action des meules, et il est essentiel de le refroidir le plus rapidement possible. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 111)
    • La chambre s’échauffe, commence à s’échauffer.
  4. (Pronominal) Causer un excès de chaleur animale.
    • Cette course m’a beaucoup échauffé.
    • Il s’est échauffé à marcher.
  5. (Pronominal) (En particulier) (Médecine) (Vieilli) Causer une irritation qui a quelquefois pour résultat la constipation.
    • Ce régime alimentaire ne pourra que vous échauffer.
  6. (Pronominal) (Figuré) Être pris par une passion croissante.
    • On dira peut-être que c'est l'amusement du jeu qu'il cherche, et non pas le gain. Mais qu'on le fasse jouer pour rien, il ne s'y échauffera pas, et s'y ennuiera. Ce n'est donc pas l'amusement seul qu'il cherche : un amusement languissant et sans passion l'ennuiera. Il faut qu'il s'y échauffe, et qu'il se pique lui-même, en s'imaginant qu'il serait heureux de gagner ce qu'il ne voudrait pas qu'on lui donnât à condition de ne point jouer, et qu'il se forme un objet de passion qui excite son désir, sa colère, sa crainte, son espérance. — (Blaise Pascal, Pensées)
  7. (Pronominal) (Figuré) S’animer de plus en plus, devenir très animé.
    • La querelle, la dispute, la conversation, la lutte, l’action s’échauffe.
  8. (Pronominal) (Figuré) Se mettre en colère, s’impatienter. → voir échauffer la bile
    • Et voilà notre poissarde qui s’échauffe, emplit l’air de ses clameurs. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  9. (Pronominal) S’altérer par un commencement de fermentation.
    • Ce grain, cette farine risque de s’échauffer dans ce grenier.
  10. (Pronominal) (Sport) Pratiquer des exercices physiques plus ou moins intenses avant la pratique d’un sport afin d’éviter des blessures musculaires et articulaires.
    • On s’échauffe toujours pour commencer l'entraînement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Échauffer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHAUFFER. v. tr.
Rendre chaud. Il faut faire bon feu dans cette chambre pour l'échauffer. Les oiseaux échauffent leurs petits sous leurs ailes. On dit plutôt RÉCHAUFFER.

S'ÉCHAUFFER signifie Devenir chaud. La chambre s'échauffe, commence à s'échauffer. L'air s'échauffe. Il se dit aussi de Ce qui cause un excès de chaleur animale, et particulièrement d'une irritation qui a quelquefois pour résultat la constipation. Cette course m'a beaucoup échauffé. Il s'est échauffé à marcher. Ce régime alimentaire ne pourra que vous échauffer. Fig., Échauffer le sang, la bile à quelqu'un, Le mettre en colère, l'impatienter. On dit dans un sens analogue S'échauffer la bile. Fig. et fam., Échauffer les oreilles à quelqu'un. Le mettre en colère par quelque discours. Il signifie spécialement Altérer par un commencement de fermentation. Ce grain, cette farine risque de s'échauffer dans ce grenier. Il signifie figurément Animer beaucoup, jusqu'à la passion ou l'emportement. Échauffer les esprits. Cette lecture lui a échauffé l'imagination. Vous ne sauriez lui parler de cela qu'aussitôt il ne s'échauffe. En termes de Chasse, S'échauffer sur la voie, se dit des Chiens qui suivent la voie avec trop d'ardeur. Fig., La querelle, la dispute, la conversation, la lutte, l'action s'échauffe, est fort échauffée. Elle s'anime de plus en plus, elle est très animée. Employé comme nom, le participe passé se dit figurément et familièrement d'une Personne qui s'exalte sans raison pour des sujets qui n'en valent pas la peine. C'est un échauffé. Cette femme est une échauffée.

Échauffer : définition du Littré (1872-1877)

ÉCHAUFFER (é-chô-fé) v. a.
  • 1Rendre chaud. Le soleil échauffe la terre. Les oiseaux échauffent leurs petits sous leurs ailes.
  • 2Causer un excès de chaleur dans l'économie animale. Les liqueurs alcooliques échauffent le corps.

    Absolument. Ce n'est pas par la nature des aliments que le maigre échauffe, Rousseau, Ém. I.

    Dans le langage vulgaire, se dit pour constiper. Certains aliments échauffent.

    Terme de vénerie. Échauffer les faisans, leur donner une nourriture échauffante, afin d'exciter à la ponte les jeunes femelles.

  • 3Il se dit aussi de l'action qui cause une sorte de fermentation et d'altération dans les substances organiques. Ils y contractaient une moisissure, une espèce de mousse qui les échauffait, Raynal, Hist. phil. XVI, 17.
  • 4 Fig. Échauffer quelqu'un, lui donner une sorte de chaleur morale qui l'excite, l'enflamme, l'irrite. S'il est prompt et bouillant, le roi ne l'est pas moins ; Et comme à l'échauffer j'appliquerai mes soins…, Corneille, Nicom. III, 2. Laissons cette matière qui t'échauffe un peu trop, Molière, Critique, 1.

    Il se dit aussi des choses. Pour échauffer notre amour, Bossuet, Euch. 3. Échauffant par mes pleurs ses soins trop languissants, Racine, Baj. IV, 1. Échauffer mes transports trop lents, trop retenus, Racine, Phèd. IV, 4. Figure-toi Pyrrhus, les yeux étincelants, Et de sang tout couvert échauffant le carnage, Racine, Andr. III, 8.

    Absolument. Les conseils de la vieillesse éclairent sans échauffer, comme le soleil de l'hiver, Vauvenargues, Max. CLIX.

  • 5 Familièrement. Échauffer les oreilles, impatienter, irriter. Retire-toi, te dis-je, et ne m'échauffe pas les oreilles, Molière, Avare, II, 3. Qu'elle ne vienne pas m'échauffer les oreilles, Molière, Fem. sav. III, 8.

    Échauffer le sang, la bile, la tête à quelqu'un, l'irriter. Mes yeux sont trop blessés ; et la cour et la ville Ne m'offrent rien qu'objets à m'échauffer la bile, Molière, Mis. I, 1. Si vous m'échauffez la tête, je vous ferai rire d'une autre sorte, Molière, l'Avare, III, 6. Il ne fallait pas grand'chose pour leur échauffer la tête, Hamilton, Gramm. 4.

  • 6 Terme de vénerie. Échauffer la voie, la suivre avec ardeur.
  • 7 Terme de manufacture. Échauffer une étoffe, la rider en la foulant trop.
  • 8S'échauffer, v. réfl. Devenir chaud. Les continents s'échauffent pendant l'été. Il avait la fièvre et ne put s'échauffer auprès d'un bon feu. Pulchérie répétait des vers, en se promenant à grands pas pour s'échauffer, Genlis, Veillées du chât. t. I, p. 531, dans POUGENS.
  • 9Se donner une irritation. Ne courez pas tant, vous vous échaufferez. Il s'est échauffé en travaillant trop.

    On dit de même : Il est trop sédentaire ; son sang s'échauffe.

  • 10 Fig. S'animer, s'exciter. Puisque chacun, dit-il, s'échauffe en ce discord, Corneille, Hor. III, 2. Tu me contais alors l'histoire de mon père ; Tu sais combien mon âme, attentive à ta voix, S'échauffait au récit de ses nobles exploits, Racine, Phèd. I, 1. Mon homme s'échauffa là - dessus d'un zèle dévot, Pascal, Prov. 1. Un homme s'échauffe lui-même par de faux raisonnements, Bossuet, Conn. de Dieu, 1. À mesure qu'il s'échauffait contre l'Église, Bossuet, Var. 1. On dira peut-être que le sujet ne valait guère la peine qu'on s'échauffât ; car de quoi s'agissait-il ? de savoir si les fleurs et les fruits suffisaient pour établir les genres…, Fontenelle, Tournefort. Puis, s'échauffant peu à peu, il se répandit en reproches et en injures contre les Romains en général et personnellement contre Quintius, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. VIII, p. 362, dans POUGENS. Le peuple s'échauffera pour un acteur comme il aurait fait pour les affaires, Montesquieu, Espr. III, 2.
  • 11Se mettre en colère, s'emporter. C'était se moquer que de s'échauffer ainsi pour rien, Hamilton, Gramm. 4.

    S'échauffer en son harnois, parler de quelque chose avec beaucoup de véhémence et d'émotion.

  • 12 Par extension. La dispute s'échauffe. Le jeu s'échauffe. Les brigues s'échauffent, Vaugelas, Q. C. liv. IV, dans RICHELET. La guerre s'échauffe tous les jours, Sévigné, 148. De parole en parole le différend s'échauffa jusqu'à tel point que la femme demanda son bien et voulut se retirer chez ses parents, La Fontaine, Vie d'Ésope. Si, pour éprouver et châtier ses enfants, il [Dieu] permet que la persécution s'échauffe contre eux, Bossuet, Polit. VI, II, 6. Le premier ministre des Indes et le nôtre soutinrent dignement les droits de leurs maîtres ; la querelle s'échauffa, Voltaire, Babouc.
  • 13 Terme de chasse. S'échauffer sur la voie, se dit des chiens qui suivent la voie avec trop d'ardeur.
  • 14On dit que des substances organiques, grains, farines, etc. s'échauffent, quand elles ont subi un commencement de fermentation par la chaleur succédant à l'humidité. Ce grain, cette farine risque de s'échauffer dans ce lieu.

    PROVERBE

    Les cabaretiers, le mauvais train échauffent les maisons, c'est-à-dire ils y logent les premiers, sitôt qu'elles sont bâties et avant qu'elles soient sèches.

HISTORIQUE

XIIe s. David li reis fut de grant aage, et quant l'um le cuverid, eschaulfer ne poeit, Rois, p. 220.

XIIIe s. Au senateur meïsme moult souvent il jouoit, Et li uns et li autres forment s'y eschauffoit, Jeu de dez, Jubinal, t. II, 232. [La dame] Qui aukes [un peu] est jà eskaufée Del fu [feu] dunt Gugemer se sent, Marie de France, Gugemer. Tant que mon cors [j'] eüsse un petit eschaufé, Berte, XLV. Car aussi com quant est li pors [sanglier] Eschauffés des chiens par effors, Et il à tous estal leur livre, Tant que les pluiseurs à mort livre, Bl. et Jeh. V. 4360. Li vif deable, li maufé, L'ont si en amer [aimer] échaufé, la Rose, 6416. Ele tint ung brandon flamant [flambant] En sa main destre dont la flame A eschauffée mainte dame, ib. 3436. Les chevaus estoient lassez et le jour estoit eschaufé, Joinville, 227.

XIVe s. Certains esbatemens, comme luittes ou courses, pour soy eschauffer et exerciter, Oresme, Eth. 94. Ainsi grans menaces coroint, Mais les Bretons tout escoutoint Sans s'eschauffer ne poy ne grant, Livre du bon Jehan, V. 3212. De l'un costé et l'autre pensoient de frapper, Ainsi que la bataille se prist à eschauffer, Guesclin. V. 19153. Toute personne qui s'eschauffe en sa parole n'est mie bien attrempée en son sens, Ménagier, I, 8.

XVe s. Madame sa mere, qui fut toute ensoignée de le rapaiser, tant estoit eschauffé et aïré, Froissart, I, I, 100.

XVIe s. Hanibal avoit faict espandre du feu par tout son ost pour eschauffer ses soldats, Montaigne, I, 261. M. L'admiral, qui n'estoit pas novice ès affaires d'estat, prevoyant que le jeu s'alloit eschauffer, Lanoue, 546. Elle pendit sur le feu un grand vaisseau plein de vin, et pendant qu'il eschauffoit…, Yver, p. 567. Toute rigueur s'amollit par priere ; Tout gentil cœur s'eschauffe d'amitié, Ronsard, 756. Essayant par des manieres insinuantes de l'eschaufer en sa faveur, Mém. sur du Guescl. 16. Benoist monsieur, dit Panurge, vous vous eschauffez dans vostre harnois, à ce que je voy et cognoy, Rabelais, Pant. IV, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Échauffer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « échauffer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « échauffer »

Étymologie de échauffer - Littré

É- pour es- préfixe, et chauffer ; picard, écaufer ; provenç. escalfar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de échauffer - Wiktionnaire

Du latin excalfacere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « échauffer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échauffer eʃofe play_arrow

Conjugaison du verbe « échauffer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe échauffer

Évolution historique de l’usage du mot « échauffer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échauffer »

  • L'entraîneur français n'a même pas demandé à Bale de s'échauffer. Rien de bien surprenant quand on sait que, depuis la reprise de la Liga, le Gallois n'a été titulaire qu'à une seule reprise (71 minutes disputées contre Majorque, 2-0) et n'a fait qu'une entrée (29 minutes contre Eibar, 3-1), livrant en ces deux occasions une mauvaise prestation. « Je n'ai aucun problème avec Bale, ce n'est pas à cause de notre relation qu'il ne joue pas. Nos rapports sont tout à fait normaux », répète régulièrement Zidane. L'Équipe, Gareth Bale au bout du banc du Real Madrid - Foot - ESP - Real - L'Équipe
  • Le HC La Chaux-de-fonds aura sept matches amicaux pour s’échauffer avant la reprise de la saison de Swiss League de hockey sur glace. Le club a exposé mardi la liste de ses rencontres de préparation. Dès le 7 août, il affrontera entre autre Lausanne, Ajoie et , Le HCC prépare sa saison 2020 – 2021 - RTN votre radio régionale
  • Histoire de s'échauffer, un pré-show animé par le toujours très occupé Geoff Keighley sera diffusé ce jour là à partir de 17h heure de Paris. Pour rappel, le constructeur américain présentera des jeux comme Halo Infinite et Hellblade II au cours de cette "conférence." Des titres sur lesquels planchent ses autres studios comme The Initiative ou Playground Games pourraient également être montrés à cette occasion.  Gameblog, Xbox Series X : La conférence Xbox Games Showcase 2020 officiellement datée
  • Contenu - Quelques exercices tout simples pour visualiser, engager et renforcer ses genoux. À faire avant le cours de danse pour s'échauffer, mais aussi un peu partout : au bureau, chez soi, en attendant le métro, en vacances, etc. Ces exercices sont accessibles à tous mais ont été spécialement pensés pour des personnes revenant de blessure ou de maladie (ou encore malades). , S’entraîner à la maison – Semaine du 8 au 12 juin – Isoler, activer et renforcer une partie de son corps 1/2 | Danses avec la plume – L'actualité de la danse
  • À quinze jours du second tour des élections municipales, les esprits semblent s’échauffer de part et d’autre. Ainsi, dans un communiqué, Stéphane de Sallier-Dupin et ses colistiers de l’opposition s’étonnent de voir l’actuel maire de Lamballe-Armor répondre en lieu et place de Philippe Hercouët, candidat de la majorité. Le Telegramme, Municipales Lamballe-Armor - Municipales 2020 : les esprits s’échauffent entre les candidats - LeTelegramme.fr
  • En bonus, le pilote de Montagnole Michel Bonfils étrennera pour la première fois sa nouvelle Alpine A110 RGT, histoire de s’échauffer avant les grandes échéances de fin d’année. , Sport | Giraldo, Bonfils (Alpine), Bogey et… un pilote de Koh Lanta au départ du Rallye du Trièves
  • Il faut s'échauffer pour augmenter la température corporelle , préparer les muscles, augmenter progressivement le rythme cardiaque, limiter le risque de blessures, améliorer sa performance et sa concentration. France Bleu, Echauffement avant la gym avec Sophie Escobar

Vidéos relatives au mot « échauffer »

Traductions du mot « échauffer »

Langue Traduction
Corse riscaldà
Basque berotu
Japonais 準備し始める
Russe разогрев
Portugais aquecer
Arabe تسخين
Chinois 暖身
Allemand sich warm laufen
Italien riscaldamento
Espagnol calentar
Anglais warm up
Source : Google Translate API

Synonymes de « échauffer »

Source : synonymes de échauffer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « échauffer »


Mots similaires