La langue française

Précipitation

Sommaire

  • Définitions du mot précipitation
  • Étymologie de « précipitation »
  • Phonétique de « précipitation »
  • Citations contenant le mot « précipitation »
  • Images d'illustration du mot « précipitation »
  • Traductions du mot « précipitation »
  • Synonymes de « précipitation »
  • Antonymes de « précipitation »

Définitions du mot précipitation

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉCIPITATION, subst. fém.

A. − [Corresp. à précipiter A]
1. Action de jeter, de faire tomber de haut; résultat de cette action. Sa puissance [de Rubens] est la même pour une précipitation d'anges ou de damnés que pour une ronde de buveurs (Gautier,Guide Louvre, 1872, p.133).Qu'elles [trois blessures] étaient de nature à amener la mort en quelques heures, mais qu'elles avaient été, à très-peu d'instants d'intervalle, suivies de la précipitation dans l'eau de l'individu blessé (Gaz. des Trib., 22-23 mars 1875, p.287, 2ecol. ds Littré).
2. CHIM. Réaction qui a pour résultat la production d'un précipité. Précipitation fractionnée. Dans une fabrique de couleurs, l'atelier de précipitation est celui qui occupe le plus grand emplacement (Coffignier,Coul. et peint., 1924, p.59).V. floculation ex. de Gasnier.
P. métaph. Ces deux réformes sont prêtes; un coup léger suffirait à déterminer la précipitation chimique (Barrès,Scènes et doctr., t.1, 1902, p.99).
3. MÉTÉOR., au plur. Formes de l'eau à l'état liquide ou solide provenant de l'atmosphère; p.méton., ce qui tombe be ainsi. Précipitations atmosphériques, aqueuses liquides, (pluie, brouillard), solides (neige, grêle). Malgré l'importance des précipitations et de la rosée en montagne, les plantes alpines ont des caractères xénophytiques (Plantefol,Bot. et biol. végét., t.2, 1931, p.542):
1. La quantité des précipitations décroît normalement quand la latitude augmente (...) sur les côtes du Groenland, le total des précipitations diminue très rapidement à mesure qu'on monte vers le nord. Rouch,Régions polaires, 1927, p.50.
4. OENOL. Dépôt de crème de tartre (bitartrate de potassium) qui peut apparaître sous forme de petits cristaux dans les vins jeunes exposés au froid (d'apr. Lich. Vins 1984).
B. − [Corresp. à précipiter B]
1. Grande hâte, rapidité excessive. Synon. empressement, impétuosité.Par précipitation. Dans ta précipitation à venir au-devant de moi, ne fais pas comme MmeJourdan, ne tombe pas dans l'eau, en sautant par-dessus le bastingage du navire (Flaub.,Corresp., 1851, p.135).On chargea les fusils et les carabines, tous ensemble, sans précipitation, avec une gravité solennelle (Hugo,Misér., t.2, 1862, p.336).À ce moment, la porte s'ouvrit avec précipitation, et Jérôme parut (Martin du G.,Thib., Belle sais., 1923, p.939).
2. Hâte excessive qui donne à ce que l'on fait un caractère irréfléchi et désordonné. Confondre vitesse et précipitation. Ce que l'impatience et la précipitation avaient fait chez les Grecs, le despotisme des opinions religieuses a pensé le faire chez nous (Destutt de Tr.,Idéol. 2, 1803, p.6).Le commandant Plée, toujours rond et souriant d'ailleurs, invoqua la «pagaille» qu'un excès de précipitation ne manquerait pas d'apporter, et réussit à faire reculer l'exécution de l'ordre jusqu'au lendemain midi (Romains,Hommes bonne vol., 1938, p.74):
2. L'événement a levé ce qu'il pouvait rester de doutes et montré la sagesse de cet atermoiement, alors que la précipitation risquait de tout compromettre. Gide,Journal, 1943, p.241.
REM.
Précipiteux, -euse, adj.,région., vieilli. Qui fait preuve d'un caractère brusque, vif et irréfléchi (supra B 2). Faisons la paix sur cette chose-là et n'y pensons plus. Peut-être que j'ai été un peu trop précipiteux dans mes paroles (Sand,Fr. le Champi, 1848, p.90).Il avait bien jugé l'humeur de la petite Mariette, qui était précipiteuse et combustible comme celle de son défunt frère (Sand,Fr. le Champi, 1848, p.157).
Prononc. et Orth.: [pʀesipitasjɔ ̃]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. A. 1. 1362-65 [ms. de 1429] méd. «expulsion (de l'arrière-faix)» (Martin de Saint-Gille, Amphorismes Ypocras, éd. G. Lafeuille, V, 49, p.86: a la precipitation de la marriz); 2. a) déb. xvies. «chute, ruine» (J. Fossetier, Chron. Margaritique, ms. Bruxelles, 10509, fo89 rods Gdf. Compl. : ruyne ou precipitation) sens incertain; b) 1527 «action de jeter d'un lieu élevé» (J. Bouchet, Panégyric de L. de La Trémoille, éd. Buchon, p.791 ds Fonds Barbier: mort [...] par feu, par glayve, par precipitation); 3. 1663 chim. (Chr. Glaser, Traité de la chim., Paris, l. 1, p.25: la precipitation se fait pour le moyen des sels lesquels versez sur la dissolution); 1924 précipitation fractionnée (MmeP. Curie, Isotopie, p.20); 4. 1874 météor. (Lar. 19et.11, p.148a, s.v. météorognosie: la nature et la quantité de la précipitation aqueuse); 1907 précipitations atmosphériques (Boule, Conf. géol., p.58); 1927 précipitations (supra ex. 1). B. 1. 1471 «action de presser quelqu'un» (Ordonnances des Rois de France, t.17, p.436: par precipitation de requerans); 2. 1486 «hâte excessive» (Reigle Mgr St Benoît, fo58 d, éd. 1486 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. praecipitatio (dér. du verbe praecipitare, précipiter*) «chute», lat. chrét. «chute, ruine; précipitation, irréflexion» (Blaise Lat. chrét.); lat. sc. médiév. precipitatio matricis au sens A 1 (av. 1250 ds Latham). Au sens A 3, cf. l'angl. precipitation (1612 ds NED). Fréq. abs. littér.: 398. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 702, b) 579; xxes.: a) 332, b) 582. Bbg. Vaganay (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Rom. Forsch. 1913, t.32, p.131.

Wiktionnaire

Nom commun

précipitation \pʁe.si.pi.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. (Au singulier) Extrême vitesse, grande hâte.
    • Marcher avec précipitation, avec trop de précipitation.
  2. (Figuré) (Au singulier) Trop d’empressement, de la trop grande hâte que l’on met soit à former quelque dessein, soit à dire ou à faire quelque chose.
    • Nizan regardait, à vingt ans, les femmes et les autos, tous les biens de ce monde avec une précipitation désespérée : il fallait tout voir, tout prendre tout de suite. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 167.)
    • Préviens ta femme de ton arrivée. Ça me laissera le temps de passer tranquillement mon froc et de ne pas enfiler, dans la précipitation, mon slip à l'envers. — (Florentino Dos Santos, Les Cocus : Ces innocentes victimes des feux de l'amour… charnel, Éditions Le Manuscrit, 2003, p. 58)
    • La précipitation compromet la plupart des affaires. — Il faut penser, parler, agir mûrement et sans précipitation.
  3. (Chimie) Réaction par laquelle on extrait une matière solide d’une solution et on la rassemble au fond du récipient.
    • D'après MM. Pelletier et Caventou, le carmin est un composé de la matière colorante de la cochenille, […], et des éléments du sel qu'on y ajoute pour en déterminer la précipitation. — (Dictionnaire des arts et manufactures, tome A-F, Paris, L. Mathias, 1845, p.617)
    • On était indécis sur la question de savoir si le lait contient ou non, outre la caséine, quelque autre matière albuminoïde : il y en a deux, dont une zymose, qui reste soluble dans l'eau après sa précipitation par l'alcool. — (Kosmos: Les mondes, revue hebdomadaires des sciences et leurs applications aux arts et à l'industrie, vol.33, p.98, 1874)
  4. (Météorologie) (Le plus souvent au pluriel) Gouttes ou cristaux produits dans l’atmosphère par la condensation de la vapeur d’eau et qui tombent sur le sol, comme la pluie, la neige, ou la grêle.
    • On nous rappelle que les montagnes attirent les précipitations ; on nous rappelle aussi qu'elles constituent, de la base au sommet, une sorte de complexe biologique où voisinent, rapprochées et comme juxtaposées dans l'espace, les zones climatiques les plus diverses et, par suite, les mondes zoobotaniques les plus variés. — (Lucien Febvre, La terre et l'évolution humaine: introduction géographique à l'histoire, éd. Renaissance du livre, 1922, p. 230)
    • En particulier, cette dernière région, au sol essentiellement calcaire, et où les précipitations annuelles n'atteignent que 55 cm., est éminemment favorable aux espèces subsarmatiques et surtout subméditerranéennes […]. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 112)
    • Les données satellitaires sont très utiles pour étudier la phase initiale de la formation des nuages, lorsqu’il ne se produit encore aucune précipitation. — (Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉCIPITATION (pré-si-pi-ta-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Extrême vitesse, grande hâte. Le Cid n'en a pas assez [de temps] pour se battre contre don Sanche durant l'entretien de l'infante avec Léonor, et de Chimène avec Elvire ; je l'ai bien vu, et n'ai point fait de scrupule de cette précipitation, Corneille, 3e disc. trois unités. La reine emportée avec une telle précipitation dans la vigueur de son âge, Bossuet, Mar.-Thér. Je vous écris avec une grande précipitation : j'attends le roi d'un moment à l'autre, Maintenon, Lett. au card. de Noailles, 28 sept. 1695. La vivacité de ses yeux, et une certaine précipitation singulière que je remarquais dans tous ses mouvements, me persuadaient qu'elle n'était pas sans fièvre, Genlis, Ad. et Théod. t. I, p. 307, dans POUGENS.

    Fig. L'on a ôté mal à propos le nom de raison à l'amour… c'est une précipitation de pensées qui se porte d'un côté sans bien examiner tout, mais c'est toujours une raison, Pascal, Passions de l'amour.

  • 2 Fig. Vivacité dans les résolutions, dans les actions, qui pèche par excès. Les fautes qu'il avait faites par précipitation, Fénelon, Tél. III. La précipitation, outre qu'elle est imprudente, est presque toujours malheureuse et suivie de funestes effets, Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. III, p. 175, dans POUGENS. L'abbé de Saint-Pierre était si attaché à l'Académie, si persuadé qu'elle l'avait jugé avec une précipitation dont elle se repentait, que, dix-huit mois après sa destitution, il crut pouvoir lui écrire de nouveau, pour la prier de revenir sur son affaire, D'Alembert, Éloges, l'ab. de St-P. note 15. Les hommes font beaucoup d'injustices sans méchanceté, par légèreté, précipitation, sottise, témérité, imprudence, Duclos, Consid. mœurs, 5.
  • 3 Terme de chimie. Phénomène qui a lieu quand un corps se sépare d'un liquide où il était dissous, et se dépose sous la forme de poudre, de flocons ou d'un autre corps. Les dissolutions, les précipitations, les coagulations présentent partout des phénomènes analogues, Bailly, Hist. astr. mod. t. II, p. 489. Voulant donner à un enfant du goût pour la chimie, après lui avoir montré plusieurs précipitations métalliques…, Rousseau, Ém. III.

HISTORIQUE

XVIe s. Si par nonchalance ou precipitation on y faisoit faute, il y auroit peine à la reparer, Lanoue, 399. De la precipitation ou perversion de la matrice, c'est à dire tombée ou renversée hors de son lieu naturel, Paré, XVIII, 46. Cassius et Brutus acheverent de perdre les reliques de la romaine liberté… par la precipitation et la temerité de quoy ils se tuerent avant le temps et l'occasion, Montaigne, II, 31. La precipitation de notre intelligence [l'amitié de Montaigne et de la Boétie] si promptement parvenue à sa perfection, Montaigne, I, 213.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PRÉCIPITATION. Ajoutez :
4Au propre, action de précipiter, de jeter de haut en bas. Qu'elles [trois blessures] étaient de nature à amener la mort en quelques heures, mais qu'elles avaient été, à très peu d'instants d'intervalle, suivies de la précipitation dans l'eau de l'individu blessé, Gaz. des Trib. 22-23 mars 1875, p. 287, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRÉCIPITATION, s. f. (Chimie.) la précipitation est une opération, ou plutôt un phénomene chimique qui consiste dans le dégagement de l’un des principes d’un mixte ou d’un composé, par la substitution d’un autre principe qui prend la place du premier ; par exemple, si on applique de l’acide vitriolique au nitre vulgaire qui est un sujet chimique, formé par l’union de l’acide nitreux & de l’alkali fixe ; l’acide vitriolique s’unit à l’alkali fixe, & l’acide nitreux en est séparé : l’acide vitriolique prend sa place, & constitue avec l’akali fixe, un nouveau corps ; savoir, le tartre vitriolé. Dans ce cas, l’acide nitreux est précipité par l’acide vitriolique qui est alors appellé précipitant.

J’ai choisi à dessein cet exemple qui n’est pas compris dans l’idée vulgaire de la précipitation, pour en prendre occasion de rectifier cette idée ; car il est de l’essence de la précipitation estimée selon l’opinion vulgaire, que le corps à décomposer par la voie de la précipitation, soit dissous dans un liquide, & que le principe précipité tombe au fond de cette liqueur, sous forme de poudre : comme, par exemple, lorsqu’on verse de l’alkali fixe dans la dissolution d’un sel neutre à base terreuse ; car alors l’alkali fixe s’unit à l’acide, au lieu de la terre, & cette terre tombe au fond du vaisseau, sous forme de poussiere. C’est même de cette circonstance que la précipitation a pris son nom, mais elle n’en est pas pour cela moins accidentelle. Le vrai formel de la précipitation consistant dans la substitution d’un principe à un autre qui est dégagé, & auquel il est indifférent d’être porté au fond d’une liqueur, de rester dissous dans cette liqueur, ou de s’élever dans l’atmosphere : ainsi donc, outre le premier exemple proposé, on peut dire véritablement du sel marin jetté dans de l’acide nitreux pour préparer de l’eau régale, que son acide est précipité par l’esprit de nitre, quoiqu’il reste suspendu dans la liqueur ; & de l’air qui s’échappe & s’éleve dans les effervescences, qu’il est précipité par l’union des deux corps qui se combinent avec effervescence. J’ai cru même devoir finir l’effervescence par cette précipitation d’air. Voyez Effervescence.

L’espece vulgaire de précipitation, celle qui présente la descente d’une poussiere au fond d’une liqueur, doit être distinguée en vraie & fausse : la vraie est celle que nous avons définie plus haut ; la fausse est celle qui arrive lorsqu’on combine dans une liqueur deux substances qui constituent par leur union, un corps qui ne peut pas être tenu en dissolution par la quantité de liqueur dans laquelle s’est opérée cette combinaison. Par exemple, si l’on dissoud une partie d’alkali fixe nitreux dans trois ou quatre parties d’eau, & qu’on verse sur cette lessive de l’acide vitriolique même médiocrement concentré, on formera du tartre vitriolé, qui ne pouvant pas être tenu en dissolution dans la petite quantité d’eau supposée, tombera au fond de la liqueur, à mesure qu’il sera formé ; & par conséquent par tout autre méchanisme que celui de la précipitation proprement dite, c’est à la crystallisation que ce phénomène peut être le plus naturellement ramené ; car de même que les sels crystallisent, toutes les fois que leurs dissolvans perdent la faculté de les soutenir, de même le faux précipité dont nous venons de parler, n’est dû qu’à cette incapacité du dissolvant à travers lequel il s’échappe. Les préparations de mercure connues sous le nom de précipité blanc, & sous celui de précipité jaune, & les métaux cornés préparés par voie de précipitation, sont aussi des faux précipités de cette classe ; mais seulement quant à la circonstance de leur descente au fond de la liqueur dans laquelle ils sont formés, car une précipitation vraie a concouru à leur production. Il y a seulement ici une différence accidentelle qui consiste en ce que le principe précipité a resté suspendu dans la liqueur, & que le nouveau composé, formé par la substitution du précipitant, est descendu au fond, au lieu que c’est précisément le contraire dans les vraies précipitations vulgaires. Voyez Mercure, Chimie. Lune cornée, &c.

Les Chimistes n’ont d’autre théorie de la précipitation, que celle qui consiste à ranger ce phénomene sous les lois des rapports ou de l’affinité, principe général & très-peu méchanique. Voyez Rapport. Ainsi si on leur demande pourquoi l’acide vitriolique précipite l’acide nitreux uni à l’alkali fixe, ils n’ont d’autre réponse à faire, sinon que l’acide vitriolique a plus de rapport avec l’alkali fixe, que l’acide nitreux ; & cette façon de répondre leur paroît très-philosophique : elle est dans la bonne maniere de Newton, & sera dans celle des Philosophes raisonnables de tous les tems. Freind a écrit dans ses Préleçons chimiques, que de toutes les opérations chimiques, la précipitation étoit celle qui pouvoit être ramenée le plus facilement aux lois méchaniques. Cette erreur est réfutée dans l’article Chimie, pag. 415. à la fin de la seconde colonne.

Les tables de rapports chimiques n’exposent autre chose que plusieurs systèmes de substances chimiques rangées entr’elles dans l’ordre selon lequel elles se précipitent successivement. Voyez Rapport.

La précipitation est d’un usage très-étendu dans la Chimie pratique ; toutes les opérations de l’analyse menstruelle lui appartiennent. Voyez Menstruelle. Elle est un moyen très-sûr & très-commode de découvrir, ou au moins de pressentir la nature des liqueurs composées : c’est à ce titre qu’on exécute ou qu’on tente beaucoup de précipitations dans l’examen des eaux minérales, &c. La pulvérisation la plus parfaite de certains corps, à laquelle plusieurs chimistes donnent le nom de pulvérisation philosophique, s’exécute par le moyen de la précipitation : enfin cette opération fournit plusieurs préparations pharmaceutiques, telles que la magnésie blanche préparée par voie de précipitation, divers magisteres, voyez Magistere, &c. C’est une perfection des précipités dans les deux derniers cas ; savoir, dans celui de la pulvérisation philosophique, & dans celui des préparations pharmaceutiques ; c’est, dis-je, une perfection de ces précipités, que d’être réduits dans la poudre la plus subtile qu’il soit possible : pour cela, on doit précipiter dans un grand volume de liqueur, ou comme on dit communément, à grande eau, parce que les molécules du précipité, qui peuvent être considérées comme étant dégagées une à une (puisqu’elles existoient à-peu-près solitairement dans le composé, voyez Mixtion), se réunissent d’autant moins, qu’elles sont plus éloignées les unes des autres ; & au contraire, c’est, par exemple, parce que l’huile de chaux & l’huile de tartre par défaillance contiennent très-peu d’eau ; que lorsqu’on produit un précipité par le mélange de ces deux liqueurs, ce précipité est si épais, & devient bien-tôt si dense, que ce n’est plus qu’une seule masse solide. Voyez Offa de Vanhelmont.

Au reste il y a une façon de s’exprimer, en parlant de la précipitation, qui est différente du langage que nous avons tenu jusqu’à présent, & qu’il faut expliquer ici, attendu qu’elle est fort usitée. Quoique le nom de précipité convienne proprement au principe chassé, dégagé de ses anciens liens, & qu’ainsi il soit naturel de dire du corps précipitant, qu’il précipite ce principe dégagé : cependant on dit plus communément encore qu’il précipite le composé dans lequel il prend la place de ce principe dégagé ou précipité ; ainsi on dit que l’alkali fixe précipite le sel marin à base terreuse, que le mercure précipite la dissolution d’argent, au lieu de dire que l’alkali fixe précipite la base du sel marin terreux, & que le mercure précipite l’argent, &c. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « précipitation »

Lat. praecipitationem, de praecipitare, précipiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin praecipitatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « précipitation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
précipitation presipitasjɔ̃

Citations contenant le mot « précipitation »

  • La précipitation vient du Diable ; Dieu travaille lentement. De Proverbe persan
  • Le grand secret de notre maladie oscille entre la précipitation et la négligence. De Johann Wolfgang von Goethe
  • La calme sagesse est une épouse fidèle, la précipitation est une prostituée. De Proverbe malais
  • Les batailles se perdent dans la précipitation. De Daniel Pennac / Au bonheur des ogres
  • On pense avec précipitation et on s'exprime avec soin, avec étude, avec effort. C'est un défaut du siècle. De Joseph Joubert / Carnets
  • L'humour est un phénomène produit par une précipitation soudaine de la culture dans la barbarie. De Wyndham Lewis / Blasting and bombardiering
  • Aux alentours du littoral, durant toute la journée, le temps sera clair. Il n'y a pas de précipitation prévue. La température sera haute, atteignant au maximum 28 °C avec une moyenne de 26 °C, tandis que la force du vent sera faible (en moyenne de 5 km/h). Nice-Matin, Soleil et passages nuageux sur le littoral, quelques averses dans l'arrière-pays des Alpes-Maritimes ce jeudi - Nice-Matin
  • Le long de la côte, la température sera assez haute, atteignant au maximum 30 °C avec une moyenne de 27 °C. La force du vent sera faible (en moyenne de 5 km/h). On n'attend pas de précipitation. Près de Cavalaire-sur-Mer, Sainte-Maxime et Fréjus, durant toute la journée, le temps sera clair. Du côté de Saint-Cyr-sur-Mer, Toulon et La Londes-les-Maures, le temps sera clair en journée puis variera entre très nuageux et nuageux le soir. Var-Matin, Soleil et chaleur ce jeudi dans le Var - Var-Matin
  • Le rapport sur le marché mondial Durcissement par précipitation commence par un aperçu de base de l’industrie qui comprend des définitions, une brève introduction, des classifications, la taille, la part, les applications et la structure de la chaîne d’approvisionnement. Le rapport de marché fournit également une évaluation analytique des principaux défis auxquels est confronté le marché Durcissement par précipitation actuellement et dans les années à venir, ce qui aide les participants au marché à comprendre les problèmes auxquels ils peuvent être confrontés lorsqu’ils opèrent sur ce marché sur une plus longue période. , Marché Durcissement par précipitation: entrée des principaux fabricants, analyse de l’industrie mondiale, part, croissance, tendances et prévisions 2020-2024 et faits sur le capital – InFamous eSport
  • Demain, le temps sera essentiellement nuageux, mais aucune précipitation n'est attendue. La température de l'air sera caniculaire : s'élevant à 30 °C en moyenne, son maximum de 37 °C sera atteint de 15 h à 16 h. Var-Matin, Montferrat : la météo du jeudi 30 juillet 2020 - Var-Matin
  • Aux alentours de la bordure littorale, les températures seront assez hautes, puisqu'elles seront de 27 °C en moyenne, et atteindront 29 °C au maximum. Le vent restera sous les 15 km/h, avec 10 km/h pour moyenne. Le ciel sera globalement dégagé au cours de la journée, sans aucune précipitation prévue. Var-Matin, Du soleil et des orages ce mercredi dans le Var - Var-Matin
  • Pour vendredi, le temps sera essentiellement très nuageux, cependant, aucune précipitation n'est attendue. Les températures seront très élevées pour cette période de l'année : elles seront de 30 °C en moyenne, avec un maximum de 37 °C atteint de 13 h à 16 h. Var-Matin, Les prévisions météorologiques du jeudi 30 juillet 2020 à Flassans-sur-Issole - Var-Matin
  • Sur le bord de mer, aucune précipitation n'est attendue. Les températures seront hautes, puisqu'elles seront de 25 °C en moyenne, et atteindront 28 °C au maximum. La force du vent sera faible (en moyenne de 5 km/h). Près de Cannes, le ciel sera clair le matin, nuageux l'après-midi puis dégagé le soir. Dans le reste du littoral, le temps sera clair le matin, variera entre nuageux et dégagé l'après-midi puis sera dégagé le soir. Nice-Matin, Météo: chaleur et averses en montagne ce mardi dans les Alpes-Maritimes - Nice-Matin

Images d'illustration du mot « précipitation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « précipitation »

Langue Traduction
Anglais precipitation
Espagnol precipitación
Italien precipitazione
Allemand niederschlag
Chinois 沉淀
Arabe التساقطات
Portugais precipitação
Russe атмосферные осадки
Japonais 降水量
Basque prezipitazio
Corse precipitazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « précipitation »

Source : synonymes de précipitation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « précipitation »

Partager