La langue française

Convocation

Sommaire

  • Définitions du mot convocation
  • Étymologie de « convocation »
  • Phonétique de « convocation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « convocation »
  • Citations contenant le mot « convocation »
  • Images d'illustration du mot « convocation »
  • Traductions du mot « convocation »
  • Synonymes de « convocation »
  • Antonymes de « convocation »

Définitions du mot convocation

Trésor de la Langue Française informatisé

CONVOCATION, subst. fém.

I.− Acte par lequel une autorité compétente convoque une ou plusieurs personnes.
A.− Acte par lequel les membres d'une assemblée, d'un conseil, d'une organisation, d'un groupe, sont appelés à se réunir par une autorité compétente, de manière régulière ou extraordinaire.
SYNT. Convocation des États Généraux, d'un parlement, d'un concile, d'un collège électoral, d'un congrès, d'une conférence internationale, d'un Soviet suprême; une ordonnance de convocation des chambres; convocation des Pairs, des actionnaires d'une société, des officiers de réserve de l'armée; convocation d'un conseil municipal, général; la convocation du ban et de l'arrière-ban; un arrêté préfectoral de convocation; un ordre, une lettre, une carte de convocation officielle; exiger la convocation d'une assemblée.
B.− Acte d'une autorité par lequel une ou plusieurs personnes sont appelées à se rendre auprès de cette autorité ou de ses représentants. Une convocation chez le chef de la Sûreté, chez le notaire; une convocation notariale; une convocation du commissaire de police; se rendre à une convocation; comparaître sur convocation; attendre une convocation :
1. ... la formule brutale (...) employée dès l'abord au lieu d'une convocation discrète, disait assez la gravité de l'affaire... A. Daudet, Le Nabab,1877, p. 189.
− Domaine milit.Convocation pour une période d'exercice.
II.− P. méton.
A.− Avis écrit, lettre, billet, carte qui invite à se présenter. Recevoir une convocation; les candidats auront leurs convocations dix jours avant l'examen; tirer une convocation de sa poche; j'ai perdu ma convocation; prévenir par convocations et affiches :
2. Le fond de la boîte était bourré de convocations à des enterrements civils, ... A. France, Le Chat maigre,1879, p. 171.
B.− HIST. Les convocations anglaises. Les deux assemblées du clergé anglican (une chambre haute et une chambre basse), qui se réunissent chaque année, en même temps que le Parlement lui-même et sur ordre royal pour délibérer sur les matières ecclésiastiques.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃vɔkasjɔ ̃]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1. [1302 (sans réf. ds Bl.-W.5)]; 1341 « action de convoquer » (Archives nationales, JJ 72, fo125 vods Gdf. Compl.); 2. 1693 lettres de convocation (V.-E. Fléchier, Histoire du cardinal Ximénès, L. II, p. 221 ds Trév. Suppl. 1752); 1899 « lettre ou billet de convocation » (Vogüé, Morts, p. 96). Empr. au lat. class. convocatio « appel, convocation ». Fréq. abs. littér. : 172. Bbg. Barb. Infl. 1923, p. 4.

Wiktionnaire

Nom commun

convocation \kɔ̃.vɔ.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de convoquer.
    • La convocation d’une assemblée générale d'association.
    • Aussi, les quelques jours avant de regagner Nîmes, j’étais un peu anxieux par rapport au résultat de cette convocation. — (Gérard Boyer, j’ai cherché la mort, j’ai trouvé la vie, 2010)
  2. (Absolument) Le billet ou la lettre de convocation.
    • Après la publication des résultats de l’écrit sur le site de publinet, les candidats admissibles reçoivent une convocation pour assister à une réunion au lycée Saint-Louis en fin d'après-midi. — (Guillaume Dhont, Damien Braquart & Éric Pennacino, Physique-chimie Capes & agrégation, chap. 1 : Informations générales et conseils pratique pour les épreuves orales, De Boeck Supérieur, 2018, page 9)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONVOCATION. n. f.
Action de convoquer. La convocation d'une assemblée. Convocation des Chambres. Billet, lettre de convocation, ou absolument Convocation.

Littré (1872-1877)

CONVOCATION (kon-vo-ka-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • Action de convoquer. La convocation d'une assemblée. Du temps de Charlemagne, on était obligé sous de grandes peines de se rendre à la convocation pour quelque guerre que ce fût, Montesquieu, Esp. XXXI, 27. La lettre de convocation de l'empereur est adressée à saint Cyrille, patriarche d'Alexandrie, et aux métropolitains, Dumarsais, Lib. Egl. gallic. part. II, max. 8.

HISTORIQUE

XIVe s. Après ce que Appius Claudius ot exposé la cause de la convocation, Bercheure, f° 63, verso. Il prent eglise pour convocation ou congregation general du pueple, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. En vous ne en autre n'a nulle bonne vertu se elle ne vient de Dieu ; si aiez tous jours le cueur en Dieu et en la vertu, c'est assavoir en la convocation en quoi vous estes convoqué, le Jouvencel, f° 77, dans LACURNE.

XVIe s. Jusques à la convocation et determination du concile, Du Bellay, M. 184.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONVOCATION, (Jurispr.) signifie invitation donnée à plusieurs personnes pour les rassembler.

On dit, par exemple, la convocation du ban & de l’arriere-ban. Voyez Ban & Arriere-ban.

Les billets de convocation sont l’avertissement par écrit que l’on envoye à ceux que l’on veut rassembler.

On dit aussi convoquer ou assembler le chapitre. Voyez Chapitre.

L’assemblée d’une communauté d’habitans doit être convoquée au son de la cloche. Voyez Assemblée, Communauté, Habitans.

On convoque les pairs au parlement dans les affaires qui intéressent l’honneur de la pairie ou l’état d’un pair Voyez Pair. (A)

Convocation, s. f. (Hist. mod.) ce terme se dit, spécialement en Angleterre, de l’assemblée du clergé de chacune des deux provinces de l’Église Anglicane. Voyez Synode, Clergé &c.

Le roi adresse l’ordre de convocation à chaque archevêque, lui enjoignant d’en donner communication aux évêques de sa province, aux doyens, archidiacres, aux églises cathédrales & collégiales, &c.

L’archevêque en fait part au doyen de sa province, qui la notifie à son tour à tous ceux à qui il appartient.

Le lieu où se tient la convocation ou assemblée de la province de Cantorbery, est l’église de S. Paul, d’où elle a été transportée depuis peu à S. Pierre de Westminster, dans la chapelle d’Henri VIII. ou chambre de Jérusalem. Il y a dans cette assemblée chambre-haute & chambre-basse, comme dans le parlement d’Angleterre.

La chambre-haute dans la province de Cantorbery, consiste en 22 évêques présidés par l’archevêque, qui tous à l’ouverture de l’assemblée sont en robe d’écarlate & en chaperon.

La chambre-basse consiste en 22 doyens, 24 prébendaires, 54 archidiacres, 44 simples prêtres représentans le clergé des diocèses.

Les articles sont d’abord proposés dans la chambre-haute, qui en donne communication à la chambre-basse. Tous les membres de la chambre-haute & basse ont pour eux & leurs domestiques les mêmes priviléges que les membres du parlement.

L’archevêque d’York tient en même tems dans le même ordre l’assemblée ou convocation du clergé de sa province à York ; & au moyen de la correspondance exacte qui est entre les deux assemblées, on y discute les mêmes matieres que dans la province de Cantorbery ; mais ce n’est pas une loi que le résultat de chacune des deux assemblées soit le même.

Anciennement le clergé avoit ses représentans dans la chambre-basse du parlement. C’étoient deux députés de chaque diocèse, qu’on nommoit procuratores cleri, qui représentoient tout le corps ecclésiastique du diocèse, comme les chevaliers d’une province représentent les communes laïques de la même province ; mais cet usage a cessé depuis qu’on a appellé à la chambre-haute les évêques qui représentent tout le clergé. Voyez Parlement. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « convocation »

Provenç. convocatio ; espagn. convocacion ; ital. convocazione ; du latin convocationem, de convocare, convoquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin convocatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « convocation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
convocation kɔ̃vɔkasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « convocation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « convocation »

  • C’est une convocation en justice qui passe mal dans le monde de la défense de l’environnement. www.lamontagne.fr, La convocation d'un juriste de l'environnement par la gendarmerie après un reportage en Corrèze crée la polémique - Rosiers-d'Égletons (19300)
  • Dans la presse de ce jeudi 25 juin, la convocation, aujourd’hui, par la justice marocaine, du journaliste d’investigation Omar Radi. La sous-représentation des femmes dans les médias français accentuée par la crise du Covid-19. Une tempête dans une tasse de thé. Et un conte de fées tanzanien. France 24, Convocation d'Omar Radi par la justice marocaine : "Des accusations ridicules" - Dans la presse
  • Défaut d'atteinte des quorums en première convocation Bourse Direct, Intrasense : convocation à une nouvelle AG Mixte le 8 juillet
  • Une autre convocation est prévue jeudi 2 juillet, nous informe-t-on. Suite à sa première convocation, l’ONG Reporters sans frontières (RSF) a appelé «les autorités marocaines à mettre fin au harcèlement dont est victime le journaliste d’investigation Omar Radi». H24info, Le journaliste Omar Radi de nouveau convoqué par la BNPJ | H24info

Images d'illustration du mot « convocation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « convocation »

Langue Traduction
Anglais summons
Espagnol citación
Italien convocazione
Allemand ladung
Chinois 传票
Arabe الاستدعاء
Portugais convocação
Russe вызов
Japonais 召喚
Basque deialdiak
Corse summona
Source : Google Translate API

Synonymes de « convocation »

Source : synonymes de convocation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « convocation »

Partager