La langue française

Écroulement

Sommaire

  • Définitions du mot écroulement
  • Étymologie de « écroulement »
  • Phonétique de « écroulement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écroulement »
  • Citations contenant le mot « écroulement »
  • Images d'illustration du mot « écroulement »
  • Traductions du mot « écroulement »
  • Synonymes de « écroulement »
  • Antonymes de « écroulement »

Définitions du mot écroulement

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCROULEMENT, subst. masc.

A.−
1. [Le compl. prép. désigne une constr., un élément de constr.] Action de s'écrouler. L'écroulement d'un immeuble, d'une charpente, d'un mur; fracas d'écroulement. Le vieux baron avait été gravement blessé par l'écroulement d'une tour, en assiégeant une forteresse turque (Grousset, Croisades,1939, p. 139):
1. À Royaumont (...) un frénétique imbécile (...) a fait scier les piliers et y a ensuite attelé des bœufs pour obtenir l'écroulement des voûtes. Green, Journal,1947, p. 102.
P. ext. Chute bruyante. Kiki-la-Doucette (...) se suspend au tapis de la table. Chute lente du tapis, écroulement de la lampe et des bibelots (Colette, Dialog. bêtes,1905, p. 74).
− Domaine de la géol.Affaissement et éboulement d'un sol minéral, ou dans une tourbière (d'apr. Plais.-Caill. 1958).
2. P. méton. Amas de ce qui s'est écroulé. Le palais était encore en partie obstrué par l'écroulement d'une galerie sous les bombes (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 460):
2. Ce matin, je me promène! Maisons éventrées, effondrements informes, écroulements... Gide, Journal,1943, p. 210.
P. ext. Entassement confus d'objets ou de matériaux. Une masse noire, peut-être une troisième personne, peut-être un écroulement de bagages, pesait de tout son poids sur les jambes convulsives de l'assassiné (Zola, Bête hum.,1890, p. 47).
B.− P. métaph. ou au fig.
1. [Le compl. désigne une chose] Destruction brutale et complète. Synon. effondrement, chute.
a) [Le compl. prép. désigne un système pol., soc., etc.] L'écroulement d'un pays, d'une civilisation. Dans l'écroulement de l'empire, les nationalités se reconstituaient (Van der Meersch, Invas. 14,1935p. 392).L'écroulement de la France avait plongé le monde dans la stupeur (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 73).
− Domaine financier.Chute brutale. L'écroulement des fonds russes (Martin du G., Vieille Fr.,1933, p. 1089).
b) [Le compl. prép. désigne une constr. de l'esprit] L'écroulement d'un rêve, d'une espérance, d'une illusion, d'un projet. J'ai aidé à la chute des préjugés et des erreurs. Les écroulements des erreurs et des préjugés font de la lumière (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 53).
Absol., littér. C'est la vie, avec toutes ses hideurs, ses tristesses, avec ses luttes, ses meurtres et ses écroulements (Duhamel, Maîtres,1937, p. 190).
2. [Le compl. prép. désigne un être animé] Action de s'affaler lourdement. Les lourds écroulements sur les chaises de femmes obèses et d'hommes pachydermiques (Goncourt, Journal,1893, p. 414).
Prononc. et Orth. : [ekʀulmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1561 « action d'ébranler » (Cl. de Buttet, Poés., I, 76, édit. Jouaust ds R. Hist. litt. Fr., t. 11, p. 494 : L'ecrollement et le tonnerre prompt); 2. 1587 « fait de s'écrouler » les ecroulemens de maison (Le Jardin de Plaisir, 1602, II, 175 ds R. Philol. fr., t. 45, p. 140); av. 1742 fig. « ruine soudaine et totale » (Mass[illon] ds Lar. 19e); 3. 1842 « amoncellement comparable à des ruines » (Hugo, Rhin, p. 318). Dér. du rad. de écrouler(s')*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 377. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 139, b) 825; xxes. : a) 940, b) 476.

Wiktionnaire

Nom commun

écroulement \e.kʁul.mɑ̃\ masculin

  1. Action de s’écrouler.
    • Cette sédimentation organique, jointe aux apports de terre provenant de l’écroulement des berges sous les pieds des bestiaux, amène un asséchement progressif des noues. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 65)
    • (Figuré) Alors il sentit dans son cœur un grand écroulement. Ils étaient plus forts que lui, ils l’avaient battu, et il ne pouvait point leur répondre, car il sentait bien que c’était vrai qu’il n’avait pas de papa. — (Guy de Maupassant , Le papa de Simon, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 172.)
    • (Figuré)A moins, peut-être, que l’écroulement de leur rêve ne vînt à les ramener l’une vers l'autre. Mais elles croyaient toutes deux à leur but, les désabusées et les meurtries; elles y croyaient avec la même ferveur, la même volonté. — (Béatrix Rodès, Les errantes, Édition Revue Helvétique, 1902, p. 210)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCROULEMENT. n. m.
Action de s'écrouler. L'écroulement d'une partie de la muraille, d'une maison. Fig., L'écroulement d'un empire. L'écroulement de vos espérances. Ce fut pour lui un écroulement.

Littré (1872-1877)

ÉCROULEMENT (é-krou-le-man) s. m.
  • Chute d'un mur, d'un édifice, d'une montagne, etc. Ils l'aperçoivent [Rostopschine] au milieu des flammes qu'il attise, sourire à l'écroulement de cette superbe demeure, Ségur, Hist. de Napol. VIII, 9.

    Fig. L'écroulement de la fortune d'un ministre. Mes compagnons, vous le rappelez-vous ce champ funeste où s'arrêta la conquête du monde, où vingt ans de victoires vinrent échouer, où commença le grand écroulement de notre fortune ? Ségur, ib. IX, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écroulement »

Écrouler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1597) → voir écrouler et -ment
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écroulement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écroulement ekrulœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « écroulement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écroulement »

  • Le bout du tunnel? Écroulé sur une trentaine de mètres depuis mars 2019, remplacé depuis par un ouvrage de panneaux et de barbelés, doublé par la partie intérieure de coffrage et le mur du chemin de ronde, le mur d'enceinte de la maison centrale de Poissy devrait être finalement rebâti près de deux ans plus tard, en février 2021. Le chantier de démolition-­reconstruction de sept mois et de 1,6 million d'euros hors taxe aura aussi pour but de prévenir tout nouvel écroulement. Car, au sein de cet ancien couvent du 17e siècle converti en prison en 1821, la crainte est que cette chute se reproduise. lejdd.fr, A Poissy, polémique autour d'une prison en centre-ville
  • L’incendie s’est déclaré aux alentours de 2h30 vendredi dans le parking souterrain de la résidence des Hauts de Marcouville à Pontoise. Plusieurs véhicules sont partis en feu provoquant un premier écroulement. La structure fragilisée s’est ensuite effondrée sur plus de 600 mètres carrés. Le feu a été circonscrit aux environs de 8h45, selon le Service départemental d’incendie et de secours.  , Pontoise : un incendie provoque l’effondrement d’une partie de la dalle de Marcouville
  • L’écroulement du système est une réelle menace. Ce danger n’a pas été anticipé par les décideurs de la haute administration. Comme pour le reste, ils ont tout raté. Contrepoints, Le système de santé va-t-il changer après le Covid-19 ? | Contrepoints
  • Bruno Retailleau s'inquiète du "risque gravissime d'un écroulement civique" ( AFP / SEBASTIEN SALOM-GOMIS ) Boursorama, Policiers : pour Bruno Retailleau, Nicole Belloubet fait "courir le risque d'un écroulement civique" - Boursorama

Images d'illustration du mot « écroulement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « écroulement »

Langue Traduction
Anglais collapse
Espagnol colapso
Italien crollo
Allemand zusammenbruch
Chinois 坍方
Arabe انهيار
Portugais colapso
Russe коллапс
Japonais 崩壊
Basque kolapso
Corse cascà
Source : Google Translate API

Synonymes de « écroulement »

Source : synonymes de écroulement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « écroulement »

Partager