Désenchantement : définition de désenchantement


Désenchantement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSENCHANTEMENT, subst. masc.

Action de désenchanter; résultat de cette action.
A.− Perte d'une illusion; état d'une personne qui se désenchante en découvrant une réalité dépouillée de son caractère charmant ou mystérieux. (Quasi-)synon. déception, déconvenue, désappointement.Les jeunes filles, fatiguées de poursuivre l'idéal à travers les livres et les rêveries, se heurtent à la réalité; heure de désenchantement qui ne manque jamais de sonner (Gozlan, Notaire,1836, p. 23).Oh! le lieu enchanteur resté dans ma pensée et que, crainte de désenchantement, je n'ai jamais voulu revoir depuis (Goncourt, Journal,1892, p. 303):
1. ... mais quel sujet possède assez de charmes qui ne soit pas desséché après quelques jours, et qui est assez épris de son imagination pour ne pas découvrir en elle mille ridicules d'où part le désenchantement. Hélas! rien n'est beau comme l'idéal... M. de Guérin, Correspondance,1838, p. 364.
B.− Manque d'enthousiasme, d'espérance; sentiment de lassitude, d'amertume dû à la perte de toute illusion. Vous me faites souvenir que l'enthousiasme est une fleur de la jeunesse, dont le désenchantement est le fruit (Dumas père, Angèle,1834, I, p. 123).J'ai honte de souffrir et honte d'être. − Détachement, désenchantement, apathie (Amiel, Journal,1866, p. 294):
2. ... ce sont surtout les âmes tristes qui cherchent partout en vain un remède à leur tristesse, une explication de leur désenchantement, qui ne trouvent partout que la place vide et saignante des anciennes croyances, et qui ne veulent et ne peuvent pas être consolées... Montalembert, Hist. de Ste Élisabeth de Hongrie,1836, p. CXII.
PARAD. (Quasi-)synon. dégoût, désabusement, désespérance, désillusion, désintérêt.
Prononc. et Orth. : [dezɑ ̃ ʃ ɑ ̃tmɑ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1554 « action de faire cesser un charme » (Amadis, XI, 130bds Hug.), attest. isolée; de nouveau 1671 (Pomey); 1799 au fig. « désillusion » (Senancour, Rêveries, p. 232). Dér. de désenchanter*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 142.

Désenchantement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

désenchantement \de.zɑ̃.ʃɑ̃t.mɑ̃\ masculin

  1. État d’une personne qui est désenchantée.
    • Fernande donc se trouvait seule et, ne sachant à qui se confier, sentait l’envahir un cruel désenchantement. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Deuxième partie, ch. III, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Comme tous les songe-creux, je confondis le désenchantement avec la vérité. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964, II)
    • Au lieu de combattre, elles allaient donc en être réduites à fournir des escortes d’apparat et à faire la haie ! C’est un véritable désenchantement. — (Bernard Brizay, Seconde guerre de l’opium : Le sac du Palais d’Été, Éditions du Rocher, 2003, 2009, 2011)
    • Permanents ou de passage, ses participants s’assemblent pour ­témoigner, échanger, inventer la ­société de demain. Une réponse joyeuse et délibérative au désenchantement de la démocratie, l’envie d’une pensée politique, le plaisir d’une action citoyenne et du « faire-ensemble ». — (Catherine Vincent, Un an après, Nuit (toujours) debout ? sur LeMonde.fr. Mis en ligne le 30 mars 2017, consulté le 2 avril 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Désenchantement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSENCHANTEMENT. n. m.
État d'une personne qui est désenchantée. Ce fut alors un désenchantement complet.

Désenchantement : définition du Littré (1872-1877)

DÉSENCHANTEMENT (dé-zan-chan-te-man) s. m.
  • 1Action de désenchanter. Le désenchantement des palais d'Armide par l'effet d'un charme plus fort.
  • 2 Fig. Sentiment que fait éprouver la désillusion. Byron est mort en 1824, à l'heure où les désenchantements et les dégoûts allaient commencer, Chateaubriand, dans le Dict. de DOCHEZ.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désenchantement »

Étymologie de désenchantement - Littré

Désenchanter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de désenchantement - Wiktionnaire

 Dérivé de désenchanter avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désenchantement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désenchantement desɑ̃ʃɑ̃tœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « désenchantement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désenchantement »

  • « Sansuke Yamada réussit là un tour de force : d’un panorama de ruines il tire au fond l’essentiel, la dimension baroque. Personnages picaresques, tendre exhibition des imperfections, habile mélange du burlesque et du tragique ou surgissement soudain d’une violence toujours à l’arrière-plan d’une action en apparence légère et joviale : tout cela concourt à l’élaboration d’une fresque douce-amère d’une remarquable justesse, où le rire occupe toutefois toute sa place. Si la béance laissée par la guerre (et la défaite) hante littéralement chacun des personnages croisés, c’est bien du côté des (sur)vivants, et non des morts que se situe le point d’ancrage du récit. À l’école du désenchantement il s’agit de substituer le réapprentissage de l’engouement et cela passe par les combines montées, les cuites épongées ou encore les corps éprouvés. » , "Sengo" de Sansuke Yamada, Prix Asie de la Critique ACBD 2020 (...) - ActuaBD
  • « Héritiers du désenchantement politique de leurs parents, les jeunes sont les derniers à se tourner spontanément vers les urnes » Le Monde.fr, « Ces municipales semblent marquer un nouveau cap dans le basculement vers les démocraties de l’abstention »
  • Du bout de la canne, il montre un cadavre de poisson partiellement dévoré. « Les corbeaux et corneilles arrivent le soir et sortent les carpes mortes de l’eau pour les dépecer sur la berge. Il y en a partout. Je ne peux rien enlever pour l’instant, il faut que les constatations, les photos, les prélèvements soient terminés », raconte Yves Cargnino désabusé. Il avait aleviné son étang il y a quinze jours à peine. Imaginait déjà de joyeuses parties de pêche. Aujourd’hui l’heure est au désenchantement. , Environnement | La mortalité inexpliquée des carpes mobilise les experts
  • Je crois que les gens ne sont pas dupes. Il peut y avoir un petit effet de rebonds dans l’opinion, on l’avait vu en 2014, mais ça n’avait pas duré. Valls avait vite été contaminé par la popularité très basse de François Hollande. Aujourd’hui, les Français ont une forme de maturité vis-à-vis de la politique, de désenchantement. Ce qu’ils attendent, ce sont des résultats, sur l’économie et le chômage principalement. , « Un remaniement peut avoir un petit effet, mais les Français ne sont pas dupes »
  • Pour plusieurs étudiants, c’est le désenchantement, une triste réalité, à savoir que l’horaire des préposés en CHSLD fonctionne selon un horaire de travail de type « six-quinzaine », soit un minimum de trois jours de disponibilité par semaine, le reste du temps étant sur appel. En conséquence, aucune garantie de poste à temps plein. Quebec Hebdo, Désenchantement au sein des futurs préposés aux bénéficiaires
  • Le ralliement, ça ne marche jamais, ce qui marche, c’est le rassemblement. Derrière le ralliement, il y a le désenchantement, et puis l’effacement. Derrière le rassemblement, il y a le courage et le succès. De François Bayrou / Discours de campagne des législatives du MoDem à Paris - 24 Mai 2007

Traductions du mot « désenchantement »

Langue Traduction
Corse disincantamento
Basque ajangiz
Japonais 劣化
Russe разочарование
Portugais desencanto
Arabe الاستياء
Chinois 幻灭
Allemand enttäuschung
Italien disincanto
Espagnol desencanto
Anglais disenchantment
Source : Google Translate API

Synonymes de « désenchantement »

Source : synonymes de désenchantement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désenchantement »


Mots similaires