La langue française

Désillusion

Sommaire

  • Définitions du mot désillusion
  • Étymologie de « désillusion »
  • Phonétique de « désillusion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « désillusion »
  • Citations contenant le mot « désillusion »
  • Images d'illustration du mot « désillusion »
  • Traductions du mot « désillusion »
  • Synonymes de « désillusion »
  • Antonymes de « désillusion »

Définitions du mot désillusion

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSILLUSION, subst. fém.

Action de désillusionner; résultat de cette action.
A.− [À propos d'une pers.] Perte d'une illusion; sentiment d'une personne qui découvre une réalité non conforme à ce qu'elle attendait ou avait imaginé. J'avais peur d'une désillusion, mais l'aspect de Papeete est enchanteur (Loti, Mariage,1882, p. 215):
1. Elle se fit offrir un godiveau, riant, se léchant les doigts. Mais elle eut quelque désillusion, elle croyait que c'était meilleur que ça. Zola, Le Ventre de Paris,1873, p. 783.
PARAD. (Quasi-)synon. contrariété, déception, dégrisement, désappointement, mécompte; anton. émerveillement, illusion.
P. méton., rare. [À propos d'une pers.] Occasion ou objet d'une désillusion. Si je te suis la désillusion de ce que tu croyais, ne m'en veux pas! (Flaub., Corresp.,1847, p. 28).
B.− Perte de toutes les illusions; manque d'espérance, de foi. La désillusion classique Des vieillards et des écoliers (Hugo, Chans. rues et bois,1865, p. 173):
2. À peine y a-t-il trois fous, trois purs dans un parti. Cela amène à la longue une désillusion énorme, une lassitude de toute croyance, une patience de tout pouvoir, une tolérance des canailles aimables... Goncourt, Journal,1863, p. 1224.
PARAD. (Quasi-)synon. amertume, désenchantement, rancœur; anton. enchantement, illusion.
Prononc. et Orth. : [dezilyzjɔ ̃]. La plupart des dict. admettent la gémination. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1834 (M. Masson, Le Boutiquier ds Fr. mod., t. 17, p. 289). Dér. de illusion*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 225. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 79, b) 373; xxes. : a) 523, b) 374. Bbg. Weil (A.). En Marge d'un nouv. dict. R. de Philol. fr. 1932, t. 45, p. 17.

Wiktionnaire

Nom commun

désillusion \de.zi.ly.zjɔ̃\ féminin

  1. Perte d’une illusion.
    • Jacques, dès les premiers jours, s’insurgea, voulant être lui-même et agir selon sa conscience qui, méticuleuse, lui prépara des mécomptes, des désillusions et une incertitude perpétuelle. — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • Et elle prenait en pitié Elhamy en songeant aux désillusions qu’il avait dû subir depuis les semaines insouciantes de ses fiançailles. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Quelle n’est pas ma désillusion en découvrant sous chaque pied de vigne l’hydre de la question sociale. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Filière en tension, extrêmement attrayante auprès des lycéens, la psychologie souffre d’une représentation biaisée, voire idéalisée, ce qui donne lieu parfois à de véritables désillusions. — (Alice Raybaud, Des études pour « mieux se comprendre » ? Les désillusions des étudiants en psychologie, Le Monde. Mis en ligne le 14 novembre 2019)
    • La France vit des heures de désillusion aussi profonde que celles qu’elle avait connues en mai 1940. La France pensait avoir le meilleur système de santé du monde, comme elle était convaincue d’avoir la meilleure armée du monde en 1940. — (Riss, « Covid-19 : L’autre « étrange défaite » », le 27 mars 2020, sur le site de Charlie Hebdo (https:/charliehebdo.fr))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSILLUSION. n. f.
Perte d'une illusion. Quand j'ai vu ce jeune homme se conduire de la sorte, ç'a été pour moi une désillusion. En avançant dans la vie on éprouve de fréquentes désillusions.

Littré (1872-1877)

DÉSILLUSION (dé-zil-lu-zion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • État d'un esprit, d'une âme qui a perdu ses illusions.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désillusion »

Du préfixe dés- et de illusion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dés… préfixe, et illusion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « désillusion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désillusion desilysjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « désillusion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désillusion »

  • La grande illusion, c'est la guerre. La grande désillusion, c'est la paix. De Marcel Achard
  • Tout chemin aboutit au même point : la désillusion. De Oscar Wilde / Le Portrait de Dorian Gray
  • L'enfance est pleine de désillusions. De Bill Watterson / Calvin et Hobbes - Complètement surbookés !
  • Ne pas confondre espoir et illusion, car si l'espoir fait vivre, les désillusions peuvent faire le désespoir. De Angélique Planchette
  • La vie n'apporte aucune désillusion, la vie n'a qu'une parole, elle la tient. De Georges Bernanos
  • Miroir. Surface vitreuse sur laquelle est reflétée une image fugitive pour la grande désillusion de l'homme. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • On connaît des comédiens aigris, il n'en est guère de désillusionnés. Sidonie Gabrielle Colette, Paysages et portraits, Flammarion
  • Qui vit d’illusions meurt de désillusion. De Proverbe d’Amérique latine
  • Si tu n'as des maîtresses qu'en songe, tu es à l'abri des chagrins et des désillusions. De Mocharrafoddin Saadi / Le Jardin des Fruits
  • La vie est une grande désillusion. De Oscar Wilde / Le Portrait de Dorian Gray
  • La maîtresse qui nous quitte quand nous l'aimons le mieux nous épargne des mois et des années de menues désillusions. De Claude Larcher / Physiologie de l'amour moderne
  • Garder ses idéaux, c’est essentiel. C’est ce qui permet de survivre à toutes les petites désillusions du quotidien. De Houda Rouane / Evene.fr - Octobre 2006
  • La vérole, les conseils, les leçons, les désillusions et les vieilles chaussures sont les seules choses que donnent volontiers les hommes. Plus prodigues, les femmes se donnent aussi ; lorsqu'elles ne réussissent plus à se vendre. De Georges Elgozy / L'Esprit des mots ou l'antidictionnaire
  • Il faut sans cesse et sans cesse passer par toutes les étapes de la désillusion, se retrouver seul et toucher le fond de sa détresse. Choisir le difficile, l'impossible, la nuit, ce qui n'est pas dit. Ecrire est à ce prix. Vivre aussi. De Hélène Ouvrard / L'Herbe et le varech

Images d'illustration du mot « désillusion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « désillusion »

Langue Traduction
Anglais disillusionment
Espagnol desilusión
Italien disinganno
Allemand ernüchterung
Chinois 幻灭
Arabe خيبة الأمل
Portugais desilusão
Russe разочарованность
Japonais 幻滅
Basque desengainuaren
Corse disillusione
Source : Google Translate API

Synonymes de « désillusion »

Source : synonymes de désillusion sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désillusion »

Partager