La langue française

Concentrer

Sommaire

  • Définitions du mot concentrer
  • Étymologie de « concentrer »
  • Phonétique de « concentrer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « concentrer »
  • Citations contenant le mot « concentrer »
  • Images d'illustration du mot « concentrer »
  • Traductions du mot « concentrer »
  • Synonymes de « concentrer »
  • Antonymes de « concentrer »

Définitions du mot concentrer

Trésor de la Langue Française informatisé

CONCENTRER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− Réunir en un centre ou sur un point (idée de direction) ce qui est dispersé.
1. [En un centre]
a) [Les rayons solaires] Le miroir concave (...) concentre les rayons en un foyer ardent (Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 134).
Rare, absol., emploi adj. du part. prés. Cette théologie d'Escobar (...) a été entre ses mains comme un verre concentrant et grossissant (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 69).
b) [Toute chose concr. ou abstr.] Rassembler, accumuler en quelque chose ou en quelqu'un :
1. Le panthéisme, (...) à force d'inspirer de la religion pour tout, la disperse sur l'univers et ne la concentre point en nous-mêmes. Mmede Staël, De l'Allemagne,t. 4, 1810, p. 186.
Spéc., fig. [L'obj. second., souvent implicite, désigne la même pers. ou la même chose que le suj.] Rassembler (en soi). Le personnage de Phèdre concentre en lui toute l'humanité de la pièce (Mauriac, La Vie de Jean Racine,1928, p. 130).
c) [Des pers.] Rassembler en un lieu :
2. ... ils [les dirigeants nazis] concentraient à l'intérieur de cette forteresse la masse des prisonniers, des déportés, des requis qui leur faisaient autant d'otages. De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 157.
d) Emplois spéc.
ÉCON. POL. Concentrer des entreprises. Effectuer la concentration* des entreprises.
ART MILIT. Concentrer les troupes. Concentrer le gros de nos forces dans la partie nord du théâtre des opérations (Joffre, Mémoires,t. 1, 1931, p. 190).
2. [Sur un point] Faire converger, diriger sur.
a) [Les rayons solaires] :
3. Les seuls procédés qui fussent permis [pour se procurer le feu nouveau], étaient de concentrer sur un point la chaleur des rayons solaires ou de frotter rapidement deux morceaux de bois d'une espèce déterminée et d'en faire sortir l'étincelle. Fustel de Coulanges, La Cité antique,1864, p. 22.
P. anal. Le microscope électronique comprend les éléments essentiels d'un microscope photonique : (...) − une lentille condenseur qui concentre le faisceau électronique sur l'objet (R. Husson, F. Graf, Manuel de biol. gén.,1965, p. 70).
b) TECHN. MILIT. Concentrer le tir sur un certain lieu. [Si le suj. désigne le lieu] Être le point de convergence du tir. La belle trouée faite par l'arrachage de l'arbre concentrait là le tir de vingt fenêtres, toutes ornées de fusils-mitrailleurs (Malraux, L'Espoir,1937, p. 804).
c) Au fig. Rassembler ses forces intellectuelles ou affectives et les porter sur un certain objet, à l'exclusion de tout autre; y appliquer avec force (sa pensée, son attention, etc.) :
4. Maintenant, Yves croit distinguer là-bas une traînée moins bleue, et il y concentre son attention, égarée tout à l'heure dans la monotonie étincelante et tranquille; ... Loti, Mon frère Yves,1883, p. 328.
Spéc. [Le suj. du verbe désigne la même pers. ou la même chose que l'obj. second., implicite] Réunir (sur soi), appeler, retenir. Elle a une fille qui concentre toutes ses affections, et c'est pour elle seule qu'elle a des prétentions (Sénac de Meilhan, L'Émigré,1797, p. 1572).
Rem. Noter la constr. : concentrer toutes les facultés de son exprit à faire qqc. (cf. A. France, Le Mannequin d'osier, 1897, p. 6).
B.− P. ext. Réunir dans un espace limité.
1. Au fig.
a) Enfermer. Écartons de notre douleur les illusions de la terre, qui nous empêchent de regarder au delà, qui nous concentrent dans l'état présent (Lamennais, Lettres inédites... à la baronne Cottu,1829, p. 203).
b) Vieilli. Empêcher la dispersion ou l'expansion de quelque chose ou quelqu'un.
[L'obj. désigne le plus souvent des sentiments] Contenir; dissimuler. Il concentre toutes ses sensations en lui-même, rien ne perce (MmeCottin, Claire d'Albe,1799, p. 203).
[L'obj. désigne une pers.] Renfermer, replier sur soi. La timidité nous concentre en nous-mêmes, et ressemble quelquefois à la fierté et au dédain (Maine de Biran, Journal,t. 2, 1817, p. 30).
2. CHIM. Augmenter la richesse d'une solution ou produit dissous, en éliminant plus ou moins la partie aqueuse. Synon. réduire, condenser.De la glycérine, qui avait été préalablement concentrée par évaporation au bain-marie (Verne, L'Île mystérieuse,1874, p. 158).
Rem. Noter la constr. dans l'ex. suivant. Les colorants [utilisés en brasserie] dérivés du malt s'obtiennent en concentrant à l'état de caramel du moût de bière (E. Boullanger, Malterie, brasserie, 1934, p. 82).
P. anal. [En parlant de l'odeur ou de la saveur d'un produit] Les étés secs de l'Asie occidentale, concentrant la saveur du fruit, ont incité les habitants à perfectionner les cultures d'arbres fruitiers (Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 146).
C.− P. ext. Ramasser, rassembler afin de produire un certain effet; rendre plus fort. Je vous aime, monsieur, d'un amour que des années de silence ont concentré, non affaibli (Renan, Drames philos.,Appendice à l'Abbesse de Jouarre, 1888, V, 3, p. 678).Le masque (...) une sorte de couvercle (...) rabattant et concentrant la voix (A. Schaeffner, Les Orig. des instruments de musique,1936, p. 91).
[En parlant du style, de l'élocution] Il [M. Armand Lefebvre] pesait longtemps avant de conclure, il concentrait plus qu'il ne déployait (Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 10, 1863-69, p. 20).
II.− Emploi pronom.
A.− Se réunir en un centre ou sur un point (idée de direction).
1. [En un centre]
a) [Le suj. désigne une chose concr. ou abstr. primitivement dispersée] Se rassembler, être rassemblé (et de ce fait acquérir plus de force). Aujourd'hui, n'est-il pas évident que le crédit, loin de se généraliser, tend, au contraire, à se concentrer dans quelques mains? (Doc. d'hist. contemp.,1864, p. 27):
5. Nous voulons que l'activité, au lieu de se disperser sur une large surface, se concentre et gagne en intensité ce qu'elle perd en étendue. Durkheim, De la Division du travail soc.,1893, p. 5.
Spéc., au fig. [En parlant d'une pers.] Se ramasser, rassembler ses forces :
6. ... s'il se présente une affaire sérieuse, une combinaison à suivre, il [Rastignac] ne s'éparpillera pas, comme Blondet que voilà! et qui discute alors pour le compte du voisin, Rastignac se concentre, se ramasse, étudie le point où il faut charger, et il charge à fond de train. Balzac, La Maison Nucingen,1838, p. 597.
b) [Le suj. désigne un groupe de pers. dont les éléments étaient primitivement dispersés] Des oasis de verdure entre les champs jaunis. C'est ainsi que s'annoncent, (...) les villages où se concentre la population rurale (Vidal de La Blache, Tabl. de la géogr. de la France,1908, p. 92).
c) Emplois spéc.
ÉCON. POL. Certains (...) ont conclu que l'agriculture allait suivre l'exemple de l'industrie et se concentrer en grandes entreprises capitalistes ou collectives (Traité de sociol.,1967, p. 321).
ART MILIT. Il [Bulow] devait attendre le gros du corps d'armée, et il avait l'ordre de se concentrer avant d'entrer en ligne (Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 405).
2. [Sur un point]
a) TECHN. MILIT. [En parlant d'une arme] Se concentrer sur.Diriger son tir sur. La mitrailleuse ne se concentre pas encore sur eux (Romains, Les Hommes de bonne volonté,Verdun, 1938, p. 278).
b) Au fig.
[Le suj. désigne les forces intellectuelles ou affectives] Se rassembler et se porter sur un objet, à l'exclusion de tout autre. Pendant assez longtemps, l'intérêt se concentra sur l'attaque (A. Beaufre, Dissuasion et stratégie,1964, p. 36).
Rem. Noter la constr. : se concentrer à faire qqc. (cf. Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 105).
[Le suj. désigne une pers. ou une œuvre écrite] Porter son attention, ses efforts sur. En se concentrant sur les revendications les plus voyantes et les plus massives, l'étude effectuée laisse échapper un élément très important de la question (J. Meynaud, Les Groupes de pression en France,1958, p. 271).
P. ext., cour. [Le suj. désigne une pers.; il n'y a pas d'obj. second.] Faire un grand effort d'attention, de réflexion :
7. Un moment, il se concentra, la tête entre les poings, les yeux agrandis, fixés sur une mousse de lumière qu'accrochait le rebord du zinc. Aymé, Uranus,1948, p. 263.
B.− P. ext. Se rassembler, se ramasser ou être rassemblé dans un espace limité.
1. MÉD. [En parlant du pouls] Se faire de moins en moins sentir. Le pouls se concentre de plus en plus; quelquefois il se ralentit considérablement (Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme,t. 1, 1808, p. 443).
2. Au fig., vieilli
a) Être enfermé :
8. Un philosophe regarde ce qu'on appelle un état dans le monde, comme les Tartares regardent les villes, c'est-à-dire comme une prison : c'est un cercle où les idées se resserrent, se concentrent, en ôtant à l'âme et à l'esprit leur étendue et leur développement. Chamfort, Maximes et pensées,1794, p. 49.
b) [En parlant d'une pers. ou de son âme; en bonne ou mauvaise part] Ne pas s'épancher au dehors, se renfermer, se replier sur soi (en faisant abstraction de ce qui entoure). Les transports de la joie ne durent que quelques momens, l'ame ensuite se concentre dans elle-même, et se répand peu au-dehors (Sénac de Meilhan, L'Émigré,1797, p. 1885).Elle [Aurore] a une facilité admirable, mais peu de faculté à s'abstraire et à se concentrer (G. Sand, Correspondance,t. 6, 1812-76, p. 290):
9. La France serait-elle si bien la France, si elle n'avait pour exalter sa personnalité l'antithèse de l'Angleterre? On se serre, on se concentre en soi-même contre le dehors. La passion suppose exclusion, antagonisme, partialité. Renan, L'Avenir de la sc.,1890, p. 446.
3. CHIM. [En parlant d'une substance dissoute dans une solution] Être accumulé, se trouver en grande quantité (dans). Paraffine. − Cette substance peu volatile se concentre dans les huiles lourdes (J.-J. Chartrou, Pétroles naturel et artificiels,1931, p. 112).
P. anal. :
10. Les pommes de pin craquaient et des gousses de genêts éclataient au soleil. Une odeur de résine et de sève chaude se concentrait dans l'air inerte. J. Chardonne, Les Destinées sentimentales,Porcelaine de Limoges, 1936, p. 69.
C.− P. ext. Devenir plus fort, plus riche :
11. Il lisait ou rêvait, s'abreuvait jusqu'à la nuit de solitude; à force de méditer sur les mêmes pensées, son esprit se concentra et ses idées encore indécises mûrirent. Après chaque vacance, il revenait chez ses maîtres plus réfléchi et plus têtu; ... Huysmans, À rebours,1884, p. 5.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sɑ ̃tʀe], (je me) concentre [kɔ ̃sɑ ̃:tʀ ̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1611 « faire converger vers un même centre » (Cotgr.); 1823 spéc. milit. (Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, p. 535); 2. 1772 chim. acide concentré (Ac.); 1819 (Boiste : Concentrer. Rendre plus actif un sel); 3. 1753 fig. « refouler en soi » concentrer sa colère (Trév. Suppl.); 1753 se concentrer (ibid. : Se concentrer en soi-même, être pensif); 1754 « appliquer avec force son intelligence sur un seul objet » (d'apr. FEW t. 2, p. 588a). Dér. de centre*; préf. con-*, dés. -er. Fréq. abs. littér. : 997. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 384, b) 976; xxes. : a) 1 321, b) 1 739.
DÉR.
Concentreur, subst. masc.Personne ou chose qui concentre. a) Péj. Partisan de la concentration* des entreprises (cf. L'Œuvre, 21 nov. 1941). b) Techn. Synon. de concentrateur* (cf. P. Lebeau, G. Courtois, Traité de pharm. chim., t. 1, 1929, p. 101 et L'Industr. des conserves en France, 1950, p. 8).− 1resattest. a) 1929 techn. (P. Lebeau, G. Courtois, loc. cit.); b) 1941 péj. (L'Œuvre, loc. cit.); de concentrer, suff. -eur2*.
BBG. − Gohin 1903, p. 321, 342, 357.

Wiktionnaire

Verbe

concentrer \kɔ̃.sɑ̃.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se concentrer)

  1. (Physique) Réunir en un centre ce qui est dispersé.
    • Nous avons fait usage du fourneau ordinaire de fondeurs, avec cette différence que ce fourneau étoit recouvert d’un dôme en terre cuite pour concentrer la chaleur. — (Résultat des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l’Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d’histoire naturelle et des arts, juillet 1788, , vol.33, p.47)
  2. (Figuré) Réunir ; rassembler.
    • Favori de l’esprit impérialiste allemand, il représentait l’idéal du nouveau sentiment aristocratique, – la chevalerie nouvelle, disait-on, – qui régna après que le socialisme, affaibli par ses divisions intestines et son manque de discipline, fut anéanti,et que la richesse se fut concentrée entre les mains de quelques familles. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 129 de l’éd. de 1921)
    • L’émigration islandaise a commencé en 1870, […]. On a cherché à concentrer le mouvement, mais la difficulté était de trouver une contrée convenable; on a proposé la Nouvelle-Écosse, l’Ontario, le Wisconsin, le Nebraska, le Manitoba. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 27)
    • (Militaire)Les divers corps d’armée se concentrèrent sur tel point.
  3. Réduire, condenser un liquide, diminuer la quantité d’eau qu’il contient.
    • Alcool concentré.
    • Lait concentré.
  4. (Familier) Contenir, dissimuler.
    • (Médecine) Pouls concentré, Pouls dont les battements se font peu sentir.
    • Concentrer sa fureur, sa haine, etc.
    • Douceur concentrée.
    • Chagrin concentré.
  5. Faire abstraction de ce qui est autour et qui peut distraire.
    • Être concentré, concentré en soi-même, toujours concentré, ne point se communiquer, ne laisser rien apercevoir de ce qu’on a dans l’âme.
    • Laissez-moi me concentrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONCENTRER. v. tr.
T. de Physique. Réunir en un centre ce qui était dispersé. Concentrer les rayons solaires. Les rayons du soleil se concentrent dans le foyer d'un miroir ardent. En termes de Guerre, Concentrer ses forces, Rassembler, réunir les divers corps de troupes sur un même point. Les divers corps d'armée se concentrèrent sur tel point. Il s'emploie aussi figurément. Concentrer toutes ses affections sur quelqu'un, dans un seul objet. Concentrer dans ses mains toute l'autorité. Toutes mes idées se concentrèrent sur ce seul objet. Il signifie aussi Réduire, condenser. Concentrer un liquide, Diminuer la quantité d'eau qu'il contient. Alcool concentré. Lait concentré. En termes de Médecine, Pouls concentré, Pouls dont les battements se font peu sentir. Fam., Concentrer sa fureur, sa haine, etc., Contenir, dissimuler sa fureur, sa haine, etc. Douceur concentrée. Chagrin concentré. Être concentré, concentré en soi-même, toujours concentré, Ne point se communiquer, ne laisser rien apercevoir de ce qu'on a dans l'âme.

Littré (1872-1877)

CONCENTRER (kon-san-tré) v. a.
  • 1 Terme de physique. Faire converger, réunir au centre, ou en un centre, vers un centre. Concentrer les rayons solaires.
  • 2 Fig. Concentrer toutes ses affections sur quelqu'un. Elles ne feront que concentrer la charité dans votre fond, Bossuet, Lettr. abb. 142. L'hiver ne concentre tous les trésors de la terre qu'afin que le printemps suivant les déploie, Fénelon, Exist. 17. Immobile, l'œil fixe attaché sur ce cœur Qui semble sur lui seul concentrer sa douleur, De Belloy, Gabr. de Vergy, V, 10. Nul ne désira plus dans l'autre âme qu'il aime De concentrer sa vie en se perdant soi-même, Lamartine, Harm. IV, 11.

    Concentrer dans ses mains toute l'autorité. Le gouvernement de Berne, en concentrant ses fonctions dans un certain nombre de familles, n'en a pas exclu les professions utiles à la société et qui exigent des lumières, Condorcet, Haller.

  • 3 Terme de chimie. Ôter à un corps liquide l'eau qui y est mélangée. Concentrer l'alcool.

    Concentrer un acide, faire partir une partie de l'eau qui le tient en dissolution, soit en le chauffant, soit en l'exposant à l'action du froid, qui en congèle la partie aqueuse.

  • 4 Terme de guerre. Rassembler les divers corps de troupes sur un même point.
  • 5Ne pas donner d'expansion. Concentrer sa haine, sa fureur, la contenir jusqu'à ce qu'elle éclate.

    Concentrer sa douleur, la renfermer en soi.

  • 6Se concentrer, v. réfl. Être concentré. Les rayons du soleil se concentrent dans le foyer d'un miroir ardent. Toute sa colère s'était concentrée sur ce pauvre homme.

    Terme militaire. Réunir ses forces sur un même point. Pendant qu'on s'appelle, qu'on regarde et qu'on se concentre dans celui de ces deux hameaux qui était le plus près du Borysthène, des milliers de cosaques sortent d'entre tous les arbres, Ségur, Hist. de Napol. X, 9. Il hésitait pourtant à quitter cette position rétrécie sur laquelle allaient se concentrer tous les feux ennemis, Ségur, ib. V, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « concentrer »

(XVIIe siècle) Verbe dérivé de centrer avec le préfixe con-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Con… et centre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « concentrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
concentrer kɔ̃sɑ̃tre

Évolution historique de l’usage du mot « concentrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « concentrer »

  • J’essaie de me concentrer sur ma concentration. De Martina Navratilova
  • L'homme a appris à concentrer le temps. De Jean Hamburger / Le Miel et la ciguë
  • Chaque instant de notre Vie est essentiellement irremplaçable : sache parfois t'y concentrer uniquement. De André Gide / Les Nourritures terrestres
  • Nombreux sont ceux qui pensent à distraire leur esprit, rares sont ceux qui songent à le concentrer. De Anonyme
  • Vivre pour l'esprit, c'est essentiellement se concentrer sur l'acte à accomplir. De Henri Bergson / L'Energie spirituelle
  • La gratuité consiste à concentrer sur quelques uns le bénéfice d'un service dont le coût sera diffusé sur d'autres. De Bernard Beugnies
  • Les fondements mêmes de toute vie spirituelle sont, primo : discerner le réel et l'illusoire ; et secundo : se concentrer sur le réel. De Frithjof Schuon / Questions de spiritualités
  • Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l'ancien. De Dan Millman / Le Guerrier pacifique
  • La mondialisation a poussé les pays riches à se concentrer sur les produits à forte valeur ajoutée, ils ont alors pris conscience que la richesse n’était pas dans les bras mais dans les cerveaux. De Anonyme / Transfert - Mars 1999
  • Si l’on donne un baiser les yeux fermés, ce n’est pas tant que l’amour est aveugle, mais pour concentrer toute son attention sur ce qu’on va faire ensuite. De Anonyme
  • Nike a informé vendredi d’une vague de suppressions d'emplois à venir, sans avancer pour l'heure de chiffres détaillés sur le nombre de postes concernés. Le spécialiste du sport veut se concentrer sur la vente directe. FashionNetwork.com, Nike va supprimer des postes et veut se concentrer sur le digital - Actualité : business (#1227701)
  • Dur dur de se concentrer durant plusieurs heures voire même simplement quelques dizaines de minutes sans être happé·e par une notification. Réseaux sociaux, actualités, mails persos… Les sources de distraction ne manquent pas ! C’est pourquoi la startup grenobloise Let Me Think a développé un « totem » , capable de préserver les tunnels de concentration et d’éviter d’être pollué·e par des éléments extérieurs au travail. C’est ce que promet en tout cas ce petit boitier, relié au smartphone et à l’ordinateur de l’utilisateur. Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, Let Me Think, l'ange gardien de votre concentration au travail
  • Le président du Parlement libanais, Nabih Berry, a exhorté jeudi le gouvernement de Hassane Diab à "se concentrer sur les réformes dans la période à venir" lors de la réunion de dialogue national qui s'est tenue à Baabda, alors que le Liban traverse sa plus grave crise économique, financière et monétaire depuis 30 ans. L'Orient-Le Jour, Berry : Le gouvernement doit se concentrer sur les réformes - L'Orient-Le Jour
  • Nintendo avait précédemment dit qu’elle se concentrerait plutôt sur les titres sortis, comme Mario Kart Tour et Animal Crossing Pocket, au lieu de travailler sur de nouveaux projets mobiles.  Pèse sur start, Nintendo délaisse les jeux mobiles pour se concentrer sur la Switch | Pèse sur start

Images d'illustration du mot « concentrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « concentrer »

Langue Traduction
Anglais focus
Espagnol atención
Italien messa a fuoco
Allemand fokus
Chinois 焦点
Arabe التركيز
Portugais foco
Russe фокус
Japonais フォーカス
Basque foku
Corse fucalizza
Source : Google Translate API

Synonymes de « concentrer »

Source : synonymes de concentrer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « concentrer »

Partager