Caresse : définition de caresse


Caresse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CARESSE, subst. fém.

A.− Attouchement de nature affective ou sensuelle. Caresse de la main, des lèvres :
1. Elle se souvenait d'autres baisers, mais jamais encore elle n'avait senti la caresse des lèvres sur ses paupières. G. Roy, Bonheur d'occasion,1945, p. 103.
2. Le fait que les époux couchent, à peine vêtus, dans un même lit, n'avait pas suffi jusqu'ici à me suggérer l'étreinte ni la caresse : ... S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 102.
En partic. [En parlant d'un animal] :
3. L'animal leva la tête vers son maître; puis, il grimpa sur lui, escalada ses épaules et, après mille caresses et mille gentillesses, se roula autour du cou du capitaine, comme un foulard... Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900, p. 91.
SYNT. Caresse amicale, ardente, brutale, innocente, maternelle, tiède, voluptueuse; douce, tendre caresse; faire, donner, échanger, prodiguer, recevoir des caresses; implorer une caresse; sentir, repousser la (les) caresse(s) de; répondre à des caresses; frémir sous une caresse; accabler, combler, couvrir, manger, priver de caresses; sensible, insensible aux caresses.
P. métaph., littér.
Frôlement doux et agréable. La caresse de l'air, de la brise, des flammes, des flots, du soleil, du vent. On entendait les frémissements des blés en fleur, ondoyant sous la molle caresse de l'air (R. Rolland, Jean-Christophe, La Révolte, 1907, p. 507):
4. Ce vent qui souffle vient du désert, Et sous cette caresse menteuse et tendre mon sang s'évapore. Saint-Exupéry, Terre des hommes,1939, p. 239.
La caresse du regard, la caresse d'un son. La douceur. Des yeux bleus d'une douceur et d'une caresse singulières (E. et J. de Goncourt, Journal,1858, p. 477):
5. La caresse des violons, l'insistance de leurs longs coups d'archets trop expressifs, étiraient sa langueur jusqu'à l'énervement. R. Martin du Gard, Les Thibault,La Belle saison, 1923, p. 1007.
B.− Au fig. Marque d'estime ou de bienveillance qui se manifeste en paroles, parfois trompeuses. Caresse d'encouragement, de flatterie, de mots; caresse morale. C'était (...) le salut joyeux de l'être encore petit, balbutiant des caresses respectueuses, choyant avec des mots de douceur, avec des cajoleries d'enfant qui cherche à amadouer sa mère (Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 42):
6. Maintenant, il commençait de rêver à d'autres caresses verbales. Ricamus venait, le jour même, de l'appeler « mon cher maître ». Cela lui avait agréablement chatouillé le tympan. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 63.
Prononc. et Orth. : [kaʀ εs]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. « Marque extérieure d'affection » a) 1534 par des gestes et des paroles charesse (Rabelais, Gargantua, chap. 39, éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 144); b) 1538 par des attouchements carresse (Le Courtisan de Messire Baltazar de Castillon, 1. III [trad. de Il Cortegiano par J. Colin] ds Quem.); 1545 caresse (Le Maçon, trad. Decameron, 1, 188, ibid.); 2. 1616 « flatterie, mots flatteurs » (Hulsius, Dict. fr.-all.); au plur. 1647 « démonstrations de sympathie, de bienveillance » (Corneille, Héraclius, Ep. ds Dub.-Lag.); 3. 1671 fig. « frôlement doux et agréable » (Corneille, Psyché, III, 3 ds DG). Étant donnée l'orig. de la plupart des 1resattest., prob. empr. à l'ital. carezza (Hope, p. 175) attesté, dans le syntagme fare carezza(-e), av. 1315 ds Batt. t. 2, lat. médiév. caritia « caresse, marque d'affection » (1288, Italie ds Du Cange t. 2, p. 173c) dér. de carus (cher*); hyp. moins vraisemblable : déverbal de caresser* (EWFS2). Fréq. abs. littér. : 2 389. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 104, b) 4 215; xxes. : a) 4 375, b) 2 616. Bbg. Hope 1971, p. 175. − Kohlm. 1901, p. 37. − Sar. 1920, p. 55. − Wind 1928, p. 190, 207.

Caresse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

caresse \ka.ʁɛs\ féminin

  1. Témoignage d’affection, de tendresse ou de sensualité que l’on donne à quelqu’un, en geste ou en paroles.
    • Ce n’était point une linition douce, une fomentation onctueuse, mais un massage vigoureux, pratiqué à bras raccourcis, et qui rappelait plutôt les éraillures de l’étrille que les caresses de la main. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Aussi, Line ayant l’instinct des caresses en même temps que le désir d’en être l’heureux objet, elle ne doutait pas un instant que les faveurs de son amant ne dussent aborder peu à peu à toutes les parties de son corps où il serait doux de les attendre, et délicieux de les retenir. — (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole -1901)
    • Oh ! chère petite ! je te comprends ! dit le colonel en serrant la main de Modeste à un moment où elle l’assaillait de caresses. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Le petit orphelin fut reçu par elle comme un fils, élevé près de sa fille, et partagea avec celle-ci les caresses de la douairière, …. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  2. On le dit également des animaux.
    • Ce chien fait des caresses à tout le monde.
  3. (Figuré) Se dit aussi des choses.
    • Durtal le connaissait ce moment délicieux où l’on reprend haleine, encore abasourdi par ce brusque passage d’une bise cinglante à une caresse veloutée d’air. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Il ne faut pas se fier aux caresses de la fortune.
  4. (Par extension) Témoignage par paroles d’une affection plus ou moins sincère.
    • […] , voilà ce qui fait que j’ose vous dire que je ne suis dupe ni des caresses que me fait la maison de France, ni de celles que me fait la maison de Lorraine. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)

Forme de verbe

caresse \ka.ʁɛs\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe caresser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe caresser.
    • Si l’homme ressemble un peu à mon père, la femme n’est pas ma mère — ça, c’est sûr, bien qu’elle se comporte comme telle quand elle vient me voir tous les jours : elle me caresse la main, m’embrasse les cheveux, me masse les pieds en suivant les instructions du physiothérapeute, et dispose des campanules et des anémones dans une cruche qu’elle a apportée ici. — (Belinda Bauer, Cadavre 19, traduit de l’anglais par Christine Rimoldy, 10/18, 2015, page 101.)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe caresser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe caresser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe caresser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Caresse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARESSE. n. f.
Témoignage d'affection que l'on donne à quelqu'un, en geste ou en paroles. Faire des caresses. Accabler une personne de caresses. Recevoir des caresses. Il ne m'a pas fait la moindre caresse. On le dit également des Animaux. Ce chien fait des caresses à tout le monde. Fig., Il sentait dans ses cheveux la douce caresse du vent. Il ne faut pas se fier aux caresses de la fortune. Il signifie aussi, par extension, Témoignage par paroles d'une affection plus ou moins sincère. Défiez-vous de ses caresses. Des caresses trompeuses.

Caresse : définition du Littré (1872-1877)

CARESSE (ka-rè-s') s. f.
  • 1Marque extérieure d'affection, qui se donne par la main, par les lèvres, et quelquefois aussi par les manières et les paroles. De perfides caresses. Faire caresse à quelqu'un. Il me fit d'abord mille caresses, car il m'aime toujours, Pascal, Prov. 5. Tes feux et tes serments cèdent à ses caresses, Corneille, Cinna, III, 4. Cela se passera avec un peu de caresse que vous lui ferez, Molière, G. D. II, 12. Je vous vois accabler un homme de caresses, Molière, Mis. I, 1. … Os de poulets, os de pigeons ; Sans parler de mainte caresse, La Fontaine, Fabl. I, 5. Ses caresses n'ont point effacé cette injure, Racine, Baj. I, 1. Ah ! si vous aviez vu par combien de caresses Il m'a renouvelé la foi de ses promesses, Racine, Britann. V, 3. Dès vos plus jeunes ans, mes soins et mes tendresses N'ont arraché de vous que de feintes caresses, Racine, ib. Cette princesse lui a fait des caresses infinies, Sévigné, 418. Sans songer que mêmes tendresses, Mêmes serments, mêmes caresses Trompèrent un autre avant lui, Rousseau J.-B. Odes, II, 15.
  • 2 Fig. Les caresses de la fortune. Ce doux pays reçoit du haut des cieux De ses rayons [du soleil] les premières caresses, Delavigne, Paria, I, 5. … N'offrir qu'aux talents de vertus ennoblis Et qu'à l'amitié douce et qu'aux douces faiblesses, D'un encens libre et pur les honnêtes caresses, Chénier, Él. 16.

HISTORIQUE

XVIe s. Et bien où voulez-vous ailer, Mon miel, ma douceur, ma caresse ? Belleau, Œuvres, p. 130, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « caresse »

Étymologie de caresse - Littré

Ital. carezza ; de caro, cher ; du latin carus (voy. CHER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de caresse - Wiktionnaire

De l'italien carezza.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caresse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caresse karɛs play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « caresse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caresse »

  • Eva est brusquement tirée de son sommeil. Cette habitante de Batterie Cassée a senti une main lui caresser les fesses pendant qu’elle dormait. Il est 4 h 30 du matin lundi 15 juin. La jeune femme, âgée de 18 ans, se rendra vite compte qu’il se s’agissait par d’un cauchemar. Un homme est, bel et bien, dans sa chambre. , Un homme s’introduit dans sa chambre et lui caresse les fesses – inside news :
  • Daniele Bianchi, 40 ans et un large sourire, caresse sa chevelure gominée. Il est satisfait. Ce grand gaillard romain, patron d’une PME de 15 salariés, la Smart Servizi, qui fournit les commerçants en nouvelles technologies, se frotte les mains : « Après l’Etat italien, voilà l’Etat européen ! » Lui qui, il y a six mois à peine, flirtait avec le populiste et anti-européen Mouvement 5 Etoiles de Beppe Grillo, est devenu un fan des Etats solidement structurés et fédérés sous la bannière étoilée. Le motif ? L'Obs, Cette Italie qui aime à nouveau l’Europe
  • On y voit le touriste en train de se pencher par la fenêtre de la Jeep. Il tente alors de caresser le lion qui est à portée de main. Puis, il le prend en photo. Soudainement, le félin se retourne et fusille l’homme du regard. StarMag.com, Safari : Il caresse un lion et passe à deux doigts de la mort ⋆ StarMag.com
  • Il passe ensuite à la partie « conseils » que Jüne Pla a écrite « à la sueur de son con ». La jeune française explique en effet qu’elle s’ennuyait au lit. Elle avait l’impression de passer à côté de sa vie sexuelle sans savoir quoi faire. Elle se sentait très à l’aise avec le corps et ses plaisirs mais se lassait du scénario cunni/fellation suivis du coït. Elle voulait autre chose, une sexualité où le temps est lent et la fantaisie immense. Jüne Pla est alors partie à la découverte de son corps et de celui de ses partenaires pour accorder plus de place aux caresses trop souvent négligées. Ce sont ses découvertes qu’elle nous livre sur son compte instagram et dans son ouvrage pour que chacun et chacune puisse booster les sensations si il/elle est seul.e, à deux ou davantage.« J’ai envie que la sexualité soit enfin abordée de manière ouverte et claire pour que chacun puisse accéder à toutes les informations dont il a besoin pour parfaire sa créativité et surtout se défaire de toute pression ou injonction sociétale qu’on nous rabâche depuis trop longtemps », écrit-elle. Soirmag, Caresses érotiques: mode d’emploi - Soirmag
  • Une table élégante est le dernier rayon de soleil que caresse le vieillard. De Louis de Cussy
  • Une caresse d'ail revigore, un excès d'ail endort. De Curnonsky
  • La misère passe toujours par la caresse d'un homme. De Jean-Luc Henning / Griselidis, courtisane
  • La caresse est le produit d'un long polissage de la bestialité. De Pierre Reverdy / En vrac
  • Un chant d'amour est comme une caresse mise en musique. De Sigmund Romberg
  • La chanson est une caresse sur la joue. De Alain Souchon / Télérama - 10 Novembre 1999
  • Celui qui a peur du pubis caresse le nombril. De Massa Makan Diabaté / Une hyène à jeûn
  • La griffade elle-même a quelque chose de la caresse. De Henri Lagardie
  • Les chats sont des êtres faits pour emmagasiner la caresse. De Stéphane Mallarmé
  • Quand on veut la fille, on caresse le bonhomme. De Proverbe québécois
  • La caresse est la mère de tous les vices. De Pierre Dac
  • La chat ne nous caresse pas, il se caresse à nous. De Antoine de Rivarol / Rivaroliana
  • Tout compliment est une caresse. De André Maurois / Pour piano seul, 1960
  • Entre amants, il n'y a que les coups et les caresses. Isaac Félix, dit André Suarès, Voici l'homme, Albin Michel
  • Le chat ne nous caresse pas, il se caresse à nous. Antoine Rivaroli, dit le Comte de Rivarol, Esprit de Rivarol
  • L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines : la caresse et le baiser. Pierre Louis, dit Pierre Louÿs, Aphrodite, Fasquelle
  • Par la caresse nous sortons de notre enfance mais un seul mot d'amour et c'est notre naissance. Eugène Grindel, dit Paul Eluard, Le Phénix, Écrire, dessiner, inscrire, VII , Seghers
  • Les caresses des yeux sont les plus adorables. Auguste Angellier, À l'amie perdue, Chailley

Images d'illustration du mot « caresse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « caresse »

Langue Traduction
Portugais carícia
Allemand streicheln
Italien carezza
Espagnol caricia
Anglais caress
Source : Google Translate API

Synonymes de « caresse »

Source : synonymes de caresse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « caresse »


Mots similaires