La langue française

Blessure

Définitions du mot « blessure »

Trésor de la Langue Française informatisé

BLESSURE, subst. fém.

A.− [Concerne les êtres vivants] Lésion faite volontairement ou par accident à un organisme vivant à la suite d'un coup, d'un choc, d'une brûlure, au moyen d'une arme, d'un instrument tranchant ou contondant.
[En parlant de la blessure d'une pers.] :
1. Marius, toujours combattant, était si criblé de blessures, particulièrement à la tête, que son visage disparaissait dans le sang et qu'on eût dit qu'il avait la face couverte d'un mouchoir rouge. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 493.
2. Tout à l'heure, tandis que le major examinait sa blessure : « Ah, pour une bonne blessure, c'est une bonne blessure! Et juste la veille d'une attaque! » Montherlant, Le Songe,1922, p. 130.
3. Le chef nous montre sur le dos de cet homme des cicatrices de blessures et des traces de coups. Il nous dit les exactions de Korami, les gens de son village terrorisés, désertant pour une circonscription voisine. Gide, Voyage au Congo,1927, p. 842.
Spéc., DR. PÉNAL. Coups et blessures. Crime ou délit pour lesquels la loi distingue les faits volontaires et les faits involontaires et qu'elle punit de peines diverses :
4. Peut-être les aventures de Doua-Tara fourniront-elles un sujet d'épopée à quelque Homère maori. Elles furent fécondes en désastres, en injustices, en mauvais traitements. Manque de foi, séquestration, coups et blessures, voilà ce que le pauvre sauvage reçut en échange de ses bons services. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 3, 1868, p. 20.
[En parlant de celle d'un animal] :
5. ... si le blaireau ne provoque personne, il se défend dangereusement. Nul carnassier de nos climats n'en vient à bout. Ne pouvant ni courir ni bondir, il se renverse sur le dos, mord et griffe. Ses ongles puissants labourent son adversaire; ses dents lui font des blessures cuisantes. Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 92.
[En parlant de celle d'un arbre] :
6. Il [Olivier] le revoyait [Regotaz] penché sur le petit bouleau tigré; il le revoyait qui touchait avec la bonne intention de ses doigts les blessures vertes de l'arbre. Giono, Le Grand troupeau,1931, p. 174.
7. ... ils [les villageois] goûtaient l'eau d'érable, trouble et fraîche, telle qu'elle coulait aux blessures des arbres... Genevoix, Éva Charlebois,1944, p. 35.
Rouvrir une blessure. Remettre à vif une blessure qui commençait à cicatriser.
Au fig. :
8. La purification alors ne peut lui venir qu'à travers l'art, et de préférence à travers l'art pictural : les œuvres littéraires lui demeurent trop proches pour pouvoir opérer en ce sens (ou bien, si c'est d'elles qu'il s'agit, il faut qu'il en jouisse pour ainsi dire décorativement, sans quoi les rapports des mots avec l'idée réveillent en lui des souvenirs trop récents et par là rouvrent une blessure); plutôt que de l'apaiser, la musique l'exalte... Du Bos, Journal,1921, p. 15.
B.− P. anal. [En parlant de la blessure d'une chose] :
9. Un obus tombé devant elle [la maison] avait (...) criblé le mur de blessures blanches. Genevoix, La Boue,1921, p. 132.
10. Trois locomotives reprenaient haleine, appuyées contre quelque butoir (...). Elles (...) portaient même des blessures de balles. P. Vialar, L'Éperon d'argent,1952, p. 87.
P. métaph. La nuit est toujours (...) déchirée de longues blessures de clarté (Genevoix, Rroû,1930, p. 164):
11. Il n'y avait pas de lumière dans le ciel, seulement là-bas vers l'est une blessure violette pleine de nuages. Giono, Le Chant du monde,1934, p. 91.
C.− Au fig.
1. Atteinte à la sensibilité, à l'amour-propre d'une personne; offense :
12. Quelques-uns des lecteurs de l'abbé Cénabre parmi ceux qu'il irrite, que sa gentillesse, son goût de plaire n'ont point désarmés, recherchent dans ses derniers livres, avec clairvoyance, cet accent singulier, douloureux qui semble marquer une blessure de l'orgueil, un doute de soi. Bernanos, L'Imposture,1927, p. 329.
13. Le lieutenant-rapporteur allait déplorer la douloureuse blessure faite à notre prestige, affirmer que la honte nous atteignait tous, qu'elle atteignait surtout les chefs, parce qu'un tel acte pouvait donner à croire que nous n'étions ni obéis, ni respectés. Vercel, Capitaine Conan,1934, p. 83.
2. Souffrance morale :
14. Il semble que la première blessure de Gide fut qu'on l'ait, dès l'enfance, habitué à agir d'après une règle où il ne trouva rien d'autre qu'« une intolérable réprobation de soi-même ». Massis, Jugements,1924, p. 40.
Prononc. : [blεsyʀ] ou [ble-]. Cf. blesser. Enq. : /blesyʀ/.
Étymol. ET HIST. − Mil. xiies. blescëure « plaie produite par un coup » (Wace, St-Nicolas, éd. N. Delius, 1113 dans T.-L.); xives. blessure d'apr. FEW t. 15, 1, s.v. blettian; xives. par métaph. (Machault, éd. E. Höpffner, t. 1, Dit. dou Vergier, 537); 1538 « blessure d'amour-propre » (Est.). Dér. du rad. de blesser*; suff. -ure*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2 758. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 534, b) 4 445; xxes. : a) 3 632, b) 3 292.
BBG. − Sigurs 1963/64, p. 37, 97.

Wiktionnaire

Nom commun

blessure \blɛ.syʁ\ ou \ble.syʁ\ féminin

  1. Plaie ou fracture produite par un coup ou un choc. — Note : On le dit plus communément des coups qui entament la chair.
    • Le docteur Paul était ensuite venu, brillamment expliquer à la barre comment les coups avaient occasionné, en effet, seize blessures […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Recevoir une blessure. Guérir une blessure. Mourir d’une blessure.
    • Ses blessures se sont rouvertes. — Il n’a pas reçu de blessure, il a seulement une contusion.
  2. (Figuré) Atteinte à l’honneur, à la réputation, à l’amour-propre.
    • Les blessures faites à l’honneur, à l’amour-propre sont plus sensibles que les autres.
    • Rouvrir une blessure, renouveler le souvenir d’une injure, d’une douleur passée.
  3. (Figuré) Peines morales que font éprouver certaines passions violentes.
    • L’envie fait au cœur de ceux qui l’éprouvent de profondes blessures.
  4. (Psychologie) Traumatisme survenu dans l’enfance qui façonne la personnalité.
    • Cependant, il conclut qu’il est probable que les borderline et les personnalités narcissiques sont complémentaires l’une de l’autre. De fait, j’ignore s’il est vraiment important de les scinder car, même si elles se donnent à voir différemment, la blessure initiale est du même registre. — (Danièle Zucker, Penser la crise : L’émergence du soi, De Boeck Supérieur, coll. « Oxalis », Bruxelles, 2012, page 57)

Nom commun

blessure \Prononciation ?\ féminin

  1. Blessure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BLESSURE. n. f.
Plaie ou fracture produite par un coup ou un choc. Grande blessure. Petite blessure. Blessure profonde, dangereuse, mortelle. Recevoir une blessure. Guérir une blessure. Mourir d'une blessure. Ses blessures se sont rouvertes. On le dit plus communément des Coups qui entament les chairs. Il n'a pas reçu de blessure, il a seulement une contusion. Il se dit figurément, en parlant des Atteintes à l'honneur, à la réputation, à l'amour-propre. Les blessures faites à l'honneur, à l'amour-propre sont plus sensibles que les autres. Rouvrir une blessure, Renouveler le souvenir d'une injure, d'une douleur passée. Il se dit aussi figurément des Peines morales que font éprouver certaines passions violentes. L'envie fait au cœur de ceux qui l'éprouvent de profondes blessures.

Littré (1872-1877)

BLESSURE (blè-su-r') s. f.
  • 1Plaie faite par un instrument tranchant ou contondant. Il mourut de ses blessures. Il lui fait dans le flanc une large blessure, Racine, Phèd. V, 6.
  • 2 Fig. Atteinte morale. …Il est des blessures Dont un cœur généreux peut rarement guérir ; La cicatrice en reste…, Voltaire, Tanc. V, 3.
  • 3Rouvrir une blessure, en séparer les lèvres déjà agglutinées.

    Au figuré, rouvrir la blessure, renouveler les douleurs morales. Vos regards vont rouvrir mes blessures, Racine, Andr. II, 2. Il va percer mon cœur et rouvrir ma blessure, Voltaire, Alz. III, 3.

SYNONYME

BLESSURE, PLAIE. La blessure est une lésion qui vient par une cause extérieure, par un coup, par une contusion ; la plaie est plus générale et peut venir même par des causes intérieures. Un ulcère est une plaie et n'est pas une blessure. Un chirurgien, qui ouvre un abcès, qui enlève une tumeur, fait une plaie et non pas une blessure.

HISTORIQUE

XIIIe s. En tel cas ma bleceure me doit escuser, Beaumanoir, LXIX, 19. Qui sane [guérit] les atriblez et lie les bleceures, Psautier, f° 176.

XIVe s. Et comment que li fers tranchans En soit, devers les fins amans Si n'est mie li cops mortels ; Ainsois le tesmoigne pour tel Que nulz n'en voit la blesseüre, Machaut, p. 23.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BLESSURE. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Car plaie ne sursaneüre [cicatrice] N'out el cors, ne ne blesceüre, Wace, St Nicholas, V. 1112.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blessure »

 Dérivé de blesser avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Blesser. Au XIIIe et au XIVe s., blesseure était de quatre syllabes ; et au XVIe, où l'on écrivait encore blesseure, Bèze remarque que ceux qui parlent bien disent blessure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « blessure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blessure blɛsyr

Évolution historique de l’usage du mot « blessure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blessure »

  • La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais. De George Sand / Correspondances
  • Ne vaut-il donc pas mieux guérir une blessure plutôt que de la venger ? De Sénèque
  • Les dents ont beau rire, le coeur sait la blessure qu’il porte. De Proverbe berbère
  • La blessure vit au fond du cœur. Virgile en latin Publius Vergilius Maro, L'Énéide, IV, 67
  • La blessure cicatrisée, on oublie la douleur. De Proverbe chinois
  • La blessure vit au fond du coeur. De Virgile / L'Eneide
  • L'indifférence aussi est une blessure. De Claire France / Autour de toi, Tristan
  • Même quand la blessure guérit, la cicatrice demeure. De Publius Syrus / Sentences
  • La guérison n’est jamais si prompte que la blessure. De Proverbe français
  • L'espèce humaine est la blessure de Dieu. De Jean Sulivan / Joie errante
  • Attendre, espérer... le silence... si dure torture, si grande blessure. De Sophie Prad
  • La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil. De René Char
  • La larme dans l’oeil est la blessure dans le coeur. De Proverbe romani
  • Le genre humain a une blessure qui n'arrive pas à se cicatriser. De Félix Leclerc
  • Aussi longtemps qu’on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte. De Thomas Fuller
  • L’épreuve, c’est l’absence, pas la blessure de vanité. De Nicolas Sarkozy / Témoignage
  • «C’est dur de dire au revoir comme ça», a lancé le défenseur français en s’adressant à ses coéquipiers du club lisboète, qu’il a rejoint à l'été 2017. «J’aurais aimé jouer une dernière fois à domicile, mais la vie continue. Ce fut un plaisir de porter ce maillot, un plaisir de jouer avec vous et de profiter de chaque instant», a ajouté le joueur, appuyé sur des béquilles, avant d’être chaleureusement applaudi. Jérémy Mathieu prévoyait de raccrocher les crampons à la fin de la saison, mais cette blessure l’a contraint de se retirer un peu plutôt que prévu. CNEWS, Vidéo : Une grave blessure et des adieux émouvants pour Jérémy Mathieu | CNEWS
  • Ibrahimovic s’était blessé à l’entraînement le 25 mai dernier. Alors que, dans un premier temps, les ’Rossoneri’ craignaient une grave blessure au tendon d’Achille, le club avait ensuite indiqué que le joueur de 38 ans souffrait d’une blessure au muscle soléaire du mollet droit. Le Soir, Zlatan Ibrahimovic reprend l’entraînement collectif après sa blessure au mollet - Le Soir
  • De retour aux Etats-Unis depuis samedi après avoir passé le confinement en Isère, le Grenoblois va bientôt participer aux camps d'entraînement avec les Blue Jackets de Columbus. L'objectif pour lui : regagner sa place dans le collectif alors que sa saison régulière (6 buts et 13 points en 36 matches) a été stoppée par une blessure (fracture de fatigue au dos). , Sport | NHL, retour aux Etats-Unis, blessure : Alexandre Texier fait le point
  • Hors Schalke 04 (qui a dénombré une dizaine de joueurs blessés durant cette période), on n'a pas noté une progression spectaculaire de blessures comme on aurait pu le supposer. « La nouvelle règle des 5 changements nous a beaucoup aidés, c'était une très excellente idée, insiste Jonathan Schmid. On s'est également entraîné intensément pour être fin prêt au moment de la reprise. » leparisien.fr, Covid-19 : niveau de jeu, blessures… alors la Bundesliga, c’était comment ? - Le Parisien
  • « Nous ne pouvons pas utiliser sa blessure comme une excuse » L'Équipe, Blessure de Bernd Leno (Arsenal) : Mikel Arteta dédouane Neal Maupay - Foot - ANG - Arsenal - L'Équipe
  • Hospitalisé en soins intensifs depuis vendredi dernier à la suite d’un grave accident, Alex Zanardi est toujours dans le coma. Si l’étendue de ses blessures et lésions n’est pas connue, la situation autour d’un de ses yeux inquiète les médecins. Nextgen-Auto.com, Formule 1 | Les médecins de Zanardi confirment une grave blessure à l'oeil
  • La sexagénaire a glissé sur une soixantaine de mètres. Souffrant d’une blessure sans gravité au niveau du front, elle a été sortie de ce mauvais pas par les secouristes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Jausiers, renforcés par un médecin du Samu 04 et évacuée à l’hôpital de Digne-les-Bains à bord de l’hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie. , Faits-divers - Justice | Val-d’Oronaye : elle chute dans un pierrier et s’en sort avec une blessure au front
  • Un mois après, aucun cas de joueur infecté par le coronavirus n'a été annoncé après un match. En revanche, la reprise s'est accompagnée de plusieurs pépins physiques. Dès la première journée, 14 joueurs ont subi une blessure musculaire, comme cela était redouté. Aucun bilan de comparaison par rapport à la saison passée n'a encore été publié.  RMC SPORT, Bundesliga: plus de blessures depuis la reprise?

Images d'illustration du mot « blessure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « blessure »

Langue Traduction
Anglais injury
Espagnol herida
Italien ferita
Allemand wunde
Portugais ferida
Source : Google Translate API

Synonymes de « blessure »

Source : synonymes de blessure sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « blessure »

Blessure

Retour au sommaire ➦

Partager