Chatterie : définition de chatterie


Chatterie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHATTERIE, subst. fém.

A.− Au sing., rare
1. Disposition naturelle à plaire ou à séduire à la manière câline d'un chat. Elle charmait par sa grâce juvénile, sa douceur, sa chatterie instinctive (R. Rolland, Jean-Christophe,L'Adolescent, 1905, p. 273):
1. Si elle manifesta quelque curiosité, ce fut par ses regards; si elle complimenta, ce fut par ses manières; et elle déploya cette chatterie de paroles, cette fine envie de plaire qu'elle savait montrer mieux que personne. Balzac, La Duchesse de Langeais,1834, p. 246.
2. Vieilli. Goût très vif pour les friandises. Elle est d'une incroyable chatterie (Lar. 19e).
B.− Gén. au plur. Ce qui manifeste cette disposition.
1. Attitude, expression câline, comme celle du chat; attentions délicates, en partic. paroles douces et enjôleuses. Dire, débiter des chatteries. Ses chatteries de sourire et d'yeux (Barbey d'Aurevilly, 1erMemorandum,1837, p. 163).Elle a des chatteries pour moi (A. Arnoux, Rêverie d'un policier amateur,1945, p. 120).
En partic., dans le vocab. de l'amour. Caresses habituelles des amoureux; manège galant ou coquetterie féminine. Une femme ayant toutes les délicatesses tendres et toutes les moelleuses chatteries de la femme (E. et J. de Goncourt, Journal,1868, p. 436):
2. Ce soin de la coquette à faire les yeux doux, Ces manèges câlins, sourires, flatteries, Cet art de minauder, ce sont des chatteries. A. Pommier, Colifichets,1860, p. 90.
Péj. [Avec une idée d'hypocrisie] Manières douces et flatteuses destinées à tromper quelqu'un ou à en obtenir un avantage :
3. Elle ne cherchait pas à s'abuser sur le sens des prévenances dont l'avait comblée la marquise; elle comprenait sans efforts et sans humiliation que les chatteries de la noble dame s'étaient adressées moins à sa beauté qu'à son opulence; elle ne demandait rien de plus. Sandeau, Sacs et parchemins,1851, p. 31.
2. Bonbons, friandises qui flattent agréablement le goût. Synon. douceur.Les dames grignotent des cédrats, des chatteries, des feuilletés turcs au miel (Morand, Bucarest,1935, p. 165).
Prononc. et Orth. : [ʃatʀi]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1558 « ruse, friponnerie » (Des Périers, Nouv. Récr., 10 ds Hug.); 2. 1573 « attrait, séduction » (Paradin, Hist. de Lyon, 282 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 304); 3. 1830 (Balzac, Œuvres diverses, t. 1, p. 510). Dér. de chat, chatte1*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 46. Bbg. Lew. 1960, p. 178.

chatterie .« Caresse, câlinerie »

chatterie .« Choses délicates à manger »

Chatterie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

chatterie \ʃat.ʁi\ féminin

  1. Caresse, cajolerie.
    • Sa mère le traînait toujours après elle ; elle lui découpait des cartons, lui racontait des histoires, s’entretenait avec lui dans des monologues sans fin, pleins de gaietés mélancoliques et de chatteries babillardes. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857)
    • Lorsque rentra la petite fille, ce fut sur elle une pluie de baisers ; toutes les femmes la voulaient caresser, avec ce besoin d’expansion tendre, cette habitude professionnelle de chatteries, qui, dans le wagon, les avait fait toutes embrasser les canards. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 32.)
    • Elle pourrait demeurer ici, l’assaillir d’invites, de chatteries, toute la nuit provoquer son désir, répandre ses effluves. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. Friandise.
    • Il m’apporte à chacune de ses visites quelques chatteries.
    • Et pourtant il est gourmand, mais il a trouvé encore plus gourmand que lui… c’est la mère Amélie… son habilleuse. Ah ! celle-là ! elle lui bouffe les trois quarts des chatteries qu’il reçoit. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. XIX, Série noire, Gallimard, 1956, page 174)
  3. (Élevage) Lieu où sont entretenus des chats.
    • La chatterie de la SPA est pleine en ce moment… Il est temps de relancer les campagnes d’adoption.
    • Pour pouvoir être déclaré éleveur, une chatterie est obligatoire, comprenant une chatterie extérieure pour les mâles, une autre pour les femelles, et une infirmerie sous la forme d’une pièce séparée pour mettre un chat en quarantaine si nécessaire. — (Guillaume Le Blanc, La femme aux chats, Seuil, 2014, p. 19.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chatterie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHATTERIE. n. f.
Caresse, cajolerie. Il m'a fait toutes sortes de chatteries. Il signifie aussi Friandise. Il m'apporte à chacune de ses visites quelques chatteries.

Chatterie : définition du Littré (1872-1877)

CHATTERIE (cha-te-rie) s. f.
  • 1Acte de friandise.
  • 2Les friandises mêmes. Manger des chatteries.
  • 3Coquetterie, gentillesse. Faire des chatteries.

    Fausse caresse.

HISTORIQUE

XVIe s. Fouquet lui alla ouvrir et en allant s'avisa de jouer un tour de chatterie à son homme, Despériers, Contes. XI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chatterie »

Étymologie de chatterie - Littré

Chatte, chat, ces animaux paraissant plus sensuels que les autres, à cause qu'on les voit souvent se lécher les babines ; bourguig. chaiterie. Au XVIe siècle, on disait chatonie, dans le sens d'espièglerie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de chatterie - Wiktionnaire

(1558) Du moyen français chatterie (« friponnerie »). De chatte avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chatterie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chatterie ʃatri play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « chatterie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chatterie »

  • Ce gros matou s’est retrouvé au refuge suite au départ de sa maîtresse en maison de retraite et ne s’y fait vraiment pas. Filou est vraiment un amour de chats qui vient se coller à vous dès que vous rentrez dans la chatterie. Il vient se poser sur vos genoux et ronronne en permanence et pourtant il n’attire personne, c’est incompréhensible qu’un chat aussi gentil soit encore au refuge. Il a besoin d’un jardin pour faire un peu d’activité physique car Filou a un peu d’embonpoint à perdre. N’hésitez pas à nous contacter Tél. 06 89 90 11 89 ou au 06 78 83 49 73. ladepeche.fr, Moissac. À l’adoption : Filou, une véritable machine à ronrons - ladepeche.fr
  • Une nouvelle chatterie à Lonny dans les Ardennes, attend avec impatience son premier chaton sibérien : un Neva Masquerade. La petite femelle très rare, est une des races la plus hypoallergénique de tous les chats domestiques. La belle arrive de Russie. France 3 Grand Est, Insolite : l'un des chats le moins allergène au monde sera élevé dans les Ardennes
  • La création d’une chatterie, lieu d’accueil des chats abandonnés suivant le principe des chenils pour les chiens, fait partie des projets municipaux annoncés par le maire de Castres Pascal Bugis pour le mandat qui s’ouvre. Si le projet n’est pas encore bien défini, il répond à un besoin sur la ville où les abandons sont légion. Seule l’association "Le chat dans la rue" œuvre pour nos amis félins et Nadie Sagrador, domiciliée à l’Albinque rue du Gazel fait partie des bénévoles aux côtés des responsables Geneviève et Hélène Chassary. "Je suis comme une famille d’accueil pour l’association" indique Mme Sagrador qui consacre l’essentiel de son temps à s’occuper d’une colonie de chats abandonnés à laquelle s’ajoute sa propre troupe de neuf félins. ladepeche.fr, Castres. Les amis des chats attendent avec impatience la création d’une chatterie - ladepeche.fr
  • Le bercement des nourrices, les câlineries maternelles, les chatteries des soeurs, transforment pour ainsi dire, en la pétrissant, la pâte masculine. De Charles Baudelaire / Les Paradis artificiels

Traductions du mot « chatterie »

Langue Traduction
Italien moina
Espagnol criadero
Anglais cattery
Source : Google Translate API

Synonymes de « chatterie »

Source : synonymes de chatterie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chatterie »



mots du mois

Mots similaires