Sévices : définition de sévices


Sévices : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SÉVICES, subst. masc. plur.

Mauvais traitements, outrages, brutalités exercés sur une personne ou sur un groupe de personnes qu'on a sous son autorité ou en son pouvoir. Affreux sévices; sévices atroces, cruels, graves; craindre, exercer, subir des sévices. Premier jour des sévices des vainqueurs de Fribourg. On dit qu'à Neufchâtel, cinq libéraux ont été poignardés par les royalistes! (Michelet, Journal, 1847, p. 680).Françoise Minkowska a exposé une collection particulièrement émouvante de dessins d'enfants polonais ou juifs qui ont subi les sévices de l'occupation allemande pendant la dernière guerre (Bachelard, Poét. espace, 1957, p. 78).
Sévices corporels, physiques. J'en ai connu que ni menaces ni sévices physiques n'eussent fait broncher (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 265).
P. métaph. Scandale à l'E.D.F.: c'est le règne des « sévices publics » (Le Figaro Magazine, 4 oct. 1986, pp. 150-151).
Au sing., littér., rare. Je suis bien avec l'Inquisition; il n'aura nul sévice à craindre (Renan, Drames philos., Eau jouvence, 1881, V, 2, p. 503).
DR. Violences exercées par un mari sur sa femme, un père sur ses enfants, un maître sur ses serviteurs. Accuser qqn de sévices; user de sévices envers son fils. Les époux pourront réciproquement demander le divorce pour excès, sévices ou injures graves, de l'un d'eux envers l'autre (Code civil, 1804, art. 231, p. 43).Une version qui n'a pas du tout convaincu les enquêteurs en raison des traces trop nombreuses de sévices que présentait le bébé (L'Est Républicain, 29 janv. 1987, p. 21, col. 5).
Sévices à enfant. [Le concubin] a déjà eu maille à partir avec la justice précisément, pour sévices à enfant, ce qui lui a valu une condamnation de deux ans de prison (L'Est Républicain, 29 janv. 1987, p. 21, col. 2).
Porter plainte en cas de sévices. L'apprenti peut porter plainte en cas de sévices ou de mauvais traitements (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 70).
Prononc. et Orth.: [sevis]. Ac. 1694-1740: sevice, subst. fém.; dep. 1762: sévices, subst. masc. plur. Étymol. et Hist. 1273 sing. cevise « acte de brutalité, mauvais traitement » nuissement ne cevise (Lett. d'E. de Nueblans dans Dépos. en fav. des droits de l'égl. d'Autun, 1282, Cathédr., A. Autun ds Gdf. Compl.); 1399 sévice (Pièce Y 5222, f. 95 ds Bibl. École des Chartes, t. 35, 1874, p. 491); 1690 plur. (Fur.). Empr. au lat. d'époque impérialeseavitia « fureur, violence, furie; rigueur, cruauté », dér. de saevus « en fureur; cruel, sauvage ». Fréq. abs. littér.: 46.

Sévices : définition du Wiktionnaire

Nom commun

sévices \se.vis\ masculin pluriel

  1. (Justice) Mauvais traitements infligés par une personne ayant autorité à une personne placée sous son autorité, pouvant aller jusqu'aux coups.
    • Cette femme a intenté à son mari une action en divorce pour sévices graves.
    • Le mot sévices m’avait toujours amusé. Il me plaisait de savoir que les « sévices » désignaient les mauvais traitements infligés à une personne sur laquelle on a autorité. En notre temps de femmes aviatrices et de parthénogenèse, les « sévices » prouvaient encore la suprématie du mâle. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 48)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sévices : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉVICES. n. m. pl.
T. de Procédure. Mauvais traitements exercés par un mari sur sa femme, par un père sur ses enfants, par un maître sur ses serviteurs, et qui va jusqu'aux coups. Cette femme a intenté à son mari une action en divorce pour sévices graves.

Sévices : définition du Littré (1872-1877)

SÉVICES (sé-vi-s') s. m. pl.
  • Terme de palais. Mauvais traitement d'un époux envers l'autre, d'un père ou d'une mère envers leurs enfants, d'un maître envers ses serviteurs, et qui peuvent aller jusqu'aux coups. Les époux pourront réciproquement demander le divorce pour excès, sévices et injures graves de l'un d'eux envers l'autre, Code civ. art. 231.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SÉVICES. Ajoutez : - HIST. XIVe s. Ycelui orfevre a confessé avoir batu d'un trousseau de clefs telement ledit filz apelé Jehannin, qu'il lui avoit fait une plaie et deux boces en la teste ; nous avons dit que en ce a eu sevice commis en la personne dudit filz par ledit orfevre, Bibl. des ch. 1874, XXXV, p. 491.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Sévices : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SÉVICES, (Jurisprud.) du latin sævitia, est un terme usité au palais, pour exprimer les traitemens inhumains que l’on fait souffrir à quelqu’un.

On joint ordinairement ensemble les termes de sévices & mauvais traitemens, quoique celui de sévices soit le plus fort.

Pour ordonner la séparation de corps entre mari & femme, il faut qu’il y ait des sévices de la part du mari ; ces sévices se mesurent à la qualité des personnes, à leur éducation, & à leur maniere ordinaire de vivre ; entre gens de basse condition, il faut des faits plus graves qu’entre gens qui ont plus de sentimens & de délicatesse. Voyez Séparation. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sévices »

Étymologie de sévices - Littré

Lat. sævitia, cruauté, de sævire (voy. SÉVIR 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sévices - Wiktionnaire

Du latin saevitia, « violence, cruauté. »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sévices »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sévices sevis play_arrow

Citations contenant le mot « sévices »

  • Son ‘’crime’’ : avoir diffusé sur les réseaux sociaux la vidéo montrant les sévices infligés à la dame accusée de vol. Kekh kekh..., rigolons-en ! Que la famille de la dame, affligée par ces images, eût préféré leur non-divulgation et ne jamais les voir sur la toile, on aurait pu comprendre sa volonté de se prévaloir du droit à l'image. Mais que    les avocats des suspects de faits délictuels s'en prennent au défenseur des Droits de l'homme qu'est Gassama, on en boyaute ! Nul ne plaidant par procuration, donc ne pouvant parler au nom de la dame victime, c'est pour le compte de leurs clients prévenus dans l'affaire qu'ils reprochent à Gassama d'avoir mis sur la place publique les images incriminées.   SenePlus, DE QUOI GASSAMA SERAIT-IL COUPABLE ? | SenePlus
  • Contacté, le parquet d’Évry confirme qu’une « enquête est en cours pour actes de cruauté et sévices graves contre un animal ». , Essonne. Une enquête ouverte après la découverte d'une chienne morte poignardée à Morsang-sur-Orge | Actu Essonne
  • Dans une lettre datée d’octobre 2019 et adressée au doyen des juges d’instruction près du TGI de Strasbourg, il raconte les sévices qu’il a subis à l’âge de six ans, alors que ses parents, ne pouvant s’occuper de lui, le confient à sa tante durant la semaine. Le petit garçon est frappé très souvent, plongé dans l’eau glacée, forcé à manger et lorsqu’il vomit, obligé d’avaler ce qu’il a rendu. Quand il souille ses draps, sa tante lui frotte le visage dedans. Rue89 Strasbourg, Violenté sexuellement dans son enfance, Mickaël face à son ultime bataille
  • L’oncle dit avoir conduit son neveu dans une autre pièce où il l'a interrogé. Son neveu, dit-il, a fini par avouer que son père l’avait forcé à subir des sévices sexuels.   L'oncle s'est ensuite rendu chez sa sœur et quand il est revenu chercher son frère, ce dernier était introuvable. Le Defi Media Group, Plainte à la police : un homme accusé de sévices sexuels sur son fils de 22 ans | Defimedia
  • Au sommet de cet édifice pénal, le texte aménage la possibilité d’une aggravation des peines pour les sévices les plus graves allant jusqu’à 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende quand ils sont caractérisés par la torture et la barbarie. , Bien-être animal : Portée par 152 députés, une proposition de loi veut mieux réprimer la maltraitance animale
  • Faranaz relate à sa mère qu’elle subissait des sévices sexuels de la part de son beau-père, Anwar D, âgé de 47 ans. Elle n’avait alors que dix ans au moment des faits. Notons que la famille recomposée vivait à l’époque à Plaine Verte. Elle raconte que profitant de l’absence de sa mère, son beau-père avait pris pour habitude de se doucher avec elle. , A 10 ans, elle subissait des sévices de la part de son beau-père – inside news :
  • Interview. Nom féminin. Interrogatoire sans sévices bien qu'éventuellement serré. De Pierre Assouline / Vive la conversation

Images d'illustration du mot « sévices »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sévices »

Langue Traduction
Corse abusu
Basque tratu txarrak
Japonais 乱用
Russe злоупотребление
Portugais abuso
Arabe إساءة
Chinois 滥用
Allemand missbrauch
Italien abuso
Espagnol abuso
Anglais abuse
Source : Google Translate API

Synonymes de « sévices »

Source : synonymes de sévices sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sévices »



mots du mois

Mots similaires