La langue française

Taillade

Sommaire

  • Définitions du mot taillade
  • Étymologie de « taillade »
  • Phonétique de « taillade »
  • Images d'illustration du mot « taillade »
  • Traductions du mot « taillade »
  • Synonymes de « taillade »

Définitions du mot taillade

Trésor de la Langue Française informatisé

TAILLADE, subst. fém.

A. − Coupure faite dans les chairs à l'aide d'un instrument tranchant. Synon. balafre, entaille, estafilade.En se rasant, il s'est fait une taillade au menton. (Dict. xxes.).
B. − Entaille faite sur un inanimé concret à l'aide d'un instrument tranchant. Synon. incision.Faire des taillades sur le tronc d'un arbre. (Dict. xixeet xxes.).
P. méton., région. (notamment Provence). Tranche. Il a eu une grande taillade de jambon maigre avec un liseré de gras (Giono, Regain, 1930, p. 224).
Vieilli. Ouverture longitudinale pratiquée dans un mur. Au-dessus de cette porte on voyait les armes des seigneurs de Combourg, et les taillades à travers lesquelles sortaient jadis les bras et les chaînes du pont-levis (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 63).
COUT. (hist. du vêt., XVIes.). Ouverture pratiquée dans l'étoffe de certains vêtements afin de laisser apparaître la doublure ou le vêtement de dessous. Synon. crevé.Manche, pourpoint à taillades. Je conseillerais à Sa Seigneurie le costume de velours noir à taillades et bouffettes en satin de la même couleur (Gautier, Fracasse, 1863, p. 333).
Prononc. et Orth.: [tɑjad], [ta-]. Littré, Lar. Lang. fr., Martinet-Walter 1973 [ta-, tɑ] (13, 4). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) α) 1420 « sorte d'épée pour frapper de taille » (doc. ds Du Cange, s.v. taillada: tailade); β) 1532 coup... en taillade « coup donné avec le tranchant de l'épée » (Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, p. 155, 107); b) 1585 « coupure, entaille dans les chairs » (Paré, Le Livre des animaux, chap. 8 ds Œuvres, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 3, p. 744); 2. ca 1512 « ouverture faite dans l'étoffe d'un vêtement » (La Rescription des dames de Millan a celles de Paris et de Rouen ds Mém. de la S. hist. de Paris et de l'Isle de France, t. 44, 1917, p. 133, 142). Empr. à l'ital.tagliata « entaille » (xives. ds DEI, s.v. tagliare1), part. passé fém. subst. de tagliare « tailler », du lat. pop. *taliare, v. tailler. Bbg. Hope 1971, p. 224. − Kohlm. 1901, p. 26. − Quem. DDL t. 27. − Wind 1928, p. 107, 193.

taillade, -

Wiktionnaire

Nom commun

taillade \ta.jad\ féminin

  1. Coupure, entaille, balafre dans les chairs.
    • En se rasant, il s’est fait une taillade au menton.
  2. (Par analogie) Coupure en long qu’on fait dans une étoffe, dans un habit, par mégarde ou par manière d’ornement.
    • Il a fait une grande taillade dans cette étoffe.
    • On portait autrefois des pourpoints à taillades.
  3. Entaille dans un mur.
    • Au-dessus de cette porte on voyait les armes des seigneurs de Combourg, et les taillades à travers lesquelles sortaient jadis les bras et les chaînes du pont-levis. — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, 1841, Première partie/Livre II)


Forme de verbe

taillade \ta.jad\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe taillader.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe taillader.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe taillader.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe taillader.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe taillader.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAILLADE. n. f.
Coupure, entaille, balafre dans les chairs. En se rasant, il s'est fait une taillade au menton. Il se dit aussi des Coupures en long qu'on fait dans une étoffe, dans un habit, par mégarde ou par manière d'ornement. Il a fait une grande taillade dans cette étoffe. On portait autrefois des pourpoints à taillades.

Littré (1872-1877)

TAILLADE (ta-lla-d', ll mouillées, et non taya-d') s. f.
  • 1Coupure, entaille dans les chairs. On lui a fait de grandes taillades au visage.
  • 2Coupures en long qu'on fait dans de l'étoffe, dans des habits. Les dames portaient vertugade, Les chevaliers collet monté, Pourpoint de satin à taillade, Et longues dagues au côté, Chaulieu, Épître au nom de M. le duc à Mme la duch. du Maine, 27 mai 1702.
  • 3Incision faite à un arbre. On en pratique deux autres [incisions] semblables du côté du nord [au tronc de l'érable] ; ces quatre taillades sont creusées, à mesure que l'arbre donne sa séve, jusqu'à la profondeur de deux pouces et demi, Chateaubriand, Amér. Récolte du sucre d'érable.
  • 4Sorte d'épée tranchante autrefois en usage.

HISTORIQUE

XVe s. Guillaume des Jardins, qui tenoit une tailade toute nue en ses mains, frappa Denisot…, Du Cange, taillada.

XVIe s. Les bestes appellées insectes, pource qu'elles ont des incisions, taillades ou descouppures par dessus le dos ou par dessous, Paré, Animaux, 8. Aucuns au lieu des anneaux ne font qu'une taillade au groin du pourceau, De Serres, 337. En ce disant, il donna trois coups d'un traict : il s'advance pour donner une taillade, soudain tire une estocade, puis un revers, Merlin Cocaïe, t. II, p. 232, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TAILLADE, s. f. (Gramm.) grande coupure. On portoit autrefois des sabots à taillades, c’est-à-dire ouverts en plusieurs endroits par de grandes coupures.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « taillade »

Tailler ; provenç. talhada, taillada ; espagn. tajada ; ital. tagliata.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVe siècle) De l’italien tagliata (« entaille »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « taillade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
taillade tajad

Images d'illustration du mot « taillade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « taillade »

Langue Traduction
Anglais slash
Espagnol barra oblicua
Italien barra
Allemand schrägstrich
Chinois 削减
Arabe خفض
Portugais golpear
Russe слэш
Japonais スラッシュ
Basque barra
Corse slash
Source : Google Translate API

Synonymes de « taillade »

Source : synonymes de taillade sur lebonsynonyme.fr
Partager