La langue française

Flagornerie

Sommaire

  • Définitions du mot flagornerie
  • Étymologie de « flagornerie »
  • Phonétique de « flagornerie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « flagornerie »
  • Citations contenant le mot « flagornerie »
  • Traductions du mot « flagornerie »
  • Synonymes de « flagornerie »
  • Antonymes de « flagornerie »

Définitions du mot flagornerie

Trésor de la Langue Française informatisé

FLAGORNERIE, subst. fém.

A.− Gén. au sing. Caractère d'une pers. qui flatte bassement, avec insistance et de façon généralement intéressée. Si l'on excepte un million soustrait à la liste civile, et que vous leur avez octroyé avec la plus basse flagornerie, vous n'avez rien fait pour eux que des phrases! (Flaub., Éduc. sent.,t. 2, 1869, p. 214).Rien de cette douceur ne sera concession, flagornerie ou appel du suffrage, mais de ce qu'à travers lui je lirai si clairement le pathétique de son désir (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 872).
B.− P. méton., au sing. ou au plur. Action, attitude qui manifeste de la flatterie basse et intéressée :
Il n'était pas encore résigné à prendre les hommes pour ce qu'ils sont. Leurs naïves flagorneries l'irritaient, et surtout leur maladresse à feindre les sentiments religieux, lui faisait mal. Mauriac, Myst. Frontenac,1933, p. 191.
Rem. ,,Fam.`` ds Ac. 1835, 1878; sans indication ds Ac. 1932.
Prononc. et Orth. : [flagɔ ʀn(ə)ʀi]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1582 « mensonge, calomnie » (F. Bretin, trad. de Lucien, Altercat. avec Hesiode, 5 ds Hug.). Dér. de flagorner*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 31.

Wiktionnaire

Nom commun

flagornerie \fla.ɡɔʁ.nə.ʁi\ féminin

  1. Flatterie grossière.
    • Le duc d’Orléans était leur garant, leur pavillon, leur espoir. Ils le savaient futile, versatile, influençable, […], docile à toutes les flagorneries, aussi dépourvu de sens critique que de sens pratique, joueur, débauché, dépensier, […] — (Auguste Bailly, Mazarin, Fayard, 1935, p.104)
  2. Flatterie servile.
    • La prière, c’est l'élévation de notre âme vers Dieu. […]. C’est une sorte de tapage doublé de flagornerie. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 248)
    • Tant de flagorneries lui ont été prodiguées qu’il a fini par s’en griser. — (Philippe Henriot, Le 6 février, 1934)
    • La propagande concernant des succès — réels ou imaginaires — prévalait sur tout et l’on encourageait la flagornerie et la servilité ; — (Roger Portal, Céline Gervais-Francelle, Russes, Slaves et Soviétiques : pages d’histoire offertes à Roger Portal, 1992, page 314)
    • Talleyrand était à la flagornerie ce que Vatel était à la queue, c'est-à-dire un maître. — (Pierre Desproges)
    • Mais que dire des flagorneries dithyrambiques qui encensent les riches, dont on se garde bien de dévoiler l'origine de la fortune ? — (Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot, La violence des riches, La Découverte, 2014, p.244)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLAGORNERIE. n. f.
Flatterie grossière. Il s'est insinué dans cette maison par ses flagorneries.

Littré (1872-1877)

FLAGORNERIE (fla-gor-ne-rie) s. f.
  • Flatterie basse et assidue. Ce sont des livres que j'envoie à l'académie de Pétersbourg, et des flagorneries pour la czarine, Voltaire, Lett. d'Argenson, 3 mai 1745. Je pourrai bien écrire quelque petite flagornerie à mon docteur, si j'ai quelques moments heureux, Voltaire, Lett. Mme de Fontaine, 16 avr. 1756. Les courtisans exerçant près des rois l'art de la flagornerie, Courier, Aux âmes dévotes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « flagornerie »

Flagorner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Composé de flagorner avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flagornerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flagornerie flagɔrnœri

Évolution historique de l’usage du mot « flagornerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flagornerie »

  • Une sorte d’éloge funèbre fait exception dans cette rubrique, mais le traitement reste celui d’une chronique. Toutefois à nombreux passages la première personne (d’usage inhabituel en ces lieux) devient inévitable pour servir de témoignage engageant la responsabilité personnelle. Sans doute à cause de son penchant à être très raide sans concession pour défendre ses convictions et les principes qui vont avec, Emmanuel Rakotovahiny a été un acteur politique controversé : craint par certains, honni par d’autres, parfois jalousé par quelques-uns de ses compagnons, mais admirés par nombreux militants sans n’avoir pour autant acquis grande popularité car il repoussait les courtisans et évitait lui-même toute attitude pouvant passer pour flagornerie. De quelques années plus jeune, j’ai fait sa connaissance pour l’avoir croisé dans un lycée où j’ai passé deux mois. Jeune reporter j’ai voulu faire un film sur la pêche maritime, j’ai approché Emmanuel qui après des études de vétérinaire a été propulsé chef de service de la pêche maritime. Mal m’en prit, je suis sorti de son bureau tout penaud, les bras chargés de documents et de livres, « tu reviens dans trois ou six mois, quand tu auras ingurgité ces dossiers, et attention nous en discuterons entre connaisseurs du sujet », telles ont été les conditions qu’il a posées presque comme des menaces. Bien m’en prit. Par la suite il m’a apporté toute l’aide possible pour réaliser le Topimaso qui m’a le plus donné de satisfaction de ma brève carrière à la TVM. Le film a provoqué des réactions dans le milieu politique, le Président de l’époque s’en est mêlé lui-même jusqu’à mettre l’importun reporter sur la sellette face au ministre en charge de ce secteur en présence du petit chef de service qui lui ne s’est pas dégonflé pour défendre sa théorie sur la politique de la pêche. Un an plus tard suite au bouleversement de 72 on charge Rakotovahiny du ministère de l’Agriculture auquel est rattaché la pêche. Nos chemins ont divergé. Il a suivi sa carrière de technicien-politique au côté d’Albert Zafy, et à eux deux se sont singularisés : Zafy le seul Président à avoir été démis de la fonction suite à une motion d’empêchement, Rakotovahiny l’unique premier ministre a avoir essuyé une motion de censure. Emmanuel Rakotovahiny n’était pas du bois dont on taille les hommes politiques qui réussissent. Il s’est laissé convaincre de militer dans un parti et même de le diriger, alors qu’il n’a de parti que ses porpres convictions et à rendre compte qu’à sa seule conscience, comme d’autres n’ont de parti que leurs profits et de précepteur que leurs comptes en banque. Sans n’avoir entretenu de liens intimes, mais liés l’un à l’autre par une sympathie réciproque faite de considération, à deux reprises j’ai eu l’agréable surprise d’avoir été appelé par Emmanuel pour passer la soirée et la nuit à son domicile. Programme invariable. Repas frugal, vary soa et deux bâtons de kitoza qui se battent en duel, dessert un fruit, une fois banane une autre fois pomme. Une heure de méditation, à l’évidence pour lui prières et lectures de textes religieux qu’il évite d’imposer à autrui. Deux à trois heures à dialoguer durant lesquelles il se plaît à exposer ses idées pareillement qu’il aime écouter l’interlocuteur. Parfois la discussion prend l’allure de débat alors Rakotovahiny s’y investit et s’anime entre affrontements de grande fermeté et partie de rires complices. S’agissant de problèmes politiques il rigole moins ou pas du tout. Il adore la politique, les affaires publiques, mais à s’en mêler et à y tremper les mains il n’y réussissait pas bien, son caractère se prêtait mal aux usages. Pour ne pas arranger cette inclination à exiger rigueur jusqu’à apparaître d’une grande intolérance, l’homme avait le sang chaud, pouvait démarrer au quart de tour et de plus avait la force d’un turc. Et toujours ses principes. Alors qu’il était encore lycéen, spectateur d’une finale de basket inter-scolaire au stade couvert de Mahamasina une bagarre générale éclate entre les supporters des deux équipes, ne voilà-t-il pas notre homme rentrer dans la danse frappant autant ses camarades de lycée que les autres d’en face, ne faisant aucune différence entre les protagonistes, tous nécessitant une bonne correction pour avoir commis la faute d’en être venus aux mains. Si en l’espèce on peut discuter de la pertinence de sa réaction et du mode de son intervention on ne peut retenir contre lui un quelconque esprit partisan, et à l’inverse bien canalisée cette qualité peut contribuer à rassembler. Par respect des usages on tend à estomper le négatif pour mieux mettre en exergue les qualités lorsque l’on veut rendre hommage à un disparu. Mais pour Emmanuel Rakotovahiny, ainsi que l’on a pu se rendre compte à travers les quelques anecdotes ayant servi à illustrer ce qu’était l’homme de son vivant, l’essentiel n’est pas de vouloir uniquement avoir raison, mais de faire avec conviction et de ne faire qu’en accord avec sa conscience. Si ces deux préceptes qui l’ont guidé tout au long de sa vie, pouvaient témoigner comme messages en guise d’héritage, Emmanuel Rakotovahiny aura réussi sa vie et mérité de partir avec bonheur. , Chronique: Inflexible à l’excès pour pouvoir réussir en politique | NewsMada

Traductions du mot « flagornerie »

Langue Traduction
Anglais sycophancy
Espagnol adulación
Italien servilismo
Allemand sykophanz
Chinois sy夫
Arabe تملق
Portugais bajulação
Russe низкопоклонство
Japonais 覚醒
Basque sycophancy
Corse a sicofanica
Source : Google Translate API

Synonymes de « flagornerie »

Source : synonymes de flagornerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « flagornerie »

Partager