Ratifier : définition de ratifier


Ratifier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RATIFIER, verbe trans.

A. − DR. Approuver, confirmer, expressément ou selon des formes requises, un engagement, une promesse, un traité. Ratifier un acte, un accord; ratifié par le Parlement. Les duchesses de Bourgogne et de Brabant ratifièrent authentiquement ces dispositions (Barante,Hist. ducs Bourg., t. 2, 1821-24, p. 265).La Constitution ou Loi constitutionnelle [est] préparée par une Assemblée constituante et ratifiée par le peuple tout entier (referendum) (Lubrano-Lavadera,Législ. et admin. milit., 1954, p. 10).
B. − Reconnaître quelque chose comme vrai, bon, légitime; se conformer à quelque chose. Jetez la lettre à la poste, ou au feu. Je ratifie d'avance votre verdict (Hugo,Corresp., 1871, p. 291).Ce qui détermine le suffrage des snobs (...), c'est la nouveauté et la rareté du choix (...). Car cette nouveauté et cette rareté prouveront aux snobs, si leur jugement est ratifié, la perfection de leur goût (Gaultier,Bovarysme, 1902, p. 92).
Prononc. et Orth.: [ʀatifje], (il) ratifie [-fi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1281 (Doc. ds Z. fr. Spr. Lit. t. 84, p. 343). Empr. au lat. médiév.ratificare « id. » ca 1224 ds Latham, sur le modèle des mots en -(i)fier, dér. du neutre ratum de l'adj. ratus « qui compte » d'où « valable, approuvé » de reri « compter »; cf. le m. fr. ratifiquer « approuver, confirmer » 1513 (Lettres de Louis XII, t. 4, p. 294, éd. 1712: ratiffiqueroient). Fréq. abs. littér.: 197.

Ratifier : définition du Wiktionnaire

Verbe

ratifier \ʁa.ti.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Approuver, confirmer dans la forme requise ce qui a été fait ou promis.
    • Moi, Henri II de Bourbon, prince de Condé, bien que je sois de la famille royale, bien que mon écu porte les trois fleurs de lys, je ratifie le choix qui vient d'être fait, et salue M. le duc d'Angoulême pour notre roi légitime. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Je suis persuadée que M. le Grand Doyen approuvera ma décision... Vous ne dites rien !... Est-ce que, par hasard, vous ne la ratifieriez point ? — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 338.)
    • Je gagerais que la postérité ne ratifiera ni l'une ni l'autre de ces appréciations véhémentes. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Ratifier par écrit. - Ratifier verbalement. - Ratifier un contrat, un acte. - Le traité est signé mais pas encore ratifié.
    • Les obligations faites par un mineur demeurent nulles s’il ne les ratifie à sa majorité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ratifier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RATIFIER. v. tr.
Approuver, confirmer dans la forme requise ce qui a été fait ou promis. Ratifier par écrit. Ratifier verbalement. Ratifier un contrat, un acte. Le traité est signé mais pas encore ratifié. Il a promis de faire ratifier cet acte par sa femme, son fils, ses associés. Les obligations faites par un mineur demeurent nulles s'il ne les ratifie à sa majorité. Je ratifie tout ce qu'on vous a dit, tout ce qu'on vous a promis de ma part.

Ratifier : définition du Littré (1872-1877)

RATIFIER (ra-ti-fi-é), je ratifiais, nous ratifiions, vous ratifiiez ; que je ratifie, que nous ratifiions, que vous ratifiiez v. n.
  • 1Confirmer authentiquement ce qui a été fait ou promis. Le serviteur est établi juge sur la terre, et le maître dans le ciel ratifie toutes les sentences qu'il porte, Bourdaloue, Exhort. dign. et dev. des prêtres, t. I, p. 367. Je ratifie en tout le présent testament, Et donne à votre hymen mon plein consentement, Regnard, Légat. V, 8. Le roi [Louis XI] écrivit à tous les gouverneurs, baillis et sénéchaux, de faire assembler les états de leurs gouvernements, pour ratifier le mariage du Dauphin avec Marguerite d'Autriche, Duclos, Œuv. t. III, p. 319.

    Absolument. Traitez toujours, sauf à ratifier si bon vous semble, Delavigne, D. Juan, III, 15.

  • 2 Fig. Donner une confirmation comparée aux ratifications authentiques. Et les divers emplois… n'ont fait que ratifier la bonne opinion qu'on avait de vous, Guez de Balzac, liv. V, lett. 15. Il est rare que la conformité des humeurs ratifie un nœud que la conformité seule des intérêts forme presque toujours, Massillon, Profess. relig. serm. 1. Ce qu'a fait l'amitié, l'amour le ratifie, Boissy, Époux par superch. II, sc. dern.

HISTORIQUE

XIVe s. Lesdites lettres nous voulons, ratesfions, aprouvons, et de nostre auctorité confermons, Delisle, Agricult. du moyen âge, p. 292.

XVIe s. Estant le jour escheut, auquel ceste matiere se devoit resoudre au conseil, et le decret s'en passer et ratifier, Amyot, Pyrrh. 27.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ratifier »

Étymologie de ratifier - Wiktionnaire

Du latin *ratificare, composé de ratus (« définitif, fixé, valable ») et facere (« faire ») : « rendre valable ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de ratifier - Littré

Provenç. ratificar ; ital. ratificare ; du lat. ratum, confirmé (voy. RAISON), et facere, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ratifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ratifier ratifje play_arrow

Conjugaison du verbe « ratifier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe ratifier

Citations contenant le mot « ratifier »

  • Un serpent de mer refait surface. Le « carnet de santé » des logements, contenant les informations sur leur état et leurs travaux, va finalement s'imposer aux logements privés le premier janvier 2022. Et inciter ainsi les propriétaires à faire de la rénovation énergétique pour maximiser la valeur de leur bien immobilier, voire de les contrôler si des travaux énergétiques deviennent obligatoires à l'avenir. Rebaptisé « carnet d'information du logement » (CIL), il est prévu par une mesure contenue dans le projet de loi présenté au conseil des ministres du 22 juillet pour ratifier l'ordonnance de début 2020 réécrivant le code de la construction. Les Echos, Les logements auront leur « carnet de santé » en 2022 | Les Echos
  • La Turquie a été le premier pays à ratifier la convention le 12 mars 2012. Suivi par 33 autres pays. Dans 2017, l’UE a finalement signé également. News 24, Convention d'Istanbul: Qu'est-ce que le traité sur la violence domestique et a-t-il eu un impact? - News 24
  • Répondant aux questions des journalistes sur la liberté d'expression et les amendements apportés à l’« ICT Act » en 2018, il a ajouté qu’il ne suffit pas de ratifier les conventions internationales. Mais qu'il est aussi important de transposer les lois dans l'ordre juridique interne mauricien pour que les droits soient valables, dit-il. Le Defi Media Group, Liberté d'expression : Vincent Degert, l'ambassadeur de l’UE : « Il ne suffit pas de ratifier les conventions internationales… » | Defimedia

Traductions du mot « ratifier »

Langue Traduction
Corse ratificà
Basque berrestea
Japonais 批准する
Russe ратифицировать
Portugais ratificar
Arabe تصدق
Chinois 批准
Allemand ratifizieren
Italien ratificare
Espagnol ratificar
Anglais ratify
Source : Google Translate API

Synonymes de « ratifier »

Source : synonymes de ratifier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ratifier »


Mots similaires