La langue française

Prolongement

Sommaire

  • Définitions du mot prolongement
  • Étymologie de « prolongement »
  • Phonétique de « prolongement »
  • Citations contenant le mot « prolongement »
  • Images d'illustration du mot « prolongement »
  • Traductions du mot « prolongement »
  • Synonymes de « prolongement »
  • Antonymes de « prolongement »

Définitions du mot prolongement

Trésor de la Langue Française informatisé

PROLONGEMENT, subst. masc.

A. − [Dans le temps]
1. Fait de prolonger ou de se prolonger. Synon. plus us. continuation, prolongation.Le prolongement de sa joie dura peu (Bernanos,Soleil Satan, 1926, p.190).Du retard causé au ravitaillement de la France, des Pays-Bas, de l'Italie par le prolongement de la guerre (...) n'allait-il pas sortir des secousses sociales qui jetteraient, peut-être, tout l'Occident dans la révolution? (De Gaulle,Mém. guerre, 1959, p.158).
En partic.
[À propos d'un son] Prolongement d'une syllabe. Les bruits se dilatent sous la voûte [de l'église] et retombent avec des prolongements ineffables (Hugo,Fr. et Belg., 1885, p.227).
[À propos de la durée de la vie d'un être vivant] Prolongement des jours de qqn. L'habitation du Levantin (...) abritait (...) le sculpteur Bréhat, qui (...) devait à cette hospitalité princière un prolongement d'existence (A. Daudet,Nabab, 1877, p.217).Prolongement de la vie dans les lointaines limites du possible (G. Bataille,Exp. int., 1943, p.239).
2. Au plur. Conséquences parfois tardives et indirectes. Synon. répercussions, suites.Prolongements intéressants. Cette découverte [l'anaphylaxie], qui était appelée à avoir des prolongements insoupçonnés, a été l'oeuvre de deux biologistes français: Charles Richet et Paul Portier (Bariéty, Coury,Hist. méd., 1963, p.728).
B. − [Dans l'espace]
1. Action d'augmenter la longueur de quelque chose; accroissement, augmentation de longueur. Synon. allongement, extension, prolongation (moins usuel); anton. raccourcissement.Projet, travaux de prolongement d'une route; décider le prolongement de qqc. Ces vers auxquels je ne puis reprocher qu'une sorte de nonchaloir, une absence de concision et presque toujours un prolongement excessif de la phrase (Green,Journal, 1944, p.159).
2. P. méton. Ce par quoi on prolonge ou se prolonge quelque chose; partie qui prolonge quelque chose, généralement dans le même alignement. Une pièce étranglée, une sorte de boyau, qui semblait le prolongement même du corridor (Zola,Assommoir, 1877, p.424).Le haut de la falaise était frangé par l'inculte prolongement des jardins de l'hôtel: yeuses, cistes, arbousiers (Gide,Si le grain, 1924, p.427).V. amélioration ex. 4.
Loc. prép. En prolongement, dans le prolongement, sur le prolongement de qqc. Sur la partie qui prolonge quelque chose; dans l'alignement, dans la direction qui prolonge quelque chose. Bras dans le prolongement du corps. Dix pieds en avant de l'ouverture, et sur le prolongement du petit axe, est une porte (Voy. La Pérouse, t.4, 1797, p.29).Dans la rue des Prouvaires et dans le prolongement de la rue Saint-Honoré, il n'y avait plus une seule vitre où brillât une chandelle (Hugo,Misér., t.2, 1862, p.351).Les joints qui séparent les pavés (...) doivent se découper c'est-à-dire ne pas se présenter en prolongement les uns des autres (Bourde,Trav. publ., 1929, p.70).
Spécialement
ANAT. Ramification du protoplasme d'une cellule nerveuse. Le système nerveux est essentiellement constitué par l'assemblage d'une multitude d'éléments microscopiques, cellules ou neurones, d'où émanent des prolongements ou fibres (J. Rostand,La Vie et ses probl., 1939, p.53).V. axone ex. 2.
ARBORIC. Petit rameau à la pointe de la tige principale ou d'une branche destiné à assurer l'allongement de celle-ci. Prolongement de la tige. Le prolongement annuel de la charpente des arbres doit être d'autant plus raccourci que la branche est plus rapprochée de la ligne verticale (Du Breuil,Cult. arbres, 1876, p.84).
BOT. Prolongements médullaires. Synon. de rayons médullaires (v. rayon1). (Dict. xixeet xxes.).
MATH. ,,Structure d'un ensemble induite à partir de la structure d'une partie de cet ensemble`` (Hachette 1980). La première idée de la notion de prolongement analytique se trouve dans Gauss, mais elle fut mise en oeuvre par Weierstrass (1842) et par Riemann (1851) (Gds cour. pensée math., 1948, p.166).
P. anal. Le costume ne nous semble pas être autre chose que le type professionnel qui, pour se manifester même à travers les vêtements, les marque de son empreinte et les différencie à son image. C'en est comme le prolongement (Durkheim,Divis. trav., 1893, p.325).M. Léon Bourgeois dit souvent que la propriété individuelle est comme le prolongement de la personne humaine (Jaurès,Ét. soc., 1901, p.254).En travaillant ce bien de ma femme, en songeant qu'il est quelque chose comme le prolongement de sa personne; en retournant à lui, je crois aller plus fidèlement à elle (Pesquidoux,Livre raison, 1932, p.46).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔlɔ ̃ ʒmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. A. Dans le temps 1. 1176-84 porlongement «action de différer, délai» (Gautier d'Arras, Eracle, éd. G. Raynaud de Lage, 4730); xiiies. prolongement (Roques t.1, II, no624: prolatio. prolongement); 2. 3etiers xiiies. [date ms.] prolongement «action d'augmenter la durée de quelque chose» (Troie, éd. L. Constans, 2022, var.); 3. a) 1779 «ce par quoi un événement, une activité, une situation se prolonge ou semble se prolonger» (Restif de La Bret., Vie de mon père, p.270: les Enfants sont un prolongement de l'existence des Pères); b) 1860 plur. «conséquences, suite» (Dochez, citant J. J. Ampère, s. réf.). B. Dans l'espace 1. a) 1731 «ce qui prolonge quelque chose» (J. Terrasson, Sethos, t.1, p.325); b) 1784 loc. dans le prolongement de (Bern. de St-P., Ét. nature, t.1, p.263); 2. 1814 anat. prolongement rachidien (nom donné par Chaussier d'apr. Nysten); 3. 1831 bot. prolongements médullaires (H. Lecoq et J. Juillet, Dict. raisonné des termes de bot., Paris, p.521 ds Doc. DDL); 4. 1876 arboric. «rameau destiné à prolonger la tige principale d'un arbre» (Du Breuil, op. cit., p.145); 5. 1948 math. (Gds cour. pensée math., p.166); 1968 prolongement d'une application (Lar. encyclop. Suppl.). Dér. de prolonger*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 465. Fréq. rel. littér.: .ixes.: a) 632, b) 269; xxes.: a) 621, b) 918.

Wiktionnaire

Nom commun

prolongement \pʁɔ.lɔ̃ʒ.mɑ̃\ masculin

  1. Extension ou continuation de quelque portion d’étendue.
    • Avant 1987, la route pavée en provenance de Stephenville s'arrêtait à Lourdes, tandis que ses prolongements vers La Grand’Terre au sud et L’Anse-à-Canards au nord n'étaient que des chemins de terre, parfois goudronnés, toujours pleins d'ornières. — (Gary Reginald Butler, Histoire et traditions orales des Franco-Acadiens de Terre-Neuve, Québec : Éditions du Septentrion, 1995, page 46)
    • Mais cette capture économique n'a pas de prolongement politique fonctionnel. Au contraire, la société urbaine, telle que nous l'avons décrite, échappe à l'emprise politique de l'État. — (Daniel Bourmaud, Histoire politique du Kenya : État et pouvoir local, Paris : éd Karthala & Nairobi : CREDU, 1988, page 283)
  2. Continuation dans le temps.
    • L'attentat qui s'est produit le 18 septembre 1931 à Moukden, une ville de Mandchourie, est l'un de ces événements oubliés qui ont pourtant changé le monde. En pratique, il fut insignifiant. Mais ses prolongements ont eu des répercussions jusqu'à Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945. — (Bruno Birolli, Ishiwara: L'homme qui déclencha la guerre, ARTE Éditions/Armand Collin, 2012, « Introduction »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROLONGEMENT. n. m.
Extension, continuation de quelque portion d'étendue. Prolongement d'une ligne, d'un chemin, d'un mur. Prolongement d'une digue. Prolongement de l'épine dorsale.

Littré (1872-1877)

PROLONGEMENT (pro-lon-je-man) s. m.
  • Continuation d'une portion d'étendue. Le prolongement d'un mur, d'une rue, d'un chemin. Ces prolongements de la roche intérieure du globe, Buffon, 2e époq. nat. Œuvr. t. XII, p. 110.

    Terme de botanique. Prolongements médullaires, nom donné aux rayons médullaires, parce qu'ils semblent être des appendices de la moelle.

    Terme d'anatomie. Prolongement rachidien, la moelle épinière.

HISTORIQUE

XIIIe s. Sanz proloingnement [sans retard], Ren. 16275.

XVIe s. Ce mois expiré, la Chastre traite, obtient un prolongement pour les places qui estoient sous son commandement, et puis compose pour elles et pour lui, D'Aubigné, Hist. III. 330.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PROLONGEMENT. - HIST. XIIIe s. Ajoutez : Prolatio, prolongement, Chassant, Petit vocabulaire latin-français p. 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROLONGEMENT, s. f. signifie dans l’Anatomie, la continuation de quelques parties, ou une avance qu’elle fait, & qu’on appelle processus. Voyez Avance.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prolongement »

Prolonger ; prov. perlongamen, prolongament ; espagn. prolongamiento, prolungamento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de prolonger avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prolongement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prolongement prɔlɔ̃ʒmɑ̃

Citations contenant le mot « prolongement »

  • La charité n'est que le prolongement d'un égoïsme bien compris. De Monique Brossard-Le Grand / Chienne de vie, je t'aime
  • C’est une illusion de croire que l’admiration puisse avoir un prolongement affectif. De Yasmina Reza / Nulle part
  • La foi est l'élément précurseur de toutes nos idées : c'est un prolongement de l'esprit. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • La mort est le prolongement horizontal d'un rêve factice, la vie n'étant pas vérifiable. De Francis Picabia / Thalassa dans le désert
  • Je parle avec les mains. Les mains, c’est le prolongement de la pensée et moi j’ai beaucoup de pensées, c’est tout... De Smaïn / Sur la vie de ma mère
  • La musique est un prolongement du silence, elle est aussi ce qui la précède, ce qui retentit au coeur du morceau. De Hélène Grimaud / Variations sauvages
  • La mise en service du prolongement nord de la ligne 14, de la Gare Saint-Lazare à la Mairie de Saint-Ouen, devrait bien intervenir d’ici la fin de l’année. Ce sera « pour mi-décembre 2020 », a annoncé la RATP le 15 juillet, soit trois mois plus tard que prévu jusqu’alors. Mais l’honneur est sauf : l’inauguration devrait bien avoir lieu en 2020, même si la mise en service est qualifiée de « quasi-totale » par la RATP, vu que sur les quatre nouvelles stations du prolongement, trois (Pont Cardinet, Saint-Ouen, Mairie de Saint-Ouen) doivent ouvrir à l’occasion, la station Porte de Clichy devant attendre le mois suivant, en janvier 2021. Plus étendue que les trois autres, la station Porte de Clichy demandera en effet plus de travaux de finition pour ses aménagements (surfaces carrelées et habillages inox). Ville, Rail et Transports, Le prolongement nord de la ligne 14 repoussé à la mi-décembre - Ville, Rail et Transports
  • "Grâce aux essais concluants de circulation de trains (...) réalisés le week-end des 4 et 5 juillet, la RATP vise une mise en service du prolongement de la ligne 14 au nord pour mi-décembre 2020 avec l'ouverture de trois nouvelles stations (Pont Cardinet, Saint-Ouen, Mairie de Saint-Ouen) et une ouverture de la station Porte de Clichy en janvier 2021", a indiqué la RATP, dans un communiqué. lemoniteur.fr, Le prolongement nord de la ligne 14 ouvrira mi-décembre
  • Le prolongement de la ligne de métro 14 au nord de Paris devrait pouvoir être mis en service en décembre, avec environ trois mois de retard en raison de la crise sanitaire, a annoncé jeudi la RATP. Challenges, RATP: le prolongement nord de la ligne 14 ouvrira décembre - Challenges
  • Une prolongation qui sera loin d’être indolore pour les salariés. ADP, entreprise spécialisée dans les solutions pour les ressources humaines, a réalisé trois simulations pour Capital afin d’estimer ce que vous allez continuer à payer en fonction de vos revenus. Le calcul s’effectue en prenant en compte le prolongement de la CRDS mais sans considérer la partie de la CSG qui est elle aussi consacrée au remboursement de la dette sociale. “Cette partie de la CSG est invisible sur le bulletin de paie donc nous nous basons uniquement sur la CRDS, prévient Sonia Arlaud, responsable du pôle Veille juridique chez ADP. Le fait de prolonger la CRDS est une perte nette sur la paie”, analyse-t-elle. Capital.fr, Dette sociale : le prolongement de la CRDS va vous coûter cher ! - Capital.fr
  • le chantier du prolongement du métro B - Lyonmag.com Lyonmag.com, Prolongement du métro B : le tunnelier arrive à la station Saint-Genis-Laval-Hôpitaux Sud
  • Avec le confinement et le prolongement de la fermeture des bars et restaurants jusqu'au 2 juin, les brasseries ont vu leurs débouchés se réduire considérablement. Une période compliquée pour les petits brasseurs comme la maison Picardennes installée depuis 10 ans à Corbie dans la Somme. France Bleu, La Relance Eco : la bière ne coule pas encore à flots pour la brasserie Picardennes de Corbie

Images d'illustration du mot « prolongement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prolongement »

Langue Traduction
Anglais extension
Espagnol extensión
Italien estensione
Allemand erweiterung
Chinois 延期
Arabe تمديد
Portugais extensão
Russe расширение
Japonais 拡張
Basque luzapena
Corse estensione
Source : Google Translate API

Synonymes de « prolongement »

Source : synonymes de prolongement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prolongement »

Partager