La langue française

Trompeuse

Sommaire

  • Définitions du mot trompeuse
  • Étymologie de « trompeuse »
  • Phonétique de « trompeuse »
  • Citations contenant le mot « trompeuse »
  • Images d'illustration du mot « trompeuse »
  • Traductions du mot « trompeuse »
  • Synonymes de « trompeuse »
  • Antonymes de « trompeuse »

Définitions du mot trompeuse

Trésor de la Langue Française informatisé

TROMPEUR, -EUSE, adj.

A. − [En parlant d'une pers.; corresp. à tromper A 1 a] Qui trompe, qui est capable de tromper. Synon. fourbe, hypocrite, perfide.Homme rusé et trompeur. Ah! je vois, repartit Giulia, d'un ton bas, combien les hommes sont trompeurs.Oui! exclama l'Italien, en bouffonnant, nous sommes de rusés coquins, et nous commençons à mentir, avant d'avoir nos premières dents (Bourges, Crépusc. dieux, 1884, p. 277).Des salonnardes charmantes, menteuses et trompeuses comme toutes les autres, et particulièrement cette marquise de Sauve (Fargue, Piéton Paris, 1939, p. 84).
[P. méton., en parlant d'un comportement] Propre à tromper autrui. Synon. fallacieux, mensonger.Discours, sourire trompeur; trompeuses promesses. Cette trompeuse attitude cachait la froide et terrible irritation des nerfs du sauvage. (...) ses poings étaient crispés (Balzac, Splend. et mis., 1847, p. 612).Il s'ingéniait à improviser des raisonnements trompeurs mais logiques, et, chaque fois, il répétait, sur le même ton convaincu, les mêmes paroles rassurantes (Martin du G., Thib., Consult., 1928, p. 1060).
Empl. subst., gén. au masc. Peu de méchants, il faut le dire, mais une multitude d'aigrefins et de trompeurs. Le pourcentage des basses canailles est considérable au Palais-Bourbon (Barrès, Cahiers, t. 5, 1907, p. 149).Le dragon avait remarqué la Mariette, qui semblait toujours rire à la vie. Mais elle se défiait de lui, sur son renom de trompeur de filles (Pourrat, Gaspard, 1930, p. 100).
Proverbe. À trompeur, trompeur et demi. Il est permis de tromper qui vous trompe. (Dict. xixeet xxes.).
B. −
1. [En parlant princ. d'inanimés abstr.] Qui induit en erreur, provoque l'illusion; qui cache quelque chose. Synon. fallacieux, faux1, illusoire.Calme, silence trompeur; apparence trompeuse; trompeuse sécurité. Dans les contrées les plus funestes du midi, la nature conserve une sérénité dont la douceur trompeuse fait illusion aux voyageurs (Staël, Corinne, t. 2, 1807, p. 185).On dit très bien que nos réelles idées nous viennent de notre propre expérience; mais on ne considère pas assez que nos premières expériences sont de trompeuses expériences (Alain, Propos, 1931, p. 997).
2. ARTS DÉCOR. Tasse trompeuse. ,,Tasse comportant des ajours dans la partie supérieure et dans laquelle on boit en aspirant par un trou qui est l'aboutissement d'un petit canal dissimulé dans l'épaisseur de la paroi`` (Objets civils domestiques, Paris, Impr. nat., 1984, p. 196).
REM.
Trompeusement, adv.D'une manière trompeuse, qui induit en erreur. De là des confusions et des déceptions qui rendent nos entreprises tour à tour trompeusement faciles ou faussement difficiles (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 162).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɔ ̃pœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1390 subst. « personne qui trompe, qui aime à tromper » (E. Deschamps, Œuvres compl., éd. G. Raynaud, t. 7, p. 29); b) 1538 adj. (Est. d'apr. FEW t. 17, p. 378b); 2. 1557 « ce qui induit en erreur, provoque l'illusion » (O. de Magny, Les Souspirs, éd. E. Courbet, 39). Dér. de tromper*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 666. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 554, b) 531; xxes.: a) 537, b) 897.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

trompeuse

  1. Féminin singulier de trompeur.
    • Elle demanda de quoi écrire, et comme elle écrivait, c’était encore une folie de fille publique et de femme trompeuse. Elle l’appelait « mon cher petit homme », disait : « Je pleure en t’écrivant ces mots » et riait d’écrire cela. Elle était câline à la façon de Paris où l’on met son sourire aux rencontres des rues et où toute chose se passe avec une ironie française. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 177)
    • Avec ses huit cents mètres d’altitude — ou presque —, le Pen y Fan n’était guère qu’une colline très pentue, qu’il fallait quand même grimper, d’autant qu’elle était trompeuse […]. — (Belinda Bauer, Cadavre 19, traduit de l’anglais par Christine Rimoldy, 10/18, 2015, page 387.)

Nom commun

trompeuse \tʁɔ̃.pøz\ féminin (pour un homme on dit : trompeur)

  1. Celle qui trompe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TROMPEUR, EUSE. adj.
Qui trompe. Homme trompeur. Femme trompeuse. Visage trompeur. Dehors trompeurs. Discours trompeurs. Promesses trompeuses. Apparence trompeuse. Substantivement, Souvent les trompeurs sont trompés. Prov., À trompeur, trompeur et demi, Un trompeur trouve souvent plus fin que lui.

Étymologie de « trompeuse »

(Date à préciser) Dérivé de tromper avec le suffixe -euse → voir tromperesse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trompeuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trompeuse trɔ̃pœr

Citations contenant le mot « trompeuse »

  • Paix trompeuse nuit plus que guerre ouverte. De Proverbe indien
  • L'illusion est trompeuse mais la réalité l'est bien davantage. De Frédéric Dard
  • De toutes les gloires, la moins trompeuse est celle qui se vit. De Albert Camus / Le Mythe de Sisyphe
  • La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. De Hippocrate / Aphorismes
  • L'espérance dure longtemps tant qu'on y croit : c'est une déesse trompeuse, mais bien utile. De Ovide / L'Art d'aimer
  • Les femmes se partagent en femmes trompées et en femmes trompeuses. De Arthur Schopenhauer
  • La grâce est trompeuse, et la beauté est vaine : la femme qui craint le Seigneur est celle qui sera louée. De La Bible / Le livre des proverbes
  • L’espérance, toute trompeuse qu’elle soit, sert au moins à nous mener à la fin de la vie par un chemin agréable. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • La mémoire de l'amour est la plus trompeuse qui soit, c'est la seule qui ne sait pas se rappeler. De Marcel Godin / Danka
  • L'interview ne sera jamais qu'une restitution trompeuse, en même temps qu'un hybride, à dire vrai ni chair ni poisson et non bipartite à la façon des sirènes. De Pierre Assouline / Vive la conversation
  • Les apparences sont souvent trompeuses. De Proverbe français
  • Même un enfant sait que la vérité peut être utilisée à des fins trompeuses. De Paul Auster / La Chambre dérobée
  • Celui qui aime à être loué par des paroles trompeuses en est généralement puni par sa honte et ses regrets. De Phèdre / Fables
  • Les comparaisons historiques sont toujours trompeuses. De Jean Dion / Le Devoir - 1er Avril 1999
  • Les apparences, on ne le sait que trop, ont cette faculté d'être aussi trompeuses qu'un politicien en campagne électorale. De Jean Dion / Liberté - Octobre 1998
  • Le filtre de l’interdiction de la publicité trompeuse vient s’ajouter à celui de l’origine douanière car, souvent, l’entreprise ne se contente pas d’apposer la mention Made in France. Elle utilise des marques, des logos, des couleurs, des symboles, des cartes, des paysages, des personnages typiques, etc. qui véhiculent une impression française ou régionale en lien avec son produit. usinenouvelle.com/, [Avis d'expert] Les pièges à éviter dans la publicité pour les produits de consommation Made in France - Commerce
  • De Bordeaux jusqu’à la pointe de l’estuaire, le Médoc regroupe en file indienne des appellations parmi les plus prestigieuses au monde. Margaux d’abord, puis saint-julien, pauillac, saint-estèphe. Ce majestueux quatuor est au bord de la Gironde, face à l’eau. Mais pourquoi est-il là et pas ailleurs ? A l’œil, impossible de comprendre. Quand d’autres vignobles exposent leurs atouts par leur relief ou leur exposition, celui du Médoc et de ses crus doit se percevoir autrement. La platitude qui s’offre à perte de vue abrite un sous-sol unique et une Gironde qui agit en sous-main. La platitude est trompeuse. Le Monde.fr, Dans le Médoc, une trompeuse platitude
  • En France, tous secteurs confondus, environ 20% des réclamations enregistrées concernent?une pratique commerciale trompeuse. Dans le domaine des cosmétiques, certaines marques n’hésitent pas à vanter une origine ou un mode de fabrication valorisant — fait main, caractère naturel, biologique, « eco-friendly », etc. — de certains produits ou d’une gamme complète, et ceci de manière trompeuse. Les consommateurs n’ont pas les moyens de savoir si ces revendications, souvent liées aux valeurs de la marque, sont vraies. Père la Fouine, Cosmétique et conformité : haro sur les allégations trompeuses ! - Père la Fouine

Images d'illustration du mot « trompeuse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trompeuse »

Langue Traduction
Anglais misleading
Espagnol engañoso
Italien ingannevole
Allemand irreführend
Chinois 误导
Arabe مضلل
Portugais enganoso
Russe вводит в заблуждение
Japonais 誤解を招く
Basque engainagarria
Corse sbagliato
Source : Google Translate API

Synonymes de « trompeuse »

Source : synonymes de trompeuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « trompeuse »

Partager