Révélateur : définition de révélateur, révélatrice


Révélateur, révélatrice : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉVÉLATEUR, -TRICE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. − [Désigne une pers.]
1. Vieilli. Personne qui révèle, dévoile (un complot, une action criminelle), dénonce (ses auteurs). Révélateur de conspiration, d'assassinat. Soit qu'il eût joué quelque rôle convenu, soit qu'il fût un des révélateurs [du complot], Philippe resta sous le poids d'une condamnation à cinq années de surveillance sous la Haute Police (Balzac,Rabouill., 1842, p. 490).Voilà les gens qui tiennent Picquart, révélateur de la trahison d'Esterhazy, dénonciateur des faussaires! (Clemenceau,Vers réparation, 1899, p. 222).
2. Personne qui révèle, fait connaître quelque chose. Si Jésus n'a pas créé le nom de Père céleste, il lui a donné une signification qu'il n'avait pas avant lui et on peut dire qu'il est le révélateur de la paternité de Dieu (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 1016).
Empl. abs. Celui qui apporte des révélations (dans le domaine intellectuel, artistique, religieux). Dans l'ordre poétique et artistique, tout révélateur a rarement un précurseur (Baudel.,Curios. esthét., 1855, p. 149).
Empl. adj. V. révélable dér. s.v. révéler ex. de Sand.
B. − [Désigne une chose; avec ou sans compl. prép.] Ce qui fait connaître ou apparaître des choses inconnues, cachées ou insoupçonnées. La guerre, voyez-vous, Bardamu, par les moyens incomparables qu'elle nous donne pour éprouver les systèmes nerveux, agit à la manière d'un formidable révélateur de l'esprit humain (Céline,Voyage, 1932, p. 117).[La nuit] apparaît bientôt au poète comme la grande révélatrice, la source cachée à la fois de nos sentiments et des choses, le trésor infini où s'éveille sous le pas de l'explorateur tout un monde d'images (Béguin,Âme romant., 1939, p. 212).
PHOT. Révélateur ou (en appos). bain révélateur. Produit chimique, généralement en solution, utilisé pour rendre visible l'image photographique latente. Révélateur chromogène; révélateur à grain fin. Certains photographes se plaisent à rendre des effets originaux et souvent très remarquables en éclairant très brièvement l'épreuve quand elle est encore dans le bain révélateur (Prinet,Phot., 1945, p. 45).P. métaph. La rétine agit comme (...) une plaque sensible, mais dont le seul révélateur serait la conscience (Ch. Lalo, Esthét. mus. sc., 1908, p. 106).
,,Produit renforçant ou faisant apparaître une coloration sur un chromatogramme, p. ex.`` (Duval 1959).
TECHNOL. Révélateur de fuites. ,,Appareil employé pour constater une fuite sur une conduite de gaz d'éclairage`` (Lar. 19e; ds Guérin 1892; Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
II. − Adj. [Appliqué à une chose; avec ou sans compl. prép.] Qui révèle, dévoile, manifeste quelque chose de caché, d'inconnu, d'insoupçonné. Cependant on n'avait pas trouvé le meurtrier. Aucune trace certaine n'existait; et le seul objet révélateur était un morceau de papier presque brûlé, noir de poudre, ayant servi de bourre au fusil de l'assassin (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Drame, 1882, p. 821):
... le choix qu'ils ont fait [certains écrivains comme Proust, Malraux, Kafka, etc.] d'écrire en images plutôt qu'en raisonnements est révélateur d'une certaine pensée qui leur est commune, persuadée de l'inutilité de tout principe d'explication et convaincue du message enseignant de l'apparence sensible. Camus,Sisyphe, 1942, p. 138.
SYNT. Être révélateur, très révélateur, particulièrement révélateur de qqc.; révélateur d'un état, d'une situation; fait, indice, signe, symptôme révélateur; document, instrument révélateur; circonstances révélatrices.
En partic., empl. abs.
Qui est chargé de signification, qui fournit des informations importantes ou exprime des réalités profondes. Quand je dis: amusant, il faut s'entendre. Intéressant, révélateur, symptomatique. Symptomatique, c'est cela. Toute la vie moderne s'est réfugiée dans ces étalages (Arland,Ordre, 1929, p. 128).Cette tragédie [les Bacchantes d'Euripide] qui me paraissait, non peut-être plus admirable que quelques autres, mais inquiétante, révélatrice entre toutes et dont la rencontre avait été pour moi d'une si décisive importance (Gide,Journal, 1940, p. 48).
[En constr. impers.] Il est révélateur que + prop. compl.; il est révélateur de + inf.N'est-il pas révélateur de songer que la première œuvre tragique à laquelle se soit appliqué ce jeune homme [Corneille] soit cette pièce à coups d'épée, à bandits, à enlèvements (...)? (Brasillach,Corneille, 1938, p. 111).N'est-il pas révélateur que cette dichotomie de l'artisan se soit précisément effectuée à la Renaissance, c'est-à-dire au moment où naissait la « civilisation du livre »? (Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p. 36).
RELIG., MYSTIQUE. Qui apporte des révélations, la perception de réalités cachées. Toute « connaissance mystique » est fondée sur la croyance à la valeur révélatrice de l'extase (G. Bataille,Exp. int., 1943, p. 115).Les déviations panthéistes témoignent de l'immense besoin que nous avions d'une parole révélatrice tombant de la bouche de celui qui est (Teilhard de Ch.,Milieu divin, 1955, p. 161).
Prononc. et Orth.: [ʀevelatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. 1444 [ms. du xvies.] « personne qui révèle quelque chose » (Trad. du Gouvernement des princes de G. Colonne, ms. Ars. 5062, fol. 185 r ods Gdf. Compl.); 2. a) 1823 « ce qui révèle, fait connaître quelque chose ou constitue un indice, un signe » (Boiste); b) 1895 phot. (Guérin Suppl.). B. Adj. 1826 « qui révèle quelque chose » (Balzac, Physiol. mariage, p. 153). Empr. au b. lat. eccl.revelator « celui qui révèle (en parlant de Dieu) » (v. Blaise Lat. chrét.), dér. du lat. de l'époque impériale revelatum, supin de revelare, v. révéler. Fréq. abs. littér.: 368 (révélatrice: 46). Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 149, b) 166; xxes.: a) 438, b) 1 084.

Révélateur, révélatrice : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉVÉLATEUR, -TRICE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. − [Désigne une pers.]
1. Vieilli. Personne qui révèle, dévoile (un complot, une action criminelle), dénonce (ses auteurs). Révélateur de conspiration, d'assassinat. Soit qu'il eût joué quelque rôle convenu, soit qu'il fût un des révélateurs [du complot], Philippe resta sous le poids d'une condamnation à cinq années de surveillance sous la Haute Police (Balzac,Rabouill., 1842, p. 490).Voilà les gens qui tiennent Picquart, révélateur de la trahison d'Esterhazy, dénonciateur des faussaires! (Clemenceau,Vers réparation, 1899, p. 222).
2. Personne qui révèle, fait connaître quelque chose. Si Jésus n'a pas créé le nom de Père céleste, il lui a donné une signification qu'il n'avait pas avant lui et on peut dire qu'il est le révélateur de la paternité de Dieu (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 1016).
Empl. abs. Celui qui apporte des révélations (dans le domaine intellectuel, artistique, religieux). Dans l'ordre poétique et artistique, tout révélateur a rarement un précurseur (Baudel.,Curios. esthét., 1855, p. 149).
Empl. adj. V. révélable dér. s.v. révéler ex. de Sand.
B. − [Désigne une chose; avec ou sans compl. prép.] Ce qui fait connaître ou apparaître des choses inconnues, cachées ou insoupçonnées. La guerre, voyez-vous, Bardamu, par les moyens incomparables qu'elle nous donne pour éprouver les systèmes nerveux, agit à la manière d'un formidable révélateur de l'esprit humain (Céline,Voyage, 1932, p. 117).[La nuit] apparaît bientôt au poète comme la grande révélatrice, la source cachée à la fois de nos sentiments et des choses, le trésor infini où s'éveille sous le pas de l'explorateur tout un monde d'images (Béguin,Âme romant., 1939, p. 212).
PHOT. Révélateur ou (en appos). bain révélateur. Produit chimique, généralement en solution, utilisé pour rendre visible l'image photographique latente. Révélateur chromogène; révélateur à grain fin. Certains photographes se plaisent à rendre des effets originaux et souvent très remarquables en éclairant très brièvement l'épreuve quand elle est encore dans le bain révélateur (Prinet,Phot., 1945, p. 45).P. métaph. La rétine agit comme (...) une plaque sensible, mais dont le seul révélateur serait la conscience (Ch. Lalo, Esthét. mus. sc., 1908, p. 106).
,,Produit renforçant ou faisant apparaître une coloration sur un chromatogramme, p. ex.`` (Duval 1959).
TECHNOL. Révélateur de fuites. ,,Appareil employé pour constater une fuite sur une conduite de gaz d'éclairage`` (Lar. 19e; ds Guérin 1892; Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
II. − Adj. [Appliqué à une chose; avec ou sans compl. prép.] Qui révèle, dévoile, manifeste quelque chose de caché, d'inconnu, d'insoupçonné. Cependant on n'avait pas trouvé le meurtrier. Aucune trace certaine n'existait; et le seul objet révélateur était un morceau de papier presque brûlé, noir de poudre, ayant servi de bourre au fusil de l'assassin (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Drame, 1882, p. 821):
... le choix qu'ils ont fait [certains écrivains comme Proust, Malraux, Kafka, etc.] d'écrire en images plutôt qu'en raisonnements est révélateur d'une certaine pensée qui leur est commune, persuadée de l'inutilité de tout principe d'explication et convaincue du message enseignant de l'apparence sensible. Camus,Sisyphe, 1942, p. 138.
SYNT. Être révélateur, très révélateur, particulièrement révélateur de qqc.; révélateur d'un état, d'une situation; fait, indice, signe, symptôme révélateur; document, instrument révélateur; circonstances révélatrices.
En partic., empl. abs.
Qui est chargé de signification, qui fournit des informations importantes ou exprime des réalités profondes. Quand je dis: amusant, il faut s'entendre. Intéressant, révélateur, symptomatique. Symptomatique, c'est cela. Toute la vie moderne s'est réfugiée dans ces étalages (Arland,Ordre, 1929, p. 128).Cette tragédie [les Bacchantes d'Euripide] qui me paraissait, non peut-être plus admirable que quelques autres, mais inquiétante, révélatrice entre toutes et dont la rencontre avait été pour moi d'une si décisive importance (Gide,Journal, 1940, p. 48).
[En constr. impers.] Il est révélateur que + prop. compl.; il est révélateur de + inf.N'est-il pas révélateur de songer que la première œuvre tragique à laquelle se soit appliqué ce jeune homme [Corneille] soit cette pièce à coups d'épée, à bandits, à enlèvements (...)? (Brasillach,Corneille, 1938, p. 111).N'est-il pas révélateur que cette dichotomie de l'artisan se soit précisément effectuée à la Renaissance, c'est-à-dire au moment où naissait la « civilisation du livre »? (Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p. 36).
RELIG., MYSTIQUE. Qui apporte des révélations, la perception de réalités cachées. Toute « connaissance mystique » est fondée sur la croyance à la valeur révélatrice de l'extase (G. Bataille,Exp. int., 1943, p. 115).Les déviations panthéistes témoignent de l'immense besoin que nous avions d'une parole révélatrice tombant de la bouche de celui qui est (Teilhard de Ch.,Milieu divin, 1955, p. 161).
Prononc. et Orth.: [ʀevelatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. 1444 [ms. du xvies.] « personne qui révèle quelque chose » (Trad. du Gouvernement des princes de G. Colonne, ms. Ars. 5062, fol. 185 r ods Gdf. Compl.); 2. a) 1823 « ce qui révèle, fait connaître quelque chose ou constitue un indice, un signe » (Boiste); b) 1895 phot. (Guérin Suppl.). B. Adj. 1826 « qui révèle quelque chose » (Balzac, Physiol. mariage, p. 153). Empr. au b. lat. eccl.revelator « celui qui révèle (en parlant de Dieu) » (v. Blaise Lat. chrét.), dér. du lat. de l'époque impériale revelatum, supin de revelare, v. révéler. Fréq. abs. littér.: 368 (révélatrice: 46). Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 149, b) 166; xxes.: a) 438, b) 1 084.

Révélateur, révélatrice : définition du Wiktionnaire

Adjectif

révélateur \ʁe.ve.la.tœʁ\

  1. Qui révèle quelque chose.
    • Si les Hommen peuvent paraître périphériques ou anecdotiques, ils sont pourtant révélateurs des logiques paradoxales qui traversent à des degrés divers l’ensemble de la mobilisation contre le projet de loi (FASSIN, 2015). — (Josselin Tricou, « Entre masque et travestissement : Résistances des catholiques aux mutations de genre en France: le cas des "Hommen" », dans la revue Estudos de Religião, vol. 30, n° 1, jan.-avr. 2016, page 46)
    • Un document révélateur. — Des circonstances révélatrices.

Nom commun 1

révélateur \ʁe.ve.la.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : révélatrice)

  1. Celui, celle qui fait la révélation d’un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète.
    • On lui avait proposé d’entrer dans cette conspiration, il en a été le révélateur.
  2. (Par analogie) Ce qui permet la révélation d'un phénomène ignoré.
    • Les phytosanitaires, quant à eux, n'exercent pas seulement leur action toxique sur les espèces ciblées, mais également sur les autres organismes vivants. Le révélateur du problème fut vraisemblablement le cas du DDT, […]. — (Dictionnaire de la pensée écologique, sous la direction de Dominique Bourg & ‎Alain Papaux, Presses Universitaires de France, 2015)

Nom commun 2

révélateur \ʁe.ve.la.tœʁ\ masculin

  1. (Photographie) Bain chimique où l’on trempe le cliché pour faire apparaître l’image encore invisible.
    • Dans chaque cas, l’iconogène fut le révélateur le plus long et de beaucoup, mais en somme il y avait dans la plaque finie à l’iconogène un peu plus de détail que dans le cas des autres. — (W. K. Burton, Emploi de l'Iconogène comme révélateur (Communication lue à la British Association of Photography), dans le Bulletin de l'Association belge de photographie, 1890, 2e série, vol.7 (vol.17 de la collection), page 63)
    • Pour un développement d’une durée comprise entre 45 minutes et une heure, il convient d’employer un révélateur peu oxydable, ne produisant pas de voile chimique et ne colorant pas la gélatine. La pyrocatéchine et l’iconyl (glycin) remplissent parfaitement ces conditions. — (H.Cuisinier, La pratique de la photographie stéréoscopique, paris : Paul Montel, 1929, page 51)

Nom commun

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : révélateur)

  1. Celle qui fait la révélation d’un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète.
    • Le destin a refusé à Marie Lenéru la parole ; elle se surmonte et d’une insuffisance tire une supériorité. Elle sera la révélatrice qui nous apporte le message de la plus profonde solitude. — (Marie Lenéru, Saint-Just, page 11, 1922)
  2. (Par analogie) Ce qui permet la révélation d’un phénomène ignoré.
    • Toute la question est maintenant de savoir si cette activité peut devenir la révélatrice de l’intelligence ; en autres termes, si les faits que l’homme produit sous la seule instigation de son instinct peuvent devenir des signes pour son esprit, de telle manière qu’il soit tout à la fois, de lui-même à lui-même, par l’appel de sa spontanéité et la réponse de son intelligence, initiateur et initié ? — (Pierre-Joseph Proudhon, De la justice dans la Révolution et dans l’Église, page 217, 1858)

Forme d’adjectif

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de révélateur.

Nom commun

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : révélateur)

  1. Celle qui fait la révélation d’un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète.
    • Le destin a refusé à Marie Lenéru la parole ; elle se surmonte et d’une insuffisance tire une supériorité. Elle sera la révélatrice qui nous apporte le message de la plus profonde solitude. — (Marie Lenéru, Saint-Just, page 11, 1922)
  2. (Par analogie) Ce qui permet la révélation d’un phénomène ignoré.
    • Toute la question est maintenant de savoir si cette activité peut devenir la révélatrice de l’intelligence ; en autres termes, si les faits que l’homme produit sous la seule instigation de son instinct peuvent devenir des signes pour son esprit, de telle manière qu’il soit tout à la fois, de lui-même à lui-même, par l’appel de sa spontanéité et la réponse de son intelligence, initiateur et initié ? — (Pierre-Joseph Proudhon, De la justice dans la Révolution et dans l’Église, page 217, 1858)

Forme d’adjectif

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de révélateur.

Nom commun

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : révélateur)

  1. Celle qui fait la révélation d’un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète.
    • Le destin a refusé à Marie Lenéru la parole ; elle se surmonte et d’une insuffisance tire une supériorité. Elle sera la révélatrice qui nous apporte le message de la plus profonde solitude. — (Marie Lenéru, Saint-Just, page 11, 1922)
  2. (Par analogie) Ce qui permet la révélation d’un phénomène ignoré.
    • Toute la question est maintenant de savoir si cette activité peut devenir la révélatrice de l’intelligence ; en autres termes, si les faits que l’homme produit sous la seule instigation de son instinct peuvent devenir des signes pour son esprit, de telle manière qu’il soit tout à la fois, de lui-même à lui-même, par l’appel de sa spontanéité et la réponse de son intelligence, initiateur et initié ? — (Pierre-Joseph Proudhon, De la justice dans la Révolution et dans l’Église, page 217, 1858)

Forme d’adjectif

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de révélateur.

Nom commun

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : révélateur)

  1. Celle qui fait la révélation d’un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète.
    • Le destin a refusé à Marie Lenéru la parole ; elle se surmonte et d’une insuffisance tire une supériorité. Elle sera la révélatrice qui nous apporte le message de la plus profonde solitude. — (Marie Lenéru, Saint-Just, page 11, 1922)
  2. (Par analogie) Ce qui permet la révélation d’un phénomène ignoré.
    • Toute la question est maintenant de savoir si cette activité peut devenir la révélatrice de l’intelligence ; en autres termes, si les faits que l’homme produit sous la seule instigation de son instinct peuvent devenir des signes pour son esprit, de telle manière qu’il soit tout à la fois, de lui-même à lui-même, par l’appel de sa spontanéité et la réponse de son intelligence, initiateur et initié ? — (Pierre-Joseph Proudhon, De la justice dans la Révolution et dans l’Église, page 217, 1858)

Forme d’adjectif

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de révélateur.

Nom commun

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : révélateur)

  1. Celle qui fait la révélation d’un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète.
    • Le destin a refusé à Marie Lenéru la parole ; elle se surmonte et d’une insuffisance tire une supériorité. Elle sera la révélatrice qui nous apporte le message de la plus profonde solitude. — (Marie Lenéru, Saint-Just, page 11, 1922)
  2. (Par analogie) Ce qui permet la révélation d’un phénomène ignoré.
    • Toute la question est maintenant de savoir si cette activité peut devenir la révélatrice de l’intelligence ; en autres termes, si les faits que l’homme produit sous la seule instigation de son instinct peuvent devenir des signes pour son esprit, de telle manière qu’il soit tout à la fois, de lui-même à lui-même, par l’appel de sa spontanéité et la réponse de son intelligence, initiateur et initié ? — (Pierre-Joseph Proudhon, De la justice dans la Révolution et dans l’Église, page 217, 1858)

Forme d’adjectif

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de révélateur.

Nom commun

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : révélateur)

  1. Celle qui fait la révélation d’un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète.
    • Le destin a refusé à Marie Lenéru la parole ; elle se surmonte et d’une insuffisance tire une supériorité. Elle sera la révélatrice qui nous apporte le message de la plus profonde solitude. — (Marie Lenéru, Saint-Just, page 11, 1922)
  2. (Par analogie) Ce qui permet la révélation d’un phénomène ignoré.
    • Toute la question est maintenant de savoir si cette activité peut devenir la révélatrice de l’intelligence ; en autres termes, si les faits que l’homme produit sous la seule instigation de son instinct peuvent devenir des signes pour son esprit, de telle manière qu’il soit tout à la fois, de lui-même à lui-même, par l’appel de sa spontanéité et la réponse de son intelligence, initiateur et initié ? — (Pierre-Joseph Proudhon, De la justice dans la Révolution et dans l’Église, page 217, 1858)

Forme d’adjectif

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de révélateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Révélateur, révélatrice : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉVÉLATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui fait la révélation d'un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète. On lui avait proposé d'entrer dans cette conspiration, il en a été le révélateur. Un de ceux qui avaient participé à l'assassinat a été le révélateur de ses complices. En termes de Photographie, il se dit d'un Bain chimique où l'on trempe le cliché pour faire apparaître l'image encore invisible.

RÉVÉLATEUR s'emploie adjectivement et signifie Qui révèle quelque chose. Un document révélateur. Des circonstances révélatrices.

Révélateur, révélatrice : définition du Littré (1872-1877)

RÉVÉLATEUR (ré-vé-la-teur, tri-s') s. m.
  • Celui, celle qui fait une révélation. Il a été le révélateur du complot.

    Adjectivement. Indice révélateur. Circonstances révélatrices.

HISTORIQUE

XVIe s. Revelateurs [ceux qui révèlent les secrets d'une compagnie], Anc. coust. de Normandie, f° 38, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « révélateur »

Étymologie de révélateur - Littré

Lat. revelatorem, de revelare, révéler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de révélateur - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin revelator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « révélateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
révélateur revelatœr play_arrow

Citations contenant le mot « révélateur »

  • Pour David Wagner, «cette année a été révélatrice de la faillite d’un système libéral, capitaliste, qui ne fonctionne pas, qui ne s’adapte pas aux besoins de la population et n’est orienté que vers les profits d’une minorité. Même les pays riches se sont vus dépourvus des moyens essentiels pour faire face à cette crise. C’est une apocalypse, dans le sens étymologique du terme : un dévoilement. Mais après le dévoilement vient le temps de la lutte.» Le Quotidien, Déi Lénk : une année «révélatrice des failles» | Le Quotidien
  • La NZZ am Sonntag a relaté la mésaventure révélatrice d’une PME suisse, pillée par les Chinois. La firme Schaer Proton, spécialisée dans une technologie anti-cancer de pointe, a vu tous ses secrets s’envoler. Elle est en faillite. , La mésaventure révélatrice d’une PME suisse pillée par les Chinois - Heidi.news
  • L'affaire est prioritaire pour la justice et la police à Marseille : elle est « révélatrice de pratiques qui ont lieu ici depuis des années ». Environ 20 kilos de cannabis ont été découverts sur place. , Faits divers : « Ils laissent 20 kilos les mecs ! » Huit caïds en garde à vue à Marseille
  • Une étude du CNRS et du laboratoire EconomiX de l’université Paris-Nanterre, réalisée en mai, pointait déjà que le coronavirus était révélateur des inégalités territoriales françaises. « Les taux d’hospitalisation ont été plus nombreux dans les zones où vivent les ouvriers, concluait Nadine Levratto, économiste et directrice de recherche au CNRS. Le Covid-19, comme toute maladie, a une dimension socioéconomique territorialement ancrée. » L'Humanité, Santé. Le coronavirus, révélateur des inégalités de richesse | L'Humanité
  • VIOLENCES CONJUGALES - Quels effets du confinement sur les violences conjugales? Selon les conclusions d’un rapport publié mercredi 29 juillet par Élisabeth Moiron-Braud, secrétaire générale de la Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), le confinement a été un “révélateur” de ces violences. Le Huffington Post, Lors du confinement, les appels pour violences conjugales ont explosé | Le Huffington Post LIFE
  • Qu’est-ce qu’un hackaton ? Pendant deux jours, différentes équipes préalablement composées par les candidats se réuniront pour tenter de faire émerger un prototype de leur « révélateur de compétences », avec à la clé une dotation pour le réaliser. Pour participer, il faut procéder à une pré-inscription sur le site www.emploi-store-dev.fr avant le 24 août. La phase d’inscriptions interviendra a posteriori pour sélectionner les candidats les plus prometteurs. Par ailleurs, seules les dix premières équipes complètes auront l’opportunité de concourir pour le hackaton. Gomet, Pôle Emploi : saurez-vous imaginer le « révélateur de compétences » ? - Gomet'
  • Le faire est révélateur de l'être. De Jean-Paul Sartre
  • Dans l'échec, tous les hommes finissent par se ressembler. La réussite est le révélateur des natures, et ce qu'elle révèle n'est pas souvent beau. De Maurice Chapelan / Lire et écrire

Images d'illustration du mot « révélateur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « révélateur »

Langue Traduction
Corse sviluppatore
Basque sustatzailearen
Japonais 開発者
Russe разработчик
Portugais desenvolvedor
Arabe مطور
Chinois 开发商
Allemand entwickler
Italien sviluppatore
Espagnol desarrollador
Anglais developer
Source : Google Translate API

Synonymes de « révélateur »

Source : synonymes de révélateur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « révélateur »



mots du mois

Mots similaires