Sentiment : définition de sentiment


Sentiment : définition du Wiktionnaire

Nom commun

sentiment \sɑ̃.ti.mɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Action ou faculté de sentir, de recevoir des impressions.
    • Perdre le sentiment.
    • Il semble qu’il soit mort, il n’a plus de mouvement ni de sentiment.
  2. Faculté que nous avons de connaître, de comprendre, d’apprécier, de sentir directement certaines choses sans le secours du raisonnement, de l’observation ou de l’expérience.
    • […], tout ce désordre fantastique et grimaçant au milieu des ténèbres et de l'humidité froide qui tombe comme un suaire, laisse dans le cœur et dans les nerfs un long sentiment d'horreur. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
    • Nous aurions pu discuter à l'infini sans tomber d'accord sur la nécessité qu'évoquait l'inspecteur. C'était, en effet, plus au sentiment qu'à la raison qu'il appartenait, somme toute, de nous départager. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • J'ignorais […] quelles abominations pouvaient s'y perpétrer et jusqu'où se dégradaient les sentiments les plus sacrés.— (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • J'étais alors d'une candeur stupéfiante et d'une délicatesse de sentiment si raffinée que, pour recevoir galamment une « femme mariée » qui me venait voir, j'avais allumé toutes les bougies de mes deux candélabres. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
  3. Quelqu’une des affections, des passions, des émotions ; et généralement de tout phénomène de la vie affective.
    • Mais la raison est toujours mesquine auprès du sentiment ; l'une est naturellement bornée, comme tout ce qui est positif, et l'autre est infini. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • La jalousie est un sentiment qui semble être surtout propre aux êtres passifs ; les chefs ont des sentiments actifs, et la jalousie se transforme chez eux en une soif d'arriver, coûte que coûte, aux positions les plus enviées, […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.228)
    • La musique exprime les sentiments, mais elle serait bien empêchée de les définir, et, sans le commentaire des paroles, absent de la musique instrumentale, l’auditeur reste toujours dans un certain vague quant à la nature et à l'objet du sentiment dont s'est inspiré le musicien. — (Pierre Lasserre, Philosophie de Goût musical, Les Cahiers verts n° 11, Grasset, 1922, p.50)
    • […]; j'éprouvai pour cet officier une sympathique confiance qui s'accentua, dans la suite de nos rapports. La fréquentation des Danois a toujours provoqué chez moi des sentiments de même nature ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Toutefois, si un magnanime sentiment de fraternité s'imposait sincèrement et définitivement, sans arrière pensée, à tous les esprits européens, alors nous n'aurions pas à nous inquiéter du cosmopolitisme marseillais, intéressant embryon de la civilisation future. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La grande forêt des Ardennes est une des plus chargée de mystères. […]. L'hiver, lorsque la neige a cessé de tomber depuis quelques jours, lorsque l’armée des sapins noirs immobiles se détache sur le sol blanc, le voyageur solitaire doit se défendre contre un sentiment de crainte, presque d'angoisse. — (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.130)
    • être capable de sentiment, se piquer de sentiment, Avoir l’âme sensible, délicate, se piquer de sensibilité, de délicatesse d’âme.
    • Sentiments naturels, mouvements qui sont inspirés par la nature.
    • La tendresse des pères envers leurs enfants et celle des enfants envers leurs pères sont des sentiments naturels.
  4. Disposition à être facilement ému, touché ou attendri.
    • Feindre, jouer le sentiment.
    • Il agit trop par sentiment et trop peu par raison.
  5. Opinion qu’on a de quelque chose ; ce qu’on en pense ; ce qu’on en pressent.
    • Jusqu’ici, il s’était promené avec son fusil sous le bras, plein d’un sentiment d’altière sécurité, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 356 de l’éd. de 1921)
    • Pavlov ne s'est pas borné à abdiquer simplement la psychologie en tant que science. Il voyait naître en lui le sentiment d'hostilité irréconciliable envers cette « alliée de la physiologie » qui n'a pas fait ses preuves. — (E. Asratian, I. Pavlov : sa vie et son œuvre, page 78, Éditions en langues étrangères, Moscou, 1953)
    • Elle faisait face à l'étagère où étaient regroupés mes vinyles. J'ai eu le sentiment qu'elle était en train de juger ma discothèque et qu'à travers elle, elle me jugeait moi. — (Olivier Martinelli, Une Légende, E-fractions éditions, 2014, chap.5)
  6. (Chasse) Traces et odeurs laissées par un gibier.
    • […] ses ruses et ses détours sont inutiles ; il n'a d'autre ressource que de fuir la terre qui le trahit, et de se jeter à l'eau pour dérober son sentiment aux chiens. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Cerf », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 712.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sentiment : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SENTIMENT. n. m.
Action, faculté de sentir, de recevoir des impressions. Perdre le sentiment. Il semble qu'il soit mort, il n'a plus de mouvement ni de sentiment. Il désigne encore la Faculté que nous avons de connaître, de comprendre, d'apprécier, de sentir directement certaines choses sans le secours du raisonnement, de l'observation ou de l'expérience. Avoir le sentiment du juste, de l'injuste. Il n'a pas le sentiment du beau. il a le sentiment de la musique, le sentiment des arts. Avoir le sentiment des convenances. il a le sentiment de sa force, de sa faiblesse. En matière de goût, Juger par sentiment, Juger d'un ouvrage de l'esprit ou d'un ouvrage de l'art par l'impression qu'on en reçoit.

SENTIMENT se dit en outre des Affections, des passions, des émotions et généralement de tout phénomène de la vie affective. Le plaisir et la douleur sont des sentiments. Sentiment d'amour, de tendresse. Sentiment de haine, d'aversion, de colère, de vengeance. Sentiment de pitié. Sentiment de reconnaissance, d'estime, de respect. Sentiment de repentir. Sentiment noble, élevé, généreux, bas, lâche, vil. C'est un homme qui a des sentiments honnêtes, des sentiments vertueux, qui n'a que de bons sentiments. Être capable de sentiment, se piquer de sentiment, Avoir l'âme sensible, délicate, se piquer de sensibilité, de délicatesse d'âme. Sentiments naturels, Mouvements qui sont inspirés par la nature. La tendresse des pères envers leurs enfants et celle des enfants envers leurs pères sont des sentiments naturels.

SENTIMENT se dit absolument de la Disposition à être facilement ému, touché, attendri. Feindre, jouer le sentiment. Il agit trop par sentiment et trop peu par raison. Il désigne aussi l'Opinion qu'on a de quelque chose, ce qu'on en pense, ce qu'on en pressent. Je ne suis pas de son sentiment. Je partage, j'adopte votre sentiment. J'entre dans votre sentiment. Je suivrai toujours vos sentiments. Selon mon sentiment. Je voudrais bien savoir quel est son sentiment là-dessus. Parler contre son sentiment. Tel est mon sentiment. J'ai le sentiment que cela tournera mal.

Sentiment : définition du Littré (1872-1877)

SENTIMENT (san-ti-man) s. m.
  • 1En général, faculté de sentir. Avoir le sentiment exquis, prompt, délicat. Il perd le sentiment, Racine, Andr. V, 5. En baignant son visage, Mes pleurs du sentiment lui rendirent l'usage, Racine, Athal. I, 2. Nous ne connaissons point de caractère qui distingue essentiellement la plante de l'animal, et nous ignorons profondément quel est le degré de l'échelle organique où le sentiment expire, Bonnet, Lett. div. Œuv. t. XII, p. 412, dans POUGENS.

    Terme de chasse. Se dit de l'odorat des chiens. Quand un chien ne peut suivre le gibier, on dit qu'il n'a point de sentiment. Au printemps, lorsque les feuilles naissantes commencent à parer les forêts, que la terre se couvre d'herbes nouvelles et s'émaille de fleurs, leur parfum rend moins sûr le sentiment des chiens, Buffon, Quadrup. t. II, p. 24.

  • 2Résultat de l'action de sentir. Sentiment douloureux. Sentiment agréable. Le mot de sentiment, pris dans le sens métaphysique, n'exprime que les résultats de l'impression des objets sur la machine et de la machine sur l'âme, en vertu des lois de l'union, Bonnet, Ess. anal. âme, 17.
  • 3 Particulièrement. Sensibilité physique. Il n'y a plus de sentiment dans son bras.

    Il se dit aussi de sensations internes, de modifications perceptibles de nos organes intérieurs. Le sentiment de la faim, de la douleur, de la fatigue.

  • 4 Fig. Intérêt pour quelqu'un ou quelque chose. Un homme [Boucard] de cette lenteur et de cette indifférence pour mes intérêts …je m'en vais tâcher de lui redonner quelque sentiment sur toutes ces choses, Sévigné, à Mme de Guitaut, 3 juin 1693.
  • 5Conscience que l'on a de la réalité d'une chose. J'ai un sentiment clair de ma liberté, Bossuet, Lib. arb. 2. On ne connaît son âme que par le sentiment intérieur qu'on en a, Malebranche, Rech. vér. VI, II, 6. Je distingue entre connaître par idée claire, et connaître par sentiment intérieur, Malebranche, Rech. vér. Rép. à Regis, ch. 2.
  • 6Faculté de comprendre, d'apprécier certaines choses. Il n'a pas le sentiment de la musique, des beaux-arts. Sentiment musical. À mesure que le souvenir de nos chutes s'éloigne, le sentiment de notre fragilité s'affaiblit, Massillon, Carême, Mélange. Uniquement conduits par le sentiment présent du bien et du mal, Montesquieu, Rom. V. Au sentiment de sa faiblesse l'homme joindrait le sentiment de ses besoins, Montesquieu, Esp. I, 1. Ému de compassion sur les faiblesses humaines par le profond sentiment des siennes, Rousseau, Ém. IV. Ce sentiment des convenances si juste, si délicat, si fin, qui semblait être en elle le pur instinct du goût, Marmontel, Mém. 1. Le sentiment du beau physique, soit en architecture, soit en harmonie, dépend essentiellement du rapport des objets avec nos organes, Marmontel, Œuv. t. VI, p. 240.

    Choses de sentiment, choses qui appartiennent à l'appréciation du sentiment, non à celle de la raison. Ceux qui sont accoutumés à raisonner par principes, ne comprennent rien aux choses de sentiment, y cherchant des principes, et ne pouvant voir d'une vue, Pascal, Pens. VII, 33, édit. HAVET.

    Juger par sentiment, juger par l'impression qu'on reçoit. Ceux qui sont accoutumés à juger par le sentiment ne comprennent rien aux choses de raisonnement ; car ils veulent d'abord pénétrer d'une vue, et ne sont point accoutumés à chercher les principes, Pascal, ib. Ils examinaient le Cid par l'exacte raison, et ils ne voyaient pas qu'au spectacle on juge par sentiment, Voltaire, Comm. Corn. Poly. Ép. dédic.

  • 7Il se dit des affections, des mouvements de l'âme, des passions. Ah ! mon père, prenez un plus doux sentiment, Corneille, Hor. IV, 1. Ceux à qui Dieu a donné la religion par sentiment du cœur sont bien heureux et bien légitimement persuadés, Pascal, Pens. VIII, 6. La raison agit avec lenteur… le sentiment n'agit pas ainsi, il agit en un instant, et toujours est prêt à agir, Pascal, ib. XXIV, 52. Madame confesse humblement avec tous les sentiments d'une profonde douleur que de ce jour seulement elle commence à connaître Dieu…, Bossuet, Duch d'Orl. Comme Dieu ne voulait plus exposer aux illusions du monde les sentiments d'une piété si sincère, il a fait ce que dit le Sage, il s'est hâté, Bossuet, ib. Il n'y a rien de suivi dans les conseils de ces nations sauvages et mal cultivées ; si la nature y commence souvent de beaux sentiments, elle ne les achève jamais, Bossuet, Hist. III, 3. Bientôt l'amour, fertile en tendres sentiments, S'empara du théâtre ainsi que des romans, Boileau, Art p. III. Et vous-même, étouffant tout sentiment humain…, Racine, Iph. IV, 6. Je n'ai plus de sentiment que pour la tristesse, Fénelon, Tél. XX. Quand ils virent qu'Idoménée prenait des sentiments d'humanité et qu'il voulait être leur père, Fénelon, ib. XII. Je vous conjure surtout de donner aux sentiments cette juste étendue, nécessaire pour les faire entrer dans l'âme du lecteur, Voltaire, Lett. Chabanon, 5 mai 1768. Sentiment n'est pas simple préjugé ; c'est quelque chose de bien plus fort : une mère n'aime pas son fils parce qu'on lui dit qu'il le faut aimer ; elle le chérit heureusement malgré elle, Voltaire, Dict. phil. Préjugés. Qui n'ont que des opinions et jamais des sentiments, Duclos, Consid. mœurs, 5. On cherche dans le ciel les mêmes sentiments qui ont occupé sur la terre, Staël, Corinne, XVIII, 5.
  • 8Particulièrement, les affections bonnes, bienveillantes, tendres. Les sentiments du cœur me paraissent seuls dignes de considération ; c'est en leur faveur que l'on pardonne tout ; c'est un fonds qui nous console, et qui nous paye de tout, Sévigné, 289.

    Absolument. Avoir des sentiments, avoir de l'honneur, de la probité, etc. L'éducation fortifie les sentiments.

    Sentiments naturels, certains mouvements qui sont inspirés par la nature.

    On dit dans le même sens : Cet homme a perdu tous les sentiments de la nature.

    Familièrement. Grands sentiments, sentiments exagérés de probité, d'honneur, etc. Il me fallait des romans à grands sentiments, Rousseau, Conf. IV.

  • 9 Absolument. Le sentiment, l'ensemble des affections tendres qui sont dans le cœur de l'homme. C'était [une dame] l'âme la plus sensible et l'esprit le plus réglé qui fût jamais ; tout était sentiment en elle, jusqu'à ses pensées, mais sentiment dans un accord parfait avec les lumières les plus pures, Staal, Mém. t. III, p. 135. Vous savez bien qu'on a du sentiment avant d'avoir de l'esprit, Marivaux, Marian. 9e part. Il ne nous reste plus pour achever l'homme que de faire un être aimant et sensible, c'est-à-dire de perfectionner la raison par le sentiment, Rousseau, Ém. III. Des hommes plus faits pour juger Despréaux ont mieux rencontré ce talon d'Achille dans la partie du sentiment dont il paraît avoir été privé ; c'était, qu'on nous permette cette expression, une espèce de sens qui manquait à cet illustre écrivain, D'Alembert, Éloges, Despréaux. Voulez-vous vous assurer d'avoir parlé le langage du sentiment, considérez si votre discours rend les accessoires qu'on devrait lire sur votre visage, dans vos yeux et dans tous vos mouvements, Condillac, Art d'écr. II, 12. N'y a-t-il pas dans le cœur de l'homme une pitié divine pour les erreurs que le sentiment ou du moins l'illusion du sentiment aurait fait commettre ? Staël, Corinne, V, 1.

    Être capable de sentiment, se piquer de sentiment, avoir l'âme sensible, délicate, se piquer de sensibilité, de délicatesse d'âme.

  • 10Spécialement. La passion de l'amour. Témoignes-tu pour moi les moindres sentiments ? Corneille, Poly. IV, 3. Son sentiment était si profond, que rien au monde ne pouvait la distraire des objets qui servaient à le nourrir, La Fayette, Princ. de Clèves. J'apprends que les Anglais se sont élevés contre quelques-uns de nos poëtes, qui, à propos et hors de propos, ont voulu faire les héros galants, et leur font pousser à toute outrance les sentiments tendres, Bossuet, Comédie, 15. Le danger, le malheur ajoute au sentiment, Voltaire, Orphel. II, 7. Je suis à peine en mon printemps, Et j'ai déjà des sentiments. - Vous êtes un petit fripon, Voltaire, Poés. mêl. 172. Tendres amis, époux fidèles, sans brûler de ce feu dévorant qui consume l'âme, vous vous aimez d'un sentiment pur et doux qui la nourrit, que la sagesse autorise, que la raison dirige, Rousseau, Hél. III, 18.

    Par plaisanterie. Pousser les beaux sentiments, affecter de dire des choses recherchées et passionnées en matière de galanterie. Héroïnes du temps, mesdames les savantes, Pousseuses de tendresse et de beaux sentiments, Molière, Éc. des femmes, I, 5.

  • 11Disposition à être facilement touché, attendri. Le théâtre met à profit le sentiment. Feindre, jouer le sentiment.

    Mouvement affectueux. Le roi y envoya [chez Luxembourg mourant] quelquefois, par honneur plus que par sentiment, Saint-Simon, 26, 43.

  • 12Dans la littérature, la peinture, la sculpture, expression vive, animée, douce. Ce tableau est plein de sentiment. Un morceau rempli de sentiment. Dans les vers de Virgile, tout pense, tout a du sentiment, tout vous en donne, Fénelon, t. XXI, p. 207. Il faut s'interdire ce ton didactique ; on doit le plus qu'on peut mettre les maximes en sentiment, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Pompée, I, 1. Il y a de la naïveté [dans cette romance]… du sentiment même, Beaumarchais, M. de Figaro, II, 4.

    Trait de sentiment, vers de sentiment, trait, vers qui exprime un mouvement du cœur. Combien d'excellents vers on peut citer où il n'y pas l'ombre d'images ! combien même y en a-t-il, comme les vers de sentiment, que toute espèce d'image affaiblirait, qui n'ont que l'expression la plus simple et qui n'en valent que mieux ! D'Alembert, Œuvr. t. IV, p. 164.

  • 13Manière de percevoir les impressions morales. Comme on se gâte l'esprit, on se gâte aussi le sentiment ; on se forme l'esprit et le sentiment par les conversations ; on se gâte l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal, Pens. VII, 16. Tout notre raisonnement se réduit à céder au sentiment ; mais la fantaisie est semblable et contraire au sentiment, de sorte qu'on ne peut distinguer entre ces contraires ; l'un dit que mon sentiment est fantaisie, l'autre que sa fantaisie est sentiment, Pascal, ib. VII, 4. Elles [les lettres de Balzac et de Voiture] sont vides de sentiments qui n'ont régné que depuis leur temps, et qui doivent aux femmes leur naissance, La Bruyère, I.
  • 14Avis, opinion qu'on a sur quelque chose, jugement qu'on en porte… Le mien [intérêt] ne m'est pas si cher que je ne l'oublie volontiers en cette occasion, et ne sorte de mes sentiments pour entrer dans le dessein de la Providence, Guez de Balzac, lett. II, liv. VI. Cet avis, qui tombait dans le sentiment de tous les autres académiciens, fut généralement suivi, Pellisson, Hist. acad. I. Parlez-moi franchement, je serai fort aise de savoir votre sentiment là-dessus, Hauteroche, Crisp. méd. II, 9. Et je crois, à parler à sentiments ouverts, Que nous ne nous en devons guère, Molière, Amph. Prolog. Heurter de front ses sentiments, c'est le moyen de tout gâter, Molière, l'Av. I, 8. Je veux que l'on soit homme, et qu'en toute rencontre Le fond de notre cœur dans nos discours se montre, Que ce soit lui qui parle, et que nos sentiments Ne se masquent jamais sous de vains compliments, Molière, Mis. I, 1. Tout cela… Madame, fut blâmé d'un commun sentiment, Molière, ib. III, 5. Il était lui-même dans ce sentiment, Pascal, Prov. I. Je vous pardonne d'avoir cru qu'Aristote ait été de ce sentiment, Pascal, ib. IV. Elle [Mme de Grignan] a le même sentiment que nous des jolis vers que nous lui avons montrés, Sévigné, à Bussy, 4 mai 1686. L'Angleterre trop libre dans sa croyance, trop licencieuse dans ses sentiments, Bossuet, Reine d'Anglet. Pour entrer dans les sentiments de ces sages historiens, Bossuet, Hist. III, 6. Ne soyons pas de ceux qui pensent diminuer la gloire de Dieu et de Jésus-Christ, quand ils prennent de hauts sentiments de la sainte Vierge et des saints, Bossuet, Sermon. Dévotion à la Ste Vierge, 2. Quoiqu'il ait eu sur la pénitence des sentiments outrés, Bourdaloue, Avent, Sur la pénit. 201. Voilà l'homme en effet : il va du blanc au noir, Il condamne au matin ses sentiments du soir, Boileau, Sat. VIII. Le courtisan n'eut plus de sentiments à soi, Boileau, Épît. IX. Avec mes volontés ton sentiment conspire, Racine, Esth. II, 5. Puis-je, laissant la feinte et les déguisements, Vous découvrir ici mes secrets sentiments ? Racine, Mithr. I, 3. Le sentiment de ceux qui croient les comètes des corps éternels, aussi bien que les planètes, Fontenelle, Guglielmini. Souvenez-vous toujours que je n'enseigne point mon sentiment, je l'expose, Rousseau, Ém. IV.

    Au sentiment de, selon l'opinion de. J'ai un certain valet, nommé Mascarille, qui passe, au sentiment de beaucoup de gens, pour une manière de bel esprit, Molière, Préc. I.

    PROVERBE

    Autant de têtes, autant de sentiments, sur une chose il y a autant d'avis qu'il y a de personnes.

HISTORIQUE

XIIe s. Et ke li amors de la devantriene [intérieure] compassion sormontat en luy lo sentement del corporiien torment, Saint Bernard, p. 143.

XIIIe s. Là je choisi [vis] un papegaut [perroquet], Qui prioit amoreusement Et dousement De sentement Une mauvis par douz assaut, Lay d'amours, Jubinal, t. II, p. 190.

XIVe s. Il [le nerf] a la nativité du cervel ou de la nuche, portant le sentiment et le mouvement d'iceus à chacun membre, H. de Mondeville, f° 9. Bauduins de Sebourc chante joïeusement Une chanson d'amours, faite par sentement, Que Blance li avoit apris noviellement, Baud. de Seb. VI, 393.

XVe s. Et là [Philippe d'Artevelle aux Gantois] de grand sentement parla, Froissart, II, II, 155. Prince, selon mon sentement, Il faut s'acquiter loyaument, Orléans, Ball. 144. Si print à faire balades, rondeaux, virelais, lais et complainctes d'amoureux sentiment, Bouciq. I, 8. Le roy, qui avoit en grant joye ces nouvelles… combien que desja paravant en povoit bien avoir eu quelque sentement, mais non pas si ample, Commines, IV, 6.

XVIe s. Si je vous disois que… le sentement que vous avez du contraire me dementiroit, Marguerite de Navarre, Lett. XXXIII. Elle l'enterra le plus profond en terre qu'il lui fut possible ; si est-ce que les bestes en eurent incontinent le sentiment, qui vinrent manger la charogne, Marguerite de Navarre, Nouv. LVII. Le sentiment [connaissance] de ce qui est, Montaigne, I, 12. Sans respiration et sans sentiment, Montaigne, I, 93. Ces discours [sur l'amitié] me semblent lasches au prix du sentiment que j'en ay, Montaigne, I, 218. La sagesse doibt alleger le sentiment des maulx, Montaigne, I, 228. Le peuple, qui reçoit oppression des soldats, ne les excusera pas tant, pour ce qu'ils le defendent, comme il les maudira pour ce qu'ils le devorent, ensevelissant le souvenir du bien dans le sentiment des maux, Lanoue, 190. Il avoit fait cette escapade contre le sentiment de ses amis, D'Aubigné, Vie, LVI. Il avoit deux filz et une fille, qui n'avoient pas grand sentiment ny gueres de cognoissance de leur calamité, pour le bas aage auquel ilz estoient, Amyot, P. Aem. 56. L'ouye est celui de tous les sentimens, qui plus promptement et plus vivement emeut l'ame et les passions d'icelle, Amyot, Crassus, 44. Au corps sont les sentementz interieurz, que sont entiereté, parité, vigueur, puissance, santé, fermeté de corps et le playsir epanché par tout ledit corps, Bonivard, Amartigenée, p. 150.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Sentiment : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SENTIMENT, AVIS, OPINION, (Synonym.) il y a un sens général, qui rend ces mots synonymes, lorsqu’il est question de conseiller ou de juger ; mais le premier a plus de rapport à la délibération, on dit son sentiment ; le second en a davantage à la décision, on donne son avis ; le troisieme en a un particulier à la formalité de judicature, on va aux opinions.

Le sentiment emporte toujours dans son idée celle de sincérité, c’est-à-dire une conformité avec ce qu’on croit intérieurement. L’avis ne suppose pas rigoureusement cette sincérité, il n’est précisément qu’un témoignage en faveur d’un parti. L’opinion renferme l’idée d’un suffrage donné en concours de pluralité de voix.

Il peut y avoir des occasions où un juge soit obligé de donner son avis contre son sentiment, & de se conformer aux opinions de sa compagnie. Girard. (D. J.)

Sentiment intime, (Métaphysiq.) Le sentiment intime que chacun de nous a de sa propre existence, & de ce qu’il éprouve en lui-même, c’est la premiere source & le premier principe de toute vérité dont nous soyons susceptibles. Il n’en est point de plus immédiat, pour nous convaincre que l’objet de notre pensée existe aussi réellement que notre pensée même, puisque cet objet & notre pensée, & le sentiment intime que nous en avons, ne sont réellement que nous mêmes qui pensons, qui existons, & qui en avons le sentiment. Tout ce qu’on voudroit dire, afin de prouver ce point ou de l’éclaircir davantage, ne feroit que l’obscurcir : de même que si l’on vouloit trouver quelque chose de plus clair que la lumiere, & aller au-delà, on ne trouveroit plus que ténebres.

Il faut nécessairement demeurer à cette premiere regle qui se discerne par elle-même dans le plus grand jour, & qui pour cette raison s’appelle évidence au suprème degré. Les sceptiques auroient beau objecter qu’ils doutent s’ils existent : ce seroit perdre le tems que de s’amuser à leur faire sentir leur folie, & de leur dire que s’ils doutent de tout, il est donc vrai qu’ils existent, puisqu’on ne peut douter sans exister. Il sera toujours en leur pouvoir de se retrancher dans un verbiage ridicule, & où il seroit également ridicule d’entreprendre de les forcer.

Quoiqu’on ne donne pas de nos jours dans un pyrrhonisme si universel, & de là si extravagant, puisqu’il va jusqu’à éteindre toutes les lumieres de la raison, & à nier l’existence du sentiment intime qui nous pénetre, on peut dire néanmoins qu’on ne s’est jamais plus approché de leur opinion. Certains philosophes de notre tems n’ont excepté du doute universel, dans lequel ils ont fait périr toutes leurs connoissances, que cette premiere regle ou source de vérité qui se tire de notre sentiment intime ; ils n’ont pas daigné reconnoitre ni admettre d’autres genres de vérité & d’évidence. Ainsi quand on leur demande s’il est évidemment certain qu’il y ait des corps, & que nous en recevions les impressions, ils répondent nettement que non, & que nous n’avons là-dessus aucune certitude évidente, puisque nous n’avons point ces connoissances par le sentiment intime de notre propre expérience, ni par aucune conséquence nécessaire qui en soit tirée. C’est ce qu’un philosophe anglois n’a point fait difficulté de publier.

D’ailleurs on ne peut soupçonner quelle autre certitude évidente admettroient ces philosophes. Seroit-ce le témoignage des sens, la révélation divine, l’autorité humaine ? Seroit-ce enfin l’impression immédiate de Dieu sur nous ? Le témoignage des sens étant corporel, il ne sauroit être admis parmi ceux qui par avance n’admettent pas l’existence des corps. La révélation divine & l’autorité humaine ne font encore impression sur nous que par le témoignage des sens ; c’est-à-dire, ou de nos yeux qui ont vu les miracles du Tout-puissant, ou de nos oreilles qui ont entendu les discours des hommes qui nous parlent de la part de Dieu. Enfin l’impression immédiate de Dieu suppose un Dieu, & un être différent de moi. Mais si le sentiment intime de ce qui se passe en moi est la seule chose évidente, tout ce qui ne sera pas formellement ce sentiment intime, ne sera point évident pour moi.

De ce principe, que le sentiment intime est la seule regle de vérité, il s’ensuit 1°. que nous n’avons nulle certitude évidente de l’existence des corps, pas même du nôtre propre ; car enfin un esprit, une ame telle que la nôtre, ressent bien l’impression que le corps, & le sien en particulier, font sur elle ; mais comme au fond son corps est très-distingué de cette impression, & que d’ailleurs cette impression pourroit absolument se faire éprouver dans notre ame sans l’existence des corps, il s’ensuit aussi que notre sentiment intime ne nous donne aucune conviction de l’existence d’aucun corps.

2°. Une autre conséquence tout aussi naturelle, est que nous n’avons nulle certitude évidente de ce qu’hier il nous arriva ou ne nous arriva pas, ni même si nous existions ou nous n’existions pas. Car selon cet absurde système, je ne puis avoir d’évidence que par une perception intime qui est toujours actuelle. Or actuellement j’ai bien la perception du souvenir de ce qui m’arriva hier ; mais ce souvenir n’est qu’une perception intime de ce que je pense présentement, c’est-à-dire, d’une pensée actuelle, laquelle n’est pas la même chose que ce qui se passa hier, & qui n’est plus aujourd’hui. Par la même raison, je serai encore moins certain si je ne suis pas en ce monde depuis deux ou trois mille ans. Qui m’empêchera de pousser cette réflexion jusqu’à l’éternité même, puisque nous pourrions avoir toujours existé, sans que nous nous en ressouvenions ? Que si on nous représente que nous avons été produits, nous pourrons répondre que nous n’en avons point de certitude évidente. Car avoir été produit est une chose passée, & n’est pas la perception ni le sentiment intime de ce qui se passe actuellement en nous. Je n’ai que la perception actuelle de la pensée, par laquelle je crois avoir existé avant le moment où je me trouve présentement.

3°. Enfin, une autre conséquence aussi légitime que les précédentes, est que nous n’avons nulle certitude qu’il existe au monde d’autres êtres que chacun de nous. Nous avons bien une perception intime des impressions reçues en nous, dont nous attribuons l’occasion à des esprits & à des intelligences qu’on suppose exister hors de nous ; mais cette perception intime ne portant conviction que d’elle-même, & étant toute intérieure, elle ne nous donne aucune certitude évidente d’un être qui soit hors de nous. En effet, selon cette belle philosophie, l’ame n’est point évidemment certaine, si elle n’est pas de telle nature, qu’elle éprouve par elle-même & par sa seule constitution, les impressions dont elle attribue la cause à des êtres qui existent hors d’elle. Elle n’a donc pas de certitude évidente qu’il y ait hors d’elle aucun esprit, ni aucun être quel qu’il soit ; elle n’a donc point d’évidence qu’elle n’existe pas de toute éternité, ou même qu’elle ne soit pas l’unique être qui existe au monde. Après une conséquence aussi singuliere, ce n’est pas la peine d’indiquer toutes les autres qui se présenteroient en foule, pour montrer que je n’ai nulle évidence, si je veille actuellement, ou si je dors ; si j’ai la liberté d’agir ou de ne pas agir, de vouloir ou de ne pas vouloir, &c. Toutes ces conséquences sautent aux yeux d’elles-mêmes, sans qu’il soit besoin de les marquer plus au long.

Puisque les conséquences qui s’ensuivent nécessairement de ce principe, savoir que le sentiment intime de notre propre perception est l’unique regle de vérité, sont si bisarres, si ridicules & si absurdes, il faut nécessairement qu’il soit lui-même bisarre, ridicule & absurde, puisqu’il est démontré que les conséquences ne sont qu’une même chose avec le principe. Voyez Evidence & Sens commun.

Sentimens, en Poésie, & particulierement dans le poëme dramatique, sont les pensées qu’expriment les différens personnages, soit que ces pensées ayent rapport à des matieres d’opinion, de passion, d’affaires ou de quelque chose semblable. Voyez Pensée.

Les mœurs forment l’action tragique, & les sentimens l’exposent, en découvrant ses causes, ses motifs, &c. Les sentimens sont aux mœurs ce que les mœurs sont à la fable. Voyez Mœurs.

Dans les sentimens, il faut avoir égard à la nature & à la probabilité. Un furieux, par exemple, doit parler comme un furieux, un amant comme un amant, & un héros comme un héros. Les sentimens servent beaucoup à soutenir les caracteres. Voyez Caractere, Diction, Héros, &c.

Sentiment d’épée, Sentir l’épée, (Escrime.) on dit d’un escrimeur qu’il a le sentiment délicat ; lorsqu’en touchant l’épée de l’ennemi avec la sienne, il connoit son attaque & la position des épées.

Le sentiment d’épée doit être tel qu’il ne fatigue pas le bras de l’ennemi, & qu’il ne le contraigne pas de dégager. Mais il doit être assez sensible pour s’appercevoir si l’ennemi quitte l’épée, s’il fait un coulement d’épée, ou s’il force l’épée. Voyez Engagement.

Sentiment, (Vénerie.) lorsqu’un chien reçoit le vent de la voie, on dit qu’il a du sentiment.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Sentiment : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « sentiment » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « sentiment »

Étymologie de sentiment - Littré

Sentir, et le suffixe ment (voy. …, MENT, n° 2) ; provenç. sentiment ; espagn. sentimiento ; ital. sentimento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sentiment - Wiktionnaire

De l’ancien français sentement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sentiment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sentiment sɑ̃timɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « sentiment »

  • Plusieurs raisons peuvent expliquer ce sentiment. Par nature, de nombreux Français aspirent à une démocratie locale et à décider davantage par eux-mêmes, comme l'avaient illustré les revendications des Gilets jaunes l'an dernier. « C'est une tendance de fond depuis plusieurs années et une revendication de plus en plus affirmée : on est adulte, on sait ce qui est important pour nous et on peut se diriger par nous-mêmes », souligne Rémy Oudghiri, sociologue et directeur de Sociovision, une filiale de l'institut d'études d'opinion Ifop. leparisien.fr, Déconfinement : d’où vient ce sentiment d’infantilisation ressenti par certains ? - Le Parisien
  • Cultiver le sentiment de gratitude paraît bien difficile, voire impossible en période de turbulences, au cœur de l’épreuve. C’est pourtant dans les moments difficiles que cette pratique devient nécessaire, voire indispensable à notre équilibre physique et émotionnel. , Cultivons le sentiment de gratitude | Psychologies.com
  • «En écho, nous avons le sentiment qu’il n’y a pas de marge de manœuvre. Nous restons terriblement inquiets depuis que l’on a entendu le Premier ministre déclarer à l’ouverture de ce Ségur qu’il n’y avait pas de problème de gouvernance à l’hôpital mais un problème de management. On n’a aucune idée de ce que le gouvernement veut faire. Or, pour modifier le fonctionnement de l’hôpital, il faut une volonté politique forte. Elle n’apparaît pas. Des idées, nous en avons : nommer des usagers dans le directoire de l’hôpital, recentrer l’organisation sur le service, mais aussi éviter qu’un projet de soins soit validé sans l’accord des équipes. Il faut que l’hôpital soit ouvert, à l’écoute. Or, la crise passée, on nous refait les mêmes demandes, on nous apporte les mêmes réponses. La déconnexion des équipes dirigeantes avec la réalité revient de plus belle. Si c’est pour faire comme avant, nous ne resterons pas. Quant à la réforme de la tarification à l’activité (la T2A), là aussi nous restons sceptiques sur la volonté de changement.» Libération.fr, Après le Covid-19 : comme un sentiment d’abandon chez les soignants - Libération
  • "Le sentiment d'appartenir à une communauté": un sociologue analyse le comportement des Français face au Covid-19 Nice-Matin, "Le sentiment d'appartenir à une communauté": un sociologue analyse le comportement des Français face au Covid-19 - Nice-Matin
  • Elle pose un diagnostic. Il y a des mécanismes qui émergent. Devant nos peurs et nos colères, face à un sentiment d’incertitude, nos comportements varient. Certains vont avoir un comportement de fuite en avant, un besoin de faire des choses. D’autres sont inhibés et d’une prudence extrême, bloqués par l’incertitude. Il faut prendre en compte ces différentes appréciations de la situation, sans jugement de valeur. , Déconfinement : « Il y a une sorte de sentiment de honte d’avoir bien vécu le confinement qui émerge »
  • Il résume bien le sentiment de ces bons élèves qui se retrouvent déçus de leurs résultats d’admission sur Parcoursup. Des jeunes qui, depuis le 19 mai, jour des premiers résultats, se retrouvent refusés ou figurent sur des listes d’attente sur tout ou partie de leurs vœux dans des filières sélectives. Le Monde.fr, « Un sentiment d’impuissance » : sur Parcoursup, l’attente et l’anxiété des lycéens
  • Véronique Margron en ce début d'année nous souhaite de retrouver le sentiment de gratitude : la joie d'éprouver de la reconnaissance. , Retrouver le sentiment de gratitude
  • Bernard Preynat, Gabriel Matzneff : certain.e.s semblent se sentir ou se savoir, en sécurité lorsqu’ils ou elles commettent des crimes sexuels. Le sentiment d’impunité est-il nourri par des éléments extérieurs ? Est-ce un trouble psychologique ? Quand la parole se libère, l'impunité change de camp ? France Culture, Crimes sexuels : qu'est-ce qui crée le sentiment d'impunité ?
  • En 2018, le sentiment d'insécurité, au sein du domicile et dans le quartier, est en légère baisse. Ce sentiment est davantage perçu par les femmes, et les jeunes femmes en particulier (33% pour les 14-17 ans et 34% pour les 18-29 ans).  , Délinquance, sentiment d'insécurité : des indicateurs en baisse en 2018 | Vie publique.fr
  • LE VRAI DU FAUX - L'eurodéputée France insoumise a déclaré mardi au micro de Sud Radio que "partout en Europe, le sentiment européen recule". Une affirmation démentie par les dernières enquêtes d'opinion. lejdd.fr, Non, le sentiment européen ne recule pas "partout en Europe"
  • Par exemple, le confinement peut causer un fort sentiment d’isolement, de rejet et de culpabilité. Je reçois des appels de soignants en grande détresse qui ont peur de transmettre le virus à leurs patients et à leur famille. Pour d’autres personnes, la première image qui leur vient à l’esprit lorsqu’ils sont à l’isolement, c’est la prison. Ce qui signifie symboliquement qu’ils sont dangereux pour l’autre et qu’ils ont fait quelque chose de mal. D’où le sentiment de culpabilité alors qu’ils sont victimes. Le plus difficile est de sortir de cette vision et nous sommes là pour les aider. , Coronavirus : « Le confinement peut causer un fort sentiment de rejet et de culpabilité »
  • FIGAROVOX/TRIBUNE - À l’ère du numérique, la politique est devenue morale, ce qui a eu pour effet d’attiser un sentiment de repentance de plus en plus au vogue parmi les progressistes américains, analysent Caroline Valentin et Yves Mamou. Le Figaro.fr, Le sentiment de culpabilité des antiracistes est-il une bulle ou une véritable lame de fond?
  • Pour évoquer les fluctuations du sentiment amoureux, Patricia Delahaie parle du syndrome de l’élastique : au quotidien, les partenaires vivent leur vie chacun de leur côté, mais, grâce à une soirée en tête à tête ou des vacances bien méritées, ils se rapprochent et se récupèrent, soit car ils sont très amoureux, soit car ils se sentent très bien ensemble. "Le problème, c’est lorsqu’on laisse trop l’autre s’éloigner : on distend l’élastique et celui-ci devient trop mou. C’est pourquoi il est important de se poser les bonnes questions tôt. Il ne faut pas verbaliser les choses de manière trop directe à son partenaire, mais en revanche, c’est bien d’oser se dire les choses à soi-même pour réagir à temps", souligne notre spécialiste. Doctissimo, Mon conjoint n’a plus de sentiments pour moi - Doctissimo
  • "C'est dur d'avoir une famille au téléphone qui ne peut pas venir à l’hôpital", admet Fernanda. Difficile pour elle ne pas se sentir submergée. "Certaines familles m'appellent toutes les heures. Elles ont le sentiment qu'on les a oubliées alors que pas du tout", explique l'employée.  Europe 1, TÉMOIGNAGE - Éviter le "sentiment d'abandon" des familles, le défi de Fernanda
  • Cynthia Fleury, professeure titulaire de la chaire Humanités et santé au Conservatoire national des arts et métiers, tient pour nous son journal du confinement. Jour 53, le jour du déconfinement annoncé le 11 mai approche à grands pas. Les premiers rendez-vous se prennent, on imagine les retrouvailles avec les proches. L’attente, la peur, l’excitation... Tous les sentiments sont mobilisés. Télérama, Journal d’une confinée, par Cynthia Fleury : “Le sentiment premier, à l’annonce du déconfinement, est celui d’une réduction de peine”
  • Le sentiment océanique ce serait une expérience fulgurante, rare, illimitée. Un sentiment d’Unité, de compréhension et de conscience élargie évoquée par l’écrivain Romain Rolland, il y a plus d’un siècle. Rien de mystique, tout au plus un état modifié de conscience qui survient devant un paysage, en écoutant de la musique, en exerçant sa pensée… Certain•e•s l’ont tant exploré qu’il a modifié le cours de leur existence et qu’ils ont organisé leur vie autour de l’exploration de ce sentiment. Ils sont apnéistes, coureur•se•s au large, scientifiques, surfeur•euse•s, musicien•ne•s, sauveteur•euses en mer, pécheur•e•s,… il•elle•s habitent un paysage singulier, un horizon. France Culture, Le sentiment océanique – série de podcasts à écouter – France Culture
  • Des recommandations qu’il ne cesse de formuler à ses 480 adhérents lotois. « Au départ, comme tout le monde on avait le sentiment d’être intouchables. Le Covid-19 était en Chine, pas chez nous. Mais quand l’Italie a été concernée, on a commencé à s’inquiéter. Avec la montée de la propagation, c’était pire », avoue-t-il. Car si lui se met en retrait de la société, son épouse travaille dans une grande surface. « Il n’est pas question de télétravail dans son entreprise. Elle est au contact direct des clients qui se ruent sur les stocks et tripotent les tomates, les paquets, etc. Où sont les précautions sanitaires ? », poursuit Christian Meunier qui ne cache plus sa peur désormais. « Je pense que cette gestion de crise a mal été anticipée. Tout arrive trop tard. Fermer les crèches, écoles et lycées…, ok, mais maintenir le scrutin de dimanche n’a pas de sens. Ces élections ne seront pas représentatives », dit-il en réalisant que les nombreuses procurations faites par ses adhérents pour ces élections ne seront pas utilisées. Certains mandataires ayant fait savoir qu’ils n’iraient pas exprimer leurs suffrages. ladepeche.fr, Coronavirus : "Comme tout le monde on avait le sentiment d'être intouchables" - ladepeche.fr
  • Cette situation exceptionnelle bouscule nos certitudes. Elle peut conduire à la création de nouveaux comportements et au développement parallèle d’émotions plus positives. On l’a par exemple observé avec ces élans de solidarité envers les personnes les plus faibles et les plus isolées. Mais, plus largement, c’est aussi le monde politique qui pourrait changer. Les priorités ont été subitement redéfinies. Nous avons quitté le niveau strictement local pour nous placer à un niveau plus global. On a notamment pu voir le soulagement de la population suite aux mesures prises par le gouvernement. Cela a permis d’effacer le flottement qui a précédé et qui avait provoqué une grande anxiété. Les mesures strictes prises procurent un sentiment de contrôle sur la situation, ce qui est immédiatement vécu comme plus rassurant par les gens. L'Echo, "Les mesures strictes procurent un sentiment de contrôle qui nous rassure" | L'Echo
  • Pour ceux qui sont isolés seuls chez eux comme pour ceux qui sont confinés avec plusieurs personnes, le sentiment de solitude est exacerbé. Même l'omniprésence des réseaux sociaux ne suffit pas toujours à combler le manque de nos interactions sociales. Pourtant de nombreuses initiatives et actions ont émergé pour continuer à ressentir les liens qui nous unissent. "On est fait pour s'entendre" propose de vous en faire connaître quelques unes et d'explorer les ressorts du sentiment de solitude.  RTL.fr, Confinement : comment rompre notre sentiment de solitude ?
  • Inédite, évidemment, anxiogène, sans aucun doute, partagée, assurément (par son aspect planétaire et la permanence de son suivi), la pandémie qui nous confine affecte nos comportements, au point parfois de nous faire perdre ce que la littérature scientifique nomme le « sentiment de contrôle » – cette capacité à contrôler l’exécution de nos actions liée au sentiment que nous avons de posséder un minimum d’emprise sur nos environnements physiques et sociaux – et celui de disposer d’une certaine liberté de se comporter face à des exigences attachées à des situations imprévues. The Conversation, Psychologie : le sentiment de contrôle à l’épreuve du virus
  • Chez nos aînés comme chez ceux que le confinement a isolés, le sentiment de solitude s'est accru. Un sentiment parfois vécu dans la culpabilité. Comment en sortir? , Ce sentiment de solitude accentué par le confinement
  • Nous nous sentons vulnérables, notre monde s’écroule, nos repères de sécurité disparaissent et le sentiment d’impuissance se développe… attendre chez soi devient difficile. « Qu’est-ce que je dois faire ? » est une réaction mentale normale pour nous protéger de l’angoisse. Noburnout, « Je n’arrive pas y croire ?!? » Comment vivre le sentiment de stupeur ? – Noburnout
  • Après l’annonce du départ de Clément Desitter (voir notre édition précédente), c’est au tour de Tarik Fourkane d’annoncer son départ du FCM. Joueur incontournable et capitaine emblématique du club, le milieu de terrain de 31 ans a décidé de tenter une nouvelle aventure en rejoignant, lui aussi, le club de Golfech (R1, Occitanie). Et quand on lui demande pourquoi partir maintenant, le joueur ne se débine pas : "Je n’avais pas prévu de partir, je n’ai sollicité personne. Tous les ans, j’ai reçu des sollicitations pour partir. L’an dernier, c’était Arcachon mais je ne pouvais y aller, même avec la perspective de jouer en N3. J’avais une revanche à prendre avec Marmande, avec l’espoir de monter cette année." Alors qu’est-ce qui l’a poussé à franchir le pas cette saison ? L’échec de la montée ? Le sentiment d’avoir fait le tour de la question du côté de Michelon, un club où il est arrivé de Tonneins pour intégrer le FCM alors qu’il est un minot de la catégorie U13 deuxième année ? D’autant que Tarik Fourkane a connu de grandes heures avec le FCM, notamment deux montées en CFA2/N3 mais aussi trois matches en sélection d’Aquitaine dans le cadre de la Coupe UEFA des Régions (2015). Alors ? "Je pense qu’il était temps pour moi de voir autre chose, répond Tarik. Mais je ne voulais pas partir pour partir. Signer à Libourne, Lège ou Villenave, c’était ne pas changer ; c’était jouer les mêmes clubs, dans le même niveau du même championnat." Tout bascule lorsque le milieu de terrain parle avec le staff de Golfech : "Le discours des coaches [Alban Pothet et Kévin Smolarczyk] a été intéressant et ils veulent jouer le haut du tableau. Ils m’ont appelé au bon moment. J’ai senti qu’il fallait que je tente le coup au moins une fois." Du côté du Tarn-et-Garonne, pour parer aux départs de plusieurs joueurs, le profil du Marmandais fait l’unanimité : "Ils connaissent mes qualités et mon état d’esprit. Je cadrais dans le profil type du joueur qu’ils voulaient." ladepeche.fr, Avec le sentiment du devoir accompli - ladepeche.fr
  • Si la crise que nous traversons doit avoir une vertu, c'est celle de nous faire prendre conscience que le sentiment d'appartenance à l'entreprise est loin d'être démodé, écrit Jean-Christophe Conticello. Les Echos, Opinion | Préserver le « sentiment d'appartenance » à l'entreprise | Les Echos
  • D'habitude, je me débrouille très bien pour avoir du temps à moi. C'est fini. Je ne suis jamais seule. J'ai toujours quelqu'un à côté de moi, qui a besoin de moi. C'est une école de patience. Assez austère. Je m'applique à faire les repas, à organiser les temps où l'on s'assoit ensemble pour manger. Ca me semble important, pour structurer les journées, nous retrouver dans une forme de normalité. Et ça prend un temps considérable. Cela dit, j'ai le sentiment que plus personne ne voit le temps passer. Pour moi, en tout cas, il s'est complètement effiloché. Je suis effarée de penser que cette histoire dure depuis tant de semaines. Les Echos, Coronavirus : « J'ai le sentiment que plus personne ne voit le temps passer » | Les Echos
  • L'art, c’est d’ailleurs la première réponse qui vient à l’esprit quand on cherche une définition du sentiment amoureux. On pense au Baiser de Rodin, aux chansons d’Edith Piaf, au Printemps de Botticelli ou à Belle du seigneur d’Albert Cohen. L’art, et les histoires d'amour, contribuent très largement à la définition du sentiment amoureux. Slate.fr, Comment définir le sentiment amoureux? | Slate.fr
  • Alexis Jenni est perturbé par le sentiment de méfiance très prédominant dans les relations et le fragile équilibre à trouver pour faire face à cette crise de la confiance. La Croix, La confiance, sentiment disparu
  • En me couchant hier soir, je me suis posé la question d'où en étions-nous collectivement. Le plus difficile est de réaliser le sentiment d'impuissance auquel nous faisons face. Bien sûr, de mon côté j'accompagne les entrepreneurs, nous nous parlons beaucoup, mais alors qu'il faudrait travailler sur des solutions de long terme, les problèmes qui se posent sont très immédiats. C'est compliqué, pour la santé mentale, de composer avec cette distorsion. Ce sentiment d'incertitude que les startuppeurs vivent en ce moment s'ajoute à celui d'incertitude qui existe déjà lorsque l'on entreprend, et ça devient douloureux pour eux. Je les sens en pilote automatique pour gérer les urgences, alors que nous avons tous conscience que la crise actuelle aura un impact fort pour le futur. Les Echos, Coronavirus : « Le plus difficile est de réaliser le sentiment d'impuissance » | Les Echos
  • J'aurais une idée vague d'une espèce de tissu, dans lequel on ferait des trous, à travers ce tissu on ouvrirait comme des fenêtres. Ce tissu serait tendu devant une fenêtre, et tout à coup, un coup de ciseau déchire un bout du voile et on voit ce qu'il y a de l'autre côté. Les effets de réel ça vient de là, c'est le sentiment que dans un tissu (et à la télévision et au cinéma, c'est la même chose), tout à coup avoir ce sentiment que ça se déchire. Ça me rappelle un plan de Man Ray, on pense être dans le réel mais le réel c'est toujours ce qui est derrière.  France Culture, André S. Labarthe : "Les effets de réel c'est le sentiment que dans un tissu tout à coup ça se déchire, on pense être dans le réel mais le réel c'est toujours ce qui est derrière" - Ép. 2/7 - Nuit André S. Labarthe
  • “J’ai le sentiment que les Celtics peuvent battre n’importe quelle équipe sur n’importe quel terrain, donc nous ne nous soucions pas de savoir à qui nous allons faire face ou qui nous ne jouerons pas. Nous allons juste sur le terrain et et nous le montrons au monde parce qu’au début de la saison il y avait beaucoup de haters. Il y avait tellement de sceptiques qui disaient que les Celtics n’allaient pas être les meilleurs, qu’ils n’allaient pas briller. J’ai l’impression que nous leur avons déjà prouvé le contraire, mais notre boulot n’est pas encore terminé. Nous devons juste aller sur le terrain, terminer le travail et montrer au monde entier que nous avons ce qui est nécessaire.” Kanter Basket Infos, Enes Kanter : "Le sentiment que les Celtics peuvent battre n'importe quelle équipe sur n'importe quel terrain"
  • Relevés de note en main, les bacheliers de 2020, bien que satisfaits, avaient, ce mardi 7 juillet au matin, à la cité scolaire Lafayette de Brioude, comme un sentiment d’inachevé. Les résultats, pourtant très positifs, ne s’accompagnaient pas des effusions habituelles. Et il n’y avait pas foule devant les panneaux installés dans la cour. www.lamontagne.fr, A Brioude (Haute-Loire), des bacheliers partagés entre joie et sentiment d'inachevé - Brioude (43100)
  • En première ligne lors de la crise du coronavirus, le secteur de la grande distribution est parvenu à assouvir les besoins des Français selon Didier Duhaupand, le président du Groupement Les Mousquetaires (Intermarché, Netto, Bricomarché...). "On a vraiment le sentiment d'avoir fait notre devoir", déclare-t-il au micro de RTL. Il estime avoir "rempli une véritable mission sociale" qui était de "rassurer nos concitoyens en leur garantissant la possibilité de s'alimenter à des prix normaux et de façon saine durant cette période". RTL.fr, Grande distribution : "On a le sentiment d'avoir fait notre devoir", se félicite Les Mousquetaires
  • « Aujourd’hui, j’ai le sentiment que justice nous a été rendue. J’avais déclaré récemment avoir confiance dans les personnes en charge de la gestion financière et juridique de mon club ; cette décision me donne raison et elle ne fait que confirmer le constat indiscutable que ce dernier ne rencontre aucunes difficultés financières comme ont pu le soutenir de nombreux médias mal informés tout au long de la saison. Actufoot, Bruno Mansio (A. Marseille) "Aujourd’hui, j’ai le sentiment que justice nous a été rendue"
  • Et il a tapé dans l'oeil du Sporting de Charleroi, où il était déjà passé en test à son arrivée en Europe. "C'est le premier club par lequel je suis passé et j'ai tout de suite eu un bon sentiment. Donc, quand Charleroi s'est intéressé à moi, je n'ai pas hésité, j'ai tout de suite eu envie de venir. C'est un club qui restera dans mon coeur", ajoute le milieu offensif brésilien qui va désormais essayer de séduire le public carolo.  Walfoot.be, Sa fin de saison canon et ses sentiments pour Charleroi: les premiers mots zébrés de Lucas Ribeiro Costa - Tout le foot | Walfoot.be
  • “Très belle expérience durant ces deux années. Mais malheureusement je n’ai pas été gardé, je l’ai su au mois d’avril dernier. J’ai eu un sentiment de déception car je ne sais absolument pas la raison pour laquelle je ne suis plus un joueur du FCGB. Les autres attaquants n’étaient pas forcément meilleurs mais moi je n’ai pas été gardé, j’étais un peu dans l’incompréhension au début à vrai dire. Lors de ma première saison en U19 j’avais comme entraineur Jean Luc Dogon, et lors de l’exercice 2018/2019 j’étais satisfait de ce que je donnais sur le terrain. Pour un attaquant le Graal, c’est de marquer de nombreux buts et lors de cette saison j’en ai marqué un bon nombre en terminant meilleur buteur de mon équipe en termes de ratio buts/minutes jouées. Lors de la deuxième année il y a eu un changement de staff, j’ai commencé à moins jouer et j’estime ne pas avoir eu le temps de jeu nécessaire pour pouvoir m’exprimer sur le terrain comme je l’avais fait lors de la première année”. Girondins4Ever, Hugo Danjou : "J'ai eu un sentiment de déception car je ne sais absolument pas la raison pour laquelle je ne suis plus un joueur du FCGB" | Girondins4Ever
  • Cécile (Plougasnou), direction maintenance, chez Hop ! depuis 15 ans. « Dans l’entreprise depuis 2005, je fais partie de ceux qui ont connu la montée en puissance de Brit Air à l’époque. On a un bel outil à Morlaix et HOP !, c’est comme une grande famille, il y a des compétences. C’est dommageable de fermer le site alors que les dirigeants prévoient la reprise de l’aérien en 2024 : ils n’essaient pas de maintenir l’activité ici mais on voit bien ce qui se dessine : un ensemble Air-France-Transavia (la filière low cost) et l’abandon du régional. On a un sentiment de gâchis, l’impression d’être sacrifiés sans qu’ils aient cherché à nous préserver. Pourtant HOP !, c’était la continuité du long courrier ». Le Telegramme, Ils sont Hop ! : pour tous, un même sentiment de gâchis - Fermeture Hop - Le Télégramme
  • « D’ordinaire, avant une telle annonce, un bruit court, on laisse échapper des rumeurs. Là, on n’a rien vu venir. C’est un véritable coup de massue ! » Franck Hanesse, membre CFTC du comité social et économique de l’usine Smart, a appris la nouvelle vendredi matin. « On est abasourdi. La direction de Smart France nous présente cela comme un projet mais on a le sentiment que tout est déjà acté. On s’interroge sur l’avenir du site et nos emplois », soupire-t-il. , Economie | Smart : les syndicats ont le « sentiment d’avoir été trahis »
  • Au large j’ai ressenti un sentiment rare de liberté tandis que les dauphins, rorquals et tortues ont émerveillé la traversée. Puis, il y a eu le soutien de mon entourage, l’équipage, les messages de sympathie. Enfin, la délivrance en posant les pieds à terre avec la joie d’avoir construit et boucler ce projet. midilibre.fr, Nicolas Lambert : "Au large, j’ai ressenti, un sentiment de liberté" - midilibre.fr
  • (AOF) - L'indice Zew du sentiment économique des investisseurs en zone euro est ressorti en juillet à 59,6 contre un consensus de 55,8 après 58,6 en juin. Capital.fr, Zone euro : hausse inattendue du sentiment des investisseurs en juillet - Capital.fr
  • “Le but, c’est d’être plus impliqué mentalement et de progresser mentalement. J’ai le sentiment de pouvoir scorer de partout sur le terrain. Je suis à peu près certain d’être un bon défenseur, mais tout vient du mental. Si on se connait bien, on peut devenir un joueur spécial.” Lonnie Walker IV. Basket Infos, Une opportunité à saisir pour Lonnie Walker IV : "Le sentiment de pouvoir scorer de partout sur le terrain"
  • “Ces dernières années, nous avons marqué l’histoire, et nous sommes dans la seconde équipe de l’ouest. Nous avons fait des sacrifices et nous avons quand même eu du succès, et pour je ne sais quelle raison, nous ne sommes pas les favoris dans cette discussion. J’ai le sentiment que nous le méritons tous les deux. J’aimerais vraiment partager ce trophée avec Trez, et si on ne le partage pas, alors donnez-lui.” Lou Williams Basket Infos, Lou Williams : "J'ai le sentiment que nous le méritons tous les 2. J'aimerais vraiment partager ce trophée avec Montrezl Harrell"
  • La plus grande place de Paris, la place de la Concorde, a accueilli mardi un 14-Juillet réduit et inédit. Pas de défilé de blindés, deux fois moins de troupes au sol pour une cérémonie militaire limitée, même l’hommage au général de Gaulle et son esprit de résistance ont sonné en écho de la crise du coronavirus. Surtout, il n’y avait pas de foule populaire aux alentours pour venir applaudir les armées et participer au moment le plus symbolique de la fête nationale. Alors que la menace sanitaire n’est pas levée, il fallait éviter les rassemblements et l’accès au quartier avait été restreint, laissant un sentiment d’absence malgré l’hommage de la nation. Le Figaro.fr, Un 14-Juillet inédit pour retrouver un sentiment d’unité nationale
  • Ridge Munsy est un homme heureux. Cela fait des semaines que l’attaquant enchaîne les buts en même temps que les victoires avec le FC Thoune. Jugez plutôt: sur les 12 derniers matches, il totalise 10 réalisations pour un bilan collectif de 6 victoires, 2 nuls et 4 défaites. «Quand tu arrives sur le terrain, tu ressens un sentiment de liberté incroyable. Je tente de plus en plus de choses et, mécaniquement, ça rentre», décrit-il. , Munsy: «Un sentiment de liberté incroyable» - Le Matin
  • Le Copa-cogeca a dévoilé le 1er juillet les résultats d’une enquête portant sur la perception de « l’agribashing » dans plusieurs pays européens et sur la façon dont ce sentiment pouvait affecter l’état d’esprit des agriculteurs. L’enquête a été menée auprès de 2 500 agriculteurs issus de quatre pays : l’Italie, la Hongrie, l’Allemagne et la France. , Les agriculteurs européens ne partagent pas tous le sentiment d’agribashing , Actualités générales - Pleinchamp
  • Il a le sentiment de beaucoup progresser à leur contact, notamment dans la protection de cercle. Du haut de ses 2m26 il, peut être un atout dans le domaine, mais manque de mobilité. Basket Infos, Robert Williams : "Tacko Fall veut être différent" Tacko : "J'ai le sentiment d'avoir progressé"
  • Serge Hefez : Non, je crois que ces agressions existent malheureusement depuis un certain temps. Il y a une sorte d'agressivité inhérente à nos sociétés démocratiques individualisées, qui naît, au fond, d'une rupture de l'égalité et du lien social républicain. Le sentiment que l'on n'est pas tous égaux peut créer de la rivalité et, de fait, susciter beaucoup d'agressivité. Quand on s'attaque à un chauffeur de bus, un pompier ou une caissière, on défie par ailleurs des figures d'autorité au sens large. Cela signifie qu'il y a une rupture de confiance dans le lien social, que l'on n'a plus foi en la société et ses valeurs. Marianne, Violence ordinaire : "Il y a un sentiment de toute-puissance qui devient de plus en plus difficile à cadrer"
  • Un récent sondage Odoxa démontre que le sentiment d’insécurité au sein de la population française bat son record d’il y a 4 ans. 66% redoutent plus particulièrement une deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. , Le sentiment d’insécurité des Français n’a pas été aussi élevé depuis 2016, selon un sondage - Sputnik France
  • "Rien à voir avec l’ambiance d’il y a 2/3 semaines": le sentiment d'insécurité à Cannes est redescendu Nice-Matin, "Rien à voir avec l’ambiance d’il y a 2/3 semaines": le sentiment d'insécurité à Cannes est redescendu - Nice-Matin
  • Le syndicat policier Alliance a demandé la création d'un observatoire des peines de prison afin de lutter contre le sentiment d'impunité et la délinquance. Valeurs actuelles, Lutte contre le sentiment d’impunité : un syndicat policier demande la création d’un observatoire | Valeurs actuelles
  • (CercleFinance.com) - Les indices ESI du sentiment économique se redressent en juillet dans la zone euro, de 6,5 points à 82,3, ainsi que dans l'Union européenne, de 6,9 points à 81,8, recouvrant ainsi jusqu'à présent environ la moitié de leur chute record en mars et en avril. Boursorama, Zone euro : le sentiment économique s'améliore en juillet - Boursorama
  • "Une colère profondément ancrée dans la société israélienne, le sentiment d'une confiance trahie par Benjamin Netanyahu" France Inter, Benjamin Netanyahu ou le sentiment de "confiance trahie" : les manifestations se multiplient en Israël
  • L'amour est un sentiment servi par les organes. De Comte de Belvèze
  • La sentimentalité est du sentiment à bon marché. De Arthur Schnitzler
  • L’excès engendre un sentiment d’ennui. De Eduardo Manet / Bonnes Vacances
  • Le style est un sentiment du monde. De André Malraux / Les Voix du silence
  • Si le symbole meurt, le sentiment reste. De Sahar Khalifa / L'Impasse de Bab Essaha
  • L'agressivité est un sentiment naturel ! De Jacques Poulin / Les grandes marées
  • La stérilité de sentiment nourrit la paresse. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • Le remords est un sentiment de pauvre. De Pierre Turgeon / La Première Personne
  • La jalousie est un sentiment qui dérape ! De Jérôme Riquier
  • Un décor est un grand sentiment dramatique. De Louis Jouvet
  • Le sentiment de nos forces les augmente. De Vauvenargues
  • Les sensations aident le sentiment. De Pierre Choderlos de Laclos
  • Un sentiment bien circonscrit est un sentiment mutilé. De Paul Valéry / Mélanges
  • Un sentiment distingué est un sentiment bien habillé. De Elie Semoun / Plaisantristes
  • Où l'intelligence ne pénètre pas, le sentiment va. saint Bonaventure [Giovanni Fidanza], Collationes in Hexaëmeron, coll. 2, n. 32 - V, 342
  • Il n'y a aucune expérience de physique qui soit plus amusante que l'examen, et la suite, et la diversité de tous nos sentiments. Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné, Correspondance, à Mme de Grignan, 23 octobre 1680
  • Si c'est la raison qui fait l'homme, c'est le sentiment qui le conduit. Jean-Jacques Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse
  • Quel dommage que les sentiments ne soient pas des preuves ! Jeanne-Marie ou Manon Phlipon, Mme Roland de La Platière, Lettre, à Sophie Cannet
  • L'humour est une tentative pour décaper les grands sentiments de leur connerie. Raymond Queneau, Les Œuvres complètes de Sally Mara, Gallimard
  • En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude. Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, la Prisonnière , Gallimard
  • La voix du sentiment ne peut nous égarer, Et l'on n'est point coupable en suivant la nature. Évariste Désiré de Forges, chevalier puis vicomte de Parny, Élégies
  • L'amour n'est pas un sentiment, c'est un art. Paul Morand, Isabeau de Bavière, Gallimard
  • Il n'y a que le sentiment qui nous puisse donner des nouvelles un peu sûres de nous. Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, La Vie de Marianne
  • Et si tu n'as pas vu ce joli sentiment que Zénaïde Fleuriot a nommé l'amour, je te l'expliquerai lentement, lentement. Francis Jammes, Le Deuil des primevères, Mercure de France
  • J'ai écrit, et je suis prêt à récrire encore ceci qui me paraît d'une évidente vérité : C'est avec les beaux sentiments qu'on fait de la mauvaise littérature. Je n'ai jamais dit, ni pensé, qu'on ne faisait de la bonne littérature qu'avec les mauvais sentiments. André Gide, Journal, Gallimard
  • Dans le domaine des sentiments, le réel ne se distingue pas de l'imaginaire. André Gide, Les Faux-Monnayeurs, Gallimard
  • Notre véritable sentiment n'est pas celui dans lequel nous n'avons jamais vacillé, mais celui auquel nous sommes le plus habituellement revenus. Denis Diderot, Entretiens
  • L'art vise à imprimer en nous des sentiments plutôt qu'à les exprimer. Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, P.U.F.
  • Les sentiments nobles poussés à l'absolu produisent des résultats semblables à ceux des plus grands vices. Honoré de Balzac, La Cousine Bette
  • Nos sentiments ne sont-ils pas, pour ainsi dire, écrits sur les choses qui nous entourent ? Honoré de Balzac, La Bourse
  • Dès qu'on s'écarte de deux et deux font quatre, les raisons ne sont que la façade des sentiments. Marcel Aymé, Uranus, Gallimard
  • Ce sont toujours nos bons sentiments qui nous font faire de vilaines choses. Jean Anouilh, Ardèle ou la Marguerite, le comte , La Table Ronde

Images d'illustration du mot « sentiment »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sentiment »

Langue Traduction
Corse sintimentu
Basque sentimendu
Japonais 感じ
Russe чувство
Portugais sentindo-me
Arabe شعور
Chinois 感觉
Allemand gefühl
Italien sensazione
Espagnol sensación
Anglais feeling
Source : Google Translate API

Synonymes de « sentiment »

Source : synonymes de sentiment sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sentiment »


Mots similaires