La langue française

Rugueux

Sommaire

  • Définitions du mot rugueux
  • Étymologie de « rugueux »
  • Phonétique de « rugueux »
  • Citations contenant le mot « rugueux »
  • Images d'illustration du mot « rugueux »
  • Traductions du mot « rugueux »
  • Synonymes de « rugueux »
  • Antonymes de « rugueux »

Définitions du mot rugueux

Trésor de la Langue Française informatisé

RUGUEUX, -EUSE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − [En parlant d'une réalité perceptible par les sens]
1. Dans le domaine du toucher
a) Dont la surface présente des petites aspérités, des irrégularités rudes au toucher. Synon. inégal, raboteux, râpeux; anton. doux, lisse, poli.Arbre, mur rugueux; écorce, main, roche rugueuse. Le dos rugueux d'un crocodile centenaire (Gautier, Tra los montes, 1843, p. 125).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. L'impression de rugosité disparaît avec l'absence des mouvements d'exploration digitale. La perception du rugueux constituait pour Katz une modalité de la sensibilité vibratoire (Thinès-Lemp.1975).
b) Qui est désagréable au toucher. Synon. dur, raboteux, râpeux, rêche, rude; anton. doux.Linge rugueux; chemise, toile rugueuse. Ses draps rugueux, divisés en grosses cassures, comme de la glace qui fond sur un pré (R. Bazin, Blé, 1907, p. 125).
2. [En parlant d'une réalité perceptible par les autres sens] Qui est désagréable aux sens.
− Dans le domaine du goût.Synon. âcre, âpre, râpeux.Fruit rugueux. Telle chopine de vin blanc rugueux, bue à un carrefour de routes (...) qui nous en rendra maintenant l'âpre bouquet? (Arnoux, Contacts all., 1950, p. 68).
− Dans le domaine de l'odorat.Synon. âpre, fort1.Le vin acide et froid, dont l'odeur est rugueuse (Noailles, Forces étern., 1920, p. 377).
− Dans le domaine de l'ouïe.Synon. rauque.Son rugueux. Sa grosse voix rugueuse et éraillée (Gyp, Leurs âmes, 1895, p. 203).
− Dans le domaine de la vue.Qui présente des irrégularités, des reliefs sur sa surface. La route de Jérès traverse une plaine montueuse, rugueuse, d'une aridité de pierre ponce (Gautier, Tra los montes, 1843, p. 350).Églises escarpées et rugueuses comme des falaises (Proust, Swann, 1913, p. 386).
B. − Au fig.
1. [En parlant d'une pers., de son caractère] Qui est d'un caractère difficile, brusque; qui manque d'aménité ou de modération dans ses rapports avec autrui. Synon. abrupt, carré; anton. doux, facile.Il est sauvage, inculte, absolument rugueux! (Hugo, Théâtre en lib., 1885, II, 3, p. 202).Le barbare dorien, au contact de climats moins durs, avait discipliné sa violence, mais il restait rugueux, tout d'une pièce, très primitif (Faure, Hist. art, 1909, p. 79).
P. méton. [En parlant d'une manière d'agir, de penser, de s'exprimer] Qui traduit ce trait de caractère. Ton rugueux; gestes rugueux, paroles rugueuses. Dieu merci, leur préciosité [des personnages de Passeur] ne se transmet jamais au dialogue, qui reste âpre, rugueux et bref (Colette, Jumelle, 1938, p. 111).Les deux manœuvres (...) m'accablaient de rugueux conseils et raillaient (...) le peu d'empressement que j'apportais à têter le commun litre de rouge (H. Bazin, Mort pt cheval, 1949, p. 81).
En partic., littér. dans le domaine artist. Synon. heurté.Style rugueux. C'était un homme (...) mal doué sous le rapport de son style qui était rugueux et impropre (L. Daudet, Hérédo, 1916, p. 154).
2. [En parlant d'une chose abstr.] Synon. dur, rude; anton. agréable, doux, facile.Le contact avec le réel, si rugueux qu'il soit, vaut mieux que de caresser une chimère (Marrou, Connaiss. hist., 1954, p. 134).
II. − Subst. masc., ARTILL. Fil dentelé qui, quand on l'arrache d'un coup sec, enflamme l'étoupille d'un canon en frottant sur le fulminate. À chaque pièce, l'aide pointeur tenait en main la ficelle, prêt à tirer le rugueux, la lame en dents de scie qui allumait le fulminate (Zola, Débâcle, 1892, p. 310).
Prononc. et Orth.: [ʀygø], fém. [ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. A. Adj. 1520 pierres rongueuses [lire rougueuses] (P. de Garcie, Grant routtier de mer, fol. 40 v ods Gdf. Compl.), ne semble plus att. apr. la fin du xvies. (Cotgr. 1611); à nouv. 1798 feuille rugueuse ou ridee (E. P. Ventenat, Tabl. du règne végét., Paris, J. Drisonnier, t. 1, p. 473). B. Subst. 1870 artill. (Littré). Empr. au lat.rugosus « ridé, plissé; rugueux ». Fréq. abs. littér.: 230. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 79, b) 269; xxes.: a) 346, b) 557.

Wiktionnaire

Adjectif

rugueux \ʁy.ɡø\

  1. Qui est rude au toucher, qui présente des petites aspérités.
    • Elle saisit le feuillage d’une façon très-singulière, faisant sortir pour cet effet une langue longue, rugueuse, très-étroite et noire, en l’entortillant autour de l’objet qu’elle convoîte. — (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • Plongeant l’éponge dans une jarre d’huile, elle en caressa jusqu’au cou sa maîtresse avant de la frotter avec une étoffe rugueuse qui fit rougir sa peau assouplie. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Les filaos géants, à l'écorce rugueuse et noire, étaient très nombreux et s'élevaient vers la voûte de feuillage comme des piliers de cathédrale. — (Michel Lemoine, L'autre univers de Simenon : guide complet des romans populaires publiés sous pseudonymes, Liège,C.L.P.C.F., 1991, page 166)
  2. Désagréable.
    • Et nul repas ne parut meilleur à Jean que ces bouchées frugales, ce vin rugueux, partagés avec son héros dans l’attente du jour, de la gloire. — (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 84)
  3. (Figuré) Qui est d'un caractère difficile, brusque ; qui manque d'amabilité ou de modération dans ses rapports avec autrui.
    • Le barbare dorien, au contact de climats moins durs, avait discipliné sa violence, mais il restait rugueux, tout d'une pièce, très primitif. — (Faure, Histoire de l’art, 1909)

Nom commun

rugueux \ʁy.ɡø\ masculin

  1. (Militaire) Appareil d’artillerie au moyen duquel on enflamme l’étoupille destinée à mettre le feu à une charge de poudre.
    • Il pointait, tirait le rugueux, pendant que les trois allaient au caisson, chargeaient, maniaient l’écouvillon et le refouloir. — (Émile Zola, La Débâcle, 1892.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RUGUEUX, EUSE. adj.
Qui a des rugosités. Les feuilles de la sauge sont rugueuses.

RUGUEUX s'emploie comme nom masculin en termes d'Artillerie et désigne un Appareil au moyen duquel on enflamme l'étoupille destinée à mettre le feu à une charge de poudre.

Littré (1872-1877)

RUGUEUX (ru-gheû, gheû-z') adj.
  • 1Qui a des rugosités.

    Feuille rugueuse, feuille dont la surface offre des proéminences irrégulières comme dans la sauge.

  • 2 S. m. Terme d'artillerie et d'artifice. Rugueux, petit fil de laiton aplati et dentelé à une de ses extrémités, qui sert, dans les étoupilles et les amorces fulminantes, à déterminer par le frottement l'inflammation d'une composition spéciale.

HISTORIQUE

XVIe s. Rugueux, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rugueux »

Provenç. rugos ; espagn rugoso ; du lat. rugosus, de ruga, ride.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin rugosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rugueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rugueux rygø

Citations contenant le mot « rugueux »

  • Le génie est comme un miroir dont un côté reçoit la lumière et dont l'autre est tout rugueux et rouillé. De Paul Claudel / Le Livre de Christophe Colomb
  • À Narbonne, un Catalan peut en cacher un autre… Après l’ailier thuirinois Guillaume Namy, c’est le Perpignanais Julien Dumoulin (29 ans, 1,93 m, 102 kg) qui a rejoint le Racing cet été. Deuxième ligne de formation, il a perdu une trentaine de kilos durant ces dernières années et joue actuellement au poste de flanker. Formé à l’USAP, il est ensuite passé par Céret, Suresnes, Chambéry, Massy et enfin Vannes. Lors des deux dernières saisons, il a joué 23 matches de Pro D2 (16 titularisations). En 2017, alors à Chambéry, Julien Dumoulin obtient le titre de joueur le plus « rugueux » de Fédérale 1. Passé quelques fois sous les ordres de Marc Delpoux quand il évoluait avec les Espoirs de l’USAP, Julien Dumoulin n’arrive pas en terre inconnue. lindependant.fr, Nationale - Julien Dumoulin (Narbonne) : « Accrocher le haut de tableau » - lindependant.fr
  • Avant que ne débarque Hernan Cortes (1485-1547) sur les côtes de l’actuel Mexique, deux expéditions avaient échoué. Mal préparées, mais pas seulement. Elles s’étaient trouvées face à des populations autochtones difficiles à manœuvrer, dont elles connaissaient mal la langue et la culture. A la tête de 600 hommes dont les chevaux et les armes à feu frappent d’effroi les combattants adverses, Cortes noue des contacts plus ou moins rugueux avec les chefs locaux. Le Monde.fr, « Sexe et pouvoir » : la Malinche, mère controversée du Mexique moderne

Images d'illustration du mot « rugueux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rugueux »

Langue Traduction
Anglais rough
Espagnol áspero
Italien ruvido
Allemand rau
Chinois
Arabe الخام
Portugais rude
Russe грубый
Japonais 粗い
Basque zakarra
Corse aspra
Source : Google Translate API

Synonymes de « rugueux »

Source : synonymes de rugueux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rugueux »

Partager