La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « râpeux »

Râpeux

Définitions de « râpeux »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÂPEUX, -EUSE, adj.

A. − Rugueux au toucher (comme l'est la surface d'une râpe). La chatte était couchée sur le flanc, dans un panier rempli de chiffons, où grouillaient de petites boules de poils gluants qu'elle léchait et pourléchait de sa langue râpeuse (Martin du G., Thib., Consult., 1928, p. 1055).Jules (...) se coupait la barbe avec une lame de rasoir qu'il tenait nue entre ses doigts, raclait une couenne râpeuse et enflammée (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 364).[Le lit] était recouvert d'une étoffe verte et râpeuse (Sartre, Mots, 1964, p. 132).
B. − P. anal. ou au fig.
1. [En parlant d'une boisson] Qui a une saveur âpre et rude. Trub (...) m'entraîna chez un marchand de vins où je bus quelques gorgées d'un liquide brûlant et râpeux (L. Daudet, Morticoles, 1894, Nid du Condor, p. 99).Je (...) bus avec délices le gin râpeux et poivré (Genevoix, Laframboise, Nid du Condor, 1942, p. 186).
2. [En parlant d'un son, d'une voix] Qui évoque le bruit de la râpe. J'étais malade: une toux rapeuse qui me mettait la poitrine à vif (Genevoix, Seuil guitounes, 1918, p. 264).[Courteline] était là tendant sa petite main réticente, annoncé de loin par sa voix râpeuse que j'appelais sa voix de chauve-souris (Colette, Pays connu, 1949, p. 93).
3. Grossier, imparfait, qui manque de perfection et de finesse. Ce qui l'horripilait davantage [des Esseintes] (...) c'était la contexture de ces vers râpeux et gourmés [de Virgile] (Huysmans, À rebours, 1884, p. 37).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑpø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. 1935. Supra Genevoix: rapeuse. Étymol. et Hist. 1. Av. 1577 « hérissé d'aspérités, rude au toucher » (R. Belleau, Œuvres poétiques, Disc., I, 12 ds Gdf. Compl.); 2. 1869 « (boisson) qui a une saveur âpre » (Flaub., Éduc. sent., t. 2, p. 160); 3. 1869 « (son, voix) qui évoque le bruit d'une râpe » (Littré). Dér. de râpe*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér.: 39.

Wiktionnaire

Adjectif - français

râpeux \ʁɑ.pø\

  1. Qui est rude comme une râpe.
    • Les raisins vendangés vont d'abord subir l’égrappage (ou éraflage) qui consiste à égrener les grappes, de façon aujourd’hui mécanique, afin d’éliminer la rafle qui contient des tannins astringents et râpeux souvent indésirables. — (Martine Camilleri, Vin sur 20, page 158, Ellébore, 2005)
    • C’était un jeu funèbre et décevant : il fallait se planter devant le fauteuil en velours frappé et l’inspecter. Qu’y avait-il à dire? Eh bien, qu’il était recouvert d’une étoffe verte et râpeuse, qu’il avait deux bras, quatre pieds, un dossier surmonté de deux petites pommes de pin en bois. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964, I)
    • Une langue râpeuse.
  2. (Figuré) Grinçant, caustique, qui est de nature à déranger sans chercher le raffinement.
    • Fondateur de Hara Kiri puis de Charlie Hebdo, son humour râpeux et caustique irrita souvent, enchanta parfois, sans laisser quiconque indifférent, contribuant ainsi, avec verve et justesse, à l’énergie du débat démocratique. — (Le Figaro, 31 janvier 2014)
    • Les interviews s’enchaînent sans répit, seul défaut de ce documentaire tour à tour sensible, drôle, bouillonnant et râpeux. — (L’Express, 24 mars 2014)
    • De retour au camp, le couple fit un tour à la roulotte cantine où le cook les régala de cookies et de jus de fruit, ce qui leur permit d'éliminer l’arrière-goût râpeux du pinard militaire. — (Jacques Meillon, Histoires de prospecteurs et chercheurs d'or, Société des Écrivains, 2016, page 157)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÂPEUX, EUSE. adj.
Qui est rude comme une râpe. Une langue râpeuse. Un vin râpeux.

Littré (1872-1877)

RÂPEUX (râ-peû, peû-z') adj.
  • Qui a le caractère du bruit d'une râpe, ou le toucher d'une râpe. Bruit râpeux. Surface râpeuse.

HISTORIQUE

XVIe s. On la juge, au toucher quand on la sent rapeuse, Sans lustre, sans polly, sous le doigt grumeleuse, Belleau, Poésies, t. I, p. 12, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « râpeux »

 Dérivé de râpe, avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « râpeux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
râpeux rapø

Citations contenant le mot « râpeux »

  • La répartition des rôles était tout aussi claire lorsque Sancho rencontra son futur coéquipier par ignorance: parce qu’à l’époque, les Norvégiens jouaient une énorme queue aux cheveux courts et râpeux, plus sur la voie extérieure que dans le centre de la tempête. Son nom: Erling mariée Haaland. Betanews.fr, Comment Jadon Sancho et Erling Haaland se sont connus en tant que jeune joueur - Betanews.fr
  • Par la suite, la floraison laisse place à des fruits, des akènes en réalité, couverts de petits aiguillons qui les rendent râpeux et qui leur permettent de s'accrocher à tout ce qui les frôle (fourrure animale, vêtement humain, etc.) pour les disséminer plus loin. Binette & Jardin, La cynoglosse officinale : contre les brûlures
  • Autre salle, autre ambiance avec la saison 2 de "Brassic" qui déboule sur MyCanal. Diffusée outre-Manche depuis l’an dernier, la série suit la vie de Vinnie O'Neill (Joe Gilgun, vu dans "Preacher" et "This is England") et sa bande de bras cassés. Habitant la ville fictive de Hawley, au nord de l’Angleterre et lassés des petits boulots, ces prolos à l’accent râpeux se lancent dans le grand bain de la malhonnêteté en bande organisée. Malheureusement, la leur est totalement foutraque et leurs larcins remplissent nos bouches de rires, plutôt que d’argent leurs poches. Marianne, "Documentary Now !", "Brassic" : Américains et Anglais savent si bien se moquer d’eux-mêmes
  • De plus les composants de l’eau du robinet laissent des taches dans nos jolis mugs, et, qu’on se le dise ce n’est pas toujours très plaisant. Les minéraux que contient l’eau du robinet vont générer du tanin, ce qui donnera au thé un goût râpeux généralement peu agréable en bouche. Le Tribunal Du Net, Voici les 4 astuces pour obtenir un thé de qualité. Elles changeront la vie aux amateurs de thé
  • «Je lui ai frotté le bras», se souvient Goff, lui demandant de se réveiller. «J’ai dit:« Hé, ça va, est-ce que tu es avec moi? »» Et Donelson a commencé à essayer de parler, au début trop râpeux pour comprendre. News 24, Au début de la pandémie, des médecins effrénés ont échangé des pourboires à travers les océans - News 24
  • Ça commence avec un mot, comme la lumière ou comme le noir. Ta naissance ressemble à la création du monde, et il y a le ciel et il y a la terre, une parole coupe en deux l’espace, fend la foule, sépare le temps. Ce n’est pas Dieu qui la prononce, toutefois, autant que tu le saches tout de suite, c’est Catherine Bernard, sage-femme à la clinique Sainte-Agathe où l’horloge murale indique cinq heures et quart. Cette annonce, elle ne l’a pas préparée, elle n’a rien désiré ni décidé, ayant d’autant moins d’opinion sur la question qu’elle est bonne sœur, mais le résultat est le même : elle le dit, elle te nomme en te mettant au monde, sous sa coiffe immaculée l’épouse vierge de Dieu prononce son arrêt, elle te fait naître en te nommant. Tu nais d’un mot comme d’une rose, tu éclos sous la langue. Tu n’es rien encore, à peine un sujet, tu peines à venir à l’existence ; tu ne peux pas encore dire «je suis», personne ne dit «elle est», même au passé, «et la fille fut», même avec un article indéfini, «et une fille fut», ça ne se dit pas. Tu n’es pas indéfinie, du reste, oh non, tu n’es pas née indéfinie, il y a déjà un e, tu vois, un e muet, c’est vrai, mais un e muet loquace. Tu es un article bien défini, au contraire. Les faits parlent pour toi. Née fille. C’est ainsi, c’est dit, ça résonne dans l’air - pièce blanche, bouteille d’eau, lit étroit, crucifix. Ta naissance est une énigme banale. Tu nais presque rien, à la va-comme-je-te-pousse. Un schisme se joue, mais où ? Il y a un soir et il y a un matin. L’un succède à l’autre, l’un se change en l’autre. Toi non. Tu n’es pas modifiable. C’est ainsi. Il n’est plus temps que les fées se penchent sur ton berceau. La messe est dite. Tu entres tête baissée dans le décor et ta vie délivrée se déplie à l’air libre, enfin, libre, façon de parler puisque jour ou nuit, soir ou matin, ce ne sera plus jamais autre chose que ce que c’est. Tu cries, tu t’égosilles, la vérité est froide qui emplit tes poumons, la rime est féminine, ça crie et crée en toi le sentiment râpeux de la séparation, tu sens que ça se divise, c’est tout, ça fait deux, ça coupe, c’est coupé. Ta naissance te sépare à la fois de ta mère, qui est une fille aussi, ça se sait, et de toute l’humanité qui ne porte pas le nom de fille. Le mot adverse n’est pas prononcé, et pour cause, mais il flotte silencieux dans l’éther de la chambre, le mot contraire met dans l’air un effet de pochoir, un embryon, un fœtus, un bébé, jusque-là le genre était de son côté. Il y a quelques secondes, elle ou il, tout restait possible, la grammaire rêvassait toujours son paysage, à présent on t’a coupé les ailes (quoi d’autre ?), tu es plus seule que Robinson et pourtant c’est fait, le sort en est jeté avec le placenta, Dieu, né garçon, dit-on, père d’un fils, croit-on, Dieu est un enfant qui joue aux dés : c’est une fille. Libération.fr, «Tes parents, les destinataires, les responsables» - Culture / Next

Images d'illustration du mot « râpeux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « râpeux »

Langue Traduction
Anglais rough
Espagnol áspero
Italien ruvido
Allemand rau
Chinois
Arabe الخام
Portugais rude
Russe грубый
Japonais 粗い
Basque zakarra
Corse aspra
Source : Google Translate API

Synonymes de « râpeux »

Source : synonymes de râpeux sur lebonsynonyme.fr

Râpeux

Retour au sommaire ➦

Partager