Recours : définition de recours


Recours : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RECOURS, subst. masc.

A. − Action de recourir (à quelqu'un, à quelque chose). Son inquiétude s'est beaucoup accrue ces derniers temps, devant l'éternel recours de ce pays à la violence et à l'irrationnel (Malraux, Espoir,1937, p. 753).
Loc. verb. Avoir recours (à qqn, à qqc.). Faire appel à (quelqu'un); se servir de (tel moyen) dans une situation difficile. Synon. recourir à.Dictionnaires qu'on ne lit pas, mais auxquels on a quelquefois recours (Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1750):
La jeune femme (...) voulant gérer ses biens elle-même, se lassa bientôt des affaires; puis elle se sentit pauvre à côté de son mari, et, la dette l'écrasant, elle dut avoir recours à lui, lui emprunter de l'argent, se mettre à sa discrétion. Zola, Curée,1872, p. 436.
SYNT. Avoir recours à Dieu, à la justice, à un médecin, au tribunal; avoir recours aux armes, à un instrument, à un remède; avoir recours à un artifice, au crédit, à l'emprunt, à un référendum, à certains moyens, aux grands remèdes, à la ruse.
Rare. Avoir recours à + inf. Épuisée, elle avait recours à se faire peigner par sa femme de chambre, ce qui la calmait (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 113).
En dernier recours. [Pour désigner le moyen ultime de se tirer d'une situation difficile] Synon. en dernier ressort*.C'est seulement en dernier recours que j'utiliserai ce moyen que ma conscience n'approuve pas entièrement (Queneau, Zazie,1959, p. 210).
B. − P. méton. Personne ou chose à laquelle on recourt. Synon. refuge, sauvegarde, soutien.C'est le dernier, le seul recours. Dieu seul est mon recours (Ac.1798-1935).Soyez mon recours dans cette circonstance, plaidez ma cause auprès de (...) ceux de vos amis qui ont vu ma lettre (Ampère, Corresp.,1827, p. 457).Il avait autrefois un recours aux plus dures heures; ce recours, c'était son travail (Ramuz, A. Pache,1911, p. 251).
Sans recours. Irrémédiable, désespéré. C'est sans recours. Le fond de mon cœur est une désolation morne et sans recours (Sainte-Beuve, Clou d'or,1869, p. 69).Réconfortez-moi et dites-moi, même en mentant, que ma misère morale n'est pas sans recours (Colette, Cl. s'en va,1903, p. 239).
C. − DROIT
1. PROCÉDURE. ,,Procédure permettant à l'un des plaideurs mécontent de la décision prononcée contre lui d'obtenir un nouvel examen du litige`` (cida 1973). Mon frère et moi, nous avons fait, hélas! trop tard, un recours au Conseil d'État (Goncourt, Journal,1895, p. 850).V. cassation ex. 1 et juger ex. 4.Voies de recours. ,,Moyens mis à la disposition des plaideurs pour leur permettre un nouvel examen du procès (ou d'une partie de celui-ci) ou de faire valoir les irrégularités observées dans le déroulement de la procédure`` (Jur. 1981, s.v. voies de recours). L'appel, l'opposition, le pourvoi en cassation sont des voies de recours (cida1973).
2. DR. ADMIN. ,,Fait de déférer à une autorité administrative ou juridictionnelle un acte administratif ou une décision de justice aux fins d'en obtenir la réformation, l'annulation ou l'interprétation`` (Cap. 1936).
Recours gracieux. ,,Action permettant de soumettre une décision de l'Administration à son auteur`` (Barr. 1974). Le tribunal administratif rendit son jugement après que le recours gracieux auprès du proviseur et le recours hiérarchique (...) auprès de l'inspecteur d'académie eurent échoué (L'Est Républicain,24 avr. 1985, p. 3, col. 3).Recours hiérarchique*. Recours contentieux. ,,Action soumettant une décision administrative à une juridiction administrative en vue d'obtenir la réformation, l'annulation ou le retrait`` (Barr. 1974). S'il n'a pas de réponse, il pourra introduire un recours contentieux, car le silence de l'administration sera considéré comme un refus (Lubrano-Lavadera, Législ. et admin. milit.,1954, p. 29).Recours pour excès de pouvoir. ,,Recours juridictionnel dirigé contre des actes émanant d'une autorité administrative pour les faire annuler pour cause d'illégalité`` (cida 1973). Contre tous ces moyens détournés de révocation, le Conseil d'État a cherché à protéger les fonctionnaires, en leur permettant d'attaquer la décision qui les frappe, par le recours pour excès de pouvoir (Baradat, Organ. préfect.,1907, p. 192).Recours en appréciation de validité. ,,Recours tendant à faire apprécier la validité d'un acte administratif à l'occasion d'un litige porté devant les tribunaux judiciaires`` (Cap. 1936).
3. DR. CIVIL. Action que l'on peut intenter contre quelqu'un pour être garanti ou indemnisé. Celui des deux époux qui (...) se trouve poursuivi pour la totalité d'une dette de communauté, a de droit son recours pour la moitié de cette dette contre l'autre époux ou ses héritiers (Code civil,1804, art. 1489, p. 273).Nous vous offrons 100 000 francs comptant, avec recours contre nous pour toutes sortes de dettes de feu M. Leuwen, notre honoré patron, même ce qu'il peut devoir à son tailleur et à son sellier (Stendhal, L. Leuwen,t. 3, 1835, p. 412).
4. DR. COMM. Recours en garantie. Action en garantie que l'on a contre quelqu'un. Le tiers détenteur qui a payé la dette hypothécaire (...) a le recours en garantie, tel que de droit, contre le débiteur principal (Code civil,1804, art. 2178, p. 396).
5. DR. PÉNAL. Recours en grâce. Demande de remise ou de commutation de peine adressée au chef de l'État. Rejeter un recours en grâce. Moiron fut condamné à mort. Puis son appel fut rejeté. Il ne lui restait que le recours en grâce (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Moiron, 1887, p. 1147).J'ai expédié moi-même votre pourvoi en cassation et votre recours en grâce (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 230).
Prononc. et Orth.: [ʀ əku:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1225 « action de demander de l'aide, du secours à quelqu'un ou à quelque chose » (Reclus de Molliens, Carité, 60, 12 ds T.-L.); 2. a) 1260 dr. « action en garantie » (E. Boileau, Métiers, éd. G. B. Depping, p. 24); b) 1460 « procédé par lequel un plaideur demande à une juridiction d'examiner à nouveau un litige déjà tranché » (Martial d'Auvergne, Arrêts d'amour, XLVI, éd. J. Rychner, p. 195); 1835 recours en grâce (Ac.); c) 1875 recours par la voie gracieuse, la voie contentieuse (Lar. 19e); 1936 recours en appréciation de validité, recours en interprétation (Cap.); 1951 recours hiérarchique (Réau-Rond.). Empr. au lat. jur.recursus « recours (terme de droit) ». Fréq. abs. littér.: 677. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 200, b) 547; xxes.: a) 614, b) 1 186.

Recours : définition du Wiktionnaire

Nom commun

recours \ʁə.kuʁ\ masculin

  1. Action par laquelle on recherche de l’assistance, du secours.
    • Toutefois, c'est finalement le recours à la photographie astronomique qui a rendu possible, plusieurs années après le décès de Lowell, le succès de cette entreprise. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, p.41, décembre 1992)
    • Telle est la chair des femmes, un abîme où s'engloutir sans recours, et celle des vierges un brasier qui consume l'âme. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Le recours au béton autoplaçant a permis de diminuer les épaisseurs des dalles et refends et d'accentuer leur netteté, leur aspect tranchant et radical. — (AMC: Le Moniteur Architecture, n°178 à 181, page 27, 2008)
    • Ce constat n’est pas nouveau : le keynésiano-fordisme des Trente Glorieuses s’est bâti sur le recours massif à l’importation de travailleurs immigrés venus du Tiers monde. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)
  2. Refuge, ce à quoi on recourt.
    • Le seul recours contre le temps est de le mesurer à ce double pas, comme ceux qui ont affaire personnellement à lui, les sentinelles, les officiers de quart. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Le suicide est le recours des aventuriers qui n'aventurent plus ; leur dernière expédition. — (San Antonio, Réflexions définitives sur l'au-delà , S-A 9 , Fleuve noir, 2000)
  3. (Droit) Droit de reprise par voie légale, l’action qu’on peut avoir contre quelqu’un pour être garanti ou indemnisé.
    • Si je perds mon procès, j’aurai mon recours contre un tel, sur un tel.
    • Il a été condamné, sauf son recours sur un tel, sur la succession.
    • Un tel est mon garant, mais il n’a rien : c’est un pauvre recours, un mauvais recours.
    • Recours en cassation, Pourvoi en cassation.

Forme de verbe

recours \ʁə.kuʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de recourir.
  2. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent de recourir.
  3. Deuxième personne du singulier de l’impératif de recourir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Recours : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RECOURIR. (Il se conjugue comme COURIR.) v. intr.
Courir de nouveau. J'ai couru et recouru. Il signifie aussi Demander du secours, s'adresser à quelqu'un pour en obtenir quelque chose. Il faut recourir à Dieu dans l'affliction. Il a fallu recourir au médecin. Recourir à l'autorité supérieure. En termes de Procédure, Recourir en cassation, Se pourvoir en cassation.

RECOURIR se dit également en parlant des Choses et signifie Y avoir recours. Recourir à la clémence, à la bonté, à la miséricorde du prince. Recourir aux remèdes. On fut obligé de recourir à la force. Il faut se méfier des copies et recourir, quand on le peut, aux originaux.

Recours : définition du Littré (1872-1877)

RECOURS (re-kour ; l's ne se prononce pas et ne se lie pas : re-kour à l'autorité) s. m.
  • 1Action par laquelle on recherche le secours de quelqu'un ou de quelque chose. Les affligés ont en leurs peines Recours à pleurer, Malherbe, V, 9. Lui qui n'était novice au métier d'assiégeant, Eut recours à son sac de ruses scélérates, La Fontaine, Fabl. X, 18. Le fier Arbogaste se tua lui-même, plutôt que d'avoir recours à la clémence du vainqueur, que tout le reste des rebelles venait d'éprouver, Bossuet, Hist. I, 11. Ils eurent recours à M. de Lamoignon comme à un homme incorruptible, Fléchier, Lamoignon. Mme la Dauphine eut recours aux remèdes de l'âme, dans le temps qu'elle méprisait ceux du corps, Fléchier, Dauphine. Toujours les scélérats ont recours au parjure, Racine, Phèdre, IV, 2. Je vois que c'est toujours à vous que les infortunés doivent avoir recours, Voltaire, Lett. Damilaville, 24 juin 1767. Le duc de Noailles eut recours, en 1716, à l'établissement d'une chambre de justice contre les financiers, Voltaire, Hist. parl. LX.
  • 2Refuge, ressource. Belle âme Qui fus de mon espoir l'infaillible recours, Malherbe, VI, 11. Le maître ne trouva de recours qu'à crier Contre ses gens, son chien : c'est l'ordinaire usage, La Fontaine, Fabl. XI, 3. Les pleurs furent son seul recours, La Fontaine, Coupe. Dans un si noir chagrin leur sombre inquiétude Ne voit d'autre recours que le métier de prude, Molière, Tart. I, 1. Le sénat alors, dit Cicéron, était le recours et l'asile des rois, des peuples, des nations, Rollin, Traité des Ét. 3e part. ch. 2. Dans les asiles saints, il y a plus de recours ; dans le monde, plus de périls, Massillon, Prof. relig. 3. Réduit, hélas ! à vivre en sage, Ne l'ayant pas été toujours, Et ne l'étant qu'en mon vieux âge, La retraite est mon seul recours, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 152.
  • 3 Terme de droit. Action en garantie. Recours contre les endosseurs.

    Recours en cassation, pourvoi en cassation.

    Recours en grâce, demande adressée au souverain pour obtenir la remise ou la commutation d'une peine.

  • 4 Terme rural. Un des membres du cep de troisième année, qu'on taille à un œil.
  • 5Ancien terme de monnaie. Recours de la pièce au marc et du marc à la pièce, le rapport exact qui doit être entre le nombre des pièces et le poids du marc ; ce qui se vérifie par les gardes, en pesant les espèces pièce à pièce au trébuchet.

REMARQUE

Quand recours signifie l'action par laquelle on recherche de l'assistance, du secours, il se met toujours sans prépositif : J'ai recours à Dieu. Dans le sens de refuge, on l'accompagne de prépositifs : Tout mon recours est en Dieu. Dieu est mon seul recours. Il en est de même dans le sens d'action en garantie : on ne dit pas : j'aurai recours contre vous ; mais, j'aurai mon recours contre vous.

HISTORIQUE

XIIIe s. S'or voleiz paradix avoir, Si secoreiz la terre sainte, Qui est perdue à ceste empainte, Qui n'a pas un an de recours, S'en l'an meïsmes n'a secours, Rutebeuf, 113.

XIVe s. L'en puet [peut] avoir recours à la [cure] palliative, H. de Mondeville, f° 80 bis.

XVe s. Le duc de Sombresset, anglois… estoit venu en France à recours et refuge du roy Charles, Monstrelet, t. III, p. 91, dans LACURNE. Car mon recours J'ai en espoir, en qui me fie, Et en vous, belle, seulement, Car jamais je ne vous oublie, Orléans, Bal. 14. Seoir, veillier, avoir aux dez recours, Rebanqueter, c'est la vie des cours, Deschamps, Vie dissipée.

XVIe s. Et vous supply, m'amie et mon recours, Belle en qui gist ma mort, ou mon secours…, Marot, I, 353. Certes, amis, qui cherchez mon recours [salut]…, Marot, I, 260. Sa maison estoit une retraitte et un recours pour tous ceulx qui venoient de la Grece à Rome, Amyot, Lucul. 83.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Recours : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RECOURS, s. m. (Gram.) refuge, asyle. Voyez l’article Recourir.

Recours, (Jurisprud.) ou action recursoire, est une action de garantie que l’on exerce contre quelqu’un afin d’être déchargé, sinon indemnisé de la demande ou prétention d’un tiers. Voyez Garantie. (A)

Recours, s. m. terme de Monnoie ; ce mot se dit d’une permission que le prince accorde de quelque foiblage sur le poids de l’espece ; il signifie aussi le rapport de l’espece au marc, & du marc à l’espece ; c’est-à-dire la quantité d’especes, comme d’écus ou de pistoles, par exemple, qui doit se faire de chaque marc d’or ou d’argent. Savary. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « recours »

Étymologie de recours - Littré

Provenç. recors ; espagn. ricurso ; ital. ricorso ; du lat. recursus, de recurrere, recourir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de recours - Wiktionnaire

Du latin recursus (« recours juridique »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « recours »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
recours rœkur play_arrow

Citations contenant le mot « recours »

  • Après une analyse juridique, le préfet du Loiret et de Centre-Val de Loire Pierre Pouëssel a déposé à son tour un recours devant le tribunal administratif ce 27 juillet pour faire annuler la démission de Bruno Coeur, et donc l'élection de Florent Montillot comme 15e vice-président de la Métropole. France 3 Centre-Val de Loire, Orléans Métropole : un troisième recours déposé par le préfet du Loiret devant le tribunal administratif
  • L’élection du maire de Tournefeuille, Dominique Fouchier (Parti socialiste), au deuxième tour des élections municipales le 28 juin dernier peut-elle être rejouée ? C’est en tout cas ce que réclame son opposant, Laurent Soulié (La République en marche), qui a déposé au lendemain de l’élection un recours en annulation devant le tribunal administratif de Toulouse. ladepeche.fr, Élections municipales : ces fichiers qui embarrassent le maire de Tournefeuille - ladepeche.fr
  • Ce mardi 28 juillet, le tribunal administratif de Melun a indiqué qu’il avait reçu 125 recours pour contester les dernières élections (en 2014, 153 recours avaient été enregistrés). 67 communes sont sujettes (52 pour le premier tour, 15 pour le deuxième, dont Dammartin-en-Goële).  , Seine-et-Marne. Deux recours déposés pour contester l'élection municipale à Dammartin-en-Goële | La Marne
  • Selon les données transmises ce mois-ci par le tribunal administratif de Melun, juridiction à laquelle les candidats aux municipales adressent leur recours, 52 communes de Seine-et-Marne font l'objet d'une procédure pour le premier tour, et 15 pour le second. leparisien.fr, Seine-et-Marne : 125 recours au tribunal administratif après les municipales - Le Parisien
  • Chimène Badi a-t-elle eu recours à la chirurgie esthétique ? Elle répond (enfin) après être apparue métamorphosée Public.fr, Chimène Badi a-t-elle eu recours à la chirurgie esthétique ? Elle répond (enfin) après être apparue métamorphosée
  • Le tribunal administratif de Nantes a rejeté le recours d'Alain Berg que Daniel Lenoir avait battu d'une seule voix en mars dernier lors des élections municipales à Villaines-la-Juhel. France Bleu, Villaines-la-Juhel : Daniel Lenoir confirmé dans ses fonctions de maire, recours de son adversaire rejeté
  • Parmi les 103 affaires enregistrées par le tribunal administratif de Versailles (Yvelines) concernant 37 communes de l'Essonne, 81 relèvent de « protestations électorales », c'est-à-dire des recours formés par des candidats, et 22 sont des déférés préfectoraux déposés par des administrés (lire plus loin). Rien qu'à Vigneux-sur-Seine, la juridiction recense « 14 instances déposées ». leparisien.fr, 103 recours après les municipales en Essonne, dont 14 à Vigneux - Le Parisien
  • Dieu est le dernier recours, et le malheureux, qui devait commencer par lui, n'arrive à lui cependant qu'après avoir épuisé toutes autres espérances. De Alexandre Dumas / Le comte de Monte-Cristo
  • Là où règne la violence, il n'est de recours qu'en la violence ; là où se trouvent les hommes, seuls les hommes peuvent porter secours. De Bertolt Brecht / Sainte Jeanne des abattoirs
  • L'historien est bien obligé d'avoir recours à l'écrit, aux archives, mais l'écrit est trompeur. Il ne reflète pas la réalité. De Emmanuel Le Roy-Ladurie
  • Une secte ou un parti est un élégant recours à l'incognito pour épargner à un homme la peine de penser. De Ralph Waldo Emerson / Journal
  • L'homme habile a d'autant plus de talent qu'il n'a pas recours à de vains artifices. De Pindare / Les olympiques
  • La crainte est utile quand elle est modérée et Dieu la permet afin qu'on ait recours à lui. De Louis Issac le Maistre de Saci / Lettre de la Bastille - 11 Mai 1667
  • L'intelligence est notre dernier recours quand nous ne savons pas comment faire face à une situation. De Jean Piaget
  • Quand admettra-t-on qu’on ne saurait arriver à maîtriser l’inflation sans avoir recours aux solutions casse-coût ? De Jean Delacour
  • Epargnons à la vertu le malheur de voir jamais la raison avoir recours aux vices. De Sénèque / De la colère
  • Le dernier recours de ceux que le sort a frappés est l'idée du sort. De Emil Michel Cioran
  • Au renoncement des droits, il n'est point donné de recours. De Proverbe latin
  • Chacun est seul et nous n’avons donc nul recours qu’en notre prochain. De Paul Auster / Léviathan
  • La brutalité est le recours de ceux qui n'ont plus de pouvoir intérieur. De Anne Hébert / Le torrent
  • Les faibles ont recours à la violence en la pensant force. De Eric Hoffe
  • La lamentation est le recours des lâches. De Marc Gendron / Opération New York

Traductions du mot « recours »

Langue Traduction
Corse di ricorsu
Basque baliabiderik
Japonais 依頼
Russe обращение
Portugais recurso
Arabe لجوء، ملاذ
Chinois 追索权
Allemand rückgriff
Italien ricorso
Espagnol recurso
Anglais recourse
Source : Google Translate API

Synonymes de « recours »

Source : synonymes de recours sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires