La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « prébende »

Prébende

Définitions de « prébende »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉBENDE, subst. fém.

A. − RELIG. CATH. Revenu ecclésiastique provenant à l'origine du partage de la mense capitulaire et destiné à l'entretien d'un chanoine séculier, mais qui peut être attribué à un autre clerc ou même transféré à un laïc. Prébende canoniale ou canonicale; recevoir, toucher une prébende. Le petit chanoine était donc entré en possession d'une superbe prébende, à titre de chanoine majeur (Sand, Consuelo, t.3, 1842-43, p.45).Sais-tu que sa Majesté a par an sept cent mille livres sterling de liste civile, sans compter les châteaux (...) fiefs, tenances, alleux, prébendes, dîmes et redevances, confiscations et amendes (...)? (Hugo, Homme qui rit, t.2, 1869, p.104).
B. − P. anal. Revenu, profit attaché à une charge, à une fonction quelconque; avantage attribué par faveur. Prébende électorale; course aux prébendes; ramasser des miettes de prébendes. Puisque Charles va arriver à Bruxelles, il sera content d'y trouver sa prébende. Voici donc sous ce pli une traite à vue, que tu présenteras à la Banque nationale (Hugo, Corresp., 1869, p.176).J'ai remis le nez ces jours-ci dans quelques bouquins grecs, et j'ai réfléchi (...) à l'ignorance où l'on est en France de cette immense et merveilleuse littérature. Messieurs les professeurs à qui l'on paye de grosses prébendes n'ont littéralement rien fait (Claudel, Corresp.[avec Gide], 1912, p.198).
P. méton. La source du profit. Conrad de Hoetzendorf, qui avait accepté récemment la prébende grassement payée de commandant des gardes du corps, avait fui à l'heure du danger (Tharaud, Qd Israël est roi, 1921, p.135).L'anticléricalisme fut pour [Alexandre Millerand] (...) une grasse prébende, car il devint, au moment de l'affaire des congrégations, l'avocat des liquidateurs, et s'enrichit ainsi (...) des dépouilles des biens de mainmorte (L. Daudet, Brév. journ., 1936, p.147):
. Sur les sommations violentes des césariens et des antisémites, Zurlinden, après une lettre de démission dont le seul but est de couvrir les hautes complicités de l'État-Major dans les affaires Henry, du Paty de Clam et autres, fut triomphalement réinstallé dans sa grasse prébende. Clemenceau, Vers réparation, 1899, p.213.
REM.
Semi-prébende, subst. fém.Il y avait aussi des semi-prébendes, attribuées à des chapelains, à des remplaçants, à des chanoines désignés sous le nom de vicaires (...). Certains chanoines pouvaient n'avoir qu'une demi-prébende, et ces chanoines semi-prébendés n'avaient aussi généralement qu'une demi-voix aux assemblées du chapitre (MarionInstit.1923).
Prononc. et Orth.: [pʀebɑ ̃:d]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1385-96 prebende (Eustache Deschamps, Miroir de mariage, éd. G. Raynaud, t.9, p.304, 9416). Empr. au b. lat. praebenda «traitement alloué par l'État» (vies.), att. en lat. médiév. au sens de «biens affectés à l'entretien du prêtre qui dessert une église» 844-864 ds Nierm., et «bénéfice, canonicat» 2emoit. ixes., ibid., fém. pris subst. de l'adj. verbal praebendus «qui doit être fourni» du lat. class. praebere «présenter, offrir, fournir», comp. de prae «devant» et de habere «tenir»; cf. la forme d'a. fr. prevende de même sens 1299 (Dim. apr. Nat. N.-D., Chap. S. Nic. de Montluçon, A. Allier ds Gdf. Compl.), et provende «id.» sous l'infl. des mots commençant par pro-, 1160-74 (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 174). Fréq. abs. littér.: 32.

Wiktionnaire

Nom commun - français

prébende \pʁe.bɑ̃d\ féminin

  1. (Christianisme, Histoire) Revenu ecclésiastique, attaché ordinairement à un canonicat.
    • […] le traitement dévolu par le Gouvernement aux chanoines n’existe plus depuis une loi de finance du 22 mars 1885 […]. Dans certains diocèses, l’on remplace ces subsides perdus par l’argent d’une fondation pieuse ou, si vous aimez mieux, d’une prébende. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Les vainqueurs de l’accession à l’Église et de la concurrence autour des prébendes ne sont ni les bourgeois ni les nobles, mais le clergé. — (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)
  2. (Par extension) Revenu attaché à quelque charge lucrative sans aucun caractère ecclésiastique.
    • Ce retour, nous l'avons vu, n'est pas la simple rémanence d'un passé tribal et paysan, mais la reconstitution dans une société moderne de modes traditionnels de loyauté et d'exercice du pouvoir : alliances matrimoniales, solidarité des corporations, clientélisme, c'est-à-dire échange de la loyauté politique contre une prébende matérielle. — (Olivier Roy, L'échec de l'islam politique, Éditions du Seuil, 1992,)
    • Je gagne mes galons de bon petit soldat en m’en prenant à l’un de ces oiseaux si menaçant de savoir et de prébendes, l’énarque du ministre, qui plus est inspecteur des Finances, déité jamais déifiée par les simples mortels. — (Marie de Gandt, Sous la plume. Petite exploration du pouvoir politique, Paris, Éditions Robert Laffont, 2013.)
    • L’affaire de son appartement, survenue à point, l’a décrédibilisé d’entrée de jeu. Comment demander des sacrifices aux autres quand on bénéficie soi-même de prébendes ? Il y a là quelque chose qui cloche et que ne comprennent pas les Français, émus par les révélations de la presse sur les conditions avantageuses dont bénéficient les petits malins qui habitent des logements du domaine privé de la ville de Paris. — (Franz-Olivier Giesbert, La Tragédie du président : Scènes de la vie politique (1986-2006). Paris, éd. Flammarion, 2006. 414 p. ; 24 cm. ISBN 2-08-06-8948-7. La citation (qui évoque la polémique de 1995 sur lʼappartement parisien dʼAlain Juppé), se trouve en page 162 de cette édition.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉBENDE (pré-ban-d') s. f.
  • Revenu ecclésiastique attaché à un canonicat ; le canonicat même. Ces biens [ecclésiastiques] partagés en divers lots prirent le nom de prébende, de canonicat, Chateaubriand, Génie, IV, III, 2.

HISTORIQUE

XIIe s. Cil me dona, Diex li rende, à Baiex une provende, Wace, dans DU CANGE, praebenda.

XIIIe s. Qui argent porte à Rome, assés tost provende a ; On ne les donne mie si com Diex commenda, Rutebeuf, 234.

XVe s. Que l'eussiez pour recommandé envers monseigneur le cardinal, touschant certaine prebende que messire a et tient en l'eglise de…, Bibl. des chartes, 4e série, t. I, p. 14. Elle apaisa la grant discorde Des barons françois vile et orde, Qu'ilz avoient de gouverner, Non pas pour bien, mais pour regner ; Car chascuns tenoit une bende, Chascuns vouloit avoir prebende, Et tenir le royaume en bail, Deschamps, Poésies mss. f° 558.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRÉBENDE, s. f. (Jurisprud.) est une certaine portion des biens d’une église cathédrale ou collégiale, qui est est assignée à un ecclésiastique titulaire de cette prébende, pour sa subsistance.

Une prébende n’est, comme on voit, autre chose qu’un bénéfice établi dans une église cathédrale ou collégiale.

On confond quelquefois les termes de prébende & de canonicat, parce qu’il y a ordinairement une prébende unie à un canonicat ; cependant ce n’est pas toujours la même chose. En effet, il y a des prébendes qui n’ont pas le titre ni les droits de chanoines, & des chanoines qui ne sont pas prébendés, tels que les chanoines ad effectum.

Il y a aussi dans quelques cathédrales & collégiales des bénéficiers que l’on distingue des prébendés, tels que sont les simples chapelains. Voyez Bénéfice, Canonicat, Chanoine, & ci-après Prébendé. (A)

Il y a plusieurs sortes de prébendes, savoir ;

Prébende corbeliere ; c’est ainsi qu’on appelle les semi-prébendes dans l’église cathédrale du Mans. Voy. Brillon, au mot enfans de chœur, tome III. page 99. col. premiere.

Demi prébende ou semi-prébende, est la moitié d’une prébende qui se trouve partagée entre deux bénéficiers.

Prébendes distributives ; on appelle ainsi dans certains chapitres les prébendes dont le principal revenu consiste aux distributions manuelles. Voyez les définitions canoniques de Castel, au mot droit de dépôt.

Prébende préceptoriale est celle qui est affectée à l’écolatre, précepteur ou maître d’école, dans les églises métropolitaines, cathédrales ou collégiales, pour l’instruction de la jeunesse & à la piété & aux belleslettres. Voyez Ecolatre, Ecole, Maistre d’école, Précepteur.

Semi-prébende, voyez ci-devant demi-prébende.

Prébende théologale est celle qui est affectée à un théologien qu’on appelle théologal dans les églises métropolitaines, cathédrales ou collégiales, pour enseigner la Théologie aux clercs de l’église où il est établi. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prébende »

Prov. prebenda, prevenda ; espagn. et ital. prebenda ; bas-latin, præbenda, mot à mot la chose qui doit être fournie, de præbere, contracté de præhibere, de præ, et habere, avoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIVe siècle) Emprunté au latin praebenda, de praebendus (« qui doit être fourni »), dérivé de praebere (« offrir », « montrer », « exposer », « fournir », « donner », « apporter », « causer », « provoquer », « livrer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prébende »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prébende prebɑ̃d

Citations contenant le mot « prébende »

  • C’est que l’abbaye de Chaalis fut l’une des premières de France à être mise en commende, avec un abbé nommé par le roi comme une prébende. Ici, c’est le cardinal Hyppolite d’Este, archevêque de Milan, qui fut désigné par François Ier en 1541. Le cardinal, fils de Lucrèce Borgia, ramena avec lui le goût d’Italie ainsi que de nombreux artistes. Dont Francesco Primaticcio, qui fut chargé de la vaste fresque recouvrant le plafond de la chapelle de Chaalis. Le Primatice allait souvent à Rome visiter son ami Michel-Ange et s’inspira visiblement du chef-d’œuvre Vatican pour accomplir son œuvre. Même profusion d’angelots, mêmes scènes tout en mouvement et en exubérance sur fond de ciel bleu azur… « Chaalis c’est un véritable musée aux champs », affirme Xavier Darcos, le chancelier de l’Institut de France, qui gère aujourd’hui le domaine. « On est dans un endroit totalement sublime, extraordinaire. » Cette année de Coronavirus et de frontières largement fermées offre l’occasion de redécouvrir les trésors du patrimoine à portée de ballade, telle Chaalis, propose l’ancien ministre de l’Education, agrégé de lettres classiques et spécialiste de la Rome antique. « On n’a pas besoin de changer de ciel pour changer d’âme …. Voyageons près de chez soi ! » , Un lieu, une histoire - Chaalis, le musée aux champs
  • "Il n'y a jamais eu de prébende pour Alexandre Benalla à l'Élysée, il n'a jamais été protégé par l'Élysée", a souligné le chef de l'État. "Est-ce que je regrette de l'avoir embauché à l'Élysée ? Non parce que je pense que c'était extrêmement cohérent avec les valeurs que je porte (...) C'est sans doute pour ça que je lui en veux encore plus", a-t-il ajouté.  RTL.fr, Emmanuel Macron ne regrette pas d'avoir embauché Alexandre Benalla
  • Bâti en 1520, le manoir de Kéroulas fête ses 500 ans. Ancienne prébende de Hamon Barbier, de la Maison de Kerjean, chanoine de Léon et abbé de Saint Matthieu, l’hôtel particulier fut vendu comme bien national sous la Révolution puis acheté en 1825 par l’évêque de Quimper pour en faire un pensionnat ecclésiastique. De 1830 à 1837, il servit d’hospice pour les vieux prêtres puis fut rendu à sa destination primitive. L’évêque fit don de l’immeuble à la commune à la condition qu’il abrite « les élèves les plus nécessiteux du Collège de Saint-Pol ». La cession définitive fut autorisée par un décret impérial du 6 mars 1861. Une aile a été ajoutée lors de sa transformation en succursale du collège. Enclos par un portail d’entrée remarquable de style gothique, l’élégant édifice est percé d’une belle porte ogivale à colonnettes et de larges fenêtres à anses de panier. Les deux bâtiments en équerre sont séparés par une tourelle polygonale contenant un super escalier à vis. Le Telegramme, Le manoir de Keroulas a 500 ans - Saint-Pol-de-Léon - Le Télégramme
  • Plus généralement, si cette demande n’est pas déposée dans les délais, les organisateurs sont soumis au paiement d’émoluments qui avoisinent les 500 francs. «Cette pratique nouvelle, instaurée par le Conseiller d’Etat, Mauro Poggia, ne se fonde sur aucune base légale», a critiqué Olivier Peter. Peu de gens recourent auprès de la chambre administrative pour contester cette prébende, car cela engage des frais et peut nécessiter une année pour obtenir une décision, selon l’avocat Raphaël Roux. Gauchebdo, Manifester à l’ère de la censure - Gauchebdo

Traductions du mot « prébende »

Langue Traduction
Anglais prebend
Espagnol prebenda
Italien prebenda
Allemand pfründe
Chinois 预弯
Arabe prebend
Portugais prebenda
Russe пребенда
Japonais プリベンド
Basque prebend
Corse prebenda
Source : Google Translate API

Synonymes de « prébende »

Source : synonymes de prébende sur lebonsynonyme.fr

Prébende

Retour au sommaire ➦

Partager