Mouvoir : définition de mouvoir


Mouvoir : définition du Wiktionnaire

Verbe

mouvoir \mu.vwaʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se mouvoir)

  1. Déplacer, faire aller d’un lieu à un autre, mettre en mouvement.
    • Après le déjeuner, nous descendîmes dans des villages rappelant ceux de la Suisse, où l'eau de la Nonette fait mouvoir des scieries. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • Les plus importants des moulins à écorces sont établis à Charleville, aux Mazures, à Revin, à Vireux, etc. ; ils sont généralement sur des cours d’eau ; quelques-uns sont mus par des machines à vapeur. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 175)
  2. Exciter, donner une impulsion, faire agir, en parlant des idées, des sentiments.
    • par la passion.
    • C’est l’amour qui le meut.
    • Alors n'essayons pas de nous demander quelles sont les intentions de nos supérieurs, quel est le motif qui les meut. — (Maurice Zundel, Silence, parole de vie, transcription d'une retraite donnée en 1959, éd. Anne Sigier, 1990, p. 195)
  3. (Pronominal) Marcher, se déplacer.
    • Quelle cohue sur les trottoirs et comme il est difficile de se mouvoir parmi ces gens qui, sans penser à mal, vous coudoient ! — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  4. (Pronominal) (Figuré) Agir.
    • Là où il est impossible de confirmer ou d’infirmer, la science n’a rien à faire. Elle ne se meut jamais que sur le domaine de l’expérience incomplète. — (Ernst Mach, trad. Emile Bertrand, La Mécanique, Librairie scientifique A. Hermann, Paris, 1904, page 457)

Nom commun

mouvoir \mu.vwaʁ\ masculin

  1. Ustensile destiné à brasser des liquides.
    • […] avec un bâton d’un pied & demi de longueur , qu’il nomme un mouvoir, […] — (Jacques Savary des Brûlons, Dictionnaire universel de commerce, Paris 1748)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mouvoir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOUVOIR. (Je meus, tu meus, il meut; nous mouvons, vous mouvez, ils meuvent. Je mouvais. Je mus. Je mouvrai. Je mouvrais. Meus. Que je meuve. Que nous mouvions. Mouvant. Mû. Plusieurs de ces temps sont peu usités.) v. tr.
Déplacer, faire aller d'un lieu à un autre, mettre en mouvement. Mouvoir un meuble. Le ressort qui meut toute la machine.

SE MOUVOIR signifie spécialement Marcher, se déplacer. Il se meut très difficilement. Un corps qui se meut en ligne droite. Mouvoir se dit aussi des Idées, des sentiments et signifie Exciter, donner quelque impulsion, faire agir. J'ignore l'idée qui le meut. Mû par la passion. C'est la passion qui le meut. Faire mouvoir, Mettre une chose en mouvement, faire qu'elle se meuve. Un simple ressort fait mouvoir tout le mécanisme. Fig., La volonté fait mouvoir les autres facultés. En termes de Procédure, Tous procès mus et à mouvoir, Tous procès présents et futurs. Pour terminer tous procès mus et à mouvoir. En termes de Féodalité, il se dit d'un Fief qui relève d'un autre.

Mouvoir : définition du Littré (1872-1877)

MOUVOIR (mou-voir), je meus, tu meus, il meut, nous mouvons, vous mouvez, ils meuvent ; je mouvais ; je mus ; je mouvrai ; je mouvrais ; meus ; qu'il meuve, mouvons, mouvez, qu'ils meuvent ; que je meuve, que tu meuves, qu'il meuve, que nous mouvions, que vous mouviez, qu'ils meuvent ; que je musse, qu'il mût ; mû ; mouvant (l'ou se changeant en eu, là où il porte l'accent tonique) v. a.
  • 1Déplacer par un mouvement. L'eau qui meut la roue d'un moulin. Mouvoir une chose de sa place. Par ce droit souverain [de créateur], il [Dieu] la tourne [la matière], il la façonne, il la meut sans peine, Bossuet, Hist. II, 1.
  • 2 Fig. Conduire par un mouvement moral. Nous sommes enflammés suivant les divers objets qui nous meuvent, Vaugelas, Q. C. II, 1. Quoiqu'il y ait des espaces dans lesquels je ne trouve rien qui excite et meuve mes sens, Descartes, Médit. VI, 14. Mais on te considère, avec tes grands efforts, Comme l'âme qui meut ce détestable corps, Du Ryer, Scévole, IV, 6. L'or mouvait ce fantôme ; et, pour perdre Dircé, Vos présents lui dictaient ce qu'il a prononcé, Corneille, Œdipe, V, 1. Votre intérêt, Créon, vous meut plus que ma gloire, Rotrou, Antig. II, 4. Et son art [d'une femme], redoutable aux esprits les plus forts, Pour produire un dessein meut de puissants ressorts, Rotrou, Bélis. V, 6. Quand la grâce efficace meut le libre arbitre, il consent infailliblement, Pascal, Prov. XVIII. Saint Augustin, celui qui a le mieux entendu que le libre arbitre est mû de Dieu, Bossuet, Nouv. myst. X, 1. Sentiez-vous, dites-moi, ces violents transports Qui d'un esprit divin font mouvoir les ressorts ? Boileau, Sat. IX. Ce corps vil et mortel est-il donc si sacré Que l'esprit qui le meut ne le quitte à son gré ? Voltaire, Alz. V, 3.

    PROVERBE

    L'objet meut la puissance, la présence de l'objet détermine à l'action ; locution prise de la philosophie d'Aristote où la puissance signifie la simple disposition à faire une chose ; quand cette puissance était mue, elle passait à l'acte.

    Absolument. Et mon bras n'est du sien qu'un chétif instrument Qui ne meut et n'agit que par son mouvement, Rotrou, Bélisaire, I, 1. Sur un corps qui ne vit, ne meut ni ne respire, La Fontaine, Fabl. V, 20.

    À ces causes et autres considérations à ce mouvant, c'est-à-dire nous portant, nous excitant ; formule qui s'employait dans les édits du roi.

  • 3Mouvoir une querelle, une question, susciter une querelle, une question… J'ai vu les gens Mouvoir deux questions…, La Fontaine, Quiproq.

    Mouvoir guerre, faire la guerre (locution vieillie). Cette parole fut cause à Cambyse grandement courroucé de mouvoir guerre à l'Égypte, Courier, Trad. d'Hérodote.

    En termes de palais, tous procès mus et à mouvoir.

  • 4 V. n. Terme de féodalité. Se dit d'une terre qui relève d'une autre.
  • 5Se mouvoir, v. réfl. Être déplacé par un mouvement. Aux accords d'Amphion les pierres se mouvaient, Boileau, Art poét. IV. Que Rohault vainement sèche pour concevoir, Comment, tout étant plein, tout a pu se mouvoir, Boileau, Épître V. La cause déterminante de son mouvement étant contre-balancée, l'animal ne se mouvra pas pour atteindre à l'objet de son appétit, Buffon, Nature des anim. Tout se passe, se suit, se succède, se renouvelle et se meut par une puissance irrésistible, Buffon, Quadrup. t. I, p. 5.

    Avec ellipse du pronom se, faire mouvoir, mettre en mouvement. On brûla dans le marché de Londres plusieurs statues de bois que des moines faisaient mouvoir par des ressorts, Voltaire, Mœurs, 135.

    Fig. Qu'est-ce qu'une armée ? C'est un corps animé d'une infinité de passions différentes qu'un homme habile fait mouvoir pour la défense de la patrie, Fléchier, Turenne. Les ressorts secrets qui font mouvoir les cours et les empires, Massillon, Carême, Immut.

REMARQUE

L'Académie dit que plusieurs des temps de ce verbe ne sont usités que dans le style didactique, mais les exemples classiques rapportés ci-dessus permettent d'en user partout.

HISTORIQUE

XIe s. Je t'en muvrai un tel si grant contraire [opposition], Ch. de Rol. X. Après lui dist : cuivert, mar i moüstes [à malheur y vîntes], ib. CII.

XIIe s. Seignor, par tel maniere, jà nus [nul] n'en soit doutans, Fu meüe la guerre entre Saisnes et Frans, Sax. V. Ne la meüssent [une pierre] li buef d'une charrue, Ronc. p. 105.

XIIIe s. Avant que vous movés de ci [avant que vous partiez d'ici], la Rose, 2054. Li pueples… Qui fu tous de pitié meüs, ib. 5669. Li quens Baudoins leur mande, par le conseil le duc de Venise et des autres barons, qu'il meüssent [se missent en mouvement] à l'issue de mars, Villehardouin, LIV. Si en fu mervelles [singulièrement] meüs en pitiet, Chr. de Rains, 88. À mouvoir vertueuse guerre Pour nostre adversaire conquerre, J. de Meung, Tr. 27. Se c'est heritages, li ples [le procès] demorra par devant le segneur de qui il muet, Beaumanoir, II, 29. Du prael [pré] mouvoit une alée qui aloit au flum, Joinville, 244. N'aiez paour, je ne di pas Que meviez isnel le pas, Pour la sainte terre defendre, Rutebeuf, 118.

XIVe s. Les utilités pour quoi les mendibles [mâchoires] desous se meuvent sans celes desus, H. de Mondeville, f° 19, verso. Ce qui les meut à telles opinions, c'est pour ce que ilz veullent fuir le mal et la misere où ilz sont, Oresme, Eth. IV.

XVe s. Adonc commencerent à parler ces dames et ces seigneurs ensemble, et la jeune dame en estant se tenoit toute coie, et ne mouvoit ni œil ni bouche, Froissart, II, II, 229. Incontinent que ung discord se mouvoit en Angleterre, Commines, VI, 2. Qui peut avoir meu le conte de prendre cette alliance, Commines, I, 1. Vous devez avoir entendu au long dont mouvoit ceste guerre, Commines, III, 3. S'il y met grand merrien, tel que le mur peust empirer, il doit faire pilier de pierre de taille, mouvant de terre, suffisant pour le soustenir ; et, s'il ne meut de terre, si doit il estre fondé sur fondement ou mur de pierre de taille, Ordonnance, 1485.

XVIe s. Le chancelier Duprat, de longtemps mal meu contre le dit seigneur de Semblançay, Du Bellay, M. 72. Dieu s'esjouit grandement après qu'il eut achevé le monde, quand il le veit tourner et mouvoir son premier mouvement, Amyot, Lyc. 60. Quand les Grecs movoyent armes les ungs contre les aultres, Rabelais, Garg. I, 46. Estans sur la riviere de Loyre, nous sembloyent les arbres prochains se movoir ; toutefoys ilz ne se mouvent, mais nous, par le decours du basteau, Rabelais, Pant. V, 26. Les muscles se revirans vers leurs origines mouvent l'os fracturé, Paré, XIII, 4. Quels ressorts nous meuvent, Montaigne, I, 172.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mouvoir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « mouvoir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « mouvoir »

Étymologie de mouvoir - Littré

Berry et Normandie, mouver ; wallon, mouwer ; provenç. mover, movre ; cat. mourer ; esp. et port. mover ; ital. movere ; du lat. movere. Le radical sanscrit me (e long) paraît être dans movere, meare. Le participe meü, devenu mû, par contraction, suppose un participe barbare movutus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mouvoir - Wiktionnaire

(Début XIIe siècle) Du latin mŏvēre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouvoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouvoir muvwar play_arrow

Conjugaison du verbe « mouvoir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe mouvoir

Citations contenant le mot « mouvoir »

  • La situation semble compliquée pour les habitants qui ont déjà pré-positionnés des briques leur servant de passerelle car, il est difficile de se mouvoir sans patauger dans ces eaux boueuses et fétides. Pourtant, dans cette même cité, le maire avait effectué une visite récemment pour s'enquérir de la situation intenable et avait même promis des solutions provisoires après que les populations ont exigé un dispositif de pompage qui n'est toujours pas effectif. Toute l'actualité sénégalaise en temps réel, Premières pluies, premières inondations : la banlieue pataude déj' - Toute l'actualité sénégalaise en temps réel
  • L'histoire de tromperie entre Wejdene et son ex-copain, Chiro, devient un clash en musique sur lesquelles on risque de fortement se mouvoir tout l'été. Grazia.fr, Gênant : l'ex copain de Wejdene lui répond avec un titre affligeant Y'avait pas qu'Anissa - Grazia
  • Le W16 8.0 quadriturbo développe toujours 1 500 ch mais un peu plus haut dans les tours (6 900 tr/min au lieu de 6 700), pour un couple inchangé de 1 600 Nm dès 2 000 tr/min. Il est associé à un boîte à double embrayage à l’étagement raccourci de 15 %, une aérodynamique active revue, des réglages châssis plus agressifs et des Michelin Sport Cup 2R spécifiques. Par ailleurs, il ne doit plus mouvoir « que » 1 945 kg, soit 50 kg de moins qu’une Chiron « standard ». Résultat, la nouvelle star de la famille passe de 0 à 100 km/h en 2,3 s (- 0,1 s), de 0 à 200 km/h en 5,9 s (- 0,2 s) et de 60 à 120 en sixième en 4,4 s (- 3 s, excusez du peu). TopGear, La Bugatti Chiron Pur Sport enfin à Genève - TopGear
  • « Nous alertons l’opinion nationale et internationale sur la présence suivie des attaques contre les positions des FARDC en territoire de Rutshuru et Nyiragongo par les présumés combattants M23. Nous fustigeons le fait que le pays ayant abrité ces combattants les ont laisser se mouvoir jusqu’à menacer l’intégrité de la RDC foulant aux pieds les engagements pris dans l’accord de l’Addis-Abeba », indique le communiqué de la société civile du Nord-Kivu. , mediacongo.net - Actualités - Nord-Kivu : la société civile demande au Conseil de sécurité de l’ONU d’exiger à l’Ouganda et Rwanda de désarmer le M23 (Communiqué)
  • Comment la pandémie de Covid-19 a-t-elle changé notre manière de nous mouvoir, de nous croiser ou de nous toucher ? De Johannesburg à Barcelone, de Londres à Kansas City, des danseurs renommés chorégraphient ces transformations, à voir dans une vidéo du Financial Times, en collaboration avec le Sadler’s Wells Theatre. Courrier international, La distanciation physique chorégraphiée par des danseurs du monde entier
  • Dévoilée lors du dernier salon de Tokyo (Japon), cette inédite sportive de 250 cc cache sous ses carénage un 4-cylindres 16-soupapes dont on savait que chaque piston de 50 mm de diamètre pouvait se mouvoir à un rythme effréné sur ses 31,8mm de course : le régime moteur peut culminer à 17 000 tr/min ! , Sportive - ZX-25R : Kawasaki lance sa nouvelle Ninja 250 4-cylindres... en Indonésie
  • Cependant, plusieurs paramètres vont mettre à mal la suite de l’aventure : l’altitude, la fatigue et la perte d’itinéraire due à la nébulosité. L’un des deux Britanniques est particulièrement marqué. Le mal aigu de montagne le rend inconscient à plus de 4700 mètres d’altitude. Son acolyte ne parvient pas à le mouvoir. Face à la complexité de la mission, les hommes de la Sécurité Civile, ainsi qu’un médecin du SMUR entrent en piste. L'Essor Savoyard, Mont-Blanc: le sauvetage de haute volée de deux Britanniques - L'Essor Savoyard
  • Il n'y pas de racines à nos pieds, ceux-ci sont faits pour se mouvoir. De David Le Breton
  • Quelquefois les plus petits ressorts font mouvoir les plus grandes machines. De Jean-Paul Marat / Les Chaînes de l'esclavage
  • Que la création est une grande roue Qui ne peut se mouvoir sans écraser quelqu’un. De Victor Hugo / Les Contemplations

Images d'illustration du mot « mouvoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mouvoir »

Langue Traduction
Corse move
Basque mugimendu
Japonais 動く
Russe шаг
Portugais mover
Arabe نقل
Chinois 移动
Allemand bewegung
Italien mossa
Espagnol moverse
Anglais move
Source : Google Translate API

Synonymes de « mouvoir »

Source : synonymes de mouvoir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mouvoir »


Mots similaires