Botteler : définition de botteler


Botteler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BOTTELER, verbe trans.

AGRIC., HORTIC. [Le compl. désigne toujours un végétal] Lier de manière à arranger en botte1*. Botteler des fleurs, du foin, de la paille. Bottelant la haute digitale de juillet au fond des bois clairsemés (Colette, La Maison de Claudine,1922, p. 12).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. à partir de Ac. 1798.
Emploi abs. Commencer à botteler; se mettre à botteler. Resté tard à botteler à la métairie de Hugarolles (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 184).
Prononc. et Orth. : [bɔtle], (je) bottelle [bɔtεl]. Dans la conjug. du verbe, la majorité des dict. double l devant e muet : je bottelle. Littré fait cependant la rem. suiv. : ,,L'Académie ne disant rien, on peut ou doubler l'l quand la syllabe qui suit est muette : je bottelle, je bottellerai, comme dans appeler, ou mettre un accent grave : je bottèle, je bottèlerai, comme dans marteler.`` L'Ac. se prononce dans l'éd. de 1932 en faveur du redoublement de la consonne (cf. aussi Besch. Conjug. 1961, p. 26). Étymol. et Hist. A. 1328 boteler (Invent. de Clémence de Hongrie, 97, Douet-d'Arcq dans Quem.). B. Av. 1866 part. passé substantivé masc. « action de botteler » le bottelé du foin (Ch. Lebrun dans Lar. 19e). Dér. du m. fr. botel-boteau « petite botte » (ca 1382 dans Gdf.) lui-même dér. de botte1*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 7.
DÉR.
Botteloir, subst. masc.Machine conçue pour mettre les asperges en bottes d'égale dimension. Attesté jusqu'à Quillet 1965. [bɔtlwa:ʀ]. Pt Lar. 1906 admet parallèlement botteloir ou botteleuse. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); dér. du rad. de botteler, suff. -oir*.

Botteler : définition du Wiktionnaire

Verbe

botteler \bɔt.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Lier en bottes.
    • Au nord, la mère Adolphe chantait un petit cantique en bottelant des violettes pour l’autel de notre église foudroyée, qui n’a plus de clocher. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, pages 16-17.)
    • Il pouvait faucher et botteler aussi vite qu’il marchait. — (Martha Grimes, L’énigme de Rackmoor, traduction en français, Presses de la Cité, 1991, partie IV, chapitre 12)
    • Les moissons étaient pour bientôt. Plus elles approchaient, moins mon père gardait son calme. Il se voyait déjà faucher ses gerbes à tour de bras, botteler ses projets par centaines et engranger ses espérances à ne savoir qu'en faire. — (Yasmina Khadra, Ce que le jour doit à la nuit, Julliard, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Botteler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOTTELER. (Je bottelle; nous bottelons.) v. tr.
Lier en bottes. Botteler du foin. Botteler de la paille. Botteler des raves, des asperges.

Botteler : définition du Littré (1872-1877)

BOTTELER (bo-te-lé ; l'Académie ne disant rien, on peut ou doubler l'l quand la syllabe qui suit est muette : je bottelle, je bottellerai, comme dans appeler, ou mettre un accent grave : je bottèle, je bottèlerai, comme dans marteler) v. a.
  • Lier en bottes. Botteler de la paille.

HISTORIQUE

XIVe s. Car li soulphre vulgal n'a nulle Substance, qui bien le calcule [à bien calculer, à bien juger], Metallique, à dire le vray, Ainsi comme esprouvé je l'ay ; Et n'est bon qu'à ces femmelettes Qui botellent des allumettes, Tr. d'Alchim. 48.

XVIe s. Le foin sera bottellé en faisseaux, à l'usage du païs, De Serres, 269.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Botteler : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOTTELER, v. act. (Jardinage.) c’est mettre en botte. On dit botteler du foin, & en général on peut le dire de toutes les plantes, telles que les buis, les raves, les asperges dont on fait des bottes. Une botte de ces dernieres plantes est à peu-près la valeur de deux ou trois poignées ensemble. On dit aussi des bottes d’échalas, de foin, de paille, de charmille, d’osier, &c. Voyez plus haut l’article Botte. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « botteler »

Étymologie de botteler - Littré

Botte 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de botteler - Wiktionnaire

De botte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « botteler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
botteler bɔtle play_arrow

Conjugaison du verbe « botteler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe botteler

Évolution historique de l’usage du mot « botteler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « botteler »

  • 2. Couper au besoin la base filandreuse des asperges. Les rincer sous un filet d'eau. Les botteler en 4 bottes d'égale grosseur, avec du fil de cuisine.  LExpress.fr, Recette des asperges blanches à la flamande - L'Express Styles
  • Dans les villages situés en haute montagne dans la commune d’Ighil Ali, la campagne de fenaison bat son plein, à l’instar du village Belayel, situé à 25 km du chef-lieu. Les multiples champs de ce village, le plus peuplé après Ighil Ali, avec près de 1 500 âmes, connaissent un branle-bas de combat. Les paysans de cette localité s’affairent, depuis quelques jours, à sarcler les fourrages secs, en vue de les botteler et les stocker pour l’alimentation du bétail. La Dépêche de Kabylie, Belayel perpétue la traditionnelle thiwizi ! - La Dépêche de Kabylie
  • Il existe pourtant un truc qui semble efficace : la couleur bleue. Les paysans ont depuis longtemps remarqué que les oiseaux n'aiment pas la ficelle bleue qu'ils utilisent pour botteler le foin ou la paille. De fil en aiguille, des jardiniers malins ont tendu de la ficelle bleue au-dessus de leurs planches de légumes, et... ça marche ! Le pouvoir répulsif du bleu a même été testé et reconnu par des producteurs de matériel de jardinage. L'enseigne Nature commercialise ainsi des filets de cette couleur pour protéger les arbres ou certaines récoltes. Sinon, il suffit de tendre de la ficelle bleue avec des piquets. Le plus difficile, surtout pour les citadins, c'est d'en trouver. Il leur faudra donc profiter d'un voyage en province pour s'en procurer dans une coopérative agricole ou auprès d'un agriculteur bienveillant. leparisien.fr, Ce bleu qui chasse les oiseaux - Le Parisien
  • - Débotteler- Enlever les feuilles et/ou pétales tachés ou cassés.- Nettoyer le bas des tiges en les dépouillant de ce qui polluerait inutilement l’eau des vases , Fiche pratique : Gérer les approvisionnements en fleurs dans un hôtel
  • C’est ainsi que les prés de la plaine de la Baïsse se découvrent peu à peu au rythme des machines à faucher rotatives, à fanage, à endainer et à botteler… Bref, c’est un carrousel de tracteurs dûment équipés qui effectuent la fenaison dans les parcelles alentour. midilibre.fr, La fenaison bat son plein sur la Margeride - midilibre.fr

Traductions du mot « botteler »

Langue Traduction
Allemand bündeln
Anglais tie up
Source : Google Translate API

Synonymes de « botteler »

Source : synonymes de botteler sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires