Roulis : définition de roulis


Roulis : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ROULIS, subst. masc.

A. − Littéraire
1. Action de rouler. À sept heures du matin, pas un pied n'y fait retentir la dalle [sur le boulevard], pas un roulis de voiture n'y agace le pavé (Balzac, Œuvres div., t. 3, 1844, p. 611).
P. anal. [En parlant d'eaux courantes] Fait de couler rapidement. Un pré (...) avec des morceaux minés qui s'éboulent et qui s'en vont, herbe en dessus sur le roulis des eaux (Giono,Baumugnes, 1929, p. 57).
2. P. méton.
Bruit que fait ce qui roule. Synon. roulement.Des monticules parurent (...). Chacun avait autrefois supporté un moulin. Trois madriers encore debout rappelaient qu'on avait entendu là un froufrou de grandes ailes et les roulis de lourdes meules (Estaunié,Vie secrète, 1908, p. 238).
Bruit d'un cours d'eau. Au plus, on entendait le bruit d'un corps tombant dans les flots dont le roulis étouffait le râlement (Borel,Champavert, 1833, p. 112).
B. −
1. MAR. [P. oppos. à tangage] Mouvement d'oscillation d'un bateau autour de l'axe longitudinal, sous l'effet de la houle, du vent. Mouvement de roulis; amplitude du roulis; fatiguer au roulis; roulis doux, dur. La mer augmente. Nuit absolument sans sommeil. Le roulis, plus dur, plus court, plus saccadé, est insupportable. Le bruit de la mer assourdissant (...). Tout roule, tout est bousculé dans les cabines, on entend dans les couloirs des portes qui s'ouvrent d'elles-mêmes (Fromentin,Voy. Égypte, 1869, p. 157).Me rendormir! Le moyen, avec ce sacré tangage, compliqué de roulis, qui me ballotte et me soulève l'estomac vide à hauteur des lèvres! (Lorrain,Heures Corse, 1905, p. 15).
Coup de roulis. Oscillation plus accentuée que les autres. Dans les grands coups de roulis, mon sac et mon armoire sont allés se promener et tous mes effets aussi (Loti,Mon frère Yves, 1883, p. 297).
Lampe à/de roulis. Lampe montée sur un dispositif l'empêchant de se renverser par gros temps. Par le capot d'arrière de la goëlette, on descendait dans une chambre carrée (...). Au milieu, une table éclairée par une lampe de roulis (Verne,Tour monde, 1873, p. 111).
Planche à/de roulis. V. planche I B 2 b.
Table à/de roulis. ,,Table à manger où sont percés de nombreux petits trous, dans lesquels on plante des chevilles (...) autour des plats, assiettes, bouteilles`` (Merrien 1958). L'ameublement de cette petite cabine était fort simple: deux chaises (...), une table à roulis, et sur la table deux verres et une cruche de genièvre (Sue,Atar-Gull, 1831, p. 2).
Quille de roulis. Chacune des quilles situées de chaque côté de la coque, destinées à réduire l'amplitude du roulis. En Angleterre, indépendamment des quilles de roulis (...), on a quelquefois employé des chambres d'équilibre (Croneau,Constr. nav. guerre, t. 2, 1892, p. 26).Stabilisateur de roulis. Chacune des citernes latérales entre lesquelles circule de l'eau, destinées à réduire le roulis. La première de ces unités (...) peut effectuer des campagnes de 50 jours (...). Pour lui assurer les meilleures conditions de navigation, elle a été équipée de stabilisateurs de roulis (Boyer,Pêches mar., 1967, p. 45).
P. méton. Bruit que font des objets déplacés par le mouvement de roulis. Tout le monde (...) est descendu dans l'entre-pont; on entend les gémissements des malades et le roulis des caisses et des meubles qui se heurtent dans les flancs du brick (Lamart.,Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 317).
2. P. anal.
a) [À propos d'un véhicule] Mouvement oscillatoire autour d'un axe parallèle au sens de la marche. Roulis d'un wagon de chemin de fer; être bercé par le roulis d'une voiture. [Les] inégalités du chemin (...) imprimaient à la voiture un mouvement de roulis tout à fait cruel (Sand,Meunier d'Angib., 1845, p. 90).L'air immobile a pris l'avion comme une gangue. Nul tangage, nul roulis et, de si haut, nul déplacement du paysage (Saint-Exup.,Courr. Sud, 1928, p. 68).V. gyroscope ex. de Ruyer.
b) Mouvement de balancement
d'une chose. Les roulis des chapeaux balancés de droite à gauche battait une mesure régulière (Courteline,Ronds-de-cuir, 1893, 6etabl., 3, p. 258).Les branches s'étendaient au-dessus du roulis des brancards, au-dessus (...) de chaque corps ensanglanté porté dans un balancement fraternel (Malraux,Espoir, 1937, p. 835).
du corps pendant la marche. Des ours balourds à la marche pleine de roulis (E. de Goncourt,Zemganno, 1879, p. 153).Des marins, qui avaient trop bu, entraient en coup de vent dans les auberges du quai. Ils en ressortaient avec des mouvements de roulis dans les jambes (Moselly,Terres lorr., 1907, p. 242).
d'une partie du corps. Roulis des épaules, des fesses, de la gorge, des reins. La ligne souple du corps ondulait à chaque pas, et s'animait du balancement des seins libres, ou du roulis des belles hanches, sur qui la taille pliait (Louÿs,Aphrodite, 1896, p. 46).Sanglée dans une blouse douteuse où des formes aux lourdeurs indécises s'abandonnaient à un mol roulis (Genevoix,Avent. en nous, 1952, p. 132).
3. Au fig.
a) Balancement des phrases. Ses épaules, balancées, suivaient le roulis de ses phrases (...). Sa seule supériorité d'orateur était son haleine, une haleine immense, infatigable, berçant les périodes (Zola,E. Rougon, 1876, p. 364).
b) Hauts et bas, incertitudes des événements, des sentiments, etc. Il ne projetait aucun rayon d'avenir sur le roulis ténébreux des événements (Hugo,Misér., t. 1, 1862, p. 75).Je passerai donc ma vie, courte ou longue, à dire: Mieux vaudrait autre chose. Pourquoi ce roulis de notre âme, ce va-et-vient de nos ardeurs? (Renard,Journal, 1890, p. 58).
REM.
Anti-roulis, adj.Barres anti-roulis. Dispositif améliorant la stabilité d'une automobile. Suspension à 4 roues indépendantes, barre anti-roulis à l'avant (...) rendent la Ford Granada encore plus sûre (L'Express, 12 janv. 1980, p. 59, col. 2).
Prononc. et Orth.: [ʀuli]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 roeleïz « mêlée d'hommes » (Benoît de Ste-Maure, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 7829), attest. isolée; 2. 1176 roilleïz « palissade de troncs d'arbres ou de fascines roulées » (Chrétien de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, 1239); fin xiies. roullëis (Raoul de Cambrai, 5543 ds T.-L.), en a. fr. seulement (v. ex. de T.-L.); 3. a) 1671 mar. « balancement d'un navire » la Dérive et le roulis des vaisseaux (Le Roi à Colbert de Terron, Ath., 1erjuillet ds Jal, s.v. dérive); 1831 coup de roulis (Sue, Atar-Gull, p. 2); b) av. 1755 p. anal. « tout balancement de droite à gauche » des roulis d'yeux (St-Simon, 475, 100 ds Littré); 1862 fig. « bouleversement, incertitude » le roulis ténébreux des événements (Hugo, loc. cit.); 4. 1835 « bruit occasionné par les choses qui se déplacent sous l'effet du roulis » (Lamart., loc. cit.); 5. a) 1844 « mouvement d'oscillation d'un véhicule en marche » (Balzac, loc. cit.); b) 1870 ch. de fer (Lar. 19e); c) 1929 aviat. (Guillemin, Constr., calcul et essais avions, p. 90); 6. 1933 méd. mouvement de roulis (Lar. 20e). Dér. de rouler*; suff. -is*. Fréq. abs. littér.: 172.

Roulis : définition du Wiktionnaire

Nom commun

roulis \ʁu.li\ masculin

  1. (Marine) Balancement d’un navire qui roule, qui penche alternativement de droite à gauche et de gauche à droite.
    • […] il aurait subi l'action de la houle; des mouvements de tangage et de roulis l'auraient secoué avec ceux qui flottaient à sa surface, comme des passagers à bord d'un navire battu par la mer. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • À chaque coup de roulis ou de tangage le hurlement continu du vent s'amplifiait d'un sifflement sinistre. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • (Figuré)Ce n'était plus de l'équitation mais du transport. On leur éduquait des haquenées qui allaient l’amble dans un curieux roulis dont on se demande aujourd'hui comment ces braves dames n'avaient pas, au bout d'une demi-heure, les plus affreux maux de mer. — (Jean La Varende, Le Cheval Roi, Éditions Actes Sud Nature, 2009)
  2. (Aéronautique) (Marine) Mouvement de rotation sur l’axe de la longueur.
    • Il rayonnait, il bombait la poitrine en se dandinant avec le roulis des marins. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Le ciel demeurait beau, mais le vent fraîchissait et le roulis de l’aéronat s’accentuait. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 179 de l’éd. de 1921)
    • L'air immobile a pris l'avion comme une gangue. Nul tangage, nul roulis et, de si haut, nul déplacement de paysage. — (Antoine de Saint-Exupéry, Courrier Sud, 3e partie, VI, 1929)
    • L'appareil ballottait comme un ivrogne dans l'air froid, oscillant dans un vent de travers. […]. Leurs intestins yoyotaient de bas en haut sous l'effet du tangage et du roulis. — (Dan Abnett, Zone de guerre, traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Julien Drouet, éd. Eclipse/Panini Books, 2013, chap. 12)
  3. (Figuré) Balancement des hanches alternativement de gauche à droite et réciproquement.
    • La ligne souple du corps ondulait à chaque pas, et s'animait du balancement des seins libres, ou du roulis des belles hanches, sur qui la taille pliait. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
  4. (Natation) Balancement du haut du corps (voire du corps tout entier) lors des nages alternatives (crawl, dos crawlé).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Roulis : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROULIS. n. m.
T. de Marine. Balancement d'un navire qui roule, qui penche alternativement de droite à gauche et de gauche à droite. Le roulis d'un vaisseau. Des coups de roulis.

Roulis : définition du Littré (1872-1877)

ROULIS (rou-lî) s. m.
  • 1 Terme de marine. Agitation d'un vaisseau qui penche alternativement à gauche et à droite. La moitié des passagers affaiblis, expirants de ces angoisses inconcevables que le roulis d'un vaisseau porte dans les nerfs et dans toutes les humeurs du corps agitées en sens contraire, Voltaire, Candide, 15. Comme sur l'océan la vague au doux roulis…, Lamartine, Harm. I, 5.

    Par extension. On entend les gémissements des malades et le roulis des caisses et des meubles qui se heurtent dans les flancs du brick, Lamartine, Voyage en Orient, 31 avril 1833, Départ de Jaffa.

    Roulis au vent, se dit lorsqu'on s'incline du côté du vent.

  • 2Roulis d'yeux, s'est dit comme roulement d'yeux. Mme d'Alègre me prenait les mains, et, les appuyant sur mes genoux avec des roulis d'yeux. Tout cela, monsieur…, Saint-Simon, 475, 100.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Roulis : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ROULIS, s. m. (Marine.) c’est le balancement du vaisseau dans le sens de sa largeur. Voyez Tangage.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « roulis »

Étymologie de roulis - Littré

Rouler. Roulis ou roullis se trouve dans les anciens textes, mais avec le sens de rouleau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de roulis - Wiktionnaire

Mot dérivé de rouler avec le suffixe -is.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roulis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roulis ruli play_arrow

Citations contenant le mot « roulis »

  • Afin de renforcer ce sentiment de sécurité, Nissan a développé la technologie e-4orce qui gère la tenue de route en agissant sur les freins des quatre roues et évite aussi les sensations de tangage et de roulis. , Magazine Automobile | Nissan Ariya 100% électrique : deux ou quatre roues motrices et jusqu'à 500 km d'autonomie
  • Ça y est, on est au volant de cette Taycan Turbo S. Je vous ai promis des chiffres : je vais vous en donner, et vous allez voir, c'est ahurissant ! On a mesuré, vérifié 2,8 secondes pour le 0 à 100 km/h ! C'est bien simple, dans notre base de mesure, il n'y a rien qui va plus vite sauf une McLaren 720 S. Ce qui situe le débat ! La Tesla Model S Performance est juste derrière avec 2,9 secondes. Et si on va au kilomètre départ arrêté, cette Taycan Turbo S descend à 20,1 secondes ! La McLaren va également plus vite sur cet exercice, et parmi les berlines très énervées (M5, RS6, E63 AMG), seule la M5 Competition va un poil plus vite en 20 secondes toutes rondes. Voilà le niveau de performances de cette Taycan Turbo S, de cette catapulte sur roues. Donc si la question est : « est-ce que c'est une vraie Porsche bien qu'elle soit électrique ? », au niveau des performances, oui ! Précision importante quand même : les 761 ch ne sont disponibles qu'en mode Launch Control, donc lors pour un départ canon. Sinon, en temps normal, même en mode Sport Plus, vous devrez vous contenter de 625 ch. Un peu comme les rivales, évoquées, finalement. A noter également qu'on sent bien, lors des départs canon, un à-coup sur le train arrière avec le passage d'un rapport, car oui, au fait, il y a deux vitesses, mais juste sur le train arrière : la Taycan est la seule pour l'instant dans ce cas. Pour le comportement, malgré ses performances de missile, elle n'est pas du tout radicale. En mode de conduite « normal », elle se montre presque confortable, un peu ferme mais tout à fait praticable pour une familiale. Et si on se met en mode Sport voire Sport plus, on a un engin qui vire à plat, mordant, qui bouge de l'arrière aussi bien entrée qu'à la réaccélération, super efficace ! Il faut dire qu'on a tout sur cette voiture : 4 roues directrices, anti-roulis actif, le Porsche Torque Vectoring, etc. Evidemment, il y a de l'inertie, mais là aussi, c'est une vraie Porsche. Mais par rapport à la Tesla, on va voir que tout n'est pas rose... Autoplus.fr, Essai - Porsche Taycan 761 ch Turbo S - Auto Plus - 31 juillet 2020
  • D’abord, les modifications apportées à la première génération de Vanquish S, qui a été produite de 2004 à 2007, comprennent des efforts afin d’améliorer la tenue de route, en ajoutant plus d’agilité et de contrôle à ce qui a été conçu à l’origine comme un croiseur longue distance. Ensuite, les modifications comprennent des barres anti-roulis plus rigides, une hauteur de conduite réduite de 10 mm, une carrosserie plus large de 60 mm et des pneus Michelin Pilot Sport spécialement choisis pour leur linéarité en termes de performance sans résulter en une conduite trop dure. En effet, une jante plus fine améliore la sensation de direction, tandis qu’une position d’assise plus basse et des améliorations de la suspension permettent au conducteur d’avoir un meilleur retour d’information. En bref, c’est ce que Ian Callum a toujours souhaité que la Vanquish soit il y a 20 ans. Forbes France, L'Aston Martin Vanquish Réimaginée Par Ian Callum : Prête Pour La Production | Forbes France
  • Il vire à plat, avale les virages à des vitesses immorales et donne la sensation d'un engin bien plus imposant qu'il ne l'est réellement. Pour cela, il peut évidemment compter sur toutes les dernières technologies du groupe VAG comme des roues arrière directrices, une direction intégrale, un anti-roulis actif ou encore des freins carbone-céramique. Turbo.fr, Premier contact avec l'Audi RS Q8 : que reste-t-il au Lamborghini Urus ?
  • C’est le jour du départ. Parmi la trentaine de passagers, Chris et Linda, un couple de retraités venus de la banlieue de Londres, découvrent leur nouvelle maison. De nouveaux paysages se dévoilent au rythme du roulis du train. Le premier arrêt s’effectue à Agra où trône le majestueux Taj Mahal de marbre blanc. Ensuite, le train s’arrête à Jaipur, la ville rose et son Palais des vents. Dans la nuit, le palace sur route rejoindra son terminus à Bombay.  Franceinfo, Inde : le train des Maharadjahs
  • Faites-vous partie des habitants de la région qui prenaient le Reims/Nice de nuit pour aller à la mer ? Embarquement en soirée, nuit bercée par le roulis du train et réveil magique face à la Grande bleue… quels souvenirs gardez-vous de ces voyages ? De la nostalgie ou bien le souvenir d’un dos en compote après une nuit sur les couchettes deuxième classe de la SNCF ? Racontez-nous. Journal L'Union, Appel à témoignage: preniez-vous le train de nuit qui allait de Reims à Nice?

Images d'illustration du mot « roulis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roulis »

Langue Traduction
Corse rotulà
Basque roll
Japonais ロール
Russe рулон
Portugais lista
Arabe تدحرج
Chinois
Allemand rollen
Italien rotolo
Espagnol rodar
Anglais roll
Source : Google Translate API

Synonymes de « roulis »

Source : synonymes de roulis sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires