Inflexible : définition de inflexible


Inflexible : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INFLEXIBLE, adj.

A. − Qui n'est pas flexible, qu'on ne peut courber, qui reste droit. Acier, bois inflexible. Il lui cracha dans la gueule, appuya fortement son pouce sur la tête de l'innocent reptile qui devint immédiatement droit et inflexible comme un bâton (Du Camp, Nil,1854, p. 45).Toujours la même ligne droite, inflexible, tendue comme une corde (Tharaud, Chemin de Damas,1923, p. 178):
1. ... prétendre que Cézanne était incapable de mettre une bouteille d'aplomb, cette bouteille que le premier venu soumettra à une inflexible verticalité, parce qu'inapte à voir qu'elle n'est ainsi que dans son imagination... Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 132.
B. − Au fig.
1. Qui ne se laisse pas fléchir, influencer, émouvoir. Synon. inébranlable.
a) [En parlant d'une pers. face aux difficultés, aux épreuves] Qui a de la fermeté, de la force de caractère. Courage inflexible. Si tu pouvais voir l'inébranlable résolution et l'inflexible énergie qui se dressent en moi malgré l'atonie de ma douleur (Du Camp, Mém. suic.,1853, p. 145).Le Chœur : À ce naturel inflexible on reconnaît la fille d'Œdipe. Elle tient tête au malheur (Cocteau, Antigone,1932, p. 20):
2. ... c'était une volonté ferme et enracinée qui devint la règle de sa vie entière; c'était une résistance inflexible aux tentations les plus fréquentes et les plus dangereuses. Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 33.
b) [En parlant d'une pers. qui résiste aux arguments, aux supplications d'une autre pers.] Impitoyable, intraitable. Les parques inflexibles; être inflexible aux prières de qqn. J'espérais attendrir mon père, il est plus inflexible que les Alpes (Borel, Champavert,1833, p. 143).La danseuse pleura, mais le banquier resta inflexible : on avait épuisé le crédit; il tenait ses engagements avec une rigueur mathématique (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 56).Brénugat était inflexible et sa femme encore plus butée que lui-même (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 265):
3. Je vous ai suppliée mille fois de parler, vous êtes restée muette, impénétrable, inflexible, inexorable, et voilà qu'aujourd'hui vous venez me dire que vous avez menti. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Inutile beauté, 1890, p. 1164.
SYNT. Attitude, conscience, détermination, orgueil, résistance, volonté inflexible.
2. P. ext. [En parlant de principes, de lois, de systèmes, d'habitudes] Rigide, rigoureux, sans possibilité d'assouplissement. Code, justice, règle inflexible. Les habitudes de la maison étaient inflexibles; on s'y couchait et on s'y levait à la cloche du beffroi (Theuriet, Mais. deux barbeaux,1879, p. 32).La messe de minuit lui était interdite. Un enfant ne veille pas : telle était la loi inflexible (Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 11):
4. Passons aux thèses irrationalistes. Elles feraient hausser les épaules aux ingénieurs qui se battent contre des lois physiques obstinées et inflexibles et qui cherchent péniblement un chemin étroit entre des impossibles techniques plus durs et plus escarpés que des rochers. Ruyer, Cybernétique,1954, p. 227.
Prononc. et Orth. : [ε ̃flεksibl̥] et [-fle-]. Att. ds Ac. dep. 1694; ds Ac. 1762 infléxible. Étymol. et Hist. 1. 1314 « qu'on ne peut ployer » (Henri de Mondeville, Chirurgie, 1262 ds T.-L.); 2. 1521 au fig., en parlant d'une pers. « qu'on ne peut fléchir » (Fabri, Rhet., fo81 vods Gdf. Compl.). Empr. au lat.inflexibilis « raide, inflexible » (au propre et au fig.), dér. de flexibilis « flexible ». Fréq. abs. littér. : 635. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1171, b) 785; xxes. : a) 713, b) 850.
DÉR.
Inflexiblement, adv.De façon inflexible, sans dévier. La voie ferrée du Bagdad qui s'en allait inflexiblement droite, et que nous suivions inflexiblement aussi (Tharaud, Alerte en Syrie!1937, p. 194).Au fig. Inébranlablement. S'opposer inflexiblement à qqc.; refuser inflexiblement qqc. Il résiste inflexiblement à leurs menaces (Ac.).[ε ̃flεksibləmɑ ̃], [-fle-]. Att. ds Ac. dep. 1694; 1762 : infléxi-. 1reattest. début xvies. (Fossetier, Cron. Marg., ms. Bruxelles 10510, fo196 vo); de inflexible, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 18.

Inflexible : définition du Wiktionnaire

Adjectif

inflexible \ɛ̃.flɛk.sibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qu’on ne peut fléchir, plier, courber.
    • Aucun métal n’est absolument inflexible.
  2. (Figuré) Qui ne se laisse pas émouvoir à compassion ; qui ne se laisse ébranler par aucune considération.
    • La tentation d'être un chef juste et humain est naturelle dans un homme instruit ; mais il faut savoir que le pouvoir change profondément celui qui l'exerce ; et cela ne tient pas seulement à une contagion de société ; la raison en est dans les nécessités du commandement, qui sont inflexibles. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 235)
    • Il insiste encore, mais je me montre inflexible. — (San-Antonio, Bas les pattes!, Éditions Fleuve noir, 1954, chap. XIII)
    • De quoi faire bondir la rédaction d’Envoyé Spécial, inflexible sur sa volonté de maintenir la diffusion le 29 septembre, comme prévu initialement. — (Envoyé spécial : le bras de fer continue arretsurimages.net le 7 septembre 2016)

Adjectif

inflexible \Prononciation ?\

  1. Inflexible.
  2. (Figuré) Inflexible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Inflexible : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFLEXIBLE. adj. des deux genres
. Qu'on ne peut fléchir, plier, courber. Aucun métal n'est absolument inflexible. Il signifie, au figuré, Qui ne se laisse point émouvoir à compassion, qui ne se laisse ébranler par aucune considération. Il resta inflexible aux prières. Tyran inflexible. Il est rigide et inflexible. Une vertu inflexible. Une constance inflexible. Opiniâtreté inflexible.

Inflexible : définition du Littré (1872-1877)

INFLEXIBLE (in-flè-ksi-bl') adj.
  • 1Qu'on ne peut fléchir, plier, courber. L'expérience nous apprend qu'on communique le mouvement à tous les corps, donc tous les corps sont à ressort, donc il n'y a point de corps durs et inflexibles dans la nature, Buffon, Hist. min. introd. 1re part. Œuvr. t. VI, p. 4, note 1.
  • 2 Fig. Qui ne cède à aucun des motifs qui peuvent fléchir ou toucher l'âme. À mes plus saints désirs la trouvant inflexible, Corneille, Cinna, V, 2. …Si tu m'es inflexible, Je m'en vais me tuer, Molière, l'Ét. II, 7. Dans toute l'administration de la justice, il nous paraissait un homme que la nature avait fait bienfaisant et que la raison rendait inflexible, Bossuet, le Tellier. Tant que vous serez inflexibles pour vos frères, n'espérez pas que Dieu jamais se laisse fléchir en votre faveur, Bourdaloue, Sermons, 21e dim. après la Pentec. Dominic. t. IV, p. 298. Un sage ami, toujours rigoureux, inflexible, Sur vos fautes jamais ne vous laisse paisible, Boileau, Art p. I. Il avait été inflexible à toutes mes instances, Staal, Mém. t. II, p. 132. À cet ordre terrible, à cette violence, Mon époux, inflexible en sa fidélité, N'a vu que son devoir et n'a point hésité, Voltaire, Orphel. III, 3.

    Il se dit des choses, dans le même sens. L'exemple de son inflexible régularité fut l'inévitable censure de tous les mauvais desseins, Bossuet, le Tellier. Ô courage inflexible ! ô trop constante foi ! Que, même en périssant, j'admire malgré moi ! Racine, Bajaz. II, 3. Mais de faire fléchir un courage inflexible, Racine, Phèd. II, 1. Ô superstition, tes rigueurs inflexibles Privent d'humanité les cœurs les plus sensibles, Voltaire, Fanat. I, 2. Ma haine est inflexible ainsi que sa colère, Voltaire, ib. I, 4.

HISTORIQUE

XIVe s. La terre remaint [reste] qui ne puet estre dissoute ; si est desechie et endurcie et inflexible par la chaleur du soleil, H. de Mondeville, f° 65.

XVIe s. …Le plus heureux estat de l'esprit [la solitude] qui par ce moyen se tient ferme, droit, rassis, inflexible, toujours libre et à soy, Charron, Sagesse, II, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inflexible »

Étymologie de inflexible - Littré

In… 1, et flexible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de inflexible - Wiktionnaire

Du latin inflexibilis → voir flexible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inflexible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inflexible ɛ̃flɛksibl play_arrow

Citations contenant le mot « inflexible »

  • Chef de file de la fronde, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte est l'homme clef de ce sommet. Il est aussi le plus inflexible. Il réclame notamment un vote à l’unanimité à chaque fois qu’une tranche d’argent devra être débloquée. euronews, Sommet européen : bras de fer à Bruxelles avec les "frugaux" | Euronews
  • Le discours de politique générale du nouveau Premier ministre passe mal chez Les Républicains. Au point que 90 des 104 députés LR ont refusé de lui accorder leur confiance. Pourtant, beaucoup de thèmes abordés marquent le retour de la politique de terrain, d’ordinaire si chère à la droite. De plus, Jean Castex s’est montré inflexible sur plusieurs sujets régaliens comme la sécurité ou la laïcité. Alors, comment s’opposer sans se renier pour une droite en quête d’identité ? L'Opinion, La droite face à l’équation complexe du gouvernement Castex – Politique | L'Opinion
  • Il faut savoir que le pouvoir change profondément celui qui l’exerce... la raison en est dans les nécessités du commandement, qui sont inflexibles. De Alain / Souvenirs de guerre
  • Certains caractères sont inflexibles, mais ils sont extensibles. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Le secret d'une autorité, quelle qu'elle soit, tient à la rigueur inflexible avec laquelle elle persuade les gens qu'ils sont coupables. De Raoul Vaneigem / Le Livre des plaisirs
  • L'homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible ; il sait se plier mais pas se courber. De Confucius
  • L'amour-propre est ce qu'il y a au monde de plus inflexible. De Madame de Staël / Corinne ou l'Italie
  • Je sens que lorsque je n’écris pas, une main inflexible me repousse hors de la vie. De Franz Kafka / Lettre à Felice Bauer
  • La mort, gendarme féroce, est inflexible dans ses arrêts. De William Shakespeare / Hamlet

Traductions du mot « inflexible »

Langue Traduction
Corse inflessibile
Basque inflexible
Japonais 柔軟性のない
Russe негибкий
Portugais inflexível
Arabe غير مرن
Chinois 死板的
Allemand unflexibel
Italien inflessibile
Espagnol inflexible
Anglais inflexible
Source : Google Translate API

Synonymes de « inflexible »

Source : synonymes de inflexible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inflexible »


Mots similaires