La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « traitable »

Traitable

Définitions de « traitable »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRAITABLE, adj.

A. − [En parlant de qqn]
1. Dans le domaine des rel. hum.[En parlant de qqn ou, p. méton., de son caractère, d'un aspect de son comportement] Synon. accommodant, doux, conciliant.N'étant plus irrité par la présence de la baronne (...), ce jeune homme redevint plus familier et plus traitable (Sandeau, Mllede La Seiglière, 1848, p. 260).
2. Dans le domaine des affaires.Avec qui l'on peut traiter facilement. Synon. arrangeant.Rendre le sieur Le Pileur beaucoup plus traitable sur des propositions d'accommoder qui lui seront faites de la part de ses cohéritiers, par rapport à leurs intérêts communs (Nerval, Filles feu, Angélique, 1854, p. 518).Une fois dans la sacristie, il se montra plus traitable encore. Il ne réclamait plus les pièces pour le jour-même. Il implorait qu'un jour ou l'autre, seulement, et quand Thomas l'en jugerait digne, il rentrât en possession de son or (Queffélec, Recteur, 1944, p. 40).
B. − [En parlant de qqc.]
1. Qui peut être facilement manié, traité. Synon. ductile, malléable, maniable.Il était surtout sensible à la forme ou plutôt au mot qui fait image; il le faisait ressortir d'un geste de ses doigts réunis, comme si les beautés de l'esprit eussent été pour lui matière traitable qu'il voulût modeler (Lacretelle, Silbermann, 1922, p. 52).
2. Qui peut être développé, traité. Découvrir des surfaces convenant à la construction en coque, qui ont pour conditions d'être: 1à double courbure, 2facilement traitables par les mathématiques, 3d'une construction facile (Siegel, Formes structurales archit. mod., 1965, p. 252).
Prononc. et Orth.: [tʀ εtabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1269-78 trestable (or) « que l'on peut traiter, malléable » (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 9610); fin xiiies. [ms.] traitable « qu'on peut manier, faire évoluer » (Rich. de Fornival, Best. d'amours, ms. Dijon 299, fo12b ds Gdf.); b) 1559 traictable « que l'on peut traiter, développer » (Abel Matthieu, Devis de la langue franç., 1erDev., fo34, vo, ibid.: Toutes matieres et questions ne sont pas traictables comme l'on panse); 1690 traittable (Fur.); c) 1552 « que l'on peut soigner, guérir » (Paré, Œuvres, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 581b: l'ulcere sera mal-traitable et rebelle à clorre et cicatriser). Empr. au lat.tractabilis « qu'on peut toucher ou manier » et au fig. « maniable, souple » − d'où fr. tractable « qui peut être traité » de ca 1480 (Myst. du V. Test., éd. J. de Rothschild, 1716) au xvies., v. Gdf. et Hug. − formé sur le supin tractatum de tractare « traiter », d'apr. traiter*. Fréq. abs. littér.: 29.

Wiktionnaire

Adjectif - français

traitable \tʁɛ.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est accommodant, maniable.
    • … ; vous feriez mieux d’attendre la jument de notre pourvoyeur, […] ; elle sera plus traitable, vu qu’elle a l’habitude de charrier notre bois d’hiver et qu’elle ne mange jamais de grain. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRAITABLE (trè-ta-bl') adj.
  • Doux, maniable, facile. Que le son d'un écu rend traitables à tous, Corneille, Ment. I, 1. Il faut, parmi le monde une vertu traitable ; à force de sagesse, on peut être blâmable, Molière, Mis. I, 1. Je vous demande pardon, mon cousin, je ne suis pas si traitable sur son absence [de ma fille] que sur la vôtre, Sévigné, à Bussy, 19 mai 1677. Votre bise est-elle traitable ? Sévigné, 24 sept. 1675. Louis même, dont la constance ne peut vaincre ses justes douleurs, les trouverait plus traitables dans cette pensée, Bossuet, Mar.-Thér. Aujourd'hui, vieux lion, je suis doux et traitable, Boileau, Épît. v. C'est le privilége de tous les arts de rendre les hommes plus traitables, Voltaire, Russie, anecdotes.

HISTORIQUE

XIIIe s. D'or et d'argent, porce qu'il ierent [étaient] Traitable et precieus, forgierent Et vasselmentes et monnoies, la Rose, 9676.

XVe s. Ces paroles douces et traitables amoliirent grandement la pointe de l'ire que l'empereur avoit, Froissart, II, III, 93.

XVIe s. Quoyque j'eusse la santé ferme et entiere et quant et quant un naturel doulx et traictable, Montaigne, I, 195. Ceulx qui nous desconseillent les femmes riches, de peur qu'elles soient moins traictables et recognoissantes, Montaigne, II, 84.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TRAITABLE. Ajoutez : - HIST. XIIe s. À toz bons ert [Jesus sera] dous et traitables, Et au [sic] mauvès espoentables, Macé, Bible en vers, f° 108, 2e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « traitable »

Prov. tractable ; esp. tratable ; ital. trattabile ; du lat. tractabilem, de tractare, traiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de traiter, avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « traitable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
traitable trɛtabl

Citations contenant le mot « traitable »

  • Si elle n’est pas traitée, la peste peut avoir un taux de mortalité élevé compris entre 30% et 100%, mais les recherches actuelles indiquent que la maladie est facilement traitable avec des antibiotiques. News 24, Peste bubonique: qu'est-ce que c'est et devrions-nous nous inquiéter d'un nouveau cas dans la région de la Mongolie intérieure - News 24
  • Des utilisateurs plus calmes ont souligné que la peste bubonique, qui affichait autrefois un taux de mortalité terrifiant d’environ 95%, est parfaitement traitable de nos jours. Cependant, personne n’est à l’abri de contracter d’autres formes de la maladie – pneumonie mortelle et septicémie extra-mortelle – si une épidémie importante se produit. News 24, C'est 2020 pour vous: Twitter passe aux noix après que les tests d'écureuil ont été positifs pour BUBONIC PLAGUE dans le Colorado - News 24
  • De façon plus conséquente, les gens évitent d’apprendre certaines informations liées à leur santé même si ces connaissances leur permettraient d’identifier des thérapies pour gérer leurs symptômes ou leur traitement. Comme l’a révélé une étude, seulement 7% des personnes à haut risque de maladie de Huntington choisissent de savoir si elles ont la maladie, malgré la disponibilité d’un test génétique généralement payé par les régimes d’assurance maladie et l’utilité évidente des informations pour soulager les symptômes de la maladie chronique. De même, les participants à une expérience de laboratoire ont choisi de renoncer à une partie de leurs gains pour éviter d’apprendre les résultats d’un test pour une maladie sexuellement transmissible traitable. Cet évitement était encore plus important lorsque les symptômes de la maladie étaient plus graves. Marseille News .net, Pourquoi les gens évitent-ils les faits qui pourraient les aider? - Marseille News .net
  • La surpopulation étant le facteur de dérèglement climatique le moins traitable, le choix de ne pas avoir de fils — bêtes, de surcroît — est une contribution considérable envers un bilan carbone équilibré. Cool. MacGeneration, Apple veut une neutralité carbone complète en dix ans | MacGeneration

Traductions du mot « traitable »

Langue Traduction
Anglais treatable
Espagnol tratable
Italien trattabile
Allemand behandelbar
Chinois 可治疗的
Arabe يمكن علاجها
Portugais tratável
Russe излечимый
Japonais 治療可能
Basque treatable
Corse trattabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « traitable »

Source : synonymes de traitable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « traitable »

Traitable

Retour au sommaire ➦

Partager