La langue française

Intransigeant

Sommaire

  • Définitions du mot intransigeant
  • Étymologie de « intransigeant »
  • Phonétique de « intransigeant »
  • Citations contenant le mot « intransigeant »
  • Traductions du mot « intransigeant »
  • Synonymes de « intransigeant »
  • Antonymes de « intransigeant »

Définitions du mot intransigeant

Trésor de la Langue Française informatisé

INTRANSIGEANT, -ANTE, adj.

Qui se refuse à toute concession sur le plan des principes. Intransigeant et cassant; sectaire et intransigeant; défenseur, dessein, enthousiasme, exclusivisme intransigeant; attitude, finalité, liberté, morale intransigeante. Elle aimait Olivier pour tout ce qu'il avait de différent d'elle et de son monde : parce qu'il était pauvre, parce qu'il était intransigeant dans ses idées morales, parce qu'il était maladroit dans le monde (Rolland, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1119).Il différait encore des jansénistes intransigeants par l'idée beaucoup plus orthodoxe qu'il se faisait de la tradition (Bremond, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 442).Tolstoï, apôtre intransigeant de la chasteté (Du Bos, Journal,1924, p. 80).
Rem. Emploi subst. attesté dans le titre du journal fondé en 1880 par H. Rochefort L'Intransigeant.
Prononc. et Orth. : [ε ̃tʀ ɑ ̃ziʒ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1875 (J. Simon ds Journal officiel, 26 janv., p. 672, 2ecol. ds Littré Suppl. : parti intransigeant). Empr. à l'esp.intransigente, qui désigna en 1873 les républicains fédéralistes insurgés contre le pouvoir central, dér. de transigente, propr. part. prés. de transigir « transiger », empr. au lat. transigere « id. » (v. Cor., s.v. exigir). Fréq. abs. littér. : 152. Bbg. Darm. 1877, p. 259.

Wiktionnaire

Adjectif

intransigeant \ɛ̃t.ʁɑ̃.zi.ʒɑ̃\

  1. Qui ne transige pas ; qui n’accepte pas de transaction ou d’accommodement.
    • Vilfredo Pareto raille les naïfs bourgeois qui sont heureux de ne plus être menacés par les marxis­tes intransigeants et de tomber sous la coupe des marxistes transigeants. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908, bas de page 107)
    • Et ce fut pour lui tout à coup une découverte incroyable ; il comprit […] que nulle part au monde il ne restait d’endroit où un Smallways pourrait orgueilleusement lever la tête, voter pour la guerre ou pour une politique étrangère énergique et intransigeante, et demeurer en sécurité, loin de ces atroces conséquences de son vote. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l’éd. de 1921)
    • Et d'autre part, toujours plus intransigeant quant à l'application de ses canons, le clergé exige, au concile de Paris (614), que les juifs qui contreviendraient à l'interdiction d'exercer des fonctions publiques, soient convertis au christianisme. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Il existe un libéralisme radical, dur, intransigeant, qu'illustre de manière presque trop parfaite Hayek, comme il existe des types de libéralisme plus souples, plus ouverts à certaines questions, ou même à d'autres traditions de pensée. — (Olivia Leboyer, Élite et Libéralisme, CNRS Éditions, 2012, page 248)

Nom commun

intransigeant \ɛ̃t.ʁɑ̃.zi.ʒɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : intransigeante)

  1. Personne qui ne transige pas.
    • Lénine y préconisa la formation d’un parti d’intransigeants, hostiles aux libéraux. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTRANSIGEANT, ANTE. adj.
Qui ne transige pas, qui n'accepte pas de transaction, d'accommodement.

Littré (1872-1877)

INTRANSIGEANT (in-tran-zi-jan, jan-t') adj.
  • Qui ne transige pas, qui n'accepte aucun accommodement. On nous a quelquefois reproché d'être [nous républicains] un parti peu politique, un parti intransigeant, J. Simon, Journ. offic. 26 janv. 1875, p. 672, 2e col.

    Substantivement, les intransigeants, ceux qui n'acceptent aucun accommodement en politique, en religion, etc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « intransigeant »

In… négatif, et transiger. L'introduction de ce mot est toute récente, de l'espagn. los intransigentes, qualification donnée aux républicains fédéralistes qui firent la guerre civile plutôt que de se soumettre à la république unitaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de transigeant avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intransigeant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intransigeant ɛ̃trɑ̃ziʒɑ̃

Citations contenant le mot « intransigeant »

  • Jamais encore la vérité ne s’est accrochée au bras d’un intransigeant. De Friedrich Nietzsche / Ainsi parlait Zarathoustra
  • Le doute est peut-être plus lent mais tout aussi fluide que l'eau, il trouve dans le mur de la conscience les failles insoupçonnées, les crevasses oubliées ; il érode la loyauté la plus intransigeante. De Pierre Gélinas / Les Vivants, les morts et les autres
  • C'est l'un de ces moments politiques, nombreux au XIXe siècle, où la France hésite sur le chemin qu'elle doit prendre. En septembre 1870, après la traumatisante défaite de Sedan et la chute du second Empire, Gambetta proclame la République depuis l'Hôtel de Ville de Paris. Mais celle-ci ne repose sur rien de tangible en droit. En réalité, sa naissance laborieuse prendra des années. Pour l'instant, les monarchistes sont en position de force à l'Assemblée nationale, eux qui ont remporté les élections de l'hiver 1871. Mais ils sont divisés : les légitimistes rêvent d'une véritable restauration qui verrait le comte de Chambord monter sur le trône, alors que les orléanistes, partisans du comte de Paris, penchent pour une monarchie constitutionnelle. Cette querelle favorise la progression des idées républicaines. Thiers, le chef de l'exécutif, n'y est pas pour rien. S'il a réprimé la Commune dans le sang, ce monarchiste de cœur s'éloigne de ses positions pour tenter d'imposer une « République conservatrice ». Les monarchistes le remplacent en 1873 par le maréchal de Mac-Mahon, mais certains s'impatientent de cet entre-deux ambigu. D'autant que l'intransigeant comte de Chambord, en refusant le drapeau tricolore et les acquis de 1789, empêche tout projet de restauration viable… Marianne, Ces votes qui ont fait la France : 1875, l’amendement Wallon, qui donne naissance à la IIIe République
  • Ibrahim Magu était considéré comme un cadre intransigeant. Il a été une figure clé de la campagne anticorruption menée par le président Muhammadu Buhari depuis son arrivée au pouvoir en 2015, un objectif majeur de sa campagne et l'une des promesses pour lesquelles il a été élu. VOA, Des vaches contre des armes pour en finir avec les attaques au Nigeria

Traductions du mot « intransigeant »

Langue Traduction
Anglais uncompromising
Espagnol intransigente
Italien intransigente
Allemand kompromisslos
Chinois 毫不妥协
Arabe لا هوادة فيها
Portugais intransigente
Russe непреклонный
Japonais 妥協のない
Basque zorrotzak
Corse senza compromessi
Source : Google Translate API

Synonymes de « intransigeant »

Source : synonymes de intransigeant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « intransigeant »

Partager