La langue française

Infidélité

Sommaire

  • Définitions du mot infidélité
  • Étymologie de « infidélité »
  • Phonétique de « infidélité »
  • Citations contenant le mot « infidélité »
  • Traductions du mot « infidélité »
  • Synonymes de « infidélité »
  • Antonymes de « infidélité »

Définitions du mot infidélité

Trésor de la Langue Française informatisé

INFIDÉLITÉ, subst. fém.

A. − Manque de fidélité. Infidélité préméditée, punie, secrète; aveu de son infidélité; convaincu d'infidélité; preuve d'infidélité; commettre une infidélité; sujet à l'inconstance et à l'infidélité.
1. [À l'égard d'une pers.]
a) Inconstance dans le service d'autrui. Le Grand Seigneur soupçonnant le pacha d'infidélité voulut savoir ce que contenaient les lettres (Frapié, Maternelle,1904, p. 160).
b) En partic. [Dans la vie amoureuse ou conjugale] Action, fait de tromper son partenaire. Faire des infidélités à qqn. En Écosse même, l'infidélité du mari dissout le mariage aussi bien que celle de la femme, et le sentiment du devoir, dans un pays libre, met toujours de niveau le fort et le faible (Staël, Consid. Révol. fr., t. 2, 1817, p. 362).Le premier point convenu entre les trois associés fut de mettre en œuvre, en les faisant parvenir jusqu'aux oreilles du roi Hilperik, les bruits généralement répandus sur l'infidélité conjugale et les désordres de Fredegonde (Thierry, Récits mérov., t. 1, 1840, p. 217):
1. J'essayai de lui faire entendre qu'égaré par la passion comme Gustave, je n'avais cherché loin d'elle qu'une Bianca : que c'était une liaison d'un ordre assez fragile où j'avais voulu m'étourdir; que d'ailleurs, nulle infidélité irréparable n'était consommée encore, et qu'il pouvait être toujours temps de briser. Sainte-Beuve, Volupté, t. 2, 1834, p. 123.
2. [P. rapport à une obligation] Lâcheté. S'il favorisait l'injustice de cet ami, il deviendrait complice de son infidélité au pacte social (Proudhon, Propriété,1840, p. 307).Le soupçon réciproque d'infidélité à la tâche commune (...) éveille leur jalousie (Proudhon, Propriété,1840p. 327):
2. Aucun des partis coalisés ne peut appliquer son programme, puisqu'il dépend aussi de ses alliés : il peut donc rejeter sur ces derniers la responsabilité des infidélités aux promesses faites à ses électeurs. Traité sociol.,1968, p. 33.
P. ext. Malhonnêteté. Il me parle des indigents de sa paroisse qu'il faut d'abord secourir et de l'infidélité certaine des prétendus emprunteurs (Bloy, Journal,1902, p. 116).
RELIG. Trahison de la foi. Si mon imagination était naturellement religieuse, mon esprit était sceptique; examinateur impartial des motifs de la foi et des motifs de l'infidélité (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 614):
3. Le soleil, dit le Père Maunoir, n'a jamais éclairé canton où ait paru une plus constante et invariable fidélité dans la vraie foi, que la Bretagne. Il y a treize siècles, qu'aucune infidélité n'a souillé la langue qui a servi d'organe pour prêcher Jésus-Christ... Chateaubr., Mém., t. 1, 1848p. 48.
B. − Manque de conformité à la réalité, à un modèle, à un original. Synon. inexactitude.Ainsi le principe est resté intact; et il est demeuré constant que la cause de toutes nos erreurs est l'infidélité de nos souvenirs (Destutt de Tr., Idéol.,1805, p. 349).Par l'infidélité de l'imprimeur, une ligne importante a disparu (Bloy, Journal,1900, p. 30).
Prononc. et Orth. : [ε ̃fidelite], [-εl-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 « manquement à sa foi, à ses devoirs envers Dieu » (B. de Sainte-Maure, Chron. des Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 2079); 2. 1497 « manque de loyauté; acte déloyal » (Deux réd. du Roman des Sept sages de Rome, éd. G. Paris, p. 150); 3. 1652, 19 août (Sévigné, Lettres, éd. Gérard-Gailly, t. 1, p. 103 : l'infidélité de nos courriers); 4. 1740 infidélité de la mémoire (Ac.). Empr. au lat.infidelitas « manque de foi, inconstance, infidélité » à l'époque class.; spéc. « manque de foi en Dieu (des Juifs, chrétiens, païens) » à l'époque chrétienne. Fréq. abs. littér. : 377. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 872, b) 357; xxes. : a) 332, b) 297.

Wiktionnaire

Nom commun

infidélité \ɛ̃.fi.de.li.te\ féminin

  1. Manque de fidélité ; manquement à ses devoirs.
    • Pour Don Juan, « la féminité tout à fait abstraite est l'essentiel », l’individualité n'existe pas : il n'y a jamais eu à ses yeux ni infidélité ni tromperie, mais seulement répétition et multiplicité. — (Denis de Rougemont, Comme toi-même : Essais sur les Mythes de l'Amour, Albin Michel, 1961, p.115)
    • L’infidélité d’une femme, d’un mari, d’un ami, d’un dépositaire, d’un domestique, d’un employé.
  2. (Par extension) Actes d’infidélité.
    • Il a fait une infidélité, bien des infidélités à sa femme.
    • Ce domestique a commis une infidélité, des infidélités.
    • Une grande infidélité.
    • L’infidélité de la mémoire : Le défaut de mémoire.
    • Il ne faut en accuser que l’infidélité de sa mémoire.
  3. Manque d’exactitude, de vérité, en parlant des personnes et des choses.
    • L’infidélité d’un historien, d’un traducteur, d’un copiste.
    • L’infidélité d’un récit, d’un rapport, d’une citation.
    • Il y a de grandes infidélités dans cette traduction.
  4. (Religion) L’état de ceux qui ne sont pas dans la vraie religion.
    • Être obstiné dans son infidélité.
    • Il était chrétien et tomba dans l’infidélité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFIDÉLITÉ. n. f.
Manque de fidélité. L'infidélité d'une femme, d'un mari. L'infidélité d'un ami. L'infidélité d'un dépositaire. L'infidélité d'un domestique, d'un employé. Il se dit également des Actes d'infidélité. Il a fait une infidélité, bien des infidélités à sa femme. Ce domestique a commis une infidélité, des infidélités. Une grande infidélité. L'infidélité de la mémoire, Le défaut de mémoire. Il ne faut en accuser que l'infidélité de sa mémoire. Il signifie aussi Manque d'exactitude, de vérité, et se dit des Personnes et des choses. L'infidélité d'un historien, d'un traducteur, d'un copiste. On dit de même L'infidélité d'un récit, d'un rapport, d'une citation. Il y a de grandes infidélités dans cette traduction. Il signifie spécialement l'État de ceux qui ne sont pas dans la vraie religion. Être obstiné dans son infidélité. Il était chrétien et tomba dans l'infidélité.

Littré (1872-1877)

INFIDÉLITÉ (in-fi-dé-li-té) s. f.
  • 1Manque de fidélité. L'infidélité d'un ami, d'un dépositaire. Ils violent des droits que tu n'a pas gardés ; Leur trahison est juste, et le ciel l'autorise ; Quitte ta dignité comme tu l'as acquise ; Rends un sang infidèle à l'infidélité [c'est-à-dire à ceux qui te trahissent], Et souffre des ingrats après l'avoir été, Corneille, Cinna, IV, 2. Son trouble avouait-il son infidélité ? Racine, Andr. V, 2. À l'infidélité l'indulgence encourage, Voltaire, Tancr. I, 1.

    Fig. Les infidélités de la fortune, Bossuet, dans le Dict. de POITEVIN.

  • 2Manque d'exactitude, de vérité, en parlant des personnes. L'infidélité d'un historien, d'un traducteur, d'un copiste.

    Même sens, en parlant des choses. L'infidélité d'un récit, d'un compte rendu.

    L'infidélité d'un miroir, se dit d'un miroir qui représente mal les objets.

    L'infidélité de la mémoire, défaut de mémoire.

  • 3Acte d'infidélité. Les gens de bien même tombent dans des infidélités inévitables, Fléchier, Aig. Les infidélités que vous [veuve] avez faites à sa mémoire [d'un époux], Massillon, Carême, Riche.

    Acte par lequel on manque à la foi dans le mariage ou dans l'amour. Je t'ai cherché moi-même au fond de tes provinces ; J'y suis encor, malgré tes infidélités, Racine, Andr. IV, 5. Son caractère [de Mme de Montespan], plus ambitieux que tendre, lui avait fait souvent regarder avec indifférence les infidélités du roi, Mme de Caylus, Souvenirs, p. 40 dans POUGENS. Candide sentit quelques remords d'avoir fait une infidélité à Mlle Cunégonde, Voltaire, Cand. 22.

    Acte par lequel une personne en qui on a confiance, manque à cette confiance par soustraction de deniers, abus de dépôts, etc. Darget ne devrait pas avoir cet ouvrage ; il n'en est possesseur que par une infidélité atroce ; les exemplaires qui courent ne viennent que de lui, Voltaire, Lett. Mme de Fontaine, 18 juin 1755. Un des principaux officiers du Bengale se réfugia chez les Anglais à Calcutta pour se soustraire aux peines que ses infidélités avaient méritées, Raynal, Hist. phil. III, 35.

  • 4Il se dit aussi de simples inexactitudes. Il y a de grandes infidélités dans cette traduction.
  • 5Inexactitude dans l'accomplissement d'un service public. Dans la pensée que ce n'est pas votre faute [si je n'ai pas reçu de lettres de vous], je ne fais simplement que me plaindre de l'infidélité de nos courriers, Sévigné, 19 août 1652.
  • 6État de ceux qui ne sont pas dans la vraie religion. Vous voulez vous guérir de l'infidélité, et vous en demandez les remèdes ? apprenez-les de ceux qui ont été liés comme vous, Pascal, Moyens d'arriver à la foi, I, édit. FAUGÉRE. Tous les passages où l'on a vu que le gouvernement des empires, même idolâtres et où règne l'infidélité, était saint, inviolable, ordonné de Dieu et obligatoire en conscience, Bossuet, Polit. VII, II, 3. Ce principe de répugnance [aux vérités divines] s'appelle dans l'Écriture, infidélité, Bossuet, Sermons, Église, 1. Ces filles de Tyr vivant dans l'infidélité, Massillon, Myst. Misér. Et je reprends ma gloire et ma félicité En dérobant mon sang à l'infidélité, Voltaire, Zaïre, II, 3.

    Terme de théologie. Infidélité positive, celle qui est volontaire. Infidélité négative, celle qui est involontaire ou sans connaissance de cause.

HISTORIQUE

XIIe s. Par lur granz infidelitez E par lur granz iniquitez Si furent il del tout afliz [affligés, renversés], Benoit de Sainte-Maure, I, 2079.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INFIDÉLITÉ (Théolog.) en tant qu’elle est un vice opposé à la foi, est en général un défaut de foi ; en ce sens quiconque n’a pas la foi, est dans l’infidélité.

L’infidélité proprement dite est un défaut de foi dans ceux qui n’ont jamais fait profession des vérités chrétiennes.

On distingue deux sortes d’infidélité. L’une positive, l’autre négative. La premiere est un défaut de foi dans ceux qui ayant entendu parler de Jésus-Christ & de sa religion, ont refusé de s’y soumettre. La seconde est un défaut de foi dans ceux qui n’ont ni connu ni pu connoître Jésus-Christ & sa loi. La premiere est un péché très-grave. L’autre est un malheur, mais non pas un crime, parce qu’elle est fondée sur une ignorance invincible qui, selon tous les Théologiens, excuse de péché.

Infidélité, s. f. (Gram. & Morale.) Ce mot se prend encore pour l’infraction du serment que des époux ou des amans se sont fait, de ne pas chercher le bonheur, l’homme entre les bras d’une autre femme, la femme dans les embrassemens d’un autre homme. Les loix divines & humaines blâment les époux infideles ; mais l’inconstance de la nature, & la maniere dont on se marie parmi nous, semblent un peu les excuser. Qui est ce qui se choisit sa femme ? Qui est-ce qui se choisit son époux ? Moins il y a eu de consentement, de liberté, de choix dans un engagement, plus il est difficile d’en remplir les conditions, & moins on est coupable aux yeux de la raison d’y manquer. C’est sous ce coup d’œil que je hais plus les amans que les époux infideles. Et qui est-ce qui les a forcés de se prendre ? Pourquoi se sont-ils fait des sermens ? La femme infidele me paroît plus coupable que l’homme infidele. Il a fallu qu’elle foulât aux pieds tout ce qu’il y a de plus sacré pour elle dans la société : mais on dira, plus son sacrifice est grand, moins son action est libre, & je répondrai qu’il n’y a point de crime qu’on n’excusât ainsi. Quoi qu’il en soit, le commerce de deux infideles est un tissu de mensonges, de fourberies, de parjures, de trahisons, qui me déplaît : que les limites entre lesquels il ressere les caresses qu’un homme peut faire à une femme, sont bornées ! que les momens doux qu’ils ont à passer ensemble sont courts ! que leurs discours sont froids ! Ils ne s’aiment point ; ils ne se croient point ; peut-être même ils se méprisent. Dispensez les amans de la fidélité, & vous n’aurez que des libertins. Nous ne sommes plus dans l’état de nature sauvage, où toutes les femmes étoient à tous les hommes, & tous les hommes à toutes les femmes. Nos facultés se sont perfectionnées ; nous sentons avec plus de délicatesse ; nous avons des idées de justice & d’injustice plus développées ; la voix de la conscience s’est éveillée ; nous avons institué entre nous une infinité de pacts différens ; je ne sais quoi de saint & de religieux s’est mêlé à tous nos engagemens ; anéantirons-nous les distinctions que les siecles ont fait naître, & ramenerons-nous l’homme à la stupidité de l’innocence premiere, pour l’abandonner sans remords à la variété de ses impulsions ? les hommes produisent aujourd’hui des hommes ; regretterons-nous les tems barbares où ils ne produisoient que des animaux ?

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « infidélité »

Provenç. infidelitat ; espagn. infidelidad ; ital. infidelità ; du lat. infidelitatem, de infidelis, infidèle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1160) Du latin infidelitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « infidélité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
infidélité ɛ̃fidelite

Citations contenant le mot « infidélité »

  • Il y a des femmes dont l'infidélité est le seul lien qui les attache encore à leur mari. Sacha Guitry, Elles et Toi, Ami du Livre moderne
  • Une femme qui s'en va avec son amant n' abandonne pas son mari : elle le débarrasse d'une femme infidèle. Sacha Guitry, Le Nouveau Testament, Solar
  • C'est un cocu -, et c'est pour ça que je le trompe. Sacha Guitry, Toâ, Solar
  • Pour les hommes, l'infidélité n'est pas l'inconstance. Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses
  • La violence qu'on se fait pour demeurer fidèle à ce qu'on aime ne vaut guère mieux qu'une infidélité. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • Un soupçon d'infidélité Fait quelquefois une infidèle. Antoine Louis Le Brun, Épigrammes, madrigaux et chansons
  • On ne doit jamais se venger par l'infidélité de l'infidélité des autres. De Christine de Suède / Maximes et pensées
  • La différence de l'infidélité dans les deux sexes est si réelle qu'une femme passionnée peut pardonner une infidélité, ce qui est impossible à un homme. De Stendhal / De l'Amour
  • Mourir est une infidélité. De Roger Mondoloni / Onaga
  • L'infidélité s'installe quand l'amour s'estompe... De Anonyme
  • L’infidélité est comme la mort, elle n’admet pas de nuances. De Madame de Girardin / Lettres parisiennes
  • On pardonne les infidélités, mais on ne les oublie pas. De Madame de La Fayette / lettre à Mme de Sévigné
  • L'infidélité n'a pas de prix, elle n'a que des conséquences. De Radji Lanrey
  • Les méchants fournissent des excuses à bien des infidélités. De Bernard Arcand / De nouveaux lieux communs
  • Dans un couple, l'ennui engendre l'infidélité. De Jules Michelet / L'amour
  • Le mari est toujours le dernier à soupçonner l'infidélité de sa femme. De Oscar Wilde / Teleny
  • Les amants jaloux méritent l'infidélité. De Christine de Suède / Maximes et pensées
  • L'infidélité produit plus de mal que tous les autres vices ensemble. De Madeleine de Puisieux / Les caractères
  • J'ai supporté les infidélités de mon mari tant que j'ai aimé mon amant. De Marcelle Auclair / Connaissance de l'amour
  • Elle marque souvent la fin d'une histoire amoureuse. Qu'ils aient quelques mois ou plusieurs années, l'infidélité est bien souvent la hantise des couples, un acte qui peut démolir en un instant des années d'une confiance bâtie au fils des ans et des épreuves de la vie. Si par nature, il est difficile d'avoir des statistiques précises sur le phénomène, on estime tout de même qu'un homme sur deux et une femme sur trois va faire au moins une fois un faux pas dans sa vie amoureuse. Ce vendredi dans "Sans Rendez-vous" sur Europe 1, le médecin et sexologue Damien Mascret fait un point sur l'infidélité, le choc qu'elle peut représenter, et explique comment un couple peut s'en remettre. Europe 1, Sexualité : un couple peut-il surmonter une infidélité ?
  • VIE DE COUPLE - L’infidélité féminine est peu abordée et pourtant, nombreuses sont celles qui ont décidé d’aller voir si l’herbe était vraiment plus verte ailleurs. Par amour, par désir, par manque de considération au sein de leur couple: les raisons sont multiples et les histoires aussi. 35% des femmes avouent d’ailleurs avoir cédé à la tentation extra-conjugale, rapporte une étude de l’Ifop pour Gleeden, l’appli de rencontre dédiée aux aventures du genre. Le Huffington Post, 3 femmes disent pourquoi elles ont franchi le pas de l'infidélité | Le Huffington Post LIFE
  • Je pense que de nos jours, être fidèle relève du défi. C’est tout un challenge pour les partenaires dans un couple d’essayer au maximum de rester fidèles. Car non seulement les hommes sont plus « jènjan », mais aussi les femmes sont devenues plus faciles qu’avant. Personnellement, je crois qu’on n’est pas obligé de mettre fin à une relation pour cause d’infidélité. Si cela devient une relation parallèle, ok, sinon une erreur peut être pardonnée. C’est tellement beau lorsque le respect est établi dans une relation. Cacher une vérité ne signifie pas forcément que l’on est un menteur. Si mon méfait est découvert et qu’on me questionne, je ne mentirai pas. Le Nouvelliste, Ticket | Infidélité : dire ou ne pas dire ?
  • Comprendre le message adressé par l'infidélité permet de faire un état des lieux du couple pour mieux se remettre en question. On peut tromper par manque d'épanouissement mais aussi pour explorer ou conquérir une liberté personnelle. www.pourquoidocteur.fr, Que se cache-t-il derrière l'infidélité?
  • Dans cet épisode qui avait fait 7,6 millions de vues au cours de ses premières 24 heures, l'ancienne meilleure amie de Kylie Jenner, Jordyn Woods, s'était exprimée pour la première fois sur son scandale d'infidélité avec le basketteur Tristan Thompson. À l'époque, ce dernier entretenait une relation avec la grande sœur de Kylie Jenner, Khloe Kardashian, la mère de sa petite fille, True. , Jada Pinkett Smith aborde son infidélité et fait un record de vues - Le Matin
  • Pour qu'un mariage perdure, il faut franchir bien des obstacles. C'est actuellement ce que vivent Will Smith et son épouse Jada Pinkett Smith, après des révélations sur une infidélité de cette dernière. Voici.fr, Will Smith trompé par Jada Pinkett : en pleine crise conjugale, l'acteur « sous pression » - Voici

Traductions du mot « infidélité »

Langue Traduction
Anglais infidelity
Espagnol infidelidad
Italien infedeltà
Allemand untreue
Chinois 不忠
Arabe خيانة
Portugais infidelidade
Russe неверность
Japonais 不貞
Basque infidelity
Corse infidelità
Source : Google Translate API

Synonymes de « infidélité »

Source : synonymes de infidélité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « infidélité »

Partager