Indécence : définition de indécence


Indécence : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INDÉCENCE, subst. fém.

A. −
1. Caractère de ce qui est indécent, contraire aux règles de la bienséance. Synon. impolitesse, inconvenance, incorrection.Anne-Marie le soignait avec dévouement, mais sans pousser l'indécence jusqu'à l'aimer (Sartre, Mots,1964, p. 8):
1. ... il avait eu le mauvais goût, parlant au grand-duc en personne, de s'exprimer avec une indécence révoltante sur le compte de maîtres vénérés; il avait, disait-on, appelé l'Elias de Mendelssohn « des patenôtres de clergyman hypocrite » (...) et cela, quand les augustes princes venaient d'affirmer leurs préférences pour ces œuvres! Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 400.
2. En partic. [Avec une connotation sexuelle] Caractère de ce qui est contraire à la morale, aux bonnes mœurs. Synon. grivoiserie, immodestie, impudicité.À peine débarqué je me ruerai dans ton domicile avant même de me livrer à aucun de ces actes obscènes que l'indécence ordonne de nommer et la nature d'accomplir (Flaub., Corresp.,1857, p. 240).La troisième (...) vêtue d'une robe si étroitement ajustée, qu'elle en était troublante d'indécence (Zola, Œuvre,1886, p. 313).Il a passé de l'indécence à l'obscénité. Il devenait dangereux (Queneau, Pierrot,1942, p. 196).
B. − P. méton. Acte, parole, chose contraire à la décence, à la bienséance ou à la morale. Synon. grossièreté, impertinence, incongruité, obscénité.Commettre, dire une indécence. La voix publique l'accuse en outre d'une infinité de violences et d'indécences révoltantes; il est question de filles enlevées, de femmes insultées et fouettées publiquement (Courier, Lettres Fr. et Ital.,1819, p. 889).Le vieux curé qui jurait au beau milieu du prône contre les indécences des chiens introduits dans l'église (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 311).Boche (...) lui disait tout bas des indécences (Zola, Assommoir,1877, p. 579):
2. ... les miséricordes des sièges (...) sont d'une étrange audace en ce lieu saint; les ébénistes de l'époque, dans leur verdeur populaire, se sont complus à les orner d'indécences mythologiques et de satires gaillardes contre les débauches des servants. Les pieux et chastes prêtres d'aujourd'hui posent leurs fesses ensoutanées sur de bien immodestes figurations. T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 244.
C. − P. exagér., rare. Caractère de ce qui choque par sa démesure insolente. Une protestation intérieure contre un désordre moral, contre l'indécence trop fréquente du succès, contre le triomphe choquant de l'ignoble sur le noble (Amiel, Journal,1866, p. 276).
Prononc. et Orth. : [ε ̃desɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1568 « acte contraire à la bienséance, manque de convenance » (Loys Le Roy, trad. d'Aristote, Les Politiques, 234 ds Fr. Mod. t. 6, p. 63); 2. 1666 « acte, propos obscène, contraire à la pudeur » (Molière, Misanthrope, III, 4). Empr. au lat.indecentia « inconvenance », dér. de indecens (v. indécent). Fréq. abs. littér. : 125.

Indécence : définition du Wiktionnaire

Nom commun

indécence \ɛ̃.de.sɑ̃s\ féminin (pluriel à préciser)

  1. Caractère de ce qui est indécent.
    • Il y a de l’indécence dans sa tenue, dans ses propos.
  2. Action ou propos indécent.
    • Cette imagerie, désormais triomphante, […] ne laisse rien à deviner. Elle est franchement pornographique. Les petites polissonneries du siècle dernier semblent florianesques à côté d'une aussi grosse indécence. — (Anatole Claveau, La Moralomanie, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., page 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Indécence : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDÉCENCE. n. f.
Caractère de ce qui est indécent. Il y a de l'indécence dans sa tenue, dans ses propos. Il se dit également d'une Action, d'un propos indécent. Dire, commettre une indécence, une grossière indécence. Faire des indécences. Dire des indécences. Il y a beaucoup d'indécences dans cet ouvrage. Il est plein d'indécences.

Indécence : définition du Littré (1872-1877)

INDÉCENCE (in-dé-san-s') s. f.
  • 1Vice de ce qui est contraire à la décence, à l'honnêteté, aux bienséances. En quelque indécence que l'impiété ou le hasard mette le voile corruptible sous lequel il [le Verbe] se cache, Fénelon, t. XVII, p. 304. L'abbé de Polignac s'était brouillé avec la reine de Pologne jusqu'aux éclats et à l'indécence, Saint-Simon, 47, 40. C'était une très grande indécence à un moine de conduire une jeune veuve hors de sa patrie, Voltaire, Louis XIV, 38. La danse et tous les arts, briguant de vils succès, De leurs jeux effrontés déployant l'indécence, Par des tableaux impurs appellent la licence, Legouvé, Épich. et N. I, 1.
  • 2Action, propos indécent. Le sexe s'avilissant par des indécences dont les siècles de nos pères auraient rougi, Massillon, Carême, Mot. de conv. Les indécences honteuses des enfants d'Héli qui avaient durant si longtemps profané sa maison [de Dieu], Massillon, Carême, Temples. Nous avons marqué en détail un remède à chacun de nos maux : la retraite, à certaines dissipations ; la modestie, à certaines indécences, Massillon, Carême, Pâques.

    Chose obscène. Cette pièce est remplie d'indécences.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indécence »

Étymologie de indécence - Littré

Lat. indecentia, de indecens, indécent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de indécence - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin indecentia (« indécence, inconvenance »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indécence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indécence ɛ̃desɑ̃s play_arrow

Citations contenant le mot « indécence »

  • Selon la police, l’officier originaire de Richmond en Colombie-Britannique avait été suspendu de la GRC de Richmond après avoir été accusé en mars dernier de voyeurisme, de sept chefs d’accusation d’indécence et de trois chefs d’accusation en lien avec des enfants. L’actualité, Un policier fait face à des dizaines d'accusations de nature sexuelle | L’actualité
  • Il est, toutefois, prévu qu’un second décret précise dans les prochains mois les seuils d’indécence énergétique qui seront applicables après 2023. Le but est d’ « être de plus en plus exigeant et être en lien avec les autres dispositions visant à l’éradication des passoires thermiques contenues dans la loi énergie et climat ». Et notamment l’obligation de rénovation des passoires thermiques d’ici 2028. Dossier Familial, Location : les logements devront bientôt respecter un seuil de consommation énergétique | Dossier Familial
  • Mettre le projet de loi bioéthique en priorité dans le calendrier de travail de l’Assemblée nationale est d’une incroyable indécence à l’heure où la crise sanitaire menace toujours et au moment où lui succède une crise économique et sociale sans précédent. Emmanuel Macron n’a d’ailleurs pas assumé publiquement cette décision : il n’en a pas dit un mot le 14 juin, gardant le silence sur ce sujet comme il le fait depuis le début du quinquennat. Valeurs actuelles, Bioéthique : indécence et incohérences d’Emmanuel Macron | Valeurs actuelles
  • Le futur seuil d’ « indécence énergétique » des logements attendu pour 2023 permettra-t-il de lutter avec efficacité contre les « passoires thermiques » ? ConsoGlobe, À partir de quel seuil d'indécence énergétique un logement sera inlouable ?
  • Un projet de décret définit le seuil d'indécence énergétique lemoniteur.fr, Un projet de décret définit le seuil d'indécence énergétique
  • Pour l’heure, le Gouvernement a déjà tranché sur la notion de seuil d’ « indécence énergétique ». Mais il est jugé trop élevé et supérieur à la consommation de la plupart des passoires thermiques. Pour rappel, les logements dont le diagnostic de performance énergétique (DPE) fait ressortir une consommation annuelle comprise entre 331 et 450 kWh par mètre carré et par an sont étiquetés F et G pour ceux qui consomment plus de 450 kWh par mètre carré et par an. C’est ce qu’on appelle des passoires thermiques. On en compte actuellement 7 millions en France. Defiscalisation.immo, Rénovation énergétique : le seuil d'indécence énergétique rendra certains logements inlouables - Defiscalisation.immo
  • Le mariage, tel qu’il se pratique chez les grands, est une indécence convenue. De Chamfort / Maximes et pensées
  • A Paris la décence est aussi grande dans les usages que l'indécence l'est dans les moeurs. De Président de Brosses / Lettres familières
  • À Paris, la décence est aussi grande dans les usages que l'indécence l'est dans les mœurs. Charles de Brosses, Voyage en Italie

Traductions du mot « indécence »

Langue Traduction
Corse indecenza
Basque lotsagabekeria
Japonais わいせつ
Russe непристойность
Portugais indecência
Arabe بذاءة
Chinois dec亵
Allemand unanständigkeit
Italien indecenza
Espagnol indecencia
Anglais indecency
Source : Google Translate API

Synonymes de « indécence »

Source : synonymes de indécence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « indécence »


Mots similaires