La langue française

Malpropreté

Définitions du mot « malpropreté »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALPROPRETÉ, subst. fém.

A.− Au sing. Manque de propreté. Dans le même temps, le duc fut frappé de l'état de malpropreté où croupissait sa bonne ville de Dijon (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 1, 1821-24, p. 400).La réaction contre cette seconde tendance donne une passion de la propreté et une aversion extrême pour la malpropreté, d'où se forme parfois un complexe morbide de pureté (Mounier, Traité caract.,1946, p. 144):
1. Comme il avait eu honte et horreur de cette lutte quotidienne qu'il lui fallait maintenant mener contre lui-même, contre les flétrissures, la malpropreté, l'odeur de la vieillesse! Martin du G., Thib.,Belle sais., 1923, p. 985.
B.− Au plur., p. méton.
1. Ce qui salit, souille. Ma vie, depuis que je n'ai plus de bonne (...) est infernale. (...) Les malpropretés des bêtes : obligation de laver par terre à l'eau de javel (Léautaud, Journal littér., 3, 1910-21, p. 288).
2. Acte indécent, indélicat, malhonnête. Il ne pouvait s'empêcher de taxer de malpropretés certaines intrigues de Georges, et il le lui disait crûment (Rolland, J.-Chr.,Nouv. journée, 1912, p. 1536).Homme d'honneur, au reste, de cet homme qui permet les pires malpropretés, pourvu qu'on sache se battre soi-disant pour les effacer (Léautaud, Théâtre M. Boissard,t. 1, 1926, p. 23):
2. Je ne fus pas exactement au fait des manœuvres qui menèrent à ce résultat, mais j'en sus assez, j'en ai surtout, depuis lors, assez appris pour deviner de quelles malpropretés elles étaient faites. Daniel-Rops, Mort,1934, p. 233.
Prononc. et Orth. : [malpʀ ɔpʀ əte]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1663 « manque de propreté, saleté » (Chapelain, Lettre à Huet [BN ms. fo390] ds Brunot t. 4, p. 488); 2. 1696 [éd.] « action malpropre » malpropretés dégoûtantes (La Bruyère, Les Caractères, De l'homme, 121 ds Œuvres, éd. G. Servois, III, p. 55) Dér. de malpropre* d'apr. propreté*. Fréq. abs. littér. : 87.

Wiktionnaire

Nom commun

malpropreté \mal.pʁɔ.pʁə.te\ féminin

  1. Défaut de propreté, saleté.
    • Sa chambre est d’une grande malpropreté.
  2. (Figuré) Parole ou action contraire à la morale, à l’honnêteté.
    • Apprends, Pomme d'Api, que les grandes personnes ont le droit de faire entre elles les plus grosses malpropretés. Je ne sais pas ce qu'elles font : mais aux précautions qu'elles prennent pour nous le cacher, il faut que cela soit abominable... — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 66)
    • Il n’ignorait pas les malpropretés auxquelles donne souvent lieu l’attribution de la Légion d’honneur à des industriels, à des commerçants, à des financiers. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires : (I) Ma jeunesse orgueilleuse., 1942)
    • J’ignorais leurs malpropretés morales et physiques, leurs tares, leurs perversions de tout ordre qui les souillaient, quelles abominations pouvaient s’y perpétrer et jusqu’où se dégradaient les sentiments les plus sacrés.— (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALPROPRETÉ. n. f.
Défaut de propreté, saleté. Sa chambre est d'une grande malpropreté. Il signifie figurément Parole ou action contraire à la morale, à l'honnêteté. Faire une malpropreté.

Littré (1872-1877)

MALPROPRETÉ (mal-pro-pre-té) s. f.
  • Défaut de propreté. L'on ne rougit point de sa malpropreté, qui n'est qu'une négligence pour les petites choses, et qui semble supposer qu'on n'a d'application que pour les solides et les essentielles, La Bruyère, XI. Il ne leur épargne aucune de ses malpropretés dégoûtantes, capables d'ôter l'appétit aux plus affamés, La Bruyère, XI. Le duc de Vendôme en vint à une malpropreté cynique dont il n'y a point d'exemple, Voltaire, Louis XIV, 18. Les Hottentots sont de la plus affreuse malpropreté, ils sont errants, Buffon, Hist. nat. Hom. Œuvres, t. V, p. 149.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malpropreté »

Composé de malpropre et -eté → voir propreté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Malpropre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « malpropreté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malpropreté malprɔprœte

Citations contenant le mot « malpropreté »

  • Pour tenter de mettre fin aux préjugés entourant la vie quotidienne de cette époque, un ensemble de tableaux répartis le long des salles du manoir, aborde diverses questions directement liées à l’hygiène: l’approvisionnement en eau, la malpropreté urbaine, la propreté corporelle et les équipements pour se laver. www.paris-normandie.fr, Une exposition sur l’hygiène au Moyen Âge à découvrir au Mesnil-sous-Jumièges
  • Au cours de la phase de diagnostic, les citoyens ont aidé la commune à mieux cerner ses forces et ses points d’amélioration possible. Ceux-ci ont été invités à remplir un questionnaire dans lequel ils ont évalué l’état de propreté de leur commune (résultat : 5,4/10), pointé les signes de malpropreté les plus dérangeants et ciblé les lieux problématiques. Cette première phase a débouché sur la seconde ; une cartographie des points sensibles. DH Les Sports +, La commune de Quiévrain fait appel à ses citoyens pour améliorer la propreté publique - DH Les Sports+
  • Le constat est là, affligeant… Les incivilités augmentent, entraînant une malpropreté urbaine, pendant et après le confinement. La situation se détériore avec les dépôts sauvages et le non-respect des règles de collectes des déchets. La propreté d’une ville n’est pas la seule efficacité des services, mais aussi le civisme des habitants rappelle la municipalité. Face à constat, la ville de Prévessin-Moëns a décidé d’instaurer des actions coup de poing. , Environnement | Prévessin-Moëns : une action coup de poing contre les incivilités
  • Pour sa part, Denyse Durocher, rencontrée après une randonnée, avait elle aussi remarqué la malpropreté aux alentours des bacs. « Pourtant, c’est la base : quand tu pars dans la nature, tu ramènes tes déchets », dit-elle.  Le Journal de Montréal, Manque de civisme au Mont-Saint-Bruno | JDM
  • Selon le bourgmestre, de nombreux habitants se sont tournés vers les autorités locales pour dénoncer les nuisances engendrées par la consommation d'alcool dans l'espace public, notamment en petits groupes. La police locale a enregistré de nombreuses plaintes liées à cette consommation, pour trouble à l'ordre public (bagarres, comportements inappropriés), nuisances sonores mais aussi actes de malpropreté. DH Les Sports +, Anderlecht interdit la consommation d'alcool sur l'espace public dans plusieurs quartiers - DH Les Sports+
  • Le périmètre d’application comprend notamment le boulevard Anspach depuis la place Fontainas jusqu’à la place De Brouckère, les rues latérales (notamment du Midi, des Fripiers, des Halles, des Poissonniers) et les perpendiculaires à cet axe, ainsi que la place de la Monnaie. La décision avait été prise l’hiver dernier à la suite de plaintes au sujet de nuisances sonores, actes de malpropreté, vandalisme, vols et infractions en matière de sécurité publique. Ces faits ont été souvent attribués à des personnes en état d’ébriété sur la voie publique. BX1, La consommation d'alcool sur le piétonnier reste interdite jusqu'en février 2021

Traductions du mot « malpropreté »

Langue Traduction
Anglais uncleanliness
Espagnol suciedad
Italien uncleanliness
Allemand unreinheit
Chinois 不清洁
Arabe قذارة
Portugais impureza
Russe нечистоплотность
Japonais 不潔
Basque zikina
Corse impurità
Source : Google Translate API

Synonymes de « malpropreté »

Source : synonymes de malpropreté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « malpropreté »

Malpropreté

Retour au sommaire ➦

Partager