La langue française

Impossibilité

Sommaire

  • Définitions du mot impossibilité
  • Étymologie de « impossibilité »
  • Phonétique de « impossibilité »
  • Citations contenant le mot « impossibilité »
  • Traductions du mot « impossibilité »
  • Synonymes de « impossibilité »
  • Antonymes de « impossibilité »

Définitions du mot « impossibilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPOSSIBILITÉ, subst. fém.

A. − Caractère de ce qui est impossible. Impossibilité matérielle, morale, physique; impossibilité d'un voyage; impossibilité d'avancer, de définir, de résister. Au lieu de prouver simplement l'impossibilité d'affirmer le contingent seul, il prouve l'impossibilité de nier le nécessaire qui le fonde (Blondel, Action,1893, p. 343) :
1. Nous ne pouvons pas prendre les éléments matériels d'une substance vivante et les grouper de manière à faire cette substance vivante. Mais est-ce simplement une plus grande difficulté, une plus grande complexité ou bien une impossibilité? Je pense que c'est une impossibilité. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 159.
2. Mais peut-être Albert Camus a-t-il cherché, au contraire, à nous démontrer par une gageure l'impossibilité, sous nos climats, de se passer de psychologie. Si tel était son propos, il a pleinement réussi. Sarraute, Ère du soupçon,1956, p. 23.
(Être, (se) mettre, se trouver) dans l'impossibilité de. Hors d'état de :
3. ... avec cette criminelle inexactitude des informateurs qui, chaque fois que nous cherchons à nous rendre compte objectivement de l'importance que peut avoir pour les autres une chose qui nous concerne, nous mettent dans l'impossibilité d'y réussir. Proust, Guermantes 1,1920, p. 25.
Il est de toute impossibilité que + subj.(vx). Il est de toute impossibilité que j'aille chez vous aujourd'hui (Chateaubr., Corresp., t. 4, 1789-1824, p. 37).
B. − P. méton, le plus souvent au plur. Chose impossible. Soutient-on que le hasard n'a pu former le monde, parce qu'il n'y auroit eu qu'une seule chance favorable contre d'incalculables impossibilités, l'incrédule en convient (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 245).Seulement, il y a des impossibilités que ni le pouvoir ni l'or, ne peuvent faire franchir (Balzac, Corresp.,1835, p. 755) :
4. ... si elle [la tentative faite par Bentham] s'est heurtée à des impossibilités (entre autres, celle de mesurer l'intensité des plaisirs et des peines), [elle] a eu le mérite de briser de trop confortables généralités concernant l'organisation des sociétés. Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 470.
REM.
Impossibiliste, adj.,rare. Qui n'est pas réaliste. Mais ne voilà-t-il pas que le poète vient de faire du socialisme impossibiliste (Verlaine, Œuvres compl., t. 4, Mes Hôp., 1891, p. 316).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pɔsibilite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiiies. impossibleté « caractère de ce qui est impossible » (Raymond Lulle, Evast et Blaquerne, éd. A. Llinarès, 225); 2. 1664, nov. « chose impossible » (La Rochefoucauld, Lettre 83 ds Œuvres, éd. J. Gourdault, t. 31, p. 177). Empr. au lat.impossibilitas « caractère de ce qui n'est pas possible, manque de possibilité », dér. de impossibilis, v. impossible. Fréq. abs. littér. : 1 499. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 913, b) 1 905; xxes. : a) 1 915, b) 2 569.

Wiktionnaire

Nom commun

impossibilité \ɛ̃.pɔ.si.bi.li.te\ féminin

  1. Défaut de possibilité.
    • La faculté de comprendre ou l’impossibilité de comprendre, dit fort judicieusement M. Mill, ne peut, dans aucun cas, être considérée comme un critérium de Vérité axiomatique. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
    • Quant à Jacques, […] il concevait l'impossibilité d'un mariage entre lui qui avait une famille, là-bas, au pays, et cette petite Bédouine qu'il ne pouvait même pas songer à transporter dans un autre milieu, sur un sol lointain et étranger. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Le lendemain, c'est la roupillade prolongée, la courbature au réveil, l’impossibilité de besogner utilement. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 103)
    • Depuis plusieurs heures, là où la Bar se jette dans la Meuse, venant de gauche, au sud, à l'extrémité de l'Armée Corap, on est dans l’impossibilité de joindre les hommes d'Huntziger. — (Louis Aragon, Les Communistes, tome 2, réédition Messidor/Temps actuels, 1982, p. 218)
  2. (Par extension) Chose impossible.
    • La subordination du mouvement syndical au mouvement socialiste est dans notre pays une impossibilité matérielle et une impossibilité morale. — (Ludovic-Oscar Frossard; Pour la IIIe Internationale, discours prononcé au XVIIIe Congrès de la S.F.I.O. à Tours en décembre 1920)
    • Il nous paraît donc impossible que la dame C. ait conservé dans chacune des siennes le rasoir dont on suppose qu’elles étaient armées ; et le lieu où ont été trouvés ces rasoirs, nous paraît une impossibilité, dans l’hypothèse du suicide. — (Encyclographie des sciences médicales, 1836)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPOSSIBILITÉ. n. f.
Défaut de possibilité. Il est de toute impossibilité de faire ce que vous désirez. Mettre quelqu'un dans l'impossibilité de faire une chose. Il trouve des impossibilités à ce projet. Impossibilité absolue. Impossibilité relative. Impossibilité métaphysique se dit de Ce qui implique contradiction. Il y a impossibilité métaphysique qu'une chose soit et ne soit pas, qu'un cercle soit carré. Impossibilité physique se dit d'une Chose qui est impossible selon l'ordre de la nature. Il y a impossibilité physique qu'un fleuve remonte vers sa source. Impossibilité morale se dit d'une Chose qui est impossible, étant donné les conjectures fondées sur la nature humaine. Il y a impossibilité morale qu'un homme de bien fasse une mauvaise action. Par extension, il signifie Chose impossible. Son ardeur lui fit surmonter toutes les impossibilités.

Littré (1872-1877)

IMPOSSIBILITÉ (in-po-si-bi-li-té) s. f.
  • Défaut de possibilité. Il est de toute impossibilité que j'aille aujourd'hui vous voir. L'homme est ainsi bâti : quand un sujet l'enflamme, L'impossibilité disparaît à son âme, La Fontaine, Fabl. VIII, 25. Il [M. de Grignan] viendrait vous voir et vous reprendre cet hiver ; mais vous trouvez, dans cette proposition, des impossibilités que je ne vois pas si bien que vous, Sévigné, 4 mai 1676. Pour moi, ma fille, je ne sais si l'envie de vous voir à Paris ne m'aurait pas fait surmonter des impossibilités, Sévigné, 2 août 1689. Ainsi me voilà, mais ce n'est que pour vous dire la douleur que me donne mon extrême impossibilité [de fournir un secours d'argent], Sévigné, 22 janv. 1690. L'impossibilité où ils nous ont mis de nous fier à leurs serments, Fénelon, Tél. X. Soutient-on que le hasard n'a pu former le monde, parce qu'il n'y aurait eu qu'une seule chance contre d'incalculables impossibilités ? Chateaubriand, Génie, I, VI, 4.

    Impossibilité métaphysique, ce qui implique contradiction. Il y a impossibilité métaphysique qu'un cercle soit carré.

    Impossibilité physique, se dit d'une chose qui est impossible selon l'ordre de la nature. Il y a impossibilité physique qu'une pierre non soutenue ne tombe pas.

    Impossibilité morale, se dit d'une chose qui est vraisemblablement impossible. Il y a impossibilité morale qu'un homme de bien fasse une mauvaise action, Dict. de l'Acad.

HISTORIQUE

XIVe s. Tu te dois garder des livres et des romans qui sont remplis de bourdes et qui attraient le lisant souvent à impossibilité, à folie, vanité et pechié, Hist. litt. de la France, t. XXIV, p. 224.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impossibilité »

(fin XIII) impossibleté. Emprunté au latin impossibilitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. impossibilitat ; espagn. impossibilidad ; ital. impossibilità ; du lat. impossibilitatem, qui signifie impuissance et qui vient de impossibilis, impossible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impossibilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impossibilité ɛ̃pɔsibilite

Citations contenant le mot « impossibilité »

  • Rien n’excite autant le sentiment du devoir que l’impossibilité de s’y soustraire. De Tristan Bernard / Le Sature intermittent
  • Après tout, c'est peut-être cela la sagesse : l'impossibilité d'imaginer. De Yvon Rivard / L'ombre et le double
  • L'impossibilité de me faire comprendre est ma véritable raison d'être. De Yukio Mishima / Le Pavillon d'or
  • L'obsession de l'ailleurs c'est l'impossibilité de l'instant ; et cette impossibilité est la nostalgie même. De Emil Michel Cioran
  • La prudence souffre entre l'impossibilité et l'irrésolution. De Proverbe oriental
  • Devant l’impossibilité de tout savoir, la plupart ont choisi de ne savoir rien. De Louis Scutenaire
  • La justification de la pauvreté volontaire était l'impossibilité que tous fussent riches. De Gandhi / Ethical Religion
  • On peut, à force de faire confiance, mettre quelqu'un dans l'impossibilité de nous tromper. De Joseph Joubert
  • - A quoi pensez-vous ? - A l'impossibilité de ne pas penser. De Mehdi Belhaj Kacem / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Si vous soutenez votre équipe nationale, elle perdra ou sera dans l'impossibilité de participer au match. De Loi de Murphy
  • L'impossibilité de la communication directe est le secret de la souffrance du Christ. De Sören Kierkegaard / L'Ecole du christianisme
  • L'impossibilité où je suis de prouver que Dieu n'existe pas me fait découvrir son existence. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • J’aimerais aller dans le sommeil comme j’avance dans l’amour : avec l’impossibilité d’en revenir, brûlant jusqu’au dernier tous mes vaisseaux chantants. De Jacqueline Kelen
  • Rien ne caractérise mieux un miracle que l'impossibilité d'en expliquer l'effet par les causes naturelles. De Georges-Louis Leclerc de Buffon / Histoire naturelle
  • La vraie marque d'une vocation est l'impossibilité d'y forfaire, c'est-à-dire de réussir à autre chose que ce pourquoi l'on a été créé. De Ernest Renan / Souvenirs d'enfance et de jeunesse
  • Comme de nombreux bailleurs, vous avez peut-être été confronté à une situation de vacance locative prolongée, en raison de la pandémie. Suspension des visites, impossibilité de déménager pour les locataires… Avec l’arrêt quasi total du marché immobilier, difficile de trouver un candidat à la relocation de votre bien. Parallèlement, de nombreux jeunes ont quitté leur logement étudiant pour rejoindre leur famille à l’annonce du confinement. “D’ordinaire, ces étudiants posent leur préavis de départ autour de juin, mais cette année, ils l’ont fait dès le début du confinement, scrute Christophe Demerson, le président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Résultat : la vacance a augmenté de 20 à 30% sur ce type de logement, sur la période.” Dans les zones les plus tendues, cette vacance ne s’éternise pas, beaucoup de bailleurs ayant réussi à trouver un locataire dès la reprise du marché. “Mais dans les villes universitaires moyennes, comme Limoges, Clermont-Ferrand, Poitiers ou même Rennes… la situation est beaucoup plus compliquée”, déplore l’UNPI. Capital.fr, Taxe foncière : bailleurs, vous pouvez obtenir un dégrèvement si votre logement est resté vacant depuis le confinement - Capital.fr
  • Quels droits concrets ? Les médecins et les professionnels de santé (sages-femmes…) seront dans le droit d’informer le procureur de la République en cas de « violences exercées au sein du couple (…) lorsqu’ils estiment (…) que ces violences mettent la vie de la victime majeure en danger immédiat et que celle‑ci n’est pas en mesure de se protéger en raison de la contrainte morale résultant de l’emprise exercée par l’auteur des violences ». Ce professionnel de santé devra « s’efforcer d’obtenir l’accord de la victime ». Et si elle refuse ? « En cas d’impossibilité d’obtenir cet accord, il doit l’informer du signalement fait au procureur de la République. » Des décisions prises pour faciliter les démarches des victimes très souvent paralysées par la peur. SudOuest.fr, Violences conjugales : le secret médical bientôt levé ?
  • Il apparait que dans le « contexte actuel de l’épidémie de Coronavirus et des mesures sanitaires associées » des « personnels navigants peuvent se retrouver encore aujourd’hui dans l’impossibilité de respecter les dispositions réglementaires relatives aux échéances de validité des certificats médicaux associés à leur licence de pilote professionnel ou privé », notamment « du fait de l’impossibilité de subir les examens et évaluations à caractère aéromédical auprès des centres aéromédicaux ou des médecins aéromédicaux compétents », ceci fare à un afflux de demandes. , Extension des validités médicales – aeroVFR
  • Pour garder le lien en période de confinement, les outils numériques ont été sollicités de manière inédite. Après le télétravail, les téléconsultations ont connu un véritable boom en atteignant le nombre d'un million par semaine, en avril 2020, en France. Une option particulièrement profitable pour de nombreuses personnes handicapées alors que les cabinets médicaux étaient soit fermés, soit inaccessibles, mais pas pour toutes... Six millions de personnes sourdes et malentendantes ont été dans l'impossibilité d'accéder à la télémédecine. Une difficulté qui venait s'ajouter à l'impossibilité de lecture labiale due aux masques portés par le personnel soignant dans les hôpitaux. Pour impulser l'accessibilité universelle des téléconsultations, la Fondation pour l'audition a organisé ses premières rencontres, le 2 juillet 2020, en présence d'acteurs publics, privés et associatifs du secteur. Son credo : le changement, c'est maintenant. Handicap.fr, Accessibilité : la télémédecine fait la sourde oreille?
  • La digitalisation présente plusieurs avantages. Elle permet de faire parler de soi et d’occuper le terrain médiatique à la période prévue tout en maintenant l’activité, au moins pour les équipes digitales. Elle permet aussi de proposer une expérience un peu différente en imaginant, par exemple, d’autres moyens d’interagir avec les artistes, tout en offrant une solution face à l’impossibilité de voyager. Par ailleurs, elle aide à toucher un public plus large. « Quand Tomorrowland se passe en Belgique, nous vendons 400 000 tickets et sommes sold out, dévoile Debby Wilmsen. Là, il n’y a pas d’âge minimum pour participer et un code [de connexion] est utilisable sur trois appareils. » Des participants sont attendus d’Amérique du Sud, du Mexique, de Chine ou du Japon. Enfin, le digital est adapté pour faire vivre l’événement sur la durée. Par exemple, We Love Green entend mettre en ligne des contenus régulièrement. « Avec Adidas, nous allons tourner une vidéo avec le rappeur Hatik et la mettre en ligne comme un vrai concert », illustre Marie Sabot, qui projette aussi, pour la rentrée, une conférence sur la mode durable avec Kering. Stratégies, Les festivals de musique se mettent au digital - Stratégies

Traductions du mot « impossibilité »

Langue Traduction
Anglais impossibility
Espagnol imposibilidad
Italien impossibilità
Allemand unmöglichkeit
Chinois 不可能
Arabe استحالة
Portugais impossibilidade
Russe невозможность
Japonais 不可能
Basque ezintasuna
Corse impussibilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « impossibilité »

Source : synonymes de impossibilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impossibilité »

Partager