Fonds : définition de fonds


Fonds : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FONDS, subst. masc.

A.−
1. Sol (d'une terre) en tant que moyen de production. Fonds de terre, cultiver un fonds, bâtir sur son fonds et le tréfonds*. Si le produit d'un fonds est tel qu'il n'atteigne pas les avances et frais de main-d'œuvre, ce fonds reste abandonné de tout le monde (Proudhon, Créat. ordre,1843, p. 167).La position pathétique de la France battue par la vague allemande sur les fonds de Lorraine (Barrès, C. Baudoche,1909, p. 18):
1. Les animaux que le propriétaire du fonds livre au fermier ou au métayer pour la culture, estimés ou non, sont censés immeubles tant qu'ils demeurent attachés au fonds par l'effet de la convention. Code civil,1804, art. 522, p. 96.
2. ... on ne sait pas par où les hommes rouges sont venus, n'emportant rien avec eux, dans cette terre qui était comme un fonds abandonné, et il y avait trop de place pour eux. Claudel, Échange,1894, I, p. 662.
P. métaph. C'est (...) sur ce fonds stérile que Bossuet a bâti un des plus beaux monuments de l'éloquence (Chateaubr., Génie,1803, t. 2, p. 127).
Fonds dominant. ,,Immeuble au profit duquel existe une servitude`` (Cap. 1936). Fonds servant. ,,Immeuble sur lequel s'exerce une servitude`` (Cap. 1936).
Fonds dotal. Fonds constitué en dot :
3. Si, hors les cas d'exception qui viennent d'être expliqués, la femme ou le mari, ou tous les deux conjointement, aliènent le fonds dotal, la femme ou ses héritiers pourront faire révoquer l'aliénation après la dissolution du mariage... Code civil,1804, art. 1560, p. 288.
2. P. ext. Fonds (de commerce). Entreprise commerciale à caractère individuel. Vente, nantissement, location-gérance d'un fonds de commerce; donner en garantie son fonds de commerce. Ce marchand a vendu son fonds et s'est retiré des affaires (Ac.1932).Le fonds de commerce est constitué par la clientèle, l'achalandage, le droit au bail, auxquels peuvent s'ajouter le nom commercial et l'enseigne (Col., Comptab.1975) :
4. ... tenez docteur, voilà un fonds que j'ai acheté soixante billets comptant avant la crise. Il faudrait bien que je puisse en tirer au moins deux cents... Céline, Voyage,1932, p. 389.
Fonds de + subst. indiquant la nature de l'entreprise.Un fonds de boulanger, d'épicier; acheter un fonds de fleuriste. Le fonds de l'hôtel est à vendre, je vais l'acheter, tu le géreras (Ponson du Terr., Rocambole, t. 5, 1859, p. 245).
B.−
1. Capital disponible, par opposition au revenu. Ils affectèrent à cette entreprise un fonds de 250 000 livres sterling (About, Grèce,1854, p. 327).Malheureusement pour lui, il ne pouvait plus disposer d'aucun fonds sans l'assentiment de sa femme et de ses enfants (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 65):
5. Une portion de capital, une portion de revenu, peuvent être transmises, payées en effets mobiliers, en terres, en maisons, en marchandises, en argent; la matière n'est pas ce qui nous occupe, et n'est point ce qui constitue la différence d'un fonds à un revenu. Say, Écon. pol.,1832, p. 357.
[En parlant d'une entreprise, d'une société, etc.] Fonds social; fonds de réserve, d'amortissement. Pour fonctionner, les entreprises ont besoin d'un fonds de roulement (G. Maury, C. Mubl., Écon. de l'entr.,Paris, Foucher, 1967, p. 291).
Fonds perdu(s). Capital aliéné sans retour, moyennant un revenu. À fonds perdu. En viager. Aliénation à fonds perdu; donner, vendre un bien à fonds perdu; placer, mettre son argent à fonds perdu. Plusieurs personnes informées qu'elle voulait vendre son bien à fonds perdu, se sont présentées et ont fait des offres extravagantes dans l'hypothèse où sa mort ne serait pas assurée (Constant, Journaux,1805, p. 222).Elle avait placé, sur la tête du petit, à fonds perdus, les cinq mille francs du secrétaire (Zola, DrPascal,1893, p. 329).Prêter à fonds perdu. Prêter à un débiteur insolvable. P. métaph. D'une façon désintéressée. L'affection se place à fonds perdus : elle cherche sa jouissance en elle-même (Estaunié, Empreinte,1896, p. 309).
2. P. méton.
a) Service, organisme spécial chargé de gérer une certaine masse de crédits affectés à une dépense déterminée. Fonds spécial d'investissement routier, Fonds national pour l'emploi, Fonds d'action sanitaire et sociale. J'ai visité les colonies créées par le Fonds national (Tharaud, An prochain,1924, p. 160).Fonds National de la Recherche Scientifique.
b) Organisme financier spécialisé. Fonds monétaire international, Fonds de développement économique et social, Fonds européen de développement :
6. Sans insister sur les programmes d'assistance technique, rappelons le Fonds [it. ds le texte] d'Aide aux pays sous-développés de l'O.N.U. et la Commission de Coopération technique au Sud du Sahara... Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 269.
3. Au plur.
a) Ressources financières, moyens affectés à un financement déterminé. Fonds de garantie, de prévoyance, de solidarité. Borodine et Garine sont obligés de faire vivre près de cinquante mille hommes sur les fonds de grève (Malraux, Conquér.,1928, p. 37):
7. ... un utile brassage de techniciens de différentes nationalités se fera dans ces établissements gérés par Euratom, qui devrait assurer entre tous ses membres la diffusion de toutes les connaissances obtenues grâce aux fonds du budget de recherches. Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 158.
Spéc. Fonds publics, fonds d'État. ,,Titres de créance productifs d'intérêt, soit émis par l'État (ou autre collectivité publique), soit garantis par l'État...`` (Bouv.-Ibar. 1975). Spéculer sur les fonds publics; hausse, baisse des fonds (publics) :
8. La part d'Aurélie, je viens de le dire, consistait en fonds d'État, au porteur, et négociables. Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 232.
b) P. ext. Ressources, moyens pécuniaires; argent comptant. Avoir des fonds, mes fonds sont bas (Ac.). Bailleur* de fonds. Je t'expliquerai dans quelle nécessité je me trouve, et je tâcherai d'ailleurs de t'envoyer les fonds à l'échéance (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 570).Monsieur Tintouin, terrifié d'engager ses fonds sur les chances d'exploitation d'une mine que personne n'avait vue, ne savait comment offrir sa démission (Miomandre, Écrit sur eau,1908, p. 112):
9. ... il avait pris à sa charge la femme et les enfants d'un de ses frères, employé de banque, qui venait de se suicider après un détournement de fonds. Martin du G., Thib.,Consult., 1928, p. 1118.
SYNT. Avancer, placer des fonds; déposer des fonds à la banque; retrait, transfert, virement de fonds; appel, mise de fonds; rentrer dans ses fonds; les fonds sont en baisse (fam.).
Être en fonds. Avoir de l'argent. Les comédiens étaient en fonds, pour dix représentations (Jouy, L'Hermite, t. 4, 1813, p. 246).Vous avez tort, Francis, vous êtes en fonds en ce moment (...). Vous devriez en profiter pour rendre cet argent au trésor (A. Daudet, Nabab,1877, p. 197).
Spéc. Fonds secrets, fonds spéciaux. Crédits mis à la disposition de certains fonctionnaires et dont l'emploi est soustrait au contrôle ordinaire des dépenses publiques. Il resterait, à la vérité, l'opinion publique que les fonds secrets ne peuvent pas tout acheter. Je vous dirai que c'est mon espérance (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 285).Les députés socialistes venaient de voter les fonds secrets de l'Intérieur (Nizan, Conspir.,1938, p. 42):
10. ... le fils d'un obscur sénateur, le jeune X..., fameux pour avoir, à lui seul, détourné dans un ministère les fonds secrets d'une année entière. France, Anneau améth.,1899, p. 112.
C.− Au fig.
1. Ce qui constitue une richesse de base, un ensemble de ressources que l'on peut exploiter. Fonds primitif du vocabulaire français. C'est un fonds très riche et qu'on n'a point encore exploité (Ac.).
LING. Fonds commun (d'une langue). ,,L'ensemble de mots ou de constructions que tous les locuteurs de cette langue emploient`` (Ling. 1972).
Spéc. (dans les bibl., archives, musées, etc.). Ensemble des livres, documents, manuscrits, tableaux, etc., appartenant à une même collection ou provenant d'un même donateur. On voit là quelques tableaux modernes du fonds de Souty, qui font une triste figure à côté du flamand [Jordaëns] (Delacroix, Journal,1847, p. 219).M. Lerond (...) dénombra (...) ces livres plus grands que des atlas (...) − C'est le fonds le plus ancien de la bibliothèque, dit M. de Brécé (France, Anneau améth.,1899p. 73).
2. Capital de qualités naturelles ou acquises, de tendances morales ou intellectuelles, bonnes ou mauvaises, propres à une personne. Une grosse figure joufflue qui trouvait le moyen d'allier un air de vivacité à un grand fonds de bêtise (Jouy, L'Hermite,t. 2, 1812, p. 373).Il y a en moi un fonds de grossièreté qui me permet de comprendre les paysans et de pénétrer loin dans leur vie (Renard, Journal,1896, p. 336).C'est à moi, c'est de mon propre fonds que je tirais l'exaltation (Colette, Belles saisons,1945, p. 48):
11. ... pour une femme qui a un fonds de catholicité comme vous, madame, la correspondance par téléphone, c'est grave, ça touche un peu au péché! Goncourt, Journal,1892, p. 251.
SYNT. Un fonds de droiture, de gaieté, d'optimisme; un fonds de cruauté, d'égoïsme, de gauloiserie; un grand fonds d'érudition, de savoir; un excellent fonds de santé.
PSYCH. Fonds mental. ,,Somme de disponibilités psychiques innées ou acquises chez un individu`` (March. 1970).
Rem. ,,On peut voir à l'étymologie que fonds et fond sont exactement le même mot. Aussi quand fonds est pris comme ce qu'une personne a de savoir, d'esprit, de probité, etc. et fond comme ce qui fait une sorte de fondement et d'état permanent, les deux significations se confondent tellement que les orthographes dans les auteurs varient sans cesse, et qu'on pourrait faire passer plusieurs exemples sans difficulté de fonds à fond, ou de fond à fonds. Le mieux serait de supprimer l's de fonds, et de ne faire qu'un seul mot de ce qui n'en est réellement qu'un, répondant en latin au mot unique fundus`` (Littré). Cf. aussi Dupré 1972, pp. 1032-1033. V. fond III C 2.
Prononc. et Orth. : [fɔ ̃]. Homon. formes de faire et fondre; fond, fonts. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1200 funz « terre cultivée ou sur laquelle on bâtit » (Dialogue Grégoire, p. 154, 5 ds T.-L.); 2. 1680 p. ext. comm. (Rich. : Marchand qui a vendu son fonds). B. 1. 1591 « capital dont on dispose » (Lett. miss. de Henri IV, t. IV, p. 445 ds Gdf. Compl. : un bon fonds de deniers); 2. 1606 « capital destiné à financer une entreprise » (Nicot); 3. 1690 « argent comptant » (Fur. : [être] en fonds); 4. 1757 « capital à la disposition de l'État ou des collectivités publiques » (Encyclop. t. 7, p. 53a, s.v. fond : fonds publics); 5. 1924 « organisme qui finance une entreprise » (Tharaud, supra). C. 1. 1662 « ensemble de qualités morales, intellectuelles, physiques de quelqu'un » (Molière, Ecole des femmes, 953 : fonds d'âme admirable); 2. a) 1690 « ensemble de ressources » (Fur.); b) 1847 muséogr. (Delacroix, supra); 1854 bibl. (Nerval, Filles feu, p. 520). Étymol. : v. fond. La distinction sém. entre fond et fonds a été fixée par Vaug. 1647, pp. 347-348. Fréq. abs. littér. : 1 847. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 121, b) 2 492; xxes. : a) 2 226, b) 1 667.

Fonds : définition du Wiktionnaire

Nom commun

fonds \fɔ̃\ masculin invariable

  1. Ensemble de biens matériels ou immatériels servant à l’usage principal d’une activité.
    • On cultive la gesse comme les pois, soit au champ, soit au jardin. Son produit est en raison de la qualité de la terre où on la sème ; mais pour qu'elle devienne d'un grand rapport , il faut la placer dans un bon fonds. — (Cours complet d'agriculture théorique, pratique, économique, et de médecine rurale et vétérinaire, […], ou Dictionnaire universel d'agriculture, par l'Abbé Rozier, tome 3, Paris chez Buisson, chez Léopold Collin & chez D. Colas, 1809, p. 580)
    • Un rapport et avis d'experts porte qu'il sera planté des bornes, pour limiter les fonds de Catherine Lambert et ceux des pères Jésuites. — (Paul Saint-Olive, Notice sur le territoire de la Tête-d'Or, Lyon : Aimé Vingtrinier, 1860, p.17)
    • Les immobilisations corporelles représentent des emplois durables de fonds en actifs physiques dont l’entreprise est propriétaire (capacité industrielle ou commerciale disponible). — (Nacer-Eddine Sadi, Analyse financière d’entreprise, L’Harmattan, 2009, p. 48)
    • (Comptabilité) Le fonds diffère du capital dans le sens où ce dernier représente l’ensemble des biens, qu’ils servent ou non à l’activité.
    • Travaillez, prenez de la peine ; C’est le fonds qui manque le moins. — (Jean de la Fontaine, Fabl. v, 9.)
    • Dans l’expression : le fonds et le tréfonds → voir tréfonds, le fonds représente la partie accessible, palpable ou visible.
  2. (Par extension) Biens ou matière constituant l’objet principal d’une collection, d’un ensemble, d’une œuvre.
    • Je sais où il est. Il fait partie du fonds de livres qui nous est venu de Saint-Germain des Prés. C'est pourquoi il n'est pas encore catalogué... — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • Le fonds d’une bibliothèque est l’ensemble de ses livres.
    • Le fonds égyptien de ce musée est très riche.
    • Le fonds de l’œuvre de cet auteur est très riche en métaphores.
  3. (Par analogie) Ensemble de qualités d’une personne.
    • Un grand fonds de sagesse et de bon sens.
  4. Réserve d’argent ou de valeurs destinée à un usage donné.
    • Fonds monétaire européen, Fonds commun de placements, Fonds de solidarité
    • Fonds de roulement (note : souvent écrit à tort : fond de roulement)
    • (Populaire) Nos fonds sont bien bas en ce moment.
    • (Populaire) Faire un fonds pour l’aloyau : faire une provision d’argent pour le besoin
  5. (Immobilier) Bien-fonds ; immeuble ; bâtisse.
    • Par la nature de leurs richesses : ces bourgeois fortunés sont des « terriers » comme on dit à Lyon ; il ont investi une grande part de leur avoir dans des fonds. — (Georges Duby & Robert Mandrou, Histoire de la civilisation française, t.1, Armand Colin, 1958; éd. de 1968, p.143)
  6. (Figuré) Être en état (de faire quelque chose).
    • Vous voilà en fonds pour faire à Paris ce que vous voudrez. — (Marquise de Sévigné, 582.)
    • Avec son ton, son air et sa frivolité, Il n’est pas mal en fonds pour être détesté. — (Jean-Baptiste Louis Gresset, Méchant, II, 6.)
  7. (Jeu) de lansquenet. Somme que le joueur doit mettre sur une certaine carte.
  8. (Houillères) Galeries horizontales partant du fond du puits et poussées jusqu’aux limites de l’exploitation.

Forme de verbe

fonds \fɔ̃\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de fondre.
    • Je sens que je fonds et que je me déclowne à vue d’œil. — (L’Avant-scène théâtre, 1983, n° 721 à 730, page 26)
  2. Deuxième personne du singulier du présent de l’indicatif de fondre.
  3. Deuxième personne du singulier du présent de l’impératif de fondre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fonds : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOND. n. m.
Endroit le plus bas, le plus intérieur d'une chose creuse. Le fond d'un puits. Le fond d'un tonneau. Le fond d'une bouteille, d'un vase. Le fond d'une poche. Le fond du sac. Le fond d'une vallée. Une maison bâtie dans un fond. Il y a là un gouffre dont on ne saurait trouver le fond. Un abîme sans fond. Au fond des abîmes. Du fond de l'estomac. Une voix qui sort du fond de la poitrine. Le fond d'un tonneau, d'une bouteille, etc., se dit aussi pour la Partie de liquide qui reste au fond. Le fond de cette bouteille est trouble, ne le buvez pas. Fond de cale, La partie la plus basse dans l'intérieur d'un vaisseau, d'un navire. On entassa ces marchandises à fond de cale. Fig. et fam., Le fond du sac, Ce qu'une affaire a de plus secret, de plus caché. Il a été obligé de lâcher le fond du sac. Je vois quel est le fond du sac. Il se dit aussi de la Couche de terre, de sable, de rochers ou de vase que recouvre l'eau de la mer, d'un lac, d'une rivière à un endroit donné. Le fond de l'eau. Le fond de la rivière. Le fond de la mer. Aller au fond. Toucher le fond. En termes de Marine, Sonder le fond. Fond de bonne tenue. Bon fond. Mauvais fond. Il se dit également de la Hauteur de l'eau dans un endroit donné. Il y a vingt brasses de fond. Il y a grand fond partout dans cette baie. Il y a peu de fond. Il y a fond. Il n'y a pas fond. Haut-fond, bas-fond. Voyez BAS-FOND. Couler à fond. Voyez COULER. Fig. et fam., Traiter une matière à fond, L'épuiser, la traiter sans rien omettre. Il se dit quelquefois d'un Terrain considéré surtout par rapport à son degré de fermeté, à sa qualité, à sa composition. Bâtir sur un fond peu solide. Un fond d'argile, de terre glaise. De fond en comble, Depuis les fondations jusqu'au comble. Il signifie figurément Entièrement, tout à fait. Détruire une chose de fond en comble. Fig., Faire fond sur quelqu'un, sur quelque chose, Compter sur quelqu'un, sur quelque chose; avoir confiance en quelqu'un, dans quelque chose. Je fais fond sur vous, sur votre amitié. Il y a peu de fond à faire sur lui. On ne peut faire aucun fond sur ces récits populaires. Il désigne aussi Ce qu'il y a de plus éloigné de l'entrée, de l'abord; ce qu'il y a de plus reculé, de plus retiré dans un lieu, dans un pays. Le fond d'une boutique. Le fond d'une église, d'un cloître. Le fond d'un cachot. Le fond d'une baie, d'un port. Le fond de la scène. Le fond d'une allée, d'un jardin. Le fond d'un puits. Le fond d'un bois. Fig., Du fond de l'Asie. Le fond d'un cloître, se dit quelquefois, figurément, pour un Cloître, un couvent. Il se retira au fond d'un cloître. Le fond d'une voiture, la Partie arrière d'une voiture et aussi la Partie la plus éloignée de l'entrée. Fam., Le fin fond. Voyez FIN. Il se dit encore de Ce qui forme le côté d'une chose opposé à l'entrée, à l'ouverture. Les panneaux qui forment le fond d'une armoire. La fond d'un chapeau, d'un bonnet, etc. Fond de bain, Linge dont on revêt l'intérieur d'une baignoire, pour plus de propreté. Le fond d'un artichaut, La partie de l'artichaut qui porte les feuilles. Mettre un fond à un pantalon, à une culotte, Garnir avec des pièces la partie de derrière de ces vêtements. Boîte à deux fonds, à double fond, qui a un double fond, Boîte qui s'ouvre des deux côtés, ou qui a un premier fond sous lequel s'adapte un autre fond, de manière qu'on peut cacher quelque chose entre deux. On dit figurément Une conscience à double fond. Un homme à double fond.

FOND se dit particulièrement de l'Assemblage de petites douves qui ferme les tonneaux et les futailles par l'un des deux bouts, ou par tous les deux. Mettre un fond à un tonneau. Il se dit également du Châssis garni de sangles qui porte les matelas d'un lit. Le bois du fond de lit ne vaut rien. Les sangles du fond ne sont pas assez tendues. En parlant d'Étoffes, il désigne la Première ou plus basse tissure sur laquelle on fait un dessin, ou quelque nouvel ouvrage. Velours à fond d'or, à fond d'argent. Il se dit aussi de l'Étoffe même sur laquelle on ajoute une broderie. Une broderie sur un fond de satin, sur un fond de velours, sur un fond blanc, sur un fond vert. Il se dit également, en termes de Peinture, du Champ sur lequel les figures d'un tableau sont peintes. Le fond du tableau est trop clair, est trop brun. Une figure qui se détache en brun sur un fond clair, en clair sur un fond brun. Il désigne souvent les Plans les plus reculés d'un paysage ou la Représentation du lieu de la scène dans un tableau d'histoire, etc. Des arbres occupent le fond du tableau. Le fond du tableau est un paysage. Fond de paysage. Fond d'architecture. Cela ne se détache pas assez bien du fond. Il se dit, en termes de Théâtre, du Décor qui forme le fond de la scène. Toile de fond. Il signifie au figuré Ce qu'il y a d'essentiel dans une chose, ce qui la constitue principalement, par opposition soit à la forme, soit à l'accessoire. Voilà le fond de sa doctrine, ce qui fait le fond de sa doctrine. Le fond de ce roman, de ce drame est historique. Il a brodé sur ce fond une intrigue assez peu vraisemblable. Le fond d'une affaire, d'une question. Nous sommes d'accord sur le fond. Aller au fond des choses. Connaître le fond des choses. Un fond de vérité, de vraisemblance, se dit de Ce qu'il y a de vrai, de vraisemblable dans une chose. Il y a bien un fond de vérité dans ce qu'il nous a dit. Dans le sens qui précède, il se dit particulièrement, en termes de Procédure, de Ce qui fait la matière d'un procès, par opposition à Tout ce qui n'est que forme ou exception. Voilà quel est le fond du procès. Le tribunal rejeta le déclinatoire et statua sur le fond. Le jugement du fond. Conclure, défendre, plaider au fond. Quelquefois la forme emporte le fond. Fam., Le fond de l'air est froid, Bien que le soleil brille, on a une impression de froid. Il se dit encore, figurément, de Ce qu'il y a de plus intérieur, de plus intime, ou de plus caché, de plus secret dans le cœur, dans l'esprit, etc. Ce souvenir vit toujours au fond de mon âme. Je vous parle du fond du cœur. Dieu connaît le fond des cœurs, lit au fond de nos cœurs. Il voit le fond de nos pensées.

FOND se dit, en termes de Sports, de la Faculté de soutenir une course de durée. Ce coureur, ce cheval a du fond. Course de fond. Épreuve de fond.

À FOND, loc. adv. Jusqu'au fond, entièrement, complètement, tout à fait. Traiter une matière à fond. Il possède cette science à fond. En termes d'Escrime, Se fendre à fond. À fond de train, Avec la plus grande vitesse, à toute allure. Ces chevaux allaient à fond de train. Une voiture lancée à fond de train. Par ellipse, Charge à fond, Attaque impétueuse d'une troupe de cavalerie. Fig., Faire une charge à fond contre quelqu'un, contre une proposition de loi.

AU FOND, DANS LE FOND, loc. adv. À juger des choses en elles-mêmes, et indépendamment de quelque circonstance légère. On l'a beaucoup critiqué, mais au fond il n'avait pas tort. Il a peut-être parlé avec trop d'assurance, mais dans le fond il a raison.

Fonds : définition du Littré (1872-1877)

FONDS (fon ; au pluriel, l's se lie : des fon-z engagés dans les spéculations) s. m.
  • 1Le sol d'un champ, d'une terre, d'un domaine. Cultiver un fonds. Un bon fonds. Il ne faut pas bâtir sur le fonds d'autrui. Le maréchal d'Albret a gagné un procès de quarante mille livres de rente en fonds de terre, Sévigné, 35. On veut ici des desseins sérieux [pour le mariage] et du fonds de terre, Hamilton, Gramm. 6.

    Absolument. Biens-fonds, biens immeubles tels que les terres, les maisons.

    Le fonds et le tréfonds, voy. TRÉFONDS.

    Fonds dotal, immeuble constitué en dot à une femme.

  • 2 Par extension, somme d'argent plus ou moins considérable destinée à quelque usage. Trouver un fonds. Dissiper un fonds. Avoir des fonds considérables. Les fonds destinés à l'amortissement. Il fallait de grands biens pour fournir les fonds, Fléchier, Aig. S'il s'en rencontrait parmi eux qui n'eussent pas les fonds nécessaires pour l'exploitation, ils trouvaient aisément des capitalistes qui s'associaient à leur entreprise, Raynal, Hist. phil. XV, 10.

    Appel de fonds, demande d'argent que fait une compagnie, une banque pour subvenir aux frais d'une opération commencée.

    Fonds social, la somme d'argent appartenant à une compagnie qui exécute quelque opération de commerce ou d'industrie.

    Les fonds du Trésor, de la Banque, dépôts d'argent accumulés dans les caisses de ces établissements pour les services publics et pour les besoins du commerce.

    Les fonds de la guerre, de la marine, etc. sommes d'argent réglées par les budgets annuels et destinées à la guerre, à la marine, etc.

    Bureau des fonds, bureau chargé, dans les grands ports, des recettes de deniers, du payement des appointements, des soldes, des marchés, etc.

    Fig. et familièrement. Faire un fonds pour l'aloyau, faire provision d'argent pour le besoin ; locution tirée de ce que l'aloyau est une pièce de résistance.

  • 3 Au plur. Familièrement. Un avoir, un pécule en argent. Avoir des fonds. Nos fonds sont bas. Cette aventure les ayant remis en fonds, Hamilton, Gramm. 3.

    Être en fonds, avoir de l'argent comptant. Il n'était pas en fonds, il n'avait pas chez lui toute la somme, Lesage, Turc. IV, 1.

    Fig. Être en fonds pour faire quelque chose, être bien en état de la faire. On lui a joué un mauvais tour, mais il est en fonds pour prendre sa revanche, Dict. de l'Acad. Vous voilà en fonds pour faire à Paris ce que vous voudrez, Sévigné, 582. Avec son ton, son air et sa frivolité, Il n'est pas mal en fonds pour être détesté, Gresset, Méchant, II, 6.

  • 4Un bien, un capital quelconque, par opposition aux revenus qu'il produit. Jean s'en alla comme il était venu, Mangeant son fonds avec son revenu, La Fontaine, Épitaphe. Travaillez, prenez de la peine ; C'est le fonds qui manque le moins, La Fontaine, Fabl. v, 9. Pendant qu'Oronte augmente avec ses années son fonds et ses revenus, La Bruyère, VI.

    Fig. Je crois cette espèce de compte [par doit et avoir] beaucoup plus nécessaire par rapport aux connaissances de l'esprit, qui en sont le bien et la possession ; par rapport aux conséquences que l'on en tire, qui sont le revenu de ce fonds ; et par rapport à l'usage que l'on en fait dans les applications particulières, qui sont proprement la dépense, Boulainvilliers, Réfut. de Spinosa, p. 2.

  • 5Les fonds publics, ou, absolument, les fonds, les fonds destinés à servir les intérêts des emprunts qu'a faits l'État. À la bourse de ce jour les fonds ont baissé, ont monté. La hausse des fonds, la baisse des fonds. Placer sa fortune dans les fonds publics.

    Crise dans les fonds, baisse ou menace de baisse. Dans les fonds de peur d'une crise, Il veut que les Grecs soient déçus, Béranger, Cons. de Lise.

    Fig. et par plaisanterie, les fonds sont en baisse, l'argent manque. Je ne pourrais pas faire cette dépense de sitôt, les fonds sont en baisse.

    Fonds constitués, fonds inscrits au registre de la dette publique perpétuelle. Fonds constitués immobilisés, ceux qui, rachetés par la caisse d'amortissement, ne peuvent plus se transmettre. Fonds constitués classés, ceux qui, possédés par des personnes dont la fortune est stable, ne reviennent plus d'ordinaire sur le marché.

    Fonds flottants, fonds qui proviennent d'emprunts à termes rapprochés.

    Fonds constitués flottants, ceux qui causent à la bourse les alternatives de hausse et de baisse.

  • 6Fonds perdu, ou fonds perdus, capital aliéné moyennant une rente qui s'éteint à la mort de celui qui a déposé le fonds. Il fait excuse d'avoir mis son bien à fonds perdu, Sévigné, 483. Le fonds perdu, autrefois si sûr, si religieux et si inviolable, est devenu, avec le temps et par les soins de ceux qui en étaient chargés, un bien perdu, La Bruyère, XIV. Tout père de famille qui veut placer de l'argent à fonds perdu, doit préférer de le mettre sur la tête de son enfant d'un an, plutôt que sur la sienne, s'il est âgé de plus de vingt-un ans, Buffon, Probab. de la vie. Pour moi, je mets à fonds perdu. - C'est la ressource des gueux, Diderot, Entretien avec la maréch. de *** Je suis au nombre de ceux qui, par un calcul un peu personnel mais très philosophique, ne veulent être riches que durant leur vie et n'hésitent point à placer tous leurs biens à fonds perdu, Genlis, Veillées du château les deux réputations.

    On dit de même : donner une maison à fonds perdu ; vendre un bien à fonds perdu.

    À fonds perdu, se dit par plaisanterie en parlant d'une somme qu'on ne pense plus ravoir. Si vous lui prêtez, comptez que c'est à fonds perdu.

  • 7 Terme de jeu de lansquenet. Somme que le joueur doit mettre sur une certaine carte.
  • 8Établissement industriel ou commercial, avec son achalandage, ses ustensiles, ses marchandises, etc. Vendre son fonds. Un bon fonds de commerce. Un fonds de boulanger.
  • 9 Fig. Ce qui constitue, par rapport aux dispositions corporelles, morales ou intellectuelles, comme un fonds, un capital. Un grand fonds de savoir. Un fonds de malice. Il a pour vous un grand fonds d'estime. Vous avez un fonds de santé admirable, Molière, D. Juan, IV, 2. L'homme depuis son péché porte un fonds malheureux de concupiscence, Pascal, Prov. 18. Je me sens un grand fonds de patience, Sévigné, 295. Vous avez du fonds pour être tout ce que vous voudrez, Sévigné, 432. Je crois que vous voyez bien que je fais réponse le mercredi à vos deux lettres ; et le vendredi je vis aux dépens du public et sur mon propre fonds qui compose quelquefois une assez mauvaise lettre, Sévigné, 307. Je lui pardonne moins d'avoir voulu tuer son enfant, étant de son mari, que si elle l'avait eu d'un autre ; et cela vient d'un bien plus mauvais fonds, Sévigné, 62. Quand je considère le peu de fonds que je trouve en moi, Bossuet, Lett. 22. Si je dis que l'homme n'a rien de son propre fonds que l'iniquité, je confesse la langueur de notre nature, Bossuet, Réfut. du catéch. 1re vérité, 2e sect. ch. 10. Un fonds de libertinage et d'impiété, Bourdaloue, Purific. de la Vierge, Myst. t. II, p. 207. Ils n'avaient de fonds pour la complaisance que jusque-là, La Bruyère, V. Il faut très peu de fonds pour la politesse dans les manières, La Bruyère, XII. L'esclave n'a rien à soi ; à combien plus forte raison la créature qui n'a de son fonds que le néant et le péché ! Fénelon, t. XVIII, p. 424. Louis porta en naissant un fonds de religion et de crainte de Dieu, Massillon, Or. fun. Louis XI. J'aime un amant timide ; Cela marque un bon fonds…, Regnard, Joueur, II, 10. Peu de gens ont assez de fonds pour souffrir la vérité et pour la dire, Vauvenargues, Max. CCXXXV. Même bonté, même naturel, mêmes grâces que Madame de Scalier, avec un fonds de philosophie qui est rare chez les dames, Voltaire, Lett. Chabanon, 30 août 1766. Si l'âne n'avait pas un grand fonds de bonnes qualités, il les perdrait par la manière dont on le traite, Buffon, âne.

    On dit d'un homme ou d'un esprit qu'il a ou qu'il n'a pas de fonds, pour exprimer qu'il a ou qu'il n'a pas de solidité et de connaissances acquises.

    Faire fonds de ou sur, compter sur, se croire assuré de. Il ne faut pas faire grand fonds de tout ce qu'il dit. Voilà en substance toute la théologie nécessaire au chrétien, et sur laquelle un chrétien doit faire fonds, Bourdaloue, Serm. 17e dim. après la Pentec. Domin. t. IV, p. 57. J'éprouvai bientôt que je n'avais pas tort de faire fonds sur ce nouvel ami, Lesage, Est. Gonzal. ch. 14. Il branla la tête pour me marquer qu'il faisait peu de fonds sur des discours qu'un zèle indiscret m'inspirait, Lesage, Guzm. d'Alf. II, 9. George est un bon enfant ; Mais sur de telles gens quel fonds pourrait-on faire ? Collin D'Harleville, Vieux célib. I, 6.

  • 10Matière à traiter. C'est un fonds très riche et qu'on n'a pas encore exploité.

    On le trouve dans Chateaubriand avec le sens de sujet de tableau : Ce qui prouve que le christianisme parle plus au génie que la Fable, c'est qu'en général nos grands peintres ont mieux réussi dans les fonds sacrés que dans les fonds profanes, Génie, III, I, 4.

  • 11 Terme de houillères. Galeries horizontales poussées jusqu'aux limites de l'exploitation dans le massif de houille à partir du fond du puits.

REMARQUE

On peut voir à l'étymologie que fonds et fond sont exactement le même mot. Aussi quand fonds est pris comme ce qu'une personne a de savoir, d'esprit, de probité, etc. et fond au n° 16 comme ce qui fait une sorte de fondement et d'état permanent, les deux significations se confondent tellement que les orthographes dans les auteurs varient sans cesse, et qu'on pourrait faire passer plusieurs exemples sans difficulté de fonds à fond, ou de fond à fonds. Le mieux serait de supprimer l's de fonds, et de ne faire qu'un seul mot de ce qui n'en est réellement qu'un, répondant en latin au mot unique fundus.

HISTORIQUE

XVe s. Sur chacun arpent fut imposée une ayde nommée fons de terre, Monstrelet, t. I, f° 143, dans LACURNE.

XVIe s. Fonds de terre, l'auteur du grand Coustumier et autres anciens ont pris ces termes pour le cens que les anciennes chartes appellent fundus terræ, Gloss. sur les coustumes de Beauvoisis, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fonds »

Étymologie de fonds - Littré

Le même que fond. L's de ce mot n'est pas autre chose que l's du nominatif dans l'ancien français, qui est restée au mot comme dans fils. La distinction qu'on a essayé d'établir entre fond et fonds à l'aide de cette s accidentelle est tout à fait ignorée des auteurs un peu anciens.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fonds - Wiktionnaire

→ voir fond.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fonds »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fonds fɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fonds »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fonds »

  • Les fonds santé sont à la mode. Candriam est allé encore plus loin en créant un fonds d’investissement de niche dédié à la lutte contre le cancer qui permet de faire fructifier son épargne et lui donner du sens.  Mieux Vivre Votre Argent, Fonds Oncologie de Candriam: vous conjuguez investissement et sens pour votre épargne
  • Clergerie était la première griffe de prestige européenne acquise par le fonds de la famille Fung, à l’instigation de Jean-Marc Loubier, dirigeant-fondateur et actionnaire de First héritage brands. A l’époque, cet ancien dirigeant de LVMH (il a été numéro 2 de Louis Vuitton pendant dix ans, puis PDG de Céline), avait fait le pari industriel de maintenir le Made in France chez Clergerie. First heritage Brands a ensuite jeté son dévolu, avec moins de succès, sur Sonia Rykiel (la griffe n’a pu être relancée et a fait faillite à l’été 2019) puis, avec plus réussite, sur le maroquinier belge Delvaux. Si ce dernier s’est fortement développé en Asie, ce n’est pas le cas de Clergerie, dont l’activité (près de 20 millions d’euros l’an passé, dans une douzaine de boutiques en propre et 200 points de vente multi-marques) est encore centrée sur l’Europe et les États-Unis. Le Figaro.fr, Clergerie repris par le fonds Mirabaud patrimoine vivant
  • Vendredi en fin d’après-midi, les convoyeurs de fonds de l’agence stéphanoise Loomis dont les locaux sont situés à la Talaudière, ont voté à l’unanimité la poursuite de la grève, commencée mercredi. Lundi 13 juillet, les fourgons blindés de l’entreprise de transports de fonds Loomis resteront à nouveau à quai pour la quatrième journée consécutive. , Social | La Talaudière : troisième jour de grève des convoyeurs de fonds de Loomis
  • Qui peut se permettre de détenir une part substantielle à la fois de Lydia et Qonto, respectivement 40 et 104 millions d'euros levés cette année ? Le géant chinois Tencent... mais pas que. Les deux fintech françaises comptent aussi comme actionnaire commun Hedosophia, un fonds d'investissement britannique créé en 2012, spécialisé dans la tech avec environ 1 milliard de dollars de capitaux sous gestion. Selon nos informations, il a investi dans une trentaine de start-up dont au moins 15 fintech situées en Europe, aux Etats-Unis et en Chine. Vous n'en avez pas entendu parler ? Normal, car il ne communique jamais. "Ils sont très secrets", confirme le dirigeant d'une fintech britannique. "On a du mal à trouver des infos sur eux", avoue un investisseur français. "Ils ont investi dans une boîte de notre portfolio mais nous n'avons pas l'autorisation de dire laquelle. Ils cultivent la discrétion", raconte un autre. Une stratégie peu commune dans le monde du private equity.  "Comme très peu de gens les connaissent, personne ne les contacte, c'est un parti pris différent et audacieux", salue cependant Louis Chatriot, CEO de la solution de paiement fractionné Alma dans laquelle Hedosophia n'a pas manqué d'investir en mars dernier.   , Présent partout, connu nulle part, le fonds Hedosophia a infiltré la fintech mondiale
  • Deuxième actionnaire de PICC et premier fonds de pension du pays, le China’s National Council for Social Security Fund a fait part de son intention de céder 2% du capital des actions de la compagnie d’assurance. Dans le même temps, le China Integrated Circuit Industry Investment Fund envisage de réduire sa participation dans Shenzhen Goodix Technology, Wuxi Taiji Industry Co et Beijing BDStar Navigation Co. Investir, Des fonds d’Etat chinois s’apprêtent à réduire leurs participations dans quatre « mégacaps », Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse
  • Pour les entreprises issues de secteurs en difficulté, tels l’hôtellerie, les bars et les restaurants, des modalités spécifiques de bénéfice du fonds de solidarité ont été mises en œuvre jusqu’à la fin de l’année 2020. LégiFiscal, Le fonds de solidarité pour les secteurs en difficulté (restaurants, bars, hôtels, culture, événementiel, etc.) LégiFiscal
  • CANDRIAM, gestionnaire d'actifs multi-expert global, leader de l'investissement durable, annonce aujourd'hui le premier closing de son premier fonds de fonds de capital-investissement d'impact, offrant aux investisseurs une exposition aux entreprises créant des solutions innovantes pour répondre aux enjeux sociaux et environnementaux. Bourse Direct, Candriam procède au premier closing de son 1er fonds de fonds de capital-investissement d'impact
  • Zurich (awp) - Le fonds immobilier "Hospitality" de Credit Suisse versera un dividende plus bas pour l'exercice 2020. La crise du coronavirus a entraîné une baisse des revenus locatifs et la valeur vénale des immeubles a diminué en comparaison annuelle. , Le fonds immobilier "Hospitality" de Credit Suisse impacté par la pandémie | Zone bourse
  • Le FGDR avait initialement été créé après les déboires du Crédit martiniquais, vénérable institution antillaise qui avait accumulé les pertes à la fin des années 1990. En urgence, le fonds est créé pour sauver (temporairement) l'établissement et éviter un effondrement systémique sur le plan local. "Nous sommes intervenus dans la banque elle-même en procurant à l'établissement une ligne de liquidités qui lui a permis d'assurer la vente d'un portefeuille d'actifs à un acteur tiers  et assurer la continuité de services pour les clients" résume Thierry Dissaux, devenu en 2010 président du directoire du FGDR. BFM BUSINESS, Le Fonds qui protège votre épargne en cas de faillite de votre banque fête ses 20 ans
  • Lier le versement d’argent aux pays membres de l’Union européenne (UE) au respect par ceux-ci de l’Etat de droit : cette idée, celle de la « conditionnalité », n’est pas totalement nouvelle. Elle est évoquée depuis 2018 par la Commission de Bruxelles, lassée par le manque d’effet concret des nombreuses procédures qu’elle a lancées contre la Hongrie et la Pologne. Jamais, pourtant, ce projet n’avait été endossé par le président du Conseil européen, et certainement pas dans le cadre d’une discussion complexe et houleuse sur le futur budget 2021-2027 de l’Union, couplée à celle, non moins difficile, sur le fonds de relance « post-pandémie ». Le Monde.fr, Union européenne : le versement du fonds de relance pourrait être lié au respect de l’Etat de droit
  • Tenant à leur discrétion les mass média, dont la capacité de suggestion ne cesse de croître, les publicitaires sont en mesure de gérer, en permanence et selon leurs intérêts propres, tout le fonds de l'imaginaire dans les cultures occidentales. De Pascal Lainé / B. comme Barabbas
  • Le saxophone parle la langue des bas-fonds, l’argot blasé et mélancolique du demi-jour – sale et sexy et suant et dur. C’est la langue des orphelins, des bâtards et des putains. De Eleanor Catton / La répétition
  • L'homme a beau être blasé, guéri de tous les enthousiasmes, revenu de tous les emportements, il reste en lui un fonds éternel de jeunesse. L'amour est une aventure qui garde son attirance. De Harry Bernard / Dolorès
  • Si on avait assez de fonds pour acheter toutes les consciences ce qu'elles valent et les revendre ce qu'elles s'estiment, ça serait une belle affaire. De Paul Gavarni
  • Si nous ne naissons que pour les plaisirs des sens, pourquoi ne peuvent-ils nous satisfaire, et laissent-ils toujours un fonds d'ennui et de tristesse dans notre coeur ? De Jean-Baptiste Massillon / Sermon
  • C'est la cohorte des fourmis qui, dans les galeries souterraines des bas-fonds de la société, permet à l'économie d'avancer. De Moses Isegawa / Chroniques abyssiniennes
  • Le génie, comme le cèdre du Liban, pousse sur les cimes, il grandit et se renforce dans la tempête et non dans les bas-fonds. De Mariano José de Larra / Articles de moeurs
  • Il y a une chose que les enfants usent encore plus vite que leurs fonds de culottes, ce sont les nerfs de leurs parents. De Anonyme
  • Malgré les affrontements prolongés et répétés, il restait un fonds commun aux Français : l’attachement à leur patrie. De Michel Winock / Le Monde Culture et Idée, 17 janvier 2015
  • L’amour commence là - dans les fonds du désert. Il est invisible dans ses débuts, indiscernable dans son visage. De Christian Bobin / Une petite robe de fête
  • Les idées sont des fonds qui ne portent intérêt qu'entre les mains du talent. De Antoine de Rivarol / L’Esprit de Rivarol
  • Les femmes c'est comme les fonds, c'est pas facile à lever. De Anonyme
  • Je ne connais rien d'aussi immoral que les fonds secrets si ce n'est les fonds publics. De Henri Rochefort / La Lanterne
  • Travaillez, prenez de la peine : C'est le fonds qui manque le moins. Jean de La Fontaine, Fables, le Laboureur et ses Enfants

Images d'illustration du mot « fonds »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fonds »

Langue Traduction
Corse fondi
Basque funtsak
Japonais 資金
Russe фонды
Portugais fundos
Arabe الأموال
Chinois 资金
Allemand mittel
Italien fondi
Espagnol fondos
Anglais funds
Source : Google Translate API

Synonymes de « fonds »

Source : synonymes de fonds sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fonds »



mots du mois

Mots similaires