Aspect : définition de aspect


Aspect : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ASPECT, subst. masc.

I.− Fait de s'offrir aux yeux, à la vue ou à l'esprit.
A.− Vx. L'aspect de qqc. La vue, le spectacle de quelque chose :
1. ... si l'on excepte quelques parties de talent qui ne sont jamais bien senties que par l'artiste ou par l'amateur éclairé, l'aspect d'un tableau véritablement bon doit plaire également à l'ouvrier qui vient le dimanche se promener au salon, au savant qu'on y trouve tous les jours à neuf heures, et à la femme du bon ton qui ne s'y montre que le vendredi. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 3,1813, p. 318.
Rem. Cependant Éd. 1913 donne ce sens sans l'indiquer comme vieilli : ,,Aspect... 1. Vue d'une chose. Ex. Enseignement par l'aspect, enseignement donné par des cartes murales ou des tableaux de certaines dimensions, ...``
Au fig. Synon. vision, pensée.,,O vertu, ton aspect est plus fort que la tombe`` (Lamart., Harm.III, 7,1830ds Rob.).
B.− Loc. À l'aspect (de).
1. À l'aspect d'une pers. ou d'une chose, au premier aspect de. À la vue, en voyant (pour la première fois) :
2. Homère (...) fait dire par Ulysse à la princesse Nausica qu'il aperçoit au bord de la mer : « l'enchantement que j'éprouve à votre aspect n'est comparable qu'à celui que je ressentis en voyant, à Délos, ce jeune et magnifique palmier qui s'était élevé tout à coup auprès de l'autel d'Apollon. » Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 68.
3. Au premier aspect du pays, lorsque du haut d'une montagne on voit se dérouler la Laconie, on est saisi. Il fallait que Pâris fût bien beau, pour qu'Hélène ait consenti à quitter un pareil domaine. About, La Grèce contemporaine,1854, p. 30.
Rem. Dans les ex. précédents le compl. déterminatif introduit la pers. ou la chose qui est vue, rarement (ex. 4), il introduit le suj. qui voit et a le sens de « au vu et au su de (tout le monde) » :
4. Là, le libertinage le plus indécent tenait ses assises à l'aspect de tout le monde. L.-F. Raban, Marco Saint-Hilaire, Mémoires d'un forçat,t. 2,1828-29, p. 247.
Au fig. Fuir à l'aspect d'un danger. Synon. devant.
2. [Sans compl. déterminatif] À l'aspect. À la vue, au regard (cf. R. Ménard, Hist. des B.-A., 1882).Du premier aspect. Au premier coup d'œil (cf. Montherlant, Les Olympiques, 1924, p. 255).
Au fig. Au premier aspect. Au premier abord :
5. Je vais parcourir les différentes phases de cette révolution, (...); et vous verrez, par le détail des faits comme au premier aspect, qu'elle a bien été le premier choc du libre examen et de la monarchie pure, la première explosion de la lutte de ces deux grandes forces. Guizot, Hist. gén. de la civilisation en Europe,1828, p. 15.
II.− Usuel. Manière dont une personne ou une chose se présente à la vue ou à l'esprit.
A.− Manière dont une chose ou une personne se présente à la vue.
1. Image qu'une chose fait naître objectivement.
a) Par sa forme, sa couleur, ses volumes, ses proportions, l'éclairage, etc. (il s'agit le plus souvent de la nature, d'un élément de la nature, d'un édifice) :
6. Combien de fois n'avait-il pas vu cette même campagne, et sous tous ses aspects, dans toutes les saisons, éclatante de soleil, couverte de neige, les arbres en fleurs, les blés mûrs, le matin à la rosée, le soir quand on rentre les troupeaux, et presque aussi à tous les âges de sa vie, à toutes les phases de son cœur, ... Flaubert, La 1reÉducation sentimentale,1845, p. 222.
7. La Moselle aussi avait changé d'aspect. Ce n'était plus la rivière qui coulait en aval, tournoyante et rapide, brisée sur des barrages dont la grande voix emplissait le val. Elle s'étalait avec une lenteur aisée sur des grèves blanches, bordées d'oseraies et de saules où le vent creusait des frissons d'argent. Moselly, Terres lorraines,1907, p. 208.
b) Par un (des) caractère(s) spécifique(s) permettant de la distinguer des autres. Synon. apparence :
8. ... l'immense plage est unie et tranquille, tout le sable a le même aspect, rien ne distingue le sol qui est solide du sol qui ne l'est plus; ... Hugo, Les Misérables,t. 2,1862, p. 546.
Imprimer un aspect (à qqc.) :
9. [Les premiers moines] employèrent la charpente, qu'ils durent couvrir d'enduits (...); et, lors même que cette charpente resta visible, ils imprimèrent à l'ensemble de l'édifice un aspect qui en indiquait le but. A. Lenoir, Archit. monastique,t. 1,1852, p. 91.
c) Dans le domaine des B.-A.Image d'ensemble qu'offre à la vue une œuvre d'art :
10. ... unité dans l'aspect et variété infinie dans le détail, voilà le difficile problème que les artistes du moyen âge ont presque toujours résolu avec bonheur. T. Gautier, Tra los montes,Voyage en Espagne,1843, p. 45.
Avec une nuance péj., dans le domaine de la peint.Représentation pure et simple :
11. Les reproches qu'on a faits aux artistes vénitiens d'avoir manqué par le cœur, d'avoir suppléé à l'expression par l'aspect, à la pensée par la sensation, s'appliquent à la société vénitienne, dont ces artistes faisaient partie. R. Ménard, Hist. des B.-A.,1882, p. 123.
d) Rare. [En parlant d'une partie d'un pays ou d'une partie du corps] Des aspects (de). Synon. perspectives :
12. Les artères ayant perdu toute souplesse avaient donné au visage jadis épanoui une dureté sculpturale. Et sans que le duc s'en doutât, il découvrait des aspects de nuque, de joue, de front, où l'être, comme obligé de se raccrocher avec acharnement à chaque minute, semblait bousculé dans une tragique rafale, pendant que les mèches blanches de sa magnifique chevelure moins épaisse venaient souffleter de leur écume le promontoire envahi du visage. Proust, Le Temps retrouvé,1922, p. 1017.
2. Image plus ou moins objective d'une chose, d'une personne, apparence qu'elle offre. Synon. air, apparence :
13. En général, un pays où l'on dépenserait, soit dans les villes, soit dans les campagnes, en jolies maisons, en vêtemens propres, en ameublemens bien tenus, en instruction, une partie de ce qu'on dépense en jouissances frivoles et dangereuses; un tel pays, dis-je, changerait totalement d'aspect, prendrait un air d'aisance, serait plus civilisé, et semblerait incomparablement plus attrayant à ses propres habitans et aux étrangers. Say, Traité d'écon. pol.,1832, p. 451.
14. Il [l'abbé] quitta instantanément son aspect bonhomme, et prit son air sacerdotal... Maupassant, Une Vie,1883, p. 177.
Loc. À l'aspect de. En forme de. Sous l'aspect de. Sous la forme de :
15. [De la Sierra Nevada] La Vega de Grenade et toute l'Andalousie se déployaient sous l'aspect d'une mer azurée où quelques points blancs, frappés par le soleil, figuraient les voiles. T. Gautier, Tra los montes,Voyages en Espagne,1843, p. 252.
16. Mardi 15 octobre. À l'exposition. Antiquités cambodgiennes. Ces monstres à bec d'oiseau qui ont l'air d'appartenir à une période d'êtres plésiosauriques, ces sphinx en forme de cynocéphales, ces éléphants à l'aspect d'étranges colimaçons, ces griffons qui semblent les féroces paraphes d'un calligraphe géant en délire. E. et J. de Goncourt, Journal,1889, p. 1055.
Rem. Poét., un aspect(de), un semblant, un simulacre (de) dans l'ex. suiv. :
17. La rue, ailleurs féconde, être réel, grouillant, Qui a du sang, qui a des muscles, N'est plus ici qu'une forme de sable blanc Entre des aspects d'arbustes. Romains, La Vie unanime,Dynamisme,1908, p. 124.
Spéc., PSYCHO-PHYSIOL. Aspect visuel.
3. Avoir de l'aspect (surtout avec un sens négatif). Présenter une certaine originalité, avoir un certain caractère :
18. Nancy, comme Toul, est dans une vallée, mais dans une belle, large et opulente vallée. La ville a peu d'aspect; les clochers de la cathédrale sont des poivrières Pompadour. Cependant je me suis réconcilié avec Nancy, d'abord parce que j'y ai dîné, et j'avais grand'faim; ensuite parce que la place de l'Hôtel-de-Ville est une des places rococo les plus jolies, ... Hugo, Le Rhin,1842, p. 351.
19. Ce matin, course au temple, route charmante, chaussée dans des terrains inondés récemment, encore mouillés partout. Le temple fait face au nord. Très peu d'aspect de loin, très imposant quand on y pénètre. Fromentin, Voyage en Égypte,1869, p. 86.
SYNT. Changer d'aspect; varier, offrir, présenter, revêtir un aspect; prendre un aspect; aspect agréable, étrange, farouche, imposant, lugubre, misérable, ordinaire, sévère, singulier, sinistre, sombre; aspect(s) des choses, de la nature, d'un pays, d'une ville, du ciel, des lieux, d'un visage.
B.− Fig. Manière dont un être ou une chose abstraite se présente à l'esprit. Synon. apparence, forme (extérieure), visage(s), physionomie(s), caractère(s), face(s), côté(s) :
20. J'avoue, messieurs, que le bien et le vrai ont la même racine, le même support substantiel, puisque le vrai c'est l'être, et que le bien c'est l'être aussi. Mais comme l'unité de l'essence divine n'exclut pas la triplicité des personnes, l'unité de l'être ne l'empêche pas d'avoir plusieurs aspects. Il est d'abord lumière, et sous cette forme, il se révèle à l'intelligence, et s'appelle la vérité. Puis il est ordre, harmonie, beauté, et sous cette forme, il saisit la volonté et s'appelle le bien. Lacordaire, Conf. de Notre-Dame,1848, p. 160.
Considérer, voir une pers. ou une chose sous un certain aspect. La considérer d'un certain point de vue :
21. Article V. Des mouvemens de la tête sur l'épine. Nous devons considérer la tête sous deux aspects : 1) comme une cavité osseuse qui contient et protège le cerveau et les principaux organes des sens; c'est ce que nous ferons dans la seconde partie de ce cours 2) comme une masse plus ou moins pesante, articulée avec le cou, et qui peut être mue sur lui en différens sens. C'est sous ce dernier rapport qu'elle va nous occuper ici. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 1,1805, p. 221.
22. Ce n'est pas sous cet aspect que l'histoire prise en gros le considère [Charles-Quint]; on le croit communément un être froid et perfide. E. Delacroix, Journal 2,1856, p. 49.
SYNT. Aspect extérieur, général, nouveau; un aspect particulier; un double aspect; des aspects divers, différents, variés; aspect de la réalité, du problème, de la question; aspects de la vie.
III.− Emplois techn. Manière dont un lieu est exposé; exposition, orientation d'un lieu, d'une construction (cf. Pourrat, Gaspard des Montagnes, Le Château des sept portes, 1922, p. 64).
Rem. Emploi signalé comme vieilli dès Lar. 19e. Ne se trouve pas ds Ac.
ASTROL. Situation respective des astres par rapport à l'influence qu'on leur attribue sur les destinées humaines. Aspect bénin (favorable, propice); mauvais, (malin) aspect; être né sous un heureux, sous un fâcheux aspect :
23. Naissance vraiment remarquable [celle de Michel-Ange], s'écrie un historien (...) Mercure suivi de Vénus étant reçu par Jupiter sous un favorable aspect, que ne pouvait-on se promettre d'un moment si choisi par le destin? Stendhal, Hist. de la peint. en Italie,t. 2,1817, p. 159.
Rem. Ce sens est attesté ds la plupart des dict. généraux.
ASTRON. ,,Position relative particulière de deux planètes, ou d'une planète et du Soleil ou de la Lune, vues de la Terre`` (Muller 1966).
GÉOGR. ,,Représentation d'une côte et d'une terre dans les cartes marines : Les aspects et les vues sont bien dépeints dans cette carte`` (Nouv. Lar. ill.).
Rem. Emploi signalé également ds Lar. 19eet Guérin 1892.
LING. Catégorie grammaticale relative au temps inhérent au procès (celui qui est indispensable à sa réalisation) et qui saisit le procès dans son développement, son achèvement, sa répétition.
Formes du verbe qui traduisent cette catégorie.
Rem. Pour être, le procès a besoin d'une certaine durée. Toute détermination relative à cette durée, au temps que le procès implique, relève de l'aspect (aspect accompli, inaccompli, perfectif, imperfectif, inchoatif, itératif, etc.). L'aspect s'oppose ainsi au temps grammatical qui a pour objet de situer le procès parmi d'autres ou par rapport à un repère défini sur l'axe des temps. La catégorie de l'aspect est très développée en grec ancien, dans les langues slaves, etc. Certains linguistes doutent qu'elle existe en français. L'oppos. systématique des temps simples (inaccompli) et des temps composés (accompli) semble pourtant très proche de l'aspect.
PRONONC. : [aspε]. Jusqu'à Littré, les dict. prononcent : aspεk, Nod. 1844 excepté. Littré admet : aspε, aspεk et aspεkt. Quant aux liaisons, DG indique ,,le c se lie au singulier, l's au pluriel``; cf. de même Littré et Pt Lar. 1968 et quant aux ouvrages Mart. Comment prononce 1913, p. 216 et Fouché Prononc. 1959, p. 440 (cf. également au mot abject). Enq. : /aspe, (D)/
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 2equart du xves. « regard, vue » (Traduction de Sexte J. Frontin, II, 3 ds Gdf. Compl. : Il ordonna la bataille ayant son esgard et aspect de toutes pars) − 1659 (Corneille, Œdipe, 1624 ds Dub.-Lag.); b) 1546 « orientation, perspective qui s'offre au regard depuis le lieu ou le bâtiment considéré » (Rabelais, III, 24 ds Hug. : Les isles Ogygies ne sont loing du Port Sammalo... En l'une des quatre, laquelle plus a son aspect vers Soleil couchant, on dict ... habiter plusieurs divinateurs, vaticinateurs et prophetes), ,,vieilli`` dep. Lar. 19e; 2. 1513 astrol. (L'estoille du monde, chap. XX ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 260 : Plaise à toz nous garder des mauvais aspecz des corps celestes), ,,vieilli`` d'apr. DG; 3. a) 1611 au propre « manière dont qqn ou qqc. apparaît, apparence » (Cotgr. : Aspect [...]; the visage, or countenance); b) 1684 au fig. « apparence, face sous laquelle une chose se présente » (Saint-Evremont, Sur la morale d'Epicure ds Dict. hist. Ac. fr. : Nous n'avons, pour ainsi parler, que de nouveaux aspects, pensant avoir de nouvelles connoissances); 4. 1828 gramm. « manière dont est présentée l'action exprimée par un verbe » − cf. 3 b − (Ch. Ph. Reiff., Grammaire raisonnée de la langue russe, Saint-Pétersbourg, N. Gretsch, t. 1, p. 251 : Les inflexions qui servent à faire connaître ces divers points de vue, ces diverses circonstances qui accompagnent l'action, sont particulières aux idiomes slavons, et sont connues sous le nom d'Aspects). Empr. au lat. aspectus attesté au sens de « regard » dep. Cicéron (Sest. 1 ds TLL s.v., 801, 49), au sens de « vue, orientation, perspective » (Apulée, Met. 3, 17, ibid., 805, 73), au sens de « apparence » dep. Caton (Agr. 157, 2, ibid., 804, 56).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 6 123. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 8 930, b) 7 517; xxes. : a) 6 884, b) 10 252.
BBG. − Baulig 1956. − Beer 1939. − Bouillet 1859. − Cham. 1969. − Criqui 1967 →. − Dagn. 1965. − Dainv. 1964. − Éd. 1913. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Jossier 1881. − Lacr. 1963. − Mar. Lex. 1933. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Mounin (G.). Probl. terminol. de l'aspect. Ling. antverp. 1968, no2, pp. 319-328. − Muller 1966. − Noter-Léc. 1912. − Piéron 1963. − Plais.-Caill. 1958. − Pope 1961 [1952], § 745. − Pough 1969. − Springh. 1962.

Aspect : définition du Wiktionnaire

Nom commun

aspect \as.pɛ\ masculin

  1. Vue d’une personne ou d’une chose.
    • Seulement, je me rends compte qu’il n’apparaissait tel que je l’ai retenu que dans l’intimité du foyer, après que le contact avait dissipé les préventions que causaient son aspect et son abord. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Ces arbrisseaux font aussi un très bel effet dans les bosquets et les boulingrins à cause de l’aspect de leurs fruits. — (Th. W. Forsyth, Traité de la culture des arbres fruitiers, p. 197, 1803)
  2. (Figuré) Manière dont une chose se présente à l’esprit.
    • L’aspect de la mort.
    • L’aspect du péril.
    • Au premier aspect, la cause paraissait bonne.
  3. Manière dont une personne ou un objet s’offre à la vue.
    • La plupart des montagnes de Walachie sont garnies de bois composés de poiriers, de cerisiers, d’abricotiers et autres arbres fruitiers qui donnent aux forêts l’aspect d’immenses vergers. — (Edme Mentelle et Conrad Malte-Brun, Géographie mathématique, physique & politique de toutes les parties du monde, vol. 16, p. 272, 1803)
    • […] sa figure, très large et très rouge, lui donnait, au premier aspect, un air de bonhomie ; mais un regard fin qu’il dirigeait en-dessous vers son interlocuteur, et un demi-sourire qui se dessinait aux deux coins de sa bouche, ne tardaient pas à dévoiler un esprit plus rusé. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • On est alors fort étonné de retrouver les morceaux de bismuth intacts, leur aspect extérieur ne diffère en rien de ce qu’il était avant la chauffe. — (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures, Annales de Chimie & de Physique, 7e série, t. V, juillet 1895)
    • Ses petits cheveux filasse, frisottants, hérissés autour du front, lui donnait un aspect farouche de méduse domestique […]. — (Louis Pergaud, Le Retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] ; les volutes de brume qui coiffaient les volcans furent alors éclairées en rouge, donnant à l’ensemble de l’île l’aspect d’une formidable éruption générale. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Toute la rue, pour peu qu’on regardât au-dessus des boutiques, conservait son aspect ancien. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  4. (Figuré) Différentes faces, des divers points de vue sous lesquels se présente une chose, une affaire.
    • Les chimistes organiciens, conscient de l’aspect ludique propre aux synthèses chimiques -[…]- se sont attelés par défi à la création d’hydrocarbures dont le squelette carboné correspond aux polyèdres régulier que sont les solides platoniques. — (Paul Depovere, Oh, la Chimie ! Paris : Dunod, 2004, p. 125)
    • Considérer un objet sous tous ses aspects.
    • La question offre un double aspect.
    • Si l’on examine l’affaire sous ses différents aspects.
  5. (Astrologie) Angle remarquable entre deux planètes dans un thème astral.
    • Le 18 décembre 1970, Saturne (16° Taureau) présente un aspect d’opposition presque exact avec Vénus (15° Scorpion).
  6. (Linguistique) Trait grammatical associé à un prédicat exprimant le point de vue de son développement (commencement, déroulement, achèvement, évolution globale ou moment précis de cette évolution).
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aspect : définition du Littré (1872-1877)

ASPECT (a-spè. La prononciation de ce mot est douteuse ; plusieurs disent a-spèk ; d'autres disent a-spèkt'. La liaison la plus ordinaire est de faire sentir le c : un a-spè-k odieux. Au pluriel, les a-spè ; l's se lie : des a-spè-z odieux) s. m.
  • 1L'état d'être sous l'œil, devant les yeux. À l'aspect du bourreau. Trembler à l'aspect d'une chose terrible. Au premier aspect. Beaucoup se laissent séduire au premier aspect. Et l'aspect de ces lieux où vous la retenez, Racine, Brit. III, 8. Sera-t-il moins terrible, et le vaincront-ils mieux, Dans le sein de sa ville, à l'aspect de ses dieux ? Racine, Mithr. III, 8. Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs, Racine, Brit. II, 2. Je le vis, son aspect n'avait rien de farouche, Racine, Iph. II, 1. Sur cette froide pierre en vain le regard tombe ; ô vertu, ton aspect est plus fort que la tombe, Lamartine, Harm. III, 7.
  • 2Vue. J'ai acheté, moitié sur le territoire de France, moitié sur celui de Genève, un domaine assez agréable, dans le plus bel aspect de la nature, Voltaire, Lettr. à Pilavoine, 25 septembre 1758.
  • 3Orientation. En sorte que la maison fût tournée à un aspect sain, Fénelon, Tél. XI. Le prêtre avait à peine obtenu le silence, Et devers l'Orient assuré son aspect, Corneille, Poly. III, 2.
  • 4Représentation d'une côte et d'une terre dans les cartes marines. Les aspects et les vues sont bien dépeints dans cette carte.
  • 5Apparence, dehors, extérieur. Son aspect et son langage inspiraient la vénération. L'inondation donne à la plaine l'aspect d'un lac immense.
  • 6Faces diverses par lesquelles une chose se présente. Envisager tous les aspects d'un sujet. L'avenir se présentait sous un heureux aspect. Des différences d'opinions qui sont inséparables de la faiblesse de l'esprit humain, de la multitude des aspects que présentent des objets si compliqués, et dont la diversité même est utile à la chose publique, Mirabeau, Collection, t. I, p. 275. Ce qui semble un forfait dans un homme ordinaire, En un chef de parti prend un aspect contraire, Voltaire, Catil. I, 1.
  • 7 En termes d'astrologie, aspect des astres. Les astrologues comptaient cinq aspects, qu'ils nommaient conjonction, sextil, quartil, trin et opposition. L'homme, porté par les illusions des sens à se regarder comme le centre de l'univers, se persuada facilement que les astres influent sur sa destinée, et qu'il est possible de la prévoir par l'observation de leurs aspects au moment de la naissance, Laplace, Exp. V, 1.

SYNONYME

ASPECT, VUE. Aspect est purement objectif, et vue purement subjectif ; c'est-à-dire que dans la vue, ce qui domine c'est l'idée du sujet qui voit ; et dans l'aspect, ce qui domine c'est l'idée de l'objet qui est vu. Aussi vue ne comporte-t-il pas les épithètes qui vont avec aspect. On dira l'aspect effrayant des ennemis, mais non la vue effrayante. Mais quand on dit : à la vue des ennemis, à l'aspect des ennemis, il s'effraya, le sens est le même, attendu qu'il importe peu dans cet emploi de signaler s'il a vu les ennemis, ou si leur aspect s'est présenté à lui. Dans le paysage, vue est plus étendu qu'aspect : on ne dira pas les aspects de la Suisse, on dira les vues de la Suisse ; on dira encore : dans chacune de ces vues on trouvera des aspects variés.

HISTORIQUE

XVIe s. Je refererois cestuy heur de jugement en l'aspect benevole des cieulx et faveurs des intelligences motrices, Rabelais, Pant. III, 42.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Aspect : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ASPECT, s. m. aspectus, (en Astronomie) se dit de la situation des étoiles ou des planetes, les unes par rapport aux autres ; ou bien c’est une certaine configuration ou relation mutuelle entre les planetes, qui vient de leurs situations dans le zodiaque, en vertu desquelles les Astrologues croyent que leurs puissances ou leurs forces croissent ou diminuent, selon que leurs qualités actives ou passives se conviennent ou se contrarient. Voyez Planete, &c.

Quoique ces configurations puissent être variées & combinées de mille manieres, néanmoins on n’en considere qu’un petit nombre ; c’est pourquoi on définit plus exactement l’aspect la rencontre ou l’angle des rayons lumineux qui viennent de deux planetes à la terre. Voyez Rayon & Angle.

La doctrine des aspects a été introduite par les Astrologues, comme le fondement de leurs prédictions. Ainsi Kepler définit l’aspect, un angle formé par des rayons, qui partant de deux planetes, viennent à se rencontrer sur la terre, & qui ont la propriété de produire quelque influence naturelle. Quoique toutes ces opinions soient des chimeres, nous allons les rapporter ici en peu de mots.

Les Anciens comptoient cinq aspects, à savoir, la conjonction, marquée par le caractere ☌, l’opposition par ☍, l’aspect trine par △, l’aspect quadrat par □, & l’aspect sextile par ⚹. La conjonction & l’opposition sont les deux aspects extrèmes, le premier étant le moindre de tous, & le second le plus grand ou le dernier. V. Conjonction & Opposition.

L’aspect trigone ou trine est la troisieme partie d’un cercle, ou l’angle mesuré par l’arc AB. Tab. astron. fig. 3.

L’aspect tétragone ou quadrat est la quatrieme partie d’un cercle, ou l’angle mesuré par le quart de cercle AD : l’aspect sextile, qui est la sixieme partie d’un cercle ou d’un angle, est mesuré par le sextant AG. Voyez Trigone, Tetragone, Quadrat & Sextile.

Par rapport aux influences qu’on suppose aux aspects, on les divise en benins, malins, & indifférens.

L’aspect quadrat & l’opposition sont réputés malins ou mal-faisans ; le trine & le sextile benins ou propices ; & la conjonction un aspect indifférent.

Aux cinq aspects des anciens les modernes en ont ajoûté beaucoup d’autres, comme le décile qui contient la dixieme partie d’un cercle ; le tridecile, qui en contient trois dixiemes ; & le biquintile, qui en contient quatre dixiemes ou deux cinquiemes. Kepler en ajoûte d’autres, qu’il dit avoir reconnu efficaces par des observations météorologiques, tel que le demi-sextile, qui contient la douzieme partie d’un cercle, & le quincunce, qui en contient cinq douziemes. Enfin nous sommes redevables aux Medecins astrologues d’un aspect octile, contenant un huitieme de cercle, & d’un aspect trioctile, qui en contient les trois huitiemes. Quelques Medecins y ont encore mis l’aspect quintile, contenant un cinquieme du cercle, & l’aspect biquintile, qui, comme on l’a dejà dit, en contient les deux cinquiemes.

L’angle intercepté entre deux planetes dans l’aspect de la conjonction est =0 ; dans l’aspect semi-sextile, il contient 30° ; dans le decile 36° ; dans l’octile 45° ; dans le sextile 60° ; dans le quintile 72° ; dans le le quartile 90° ; dans le tridecile 108° ; dans le trine 120° ; dans le trioctile 135° ; dans le biquintile 144° ; dans le quincunce 150° ; dans l’opposition 180°.

Ces angles ou intervalles se comptent par les degrès de longitude des planetes, tellement que les aspects sont censés les mêmes, soit qu’une planete se trouve dans l’écliptique, ou qu’elle soit hors de ce cercle.

On divise ordinairement les aspects en partiles & platiques. Les aspects partiles ont lieu quand les planetes sont distantes les unes des autres d’autant de degrés précisément qu’en contient quelqu’une des divisions précédentes. Il n’y a que ceux-là qui soient proprement des aspects. Les aspects platiques arrivent quand les planetes ne sont pas les unes par rapport aux autres précisément dans quelqu’une des divisions dont nous venons de parler. Voyez Influence. (O)

Aspect, s. m. on dit ce bâtiment présente un bel aspect, c’est-à-dire qu’il paroît d’une belle ordonnance à ceux qui le regardent, & qu’il jette dans une admiration telle que celle qu’on éprouveroit à la vûe du péristyle & des façades intérieures du Louvre, si le pié du péristyle étoit dégagé de tous les bâtimens subalternes qui l’environnent, & si ceux qu’on vient d’ériger dans la grande cour de ce palais n’offusquoient & ne masquoient point l’aspect de la décoration intérieure des façades, dont l’ordonnance fait autant d’honneur au dernier siecle, que les bâtimens dont nous parlons deshonnorent celui où nous vivons.

On dit aussi que tel ou tel palais, maison ou château, est situé dans un bel aspect, lorsque du pié du bâtiment on découvre une vûe riante & fertile, telle que celles du château neuf de saint Germain en Laye, de Meudon, de Marly, &c. (P)

Aspect ou Solage, c’est la même chose qu’exposition : il y en a quatre différentes ; celle du couchant, du levant, du nord, & du midi : l’exposition du levant voit le soleil depuis le matin jusqu’à midi, celle du couchant a le soleil depuis midi jusqu’au soir. L’exposition du midi est la plus riche de toutes, elle commence à neuf heures du matin jusqu’à quatre heures du soir ; & celle du nord ou du septentrion est la plus mauvaise, sur-tout dans les terres froides & humides, n’ayant de soleil qu’environ deux heures le matin & autant le soir ; mais aussi elle n’est pas si sujette à la gelée.

Quand on veut joüir de deux expositions en même tems, on construit des murs obliques où le soleil glisse & y demeure suffisamment pour que les arbres se trouvent exposés au midi & au levant.

Rien ne contribue tant à la bonne santé qu’une bonne exposition, & les végétaux par la vigueur de leur pousse nous montrent assez combien elle leur est nécessaire. Ceux de tous les végétaux qui ont le plus besoin d’une bonne exposition, sont les orangers, les myrtes, & autres arbres à fleurs ; s’ils étoient trop exposés aux vents, sur-tout à ceux du nord, ils seroient bien-tôt ruinés.

Les arbres fruitiers demandent aussi différentes expositions : les pêchers veulent le midi & le levant ; les poiriers le levant & le couchant ; les pommiers & les abricotiers peuvent venir à toutes sortes d’expositions & en plein vent ; les pruniers viennent fort bien au nord & au couchant ; les figuiers réussissent mieux au levant & au midi que par-tout ailleurs. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aspect »

Étymologie de aspect - Littré

Aspectus, de a pour ad, et de specere, regarder (voy. SPECTRE) ; espagn. aspecto ; ital. aspetto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de aspect - Wiktionnaire

Du latin aspectus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de aspect - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin aspectus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aspect »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aspect aspɛ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « aspect »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aspect »

  • « Elle a du mental ! ». « Il aime quand il y a de la pression ». « Il a du mal à rester concentré tout le match ». « Elle est n’est pas assez motivée ». « Elle sait gérer son stress ». Autant de phrases qu’on entend régulièrement sur et autour des terrains de sport. Toutes font référence à des aspects mentaux de la compétition sportive et ce quel que soit le niveau. Et oui, il y a des gars ou des filles très clutch par exemple en départementale comme en NBA ou WNBA… Et une chose est sûre en ce qui concerne les athlètes : quand ils gagnent, ils sont tout autant loués pour leurs qualités mentales que pour leurs qualités physiques. Sauf que si on parle très souvent de préparation physique, d’entraînement technique ou de progression, la préparation mentale est un angle qui arrive parfois loin derrière. TrashTalk, La préparation mentale : un aspect clé de la compétition, qui nécessite maîtrise et formation
  • Les travaux engagés place Gambetta avaient notamment pour vocation de lui faire retrouver son aspect de « place Verte », telle qu’elle était nommée par le passé. C’est ce qu’elle est redevenue, bien que le vert de sa pelouse ait un peu jauni sous l’effet de la sécheresse au printemps. La Voix du Nord, À Denain, la place Gambetta a retrouvé son aspect verdoyant d’autrefois
  • Rabat-Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports Othmane El Ferdaous a souligné, vendredi à Rabat, que le temps est venu pour les entreprises de presse d’institutionnaliser et d’intégrer l’aspect commercial dans leur logique de gestion. MAP Express, Il est temps pour que l'entreprise de presse intègre l'aspect commercial dans son mode de gestion | MAP Express MAP Express
  • Les passants me semblent avoir l'aspect vague de figures qu'on voit dans les songes. De Marguerite Yourcenar / Alexis ou le Traité du Vain Combat, 1929
  • Il faudrait qu’Hollywood comprenne que l’aspect humain d’une histoire est le meilleur des effets spéciaux. De Jeff Bridges / Studio magazine - Septembre 2003
  • Secrétaire du public, est-ce que ce n'est pas le plus noble aspect du métier de critique ? De Jean-Marie Poupart / Le Champion de cinq heures moins dix
  • L'art rend supportable l'aspect de la vie en plaçant dessus le crêpe de la pensée indécise. De Friedrich Nietzsche / Humain, trop humain
  • Si la science évolue, c'est souvent parce qu'un aspect encore inconnu des choses se dévoile soudain. De François Jacob / Le Jeu des possibles
  • Quelque aspect que revête notre connaissance, se tapit toujours au fond l'ivresse de connaître. De Yukio Mishima / Le pavillon d'or
  • Le futur n'est que l'aspect aberrant que prend le passé aux yeux de l'homme. De Jean-Paul Sartre
  • Qu'est ce que la capacité d'apprendre, sinon un aspect de l'éternité ? De Mircea Eliade / Fragmentarium
  • Rien ne prédispose davantage à l’aspect pensif que l’absence totale de pensée. De Pierre Dac / L’Os à moelle - Avril 1939
  • Le véritable réel ne se limite pas à l’aspect chatoyant de l’extérieur. De François Cheng / Le dit de Tianyi
  • Tout idéal, dès qu'il est formulé, prend un aspect désagréablement scolaire. De Valéry Larbaud / Jaune, bleu, blanc
  • Un droit n’est jamais que l’autre aspect d’un devoir. De Jean-Paul Sartre / La Nausée
  • Les sites ne changent pas d’aspect comme les hommes changent de visage. De Tacite
  • Le sport est un aspect important de la manipulation des masses. De Monique Corriveau / Compagnon du soleil
  • Une pensée ? Un aspect de la vérité qui étincelle. De Nicolae Iorga / Pensées

Images d'illustration du mot « aspect »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aspect »

Langue Traduction
Corse aspettu
Basque alderdi
Japonais 側面
Russe аспект
Portugais aspecto
Arabe جانب
Chinois 方面
Allemand aspekt
Italien aspetto
Espagnol aspecto
Anglais aspect
Source : Google Translate API

Synonymes de « aspect »

Source : synonymes de aspect sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aspect »



mots du mois

Mots similaires