La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « extinction »

Extinction

Variantes Singulier Pluriel
Féminin extinction extinctions

Définitions de « extinction »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXTINCTION, subst. fém.

A.− Action d'éteindre quelque chose ou de s'éteindre; résultat de l'action. Des lanternes vitrées, dont la bougie brûle jusqu'à extinction (Brasillach, Corneille,1938, p. 89):
1. Pas une fumée ne s'échappait de ses flancs. Pas une flamme ne se décelait dans les cavités profondes. (...) L'atmosphère même, au dedans de ce cratère, n'était saturée d'aucune vapeur sulfureuse. C'était plus que le sommeil d'un volcan, c'était sa complète extinction. Verne, Île myst.,1874, p. 91.
Extinction des feux. Heure à laquelle toutes les lumières doivent être éteintes dans une caserne; sonnerie de clairon qui l'annonce. Alors, dans un quartier militaire, éclata la sonnerie de l'extinction des feux (Tharaud, Dingley,1906, p. 105).
DR. Extinction des feux/des bougies. [Dans la vente d'immeubles aux enchères] Moment où l'adjudication est prononcée au profit du dernier et plus fort enchérisseur à l'extinction des trois bougies. L'enchérisseur devient adjudicataire définitif, non par le seul fait de l'extinction des trois bougies, mais par la prononciation de l'adjudication par le juge (Nouv. répert. de dr., Paris, Dalloz, 1965, p. 1016).Cf. aussi chaleur B 2 c.
B.− P. ext.
1. Jusqu'à extinction de la chaleur naturelle ou jusqu'à extinction. Jusqu'à n'en pouvoir plus. Crier jusqu'à extinction (Ac.1835-1932).C'est l'âne qui remonte et jette toute sa voix dehors et brait, jusqu'à extinction, qu'il s'en fiche, qu'il s'en fiche (Renard, Hist. nat.,1896, p. 100).
2. Extinction de voix. Enrouement prononcé de la voix au point que le sujet en est presque aphone. Extinction de voix par suite d'une laryngite tuberculeuse (Gide, Journal,1933, p. 1167).
C.− Au fig. Action de faire cesser, de faire disparaître quelque chose; disparition, cessation de quelque chose.
1. Domaine abstr.Elle [une société] s'occupe de l'extinction de la mendicité dans Paris (Fourier, Nouv. monde industr.,1830, p. 82).L'extinction du désir (Amiel, Journal,1866, p. 412).
2. [En parlant de race, de famille, d'espèce, n'ayant plus de représentant en vie] L'extinction d'une famille était considérée comme un danger pour la religion et pour l'état (Barrès, Cahiers,t. 2, 1899-1901, p. 153).Plusieurs de ces formes primitives d'existence sont périssables; plusieurs sont éteintes ou en voie d'extinction (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 9):
2. Je tombe, cet avant-dîner, dans une conversation de Daudet avec Finot (...) sur l'agonie des races, sur la mort d'un peuple et sur le décès de la langue, dont il ne reste plus, comme l'a dit Chateaubriand, que les mots répétés par les perroquets sur la cime des arbres. Et Finot parle de l'extinction d'une peuplade en Russie, dont il ne reste plus qu'un individu et sur laquelle un philologue a fait un gros volume. Goncourt, Journal,1895, p. 827.
3. Acte mettant fin à un lien juridique. L'extinction de l'usufruit (Code civil,1804, art. 603, p. 112):
3. Section IV. Comment les servitudes s'éteignent. 703. Les servitudes cessent lorsque les choses se trouvent en tel état qu'on ne peut plus en user. 704. Elles revivent si les choses sont rétablies de manière qu'on puisse en user; à moins qu'il ne se soit déjà écoulé un espace de temps suffisant pour faire présumer l'extinction de la servitude, ainsi qu'il est dit à l'art. 707. Code civil,1804, p. 129.
Rem. La docum. atteste un emploi dans lequel extinction signifie « cessation du mouvement, arrêt ». Les résistances passives (...) tendent à conduire le mouvement vibratoire [pendulaire] à l'extinction pure et simple (Andrade, Horlog., 1924, p. 58). Cf. aussi extinguible, s.v. extincteur.
Prononc. et Orth. : [εkstε ̃ksjɔ ̃]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1374 (J. Goulain, Trad. du Ration. de G. Durant, B.N. 437, fo122 vods Gdf. Compl. : L'extinction des cierges). Empr. au lat. class. ex(s)tinctio, -onis « extinction, fin », b. lat. « action d'éteindre le feu » formé sur le supin exstinctum de exstinguere « éteindre ». Fréq. abs. littér. : 220. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 403, b) 365; xxes. : a) 176, b) 289.

Wiktionnaire

Nom commun - français

extinction \ɛk.stɛ̃k.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’éteindre ou état de ce qui s’éteint, de ce qui est éteint.
    • Levers et couchers du soleil, de la lune et des autres astres peuvent résulter respectivement d’une inflammation et d’une extinction. — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme.)
    • Quand le clairon de l'amour sonne l'extinction des feux amoureux, la démobilisation des sens n'est pas loin d'être décrétée. — (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)
  2. (Par extension) État de la chaux quand elle cesse d’être vive par hydratation.
    • L’hydrate de chaux en pâte, tel qu'il convient aux mortiers, est obtenu de la même manière, mais eu ajoutant plus d'eau, pour préparer une pâte fluide qui prend plus de consistance par l’extinction (hydratation) des dernières particules de chaux. — (A. Payen, Précis de chimie industrielle : à l'usage des écoles préparatoires aux professions industrielles, des fabricants et des agriculteurs, 3e édition, volume de texte, Paris : Librairie Hachette, 1855, p. 339)
  3. Épuisement, lassitude.
    • Disputer, crier jusqu’à extinction.
    • Poursuivre jusqu’à extinction.
  4. (Figuré) Action d'abolir, d'anéantir, de mettre fin.
    • Cette charge fut supprimée par voie d’extinction.
    • L’extinction d’un privilège.
    • L’extinction d’une race, d’une famille, d’une maison.
    • L’extinction d’une dette, d’une rente.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXTINCTION. n. f.
Action d'éteindre ou État de ce qui s'éteint, de ce qui est éteint. L'extinction du feu. Extinction complète. Sonner l'extinction des feux. À l'extinction des bougies, des feux, Espèce de formule qui s'emploie en parlant de Certaines ventes où l'on est reçu à enchérir jusqu'à ce qu'un certain nombre de petites bougies soient éteintes. Cette propriété fut adjugée à l'extinction des feux. Aucune adjudication d'immeuble ne peut être faite qu'après l'extinction de trois bougies allumées successivement. Autrefois on disait de même À l'extinction de la chandelle. Par extension, L'extinction de la chaux, L'état de la chaux quand elle cesse d'être vive et qu'elle perd ses propriétés. L'extinction de la chaleur naturelle, La perte de la chaleur naturelle. Extinction de voix, Maladie qui affaiblit tellement la voix qu'on peut à peine se faire entendre. Jusqu'à extinction de chaleur naturelle, ou, simplement, Jusqu'à extinction, Jusqu'à s'épuiser, jusqu'à n'en pouvoir plus de lassitude. Disputer, crier jusqu'à extinction. Poursuivre jusqu'à extinction. Il se dit figurément en parlant de Ce qu'on détruit, de ce qu'on abolit, ou de ce qui prend fin. Cette charge fut supprimée par voie d'extinction. L'extinction d'un privilège. L'extinction d'une race, d'une famille, d'une maison. L'extinction d'une dette, d'une rente.

Littré (1872-1877)

EXTINCTION (èk-stin-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action d'éteindre ; état de ce qui est éteint. L'extinction d'un incendie.

    Autrefois à l'extinction de la chandelle, aujourd'hui à l'extinction des bougies, des feux, se dit de certaines ventes où l'on est reçu à enchérir jusqu'à ce qu'un certain nombre de petites bougies soient éteintes.

    Terme de pharmacie. Opération qui consiste à chauffer au rouge certains corps et à les tremper ensuite brusquement dans l'eau froide pour en détruire la cohésion.

  • 2Action de verser de l'eau sur la chaux vive et de la transformer en hydrate ou chaux éteinte.

    Terme de pharmacie. Extinction du mercure, opération qui consiste à détruire le brillant métallique du mercure en le triturant avec un corps gras.

  • 3Action de diminuer l'intensité de la lumière. Les vapeurs répandues dans l'air influent considérablement sur l'extinction de la lumière ; la sérénité du ciel et la rareté de l'air rendent la lumière des astres plus vive sur les montagnes élevées, Laplace, Expos. I, 16.
  • 4Perte totale. Il cessa de vivre par la seule extinction de ses forces et presque sans accident le 25 de janvier dernier 1742, Mairan, Éloge de Halley.

    L'extinction de la chaleur naturelle, la perte de la chaleur naturelle.

    Familièrement. Disputer jusqu'à extinction de chaleur naturelle, ou, simplement, jusqu'à extinction, disputer longtemps et avec opiniâtreté. Il dansait quelquefois jusqu'à extinction, Hamilton, Gramm. 8.

  • 5Extinction de voix, affection du larynx qui affaiblit tellement la voix qu'on peut à peine se faire entendre. Il m'a pris une extinction de voix dans la roulade, Picard, Petite ville, III, 9.
  • 6 Fig. Il se dit de ce qu'on éteint comme un feu. L'amour-propre parvient à l'entière extinction de l'amour de Dieu ; par la constitution de la justice de cette vie, l'amour de Dieu ne parvient jamais à l'entière extinction de l'amour-propre, Bossuet, Ét. d'orais. v, 29. Il a eu du temps de reste pour entamer un ouvrage continué ensuite et achevé par un de nos plus grands et de nos meilleurs princes, l'extinction de l'hérésie, La Bruyère, X.

    Se dit aussi des familles, races, tribus dont il ne reste plus personne en vie. L'extinction d'une famille. Outre la difficulté de cette guerre [contre les Benjamites], il y avait encore à considérer l'extinction d'une tribu dans Israël, Bossuet, Polit. IX, III, 2.

  • 7Acte qui met fin à l'existence d'une obligation, d'une dette, d'une action. Les modes d'extinction d'une obligation sont le payement, la compensation et la novation. Les principaux objets compris dans cette nouvelle cession consistaient dans l'extinction de 4 200 000 livres de rentes viagères, Raynal, Hist. phil. IV, 27. Dans une semblable position, il était difficile de songer aux moyens d'effectuer l'extinction d'une dette immense, Montesquiou, Rapp. du 27 août 1790, p. 2.

HISTORIQUE

XVIe s. …Que les pretendus deputez sont touz chargez par leurs memoires de demander l'estinction de la religion refformée, D'Aubigné, Hist. II, 236. Ardens à l'estinction des reformez, D'Aubigné, ib. I, 82.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « extinction »

Du latin exstinctio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. exstinctionem, de exstinguere, éteindre (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « extinction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
extinction ɛkstɛ̃ksjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « extinction » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « extinction »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « extinction »

  • Ce vœu de retour à la paix, l'humanité le doit à des centaines de milliers de personnes qui, sans aucune faute de leur part, pour le seul fait de leur nationalité ou de leur origine ethnique, ont été vouées à la mort ou à une progressive extinction.
  • La terre entière, continuellement imbibée de sang, n'est qu'un autel immense où tout ce qui vit doit être immolé sans fin, sans mesure, sans relâche, jusqu'à la consommation des choses, jusqu'à l'extinction du mal, jusqu'à la mort de la mort.
    Joseph de Maistre — Les soirées de Saint-Pétersbourg
  • La taille ne fait pas tout. La baleine est en voie d’extinction alors que la fourmi se porte bien.
    Bill Vaughan
  • C'est une augmentation faible mais elle représente une lueur d'espoir. Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) la population de rhinocéros noir, menacée d'extinction, est repartie à la hausse. La lutte contre le braconnage et les mesures de reproduction prises par les différents Etats portent enfin ses fruits. Le tout est de ne pas baisser la garde car les menaces pèsent toujours, prévient l'UICN. 
    [Certifié sans Coronavirus] En voie d’extinction, la population de rhinocéros noir repart à la hausse
  • C’est l’un des pires scénarios possibles : le fameux astéroïde en partie responsable de l’extinction des dinosaures a suivi la trajectoire la plus dangereuse qui soit pour engloutir la planète sous un nuage de gaz et de poussières, révèle une étude publiée mardi.
    SudOuest.fr — Extinction des dinosaures : l’astéroïde fatal a heurté la Terre avec l’angle "le plus mortel qui soit"
  • C'est comme si le confinement avait permis aux autorités de prendre le temps. La pollution lumineuse, on en parle depuis longtemps, des dégâts qu'elle occasionne sur la faune et la flore aussi. Certaines communes alsaciennes ont décidé de tester ou vont tester l'extinction des feux la nuit.
    France 3 Grand Est — Pollution lumineuse : quand le confinement incite certaines communes d'Alsace à l'extinction des feux la nuit
  • L’extinction, ou la disparition d’une espèce entière est un phénomène courant. Depuis les débuts de la vie sur Terre, des espèces naissent, existent puis quittent le cycle de la vie. Cependant, les données indiquent que le nombre d’espèces qui s’éteignent et le rythme auquel elles le font augmentent de façon spectaculaire.
    The Conversation — Des espèces d'oiseaux font face à l'extinction cent fois plus vite que prévu !
  • Procéder à l’extinction partielle ou totale de l’éclairage public la nuit s’impose peu à peu dans les esprits, dans la législation et sur le terrain. En plein confinement, l'Association pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes (ANPCEN) plaide même pour une extinction avancée le soir. Objectifs : réduire les nuisances et faire des économies d’énergie. Mais passer de la lumière à la nuit impose d’informer, de consulter et d’accompagner les habitants usagers.
    Courrier des maires — Extinction des lumières la nuit : faire primer les usages avant tout
  • La Terre a connu plusieurs épisodes d'extinction de masse. Causés par des impacts d'astéroïde ou par des éruptions volcaniques majeures. Mais l'une d'elles restait toujours sans explication. Des chercheurs pourraient bien en avoir trouvé la cause à présent dans une disparition momentanée de la couche d'ozone.
    Futura — C'est un trou dans la couche d’ozone qui serait responsable de l'extinction massive du Dévonien
  • La sixième extinction de masse s’accélère : d’ici vingt ans, plus de 500 espèces animales auront disparu, soit autant qu’au XXe siècle. C’est le constat alarmiste que tirent les scientifiques dans une nouvelle étude de la revue Proceeding of the National Academy of Science, publiée par The Guardian. “Sans la destruction de la nature par l’homme, ce taux de perte aurait pris des milliers d’années”, déplorent les chercheurs.
    Courrier international — La sixième extinction de masse s’accélère à cause de l’homme, avertit la science
Voir toutes les citations du mot « extinction » →

Traductions du mot « extinction »

Langue Traduction
Anglais extinction
Espagnol extinción
Italien estinzione
Allemand aussterben
Chinois 灭绝
Arabe انقراض
Portugais extinção
Russe вымирание
Japonais 絶滅
Basque desagertzeko
Corse estinzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « extinction »

Source : synonymes de extinction sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « extinction »

Combien de points fait le mot extinction au Scrabble ?

Nombre de points du mot extinction au scrabble : 19 points

Extinction

Retour au sommaire ➦