La langue française

Attisement

Sommaire

  • Définitions du mot attisement
  • Étymologie de « attisement »
  • Phonétique de « attisement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « attisement »
  • Citations contenant le mot « attisement »
  • Traductions du mot « attisement »
  • Synonymes de « attisement »
  • Antonymes de « attisement »

Définitions du mot « attisement »

Wiktionnaire

Nom commun

attisement \a.tiz.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’attiser.
    • Il semble que celle-ci soit davantage favorable à un attisement du conflit qu’à son apaisement. — (Jeanne Rey, Migration africaine et pentecôtisme en Suisse: Dispositifs rituels, pouvoirs, mobilités, 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATTISEMENT (a-ti-ze-man) s. m.
  • Action d'attiser.

HISTORIQUE

XIIIe s. Par l'atizement de sa feme qui li disoit…, Hist. occid. des croisades, t. II, p. 23.

XVIe s. Ainsi, par l'atisement de leurs ardents regards, se consumoient mutuellement, Yver, p. 588.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « attisement »

→ voir attiser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Attiser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « attisement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attisement atizmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « attisement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attisement »

  • Fin des années 1960, l'été. Deux jouvencelles britanniques sillonnent la campagne française en vélo. Calme plat, soleil écrasant, des champs à perte de vue. Quelques villages et de rares bosquets égaient la monotonie du paysage. Mais rapidement, ce désert s'avère assez peuplé, et par des personnages assez inquiétants, un peu grotesques. C'est un peu la limite de cet étonnant thriller qui par son naturalisme se situe quelque part entre le cinéma de Pascal Thomas et celui d’Éric Rohmer de la même époque. Il est signé Robert Fuest, cinéaste de genre dont la trace dans l’histoire du cinéma se résume aux kitscheries horrifiques de l’abominable Docteur Phibes, alias Vincent Price. Rien d’aussi outré dans cette œuvre d'une impeccable sobriété, où l'horreur et la violence restent la plupart du temps sous-jacentes et semblent émaner de la campagne elle-même. La réussite du film tient à l’insouciance badine des protagonistes dans un décor aussi naturel qu’estival contredisant le titre du film — en français : « Et bientôt l'obscurité ». Ici l’enfer est diurne et lumineux. On pense au modèle du genre : l'attaque de Cary Grant par un avion inquiétant au milieu d’un champ dans la Mort aux trousses. Dans le film de Fuest, tout paraît idyllique jusqu'au moment où les deux amies se chamaillent et se séparent. Pendant que l’une se prélasse dans l'herbe près d'un petit bois, l’autre part en vadrouille avec sa bicyclette. L'inquiétude s'installe et sera bientôt suivie d’effet. Mais Fuest n'est pas du genre à s'appesantir sur l’effet en question. Pas de gore et fort peu de scènes explicites dans ce drame émaillé de sous-entendus sensuels et sexuels. Sur ce plan, l’attisement progressif du malaise reste subtil de bout en bout, d’autant plus déroutant qu'on ignore d'où vient le danger, et de qui. Dès lors, pour les héroïnes comme pour le spectateur, tout paraît suspect, tout paraît possible... Malgré tout, rien de fou ni de torride dans ce petit film presque « ligne claire », ignorant les clichés du genre et sa noirceur codifiée. On peut juste regretter que le cinéaste n’ait pas jugé nécessaire d'employer exclusivement des autochtones (français) pour incarner les autochtones. D’où parfois des décalages incongrus lorsqu'ils s'expriment dans notre langue. Exception qui confirme la règle : Jean Carmet lui-même, en cabaretier émoustillé par l’afflux touristique que suscite un crime sadique dans sa région tranquille. C’est la cerise de ce gâteau délicatement empoisonné. L'Humanité, La VOD de la semaine — And Soon the Darkness, de Robert Fuest | L'Humanité
  • Pourquoi le BJP vise-t-il à nouveau la minorité musulmane ? Le BJP, le Premier ministre Modi en tête, doit sa croissance à des campagnes de désinformation et d’attisement des tensions entre hindous et minorités religieuses. Depuis les victoires électorales de Modi en 2014 et 2019, les attaques du BJP se sont intensifiées. Vu son emprise sur l’appareil d’État et les médias, le BJP peut aisément attribuer tous les problèmes de l’Inde à la minorité musulmane. Ainsi, une campagne nationale a été lancée sur le réseau social WhatsApp contre les musulmans, sous prétexte qu’ils consomment du bœuf. Cette campagne appelait les habitants à « abattre les musulmans avant qu’ils n’abattent votre vache ». Solidaire, Inde : mobilisation populaire contre une nouvelle loi islamophobe | Solidaire
  • Les télévisions et radios sont tenues d’éviter tout traitement pouvant lier des villes et des quartiers spécifiques à l’augmentation du nombre de personnes infectées par le coronavirus pour prévenir tout risque de stigmatisation de leurs habitants et d’attisement d’attitudes et de comportements de défiance et de rejet à leur encontre et ce sans porter préjudice au droit à l’information et à la transparence liés à la situation pandémique dans notre pays. Telquel.ma, Les recommandations de la HACA sur le traitement audiovisuel de la pandémie

Traductions du mot « attisement »

Langue Traduction
Anglais fanning
Espagnol abanico
Italien fanning
Allemand fächern
Chinois 扇形
Arabe تهوية
Portugais abanando
Russe раздувание
Japonais ファニング
Basque fanning
Corse fanning
Source : Google Translate API

Synonymes de « attisement »

Source : synonymes de attisement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « attisement »

Partager