La langue française

Combustion

Définitions du mot « combustion »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMBUSTION, subst. fém.

A.− Phénomène résultant de la combinaison d'un corps avec l'oxygène de l'air (ou celui contenu dans un produit chimique) et s'accompagnant d'un dégagement de chaleur avec ou sans flammes. Ma chambre était maintenue tiède par le feu que je laisse brûler à combustion douce (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 260).Lavoisier arrive à conclure que la respiration n'est qu'une combustion lente des aliments, c'est-à-dire une oxydation (H. Camefort, A. Gama, Sc. nat.,1960, p. 159):
1. Campé hier soir dans le village de Déo, sur une petite place parmi les dépotoirs. Une odeur infecte sort de l'un d'eux, auquel, (...) nos porteurs ont mis le feu. C'est une combustion cachée et lente, sans flamme, mais avec une abondante fumée âcre et nauséabonde, ... Gide, Le Retour du Tchad,1928, p. 958.
SYNT. Gaz, produits, résidus de combustion; activer la combustion.
Spéc. Combustion lente. Oxydation lente d'un corps sans dégagement appréciable de chaleur (cf. respiration). Combustion vive. Réaction rapide et active dans laquelle la chaleur dégagée provoque l'incandescence du combustible. Combustion instantanée (cf. explosion). P. métaph. L'effet était produit. Elle aimait. Pour le docteur Hirsch, (...) il y avait là un cas de combustion instantanée très curieux à observer (A. Daudet, Jack, t. 1, 1876, p. 113).Chaleur de combustion. Quantité de chaleur dégagée au cours de la combustion complète d'un gramme d'une substance. Moteur à combustion interne; chambre de combustion.
P. anal. Combustion nucléaire. Transmutation d'atomes se déroulant au cours du fonctionnement d'un réacteur. Indépendance de la combustion nucléaire par rapport à l'oxygène (Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 269).
B.− P. ext., vieilli
1. Action de brûler entièrement :
2. Missolonghi a été saccagé et brûlé il y a huit jours, Modon avant-hier. (...). Les Français seuls empêchent provisoirement la combustion de Nauplie : ... Lamartine, Correspondance,1832, p. 295.
P. métaph. Les feux orangés, la rouge combustion, la flamme rose et blanche des chrysanthèmes dans le crépuscule de novembre (Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 426).
2. Au fig. En combustion. En proie à une vive agitation, au désordre. J'ai trouvé Albi en combustion pour le choix d'un député; on ne parlait d'autre chose (E. de Guérin, Lettres,1831, p. 3):
3. On disait tout en combustion sur la route de Naples. M. Pacé avait la bonté de me conseiller de ne pas partir. Stendhal, Journal,t. 4, 1811-12, p. 139.
Mettre en combustion :
4. − Perdu patience (...) en entendant quelqu'un parler de la Révolution qu'il croit prochaine et qui, selon lui, doit mettre la France en combustion... Green, Journal,1948, p. 154.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃bystjɔ ̃]. ,,Le t n'a pas ici comme dans beaucoup de mots terminés en tion le son de c`` (Fér. Crit. t. 1 1787). Cette rem. se trouve sous une forme plus compréhensive ds Rouss.-Lacl. 1927, p. 161, à propos des mots dans lesquels t suivi de i + voyelle est précédé de s ou de x : question, mixtion, dynastie, et même châtier, anc. chastier, etc. Voir en outre les mots en -tié, -tier, la conjug. (nous portions), et qq. isolés (chrétien, ...). Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1180 [ms. xives.] « incendie » (Vie de S. Evroul, éd. F. Danne, 1934); 1625 « action de brûler complètement quelque chose » (Stoer, Dict. franç.-lat.); 2. 1559 fig. « désordre » (Amyot, Cor., 24 ds Littré); 3. 1753 chim. « combinaison d'un corps avec l'oxygène » (Encyclop. t. 3). Empr. au b. lat. combustio « action de brûler par le feu ». Fréq. abs. littér. : 111. Bbg. Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 18.

Wiktionnaire

Nom commun

combustion \kɔ̃.bys.tjɔ̃\ féminin

  1. Action de brûler entièrement, de l’entière décomposition d’une chose par l’action du feu.
    • Si donc, dans ces conditions, on veut mécher le tonneau, celui-ci ne contenant plus assez d’oxygène dans l'air qu'il renferme, ne pourra entretenir la combustion du soufre, et la mèche s’éteindra dès qu'elle sera introduite. — (Claude Ladrey, L'art de faire le vin, 1863, p.217)
    • L’aérage est une condition de première nécessité, car la respiration des ouvriers, la combustion des lumières et le tirage des coups de mine ne tarderaient pas à vicier l'air. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 25)
    • La difficulté peut être tournée en ayant recours à la lumière résultant de la combustion des poudres-éclair. Cette combustion étant instantanée, il en résulte ce grand avantage que l'opération photographique ne peut causer aucune fatigue au malade. — (Bulletin de la Société française de photographie, 1924, vol.11-12, p.249)
    • Le carbone imbrûlé dépend de la nature du combustible et de la mise en œuvre de la combustion. — (François Audibert, Les huiles usagées: reraffinage et valorisation énergétique, page 194, TECHNIP, 2003)
  2. (Astronautique) (Thermique) Réaction chimique exothermique entre un corps réducteur et le dioxygène ou un autre corps oxydant.
    • L’oxygène de l’air est nécessaire à la combustion.
  3. Réaction chimique exothermique entre un combustible et un comburant.
    • Les produits de combustion peuvent alors contenir du combustible imbrûlé ou des corps comme le C, le H2, le CO ou le OH. — (Yunus A. Çengel & Michael A. Boles, Thermodynamique: Une approche pragmatique, traduction de Marcel Lacroix, page 657, De Boeck, 2008)
    • La législation impose un minimum de rendement à la combustion par les brûleurs des chaudières.
  4. (Figuré) Grand désordre, grand tumulte qui s’élève soudainement dans une, nation, dans une assemblée, etc.
    • Il espérait faire aisément surgir un vaste empire grec à la faveur d’une combustion générale. — (Anonyme, Turquie - insurrection de Candie, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMBUSTION. n. f.
T. de Chimie. Combinaison de l'oxygène avec un autre corps, en particulier avec un composé hydrogéné ou carboné, ou avec plusieurs corps qui s'accomplit avec dégagement de calorique et de lumière. L'air est nécessaire à la combustion. La combustion du diamant est une découverte due à la chimie moderne. Il se dit, par extension, de l'Action de brûler entièrement, de l'entière décomposition d'une chose par l'action du feu. La combustion des cadavres. Combustion lente, rapide. L'entière combustion de ce palais. Il signifie au figuré Grand désordre, grand tumulte qui s'élève soudainement dans une, nation, dans une assemblée, etc. Ce fut une combustion générale. Toute l'Europe était alors en combustion.

Littré (1872-1877)

COMBUSTION (kon-bu-sti-on) s. f.
  • 1État d'un corps qui se dissipe en produisant de la chaleur et de la lumière.

    Action de brûler entièrement. La combustion des morts était en usage chez les anciens.

    Incendie. C'était l'instant où ces flammes furieuses étaient dardées de toutes parts et avec le plus de violence sur le Kremlin ; car le vent, sans doute attiré par cette grande combustion, augmentait à chaque instant d'impétuosité, Ségur, Hist. de Napol. VIII, 6.

  • 2 Terme de chimie. Combinaison de deux ou plusieurs corps qui s'accomplit avec dégagement de calorique et de lumière.

    Combinaison sans dégagement de lumière et avec un dégagement de calorique qui n'est pas apparent. En ce sens, la rouille est le produit de la combustion du fer ; mais on dit plutôt oxydation.

  • 3 Fig. Désordre et effervescence. Frédégonde avait mis toute la France en combustion, Bossuet, Hist. I, 11. Étrange succès d'une dispute qui avait mis en combustion tout l'univers, Montesquieu, Rom. 15. Cette maxime en fit tant naître [de calomnies] en peu de jours et tant de médisances et tant de faux rapports que cela mit toute la cour en combustion, Pascal, Prov. 15. Les soldats grecs que le roi avait disposés par colonies autour de Bactres, entrèrent en combustion les uns contre les autres, Vaugelas, Q. C. 526. Quoi qu'il en soit, cet altercas Mit en combustion la salle et la cuisine, La Fontaine, Fabl. XII, 8. C'est là une doctrine capable de bouleverser tout le monde et de mettre l'univers en combustion, Perrot D'Ablancourt, Lucien, dans LEROUX, Dict. comique. Il fait plus de bruit que quatre autres et met tout en combustion, La Bruyère, XII. Jean Jacques, que vous avez si bien réfuté, met tout en combustion dans sa petite république, Voltaire, Lett. de Bordes, 4 janv. 1765.

HISTORIQUE

XIVe s. À Hais [il] ne trova riens fors que destruction Des gens murtris à glaive et grant combustion, Girart de Ross. V. 4339.

XVIe s. Les consulz, voyans le peuple mutiné accourir de toutes parts en la place, eurent peur que toute la ville n'en tumbast en combustion, Amyot, Cor. 24. Il conseilla à Ciceron, lequel estoit desja poursuivy par Clodius, qu'il n'entrast point en combustion avec luy, Amyot, C. d'Utiq. 46. Il m'interrogua comme on traitoit les coups d'harquebuse et les combustions faites par la poudre à canon, Paré, IX, 1er disc. Es combustions les doigts se joignent ensemble, Paré, XII, 6. Avoir mis toute la France en trouble et en combustion, Condé, Mémoires, p. 658. Elles [les femmes] preuvent plus tost par là qu'elles ne les aiment que morts [leurs maris] ; la vie est pleine de combustion ; le trespas d'amour et de courtoisie, Montaigne, III, 177. Si faut-il qu'ils [les habitants de Nismes] avisent qu'il y a des menées secrettes pour les disjoindre et mettre en combustion avec ceux de Montpellier, Froumenteau, Finances, IIIe liv. p. 172.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMBUSTION, sub. f. (Chimie & Physique.) les Chimistes employent ce mot pour exprimer la décomposition qu’ils operent dans les corps inflammables, lorsqu’ils les exposent à l’action du feu dans les vaisseaux ouverts ou à l’air libre, ensorte que ces corps brûlent réellement, c’est-à-dire essuient la destruction absolue de leurs principes inflammables ; & le dégagement du feu qui concouroit par une combinaison réelle à la formation de ces principes, & qui constitue après ce dégagement l’aliment du feu ou la vraie matiere de la flamme.

Cet effet de la combustion la fait differer essentiellement des opérations qui s’exécutent par le moyen du feu dans les vaisseaux fermés, dans lesquels la production de la flamme n’a jamais lieu, ni par conséquent le dégagement absolu & la dissipation du phlogistique ou du feu combiné. Voyez Calcination, Distillation, Flamme, Feu. (b)

Combustion, terme de l’ancienne Astronomie : quand une planette est en conjonction avec le soleil, & que les centres de ces astres sont éloignés l’un de l’autre de moins que la somme de leurs demi-diametres, on dit que la planete est en combustion. Ce mot vient du Latin comburere, brûler, parce qu’une planete qui est en cet état doit paroître passer sur le disque du soleil ou derriere le corps de cet astre, & par conséquent se plonger, pour ainsi dire, dans ses rayons, & en être comme brûlée.

Suivant Argolus, une planete est en combustion, quand elle n’est pas éloignée du soleil de plus de huit degrés trente minutes, à l’orient ou à l’occident. On ne se sert plus de ce mot, qui n’a été inventé que par les Astrologues. Harris & Chambers. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « combustion »

Provenç. combustio ; espagn. combustion ; ital. combustione ; du latin combustionem (voy. COMBURANT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin combustio (« action de bruler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « combustion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
combustion kɔ̃bystjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « combustion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « combustion »

  • Le chat ronronne le présent. Le chat est toujours dans aujourd'hui... Le chat mijote et ne bout jamais. Le chat est un animal concentré, un poêle à combustion lente. De Paul Morand
  • Il y a 250 millions d'années, la Terre connaissait sa plus importante extinction de masse. Les chercheurs pensent aujourd'hui qu'elle a pu être le résultat d'un réchauffement climatique causé par la combustion d'une quantité colossale de charbon. Futura, La combustion du charbon a accentué la plus grande extinction de masse de tous les temps
  • Étudiez des informations précises sur le marché Revêtement par projection thermique de flamme de combustion: statistiques, faits et chiffres, aperçu de la croissance, taille, principaux acteurs, analyse Swot, perspectives de l’industrie et analyse régionale, et prévisions jusqu’en 2029. Étude approfondie sur l’impact du nouveau coronavirus (COVID- 19) pandémie sur le marché Revêtement par projection thermique de flamme de combustion à l’origine basée sur les recherches actuelles sur les défis de croissance potentiels et les progrès futurs jusqu’en 2029. INFO DU CONTINENT, Nouvelle génération de Mondial Revêtement par projection thermique de flamme de combustion Marche (2020-2029) || A & A Coatings (U.S.), Flame Spray Coating Company (U.S.), General Magnaplate Corporation (U.S.) - INFO DU CONTINENT
  • Un analyseur de gaz de combustion est un type d’appareil d’analyse qui analyse la connaissance des gaz émis par la cheminée ou le conduit de fumée dans l’application industrielle. Les analyseurs de gaz de combustion aident à mesurer la concentration de différents gaz, l’efficacité, les pertes, l’indice de poison et la quantité d’air en excès, entre autres. Il est très utile pour une application industrielle. Ainsi, les analyseurs de gaz de combustion jouent un rôle important dans les systèmes de surveillance des émissions. En outre, les analyseurs de gaz de combustion sont également utilisés pour mesurer la surveillance de la qualité de l’air dans les pièces et les bâtiments. Au cours des deux dernières années, ce produit a été considérablement adopté dans les applications de construction intelligente. Partout dans le monde, la demande croissante de maisons intelligentes devrait accroître l’utilisation de ces produits. À son tour, cela devrait augmenter la demande d’analyseurs de gaz de combustion dans les années à venir. En termes de chiffre d’affaires, l’Asie-Pacifique détenait en 2017 la plus grande part de marché Instant Interview, Analyseur de gaz de combustion Le marché a une énorme demande dans le monde | Profil des acteurs mondiaux – Emerson, AMETEK, HORIBA, California Analytical – Instant Interview
  • Le dernier modèle équipé d’un moteur à combustion a quitté aujourd’hui la ligne d’assemblage de l’usine de Zwickau. La septième génération de Golf R SW en Blanc Oryx Nacré, équipée d’un moteur essence 2.0 litre, a été produite pour un client allemand. À compter d’aujourd’hui, seuls des modèles électriques de Volkswagen et, à l’avenir, de ses marques sœurs Audi et Seat, seront produits à Zwickau. Le bond vers l’ère moderne de l’automobile a été long : depuis 1904, des voitures à moteurs à combustion sont construites à Zwickau (au départ, pour de nombreuses années), notamment des modèles Horch et, à l’époque des GDR, c’est ici que la Trabant est sortie de la ligne d’assemblage. En mai 1990, Volkswagen a commencé la production dans son usine de Saxe. Au cours des 30 dernières années, exactement 6 049 207 véhicules Volkswagen des modèles Polo, Golf, Golf SW, Passat Berline et Passat SW ont été produites à Zwickau. « C’est un jour historique pour nous, note Reinhard de Vries, Directeur Général Technologie et Logistique chez Volkswagen Sachsen. Nous sommes fiers de ce que nous avons réalisé jusque-là, mais nous sommes également impatients de voir ce que l’avenir nous réserve. La progression de l’électro-mobilité continue à s’accélérer. Nous répondrons à cette demande depuis Zwickau où nous disposons déjà des capacités nécessaires pour construire 330 000 véhicules l’année prochaine. » « Zwickau est ancré dans la tradition automobile allemande, ajoute Jens Rothe, Président du Comité Central d’Entreprise de Volkswagen Sachsen. Notre équipe a obtenu d’excellentes performances et a construit des véhicules de qualité exceptionnelle. Nous avons gagné la confiance du Groupe en devenant le premier site à lancer la production en série et à grande échelle de véhicules 100 % électriques. L’usine de Zwickau est donc parfaitement équipée pour l’avenir. » , Fin des véhicules à combustion à l’usine Zwickau Volkswagen | Autoalgerie.com
  • « Le marché Moteur marin à combustion interne mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Moteur marin à combustion interne devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Rapport sur le marché Moteur marin à combustion interne mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | Hyundai, Doosan, Mitsui, STX, Caterpillar (MAK) – Thesneaklife
  • Selon une théorie, en s’entraînant à environ 60 % de sa fréquence cardiaque maximale, l’organisme se trouve dans la « zone de combustion des graisses », qui serait optimale pour la perte du poids. The Conversation, La « zone de combustion des graisses » existe-t-elle ?
  • Marché des tubes de combustion et de réduction Le rapport 2020-2026 propose une analyse spécifique des différents schémas et paramètres affectant le développement du marché mondial des tubes de combustion et de réduction. Le rapport sur les tubes de combustion et de réduction fournit également une évaluation de l’effet des tendances actuelles sur le marché, y compris les autres informations essentielles sur l’évolution future du marché. Ce rapport sur le marché des tubes de combustion et de réduction comprend les informations détaillées relatives aux facteurs de croissance du marché des tubes de combustion et de réduction et fournit également une prévision de la croissance du marché et de ses prétendants impératifs sur la base des données recueillies et analysées. Electroziq, Marché mondial des tubes de combustion et de réduction 2020-2026 Par PerkinElmer, Elemental Microanalysis, Ltd, Alpha Resources, Elementar – Electroziq

Images d'illustration du mot « combustion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « combustion »

Langue Traduction
Anglais combustion
Espagnol combustión
Italien combustione
Allemand verbrennung
Chinois 燃烧
Arabe الإحتراق
Portugais combustão
Russe сгорание
Japonais 燃焼
Basque errekuntza
Corse combustione
Source : Google Translate API

Synonymes de « combustion »

Source : synonymes de combustion sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « combustion »

Combustion

Retour au sommaire ➦

Partager