La langue française

Embrasement

Définitions du mot « embrasement »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBRASEMENT, subst. masc.

A.− Action d'embraser, de s'embraser; résultat de cette action.
1. Mise en feu. Lueur d'un embrasement; prévenir un embrasement; échapper à un embrasement. Synon. incendie.Les bombes incendièrent un dépôt de munitions dont l'embrasement secouait l'horizon de spasmodiques clartés (Gide, Journal,1942, p. 154):
Le jour glissait du zénith, par larges nappes obliques (...). On eût dit moins la vaste, l'universelle explosion du jour que l'embrasement insidieux d'un taillis bien sec, lorsque l'ondulation instantanée de la flamme court d'une brindille à l'autre, ainsi qu'une minuscule langue écarlate. Bernanos, La Joie,1929, p. 649.
2. [P. anal. avec la lumière qui rayonne du feu] Grande lumière, illumination. Embrasement du ciel, du couchant, de l'horizon. Le soleil, en s'abaissant, y projetait [dans la plaine] l'embrasement de ses vastes lueurs (Sand, Lélia,1833, p. 182).
Spécialement
PYROTECHNIE. ,,Éclairement général au moyen de gros feux de Bengale à la fin d'un feu d'artifice`` (Lar. encyclop.). L'embrasement de la vieille ville, ces feux de bengale, bleus, blancs, rouges, allumés tous ensemble et qui durant quelques minutes pavoisèrent le ciel même aux couleurs nationales (Guéhenno, Journal homme 40 ans,1934, p. 48).Il y eut un bouquet monstre, un embrasement général du ciel et de la mer (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 123).
Grande illumination opérée avec un ensemble de projecteurs électriques. La nuit est tombée; c'est une féerie de lumière, un embrasement de ce carré de gratte-ciel (Morand, New-York,1930, p. 127).L'embrasement de l'Arc de Triomphe (Lar. Lang. fr.).
B.− Au fig. Agitation, exaltation.
1. [En parlant des sens] Je suppose que Roberte et moi nous nous mariions demain dans l'embrasement de nos deux cœurs (Aymé, Bœuf cland.,1939, p. 80).
2. [En parlant de l'esprit] Embrasement des esprits. Ceux qui la connaissaient [madame Derval] ne s'en inquiétaient pas, sachant que le premier éclair qui jaillirait d'elle amènerait l'embrasement du public (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 212).Une grande âme ne s'élève pas sans un embrasement considérable, un délire profond (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 118).
3. [En parlant des rapports entre des groupes, des peuples] Le séjour prolongé des Autrichiens à Naples pourrait diviser l'Europe et amener un embrasement général (Chateaubr., Corresp.,t. 2, 1789-1824, pp. 155-156).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃bʀazmɑ ̃]. Mais [ɑ ̃bʀ ɑ-] ds Lar. Lang. fr., cf. embraser. Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. « ardeur violente, effervescence » (Sermons St Bernard, éd. W. Fœrster, p. 96, 16); 2. 1225-30 « incendie » (Beuve de Hantone III, 3881 ds T.-L.). Dér. du rad. de embraser*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 118. Bbg. Gir. 1834, pp. 35-36.

Wiktionnaire

Nom commun

embrasement \ɑ̃.bʁaz.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’embraser, résultat de cette action.
    • La première supposition est conforme à l'ancienne tradition des Grecs, qui croyaient que l’embrasement d'une forêt décela le fer au sommet du mont Ida, en Crète. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 179)
    • Par ailleurs, même si un tel embrasement devait se produire, le problème du renversement du pouvoir bourgeois resterait entier. — (Hughes Poltier, Passion du politique: la pensée de Claude Lefort, 1998)
    • (Figuré)L’embrasement du Moyen-Orient.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBRASEMENT. n. m.
Action d'embraser ou Résultat de cette action. L'incendie propagé par le vent causa l'embrasement de tout un quartier de la ville. Fig., L'embrasement de l'Europe.

Littré (1872-1877)

EMBRASEMENT (an-brâ-ze-man) s. m.
  • 1L'action d'embraser ; le résultat de cette action. Leurs yeux [des dragons] sont tout de flamme, et leur brûlante haleine D'un long embrasement couvre toute la plaine, Corneille, Tois. d'or, I, 4. Un roi qui, non content d'effrayer les mortels, à des embrasements ne borne point sa gloire, Racine, Iphig. III, 4. Qu'un incendie ne se terminait jamais qu'à l'embrasement de quelques maisons, au lieu qu'un ressentiment…, Fénelon, Philosophes, Héraclite. Il jette le baril à l'endroit où le feu était le plus violent… il se trouve que ce baril était rempli d'eau-de-vie… l'embrasement redoubla avec plus de rage, Voltaire, Charles XII, 6. On trouve, dans les mémoires de 1757, les détails de l'embrasement spontané de grosses toiles imbibées d'huile et fortement serrées, Condorcet, Duhamel. Et chantait sur un luth l'embrasement de Troie, Legouvé, Épich. et Nér. I, 1.

    Fig. Si vous pouviez voir quel embrasement ces huit jours ont allumé dans mon âme, Rousseau, Hél. I, 3.

  • 2Désordres, troubles en un pays. Un verset échappé peut causer un embrasement général, Bossuet, Lett. 266. Il arrêta cet embrasement naissant, Fléchier, Commendon, liv. III, 19, dans RICHELET. Un coup de canon en Amérique peut être le signal de l'embrasement de l'Europe, Voltaire, Mœurs, 150. Et des embrasements d'une guerre immortelle Étouffer sous vos pas la première étincelle, Voltaire, Mahomet, I, 1.

HISTORIQUE

XIIe s. Nostre esperance et nostre chariteiz enflammeie par tanz embrasemenz, Saint Bernard, 553.

XIIIe s. Pire est cist maux [ce mal, l'amour] que fievre ague ; N'a pas retor quant on en sue ; Ains a grignor [plus grand] embrasement, Blancandin. La parole est embrasement dou saint esprit, Psautier, f° 154. Beumont amena sa seror et son neveu par l'embrasement [instigation] du conte de Jaffe, Hist. occid. des croisades, t. I, p. 443. Ly bourgois ne porra estre aggrevés sans jugement des eschevins, fors de murdre ou d'embrasement ou de homme occhis ou de larchin, Tailliar, Recueil, p. 100.

XIVe s. Après ce qu'il orent fet occision et embrasement, Bercheure, f° 50, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EMBRASEMENT, s. m. (Menuiserie.) c’est une partie de lambris qui couvre l’épaisseur des murs des croisées & des portes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « embrasement »

 Dérivé de embraser avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Embraser ; provenç. embrazamen.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embrasement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embrasement ɑ̃brazmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « embrasement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embrasement »

  • Découvrez le Bras de fer de cette semaine qui a pour thème "L'embrasement de l'Outreterre". Ce Bras de fer est disponible sur Hearthstone ! Millenium, Bras de fer Hearthstone : L'embrasement de l'Outreterre - Millenium
  • Les grands embrasements naissent de petites étincelles. Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu, Testament politique
  • Qui n'a pas connu la passion ne sait pas faire la différence entre la fièvre, le vertige, l'ivresse et l'embrasement. De Bernard Pivot / Les Tweets sont des chats
  • - Le nombre de contaminations a aussi connu un embrasement en Inde, qui a annoncé lundi avoir recensé un total de près de 700 000 cas de Covid-19, ce qui en fait la troisième nation la plus touchée derrière les Etats-Unis et le Brésil. Le bilan humain est toutefois bien moindre, avec 19 693 décès. , Coronavirus | Coronavirus : les Etats-Unis sortent de l'OMS, le président brésilien Jair Bolsonaro testé positif
  • Le nombre de contaminations a aussi connu un embrasement en Inde, qui a annoncé ce lundi 6 juillet avoir recensé un total de près de 700.000 cas de Covid-19, ce qui en fait la troisième nation la plus touchée derrière les États-Unis et le Brésil. Le bilan humain est toutefois bien moindre, avec 19.693 décès. La propagation du virus est particulièrement virulente dans les grandes villes de Bombay, Delhi et Chennai. Le Figaro.fr, Coronavirus : l'épidémie accélère encore dans le monde, Bolsonaro testé positif
  • Alors que le Louvre rouvre ses portes à Paris, plusieurs pays font face à un embrasement du nombre de contaminations. Sciences et Avenir, Covid-19 : flambée de cas aux Etats-Unis et en Inde - Sciences et Avenir

Traductions du mot « embrasement »

Langue Traduction
Anglais conflagration
Espagnol conflagración
Italien conflagrazione
Allemand feuersbrunst
Chinois 爆燃
Arabe حريق هائل
Portugais conflagração
Russe пожарище
Japonais 大火
Basque conflagration
Corse conflagrazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « embrasement »

Source : synonymes de embrasement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « embrasement »

Embrasement

Retour au sommaire ➦

Partager