La langue française

Abrogation

Sommaire

  • Définitions du mot abrogation
  • Étymologie de « abrogation »
  • Phonétique de « abrogation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « abrogation »
  • Citations contenant le mot « abrogation »
  • Traductions du mot « abrogation »
  • Synonymes de « abrogation »
  • Antonymes de « abrogation »

Définitions du mot abrogation

Trésor de la Langue Française informatisé

ABROGATION, subst. fém.

DR. Action d'abroger (une loi) :
1. ... le maître actuel des Français (...) a conservé toutes les lois qu'elle a promulguées. Il a toujours éludé l'abrogation de ces lois, qu'il avait souvent promise. Il s'est donné parfois le mérite de suspendre leur exécution, mais il s'en est réservé l'usage,... B. Constant de Rebecque, De l'Esprit de conquête et de l'usurpation,1813, p. 239.
2. M. le président. − Je fais observer à la chambre que je défends une loi régulièrement votée et promulguée. Qu'on en propose l'abrogation! Mais tant qu'elle existera elle est la loi et je la ferai respecter. M. Barrès, Mes cahiers,t. 6, 1908, p. 276.
Prononc. : [abʀ ɔgasjɔ ̃]. Enq. : /abʀogasiõ/.
Étymol. − Corresp. rom. : prov. abrougacioun, abrougacien; ital. abrogazione; esp. abrogación; port. abrogação; cat. abrogació. Av. 1356 « action d'annuler un texte jur. ant. », terme jur., trad. (Bersuire, Tite-Live, fo342a ds Gdf. Compl. : l'abrogacion et revocacion de la loy); 1461 Lettres d'abrogation « lettres déclarant nul un acte jur. ant. » (Ord., XV, 305, ibid.). Empr. au lat. abrogatio « action d'annuler un texte jur. ant. », terme jur., dep. 68-44 av. J.-C., Cicéron, Epistulae ad Atticum, III, 23, § 2 ds TLL s.v., 136, 82 : ... lex..., quae non ipsa se saepiat difficultate abrogationis; cf. lat. médiév. id., fin xies., Epistolae Ratisbonenses, 9, p. 317, 25 ds Mittellat. W. s.v., 41, 32 : Lex... sine omnium abrogatione. HIST. − Voir hist. de abroger.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 12.
BBG. − Barr. 1967. − Blanche 1857. − Bouyer 1963. − Marcel 1938. − Pol. 1868. − Réau-Rond. 1951. − Théol. cath. t. 1 1909.

Wiktionnaire

Nom commun

abrogation \a.bʁɔ.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’abroger.
    • L’abrogation d’une loi, d’une coutume, d’un usage, d’un rite, d’une cérémonie.
    • Il n'y a pas d'abrogation par désuétude. — (Philippe Bouvier, Éléments du droit administratif, 2002)

Nom commun

abrogation \æ.bɹoʊ.ˈɡeɪ.ʃən\

  1. Abrogation, abolition, annulation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABROGATION. n. f.
Action d'abroger. L'abrogation d'une loi, d'une coutume, d'un usage, d'un rite, d'une cérémonie.

Littré (1872-1877)

ABROGATION (a-bro-ga-sion) s. f.
  • Action d'abroger. L'abrogation d'une loi, d'une coutume, d'une cérémonie.

HISTORIQUE

XVIe s. Et de fait, saint Paul demonstre bien clairement une telle abrogation de la loy, Calvin, Inst. 267.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ABROGATION, s. f. action par laquelle on révoque ou annulle une loi. Il n’appartient qu’à celui qui a le pouvoir d’en faire, d’en abroger. V. Abolition, Révocation.

Abrogation differe de dérogation, en ce que la loi dérogeante ne donne atteinte qu’indirectement à la loi antérieure, & dans les points seulement où l’une & l’autre seroient incompatibles ; au lieu que l’abrogation est une loi faite expressément pour en abolir une précédente. Voyez Derogation. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « abrogation »

Du latin abrogatio (« annulation »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Emprunt au latin abrogatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Abrogatio, de ab, indiquant retranchement, et rogare, demander et aussi porter une loi (voy. ROGATION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « abrogation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abrogation abrɔgasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « abrogation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abrogation »

  • La pandémie mondiale du coronavirus annonce une crise économique et sociale qui commande l'abrogation de la réforme de l'assurance chômage. , Politique(s) - La crise sociale exige l'abrogation de la réforme de l'assurance chômage - Libération.fr
  • Par arrêté n° 2020-015A, le président de Grand Chambéry (73000) a ordonné l’ouverture d’une enquête publique relative à l’abrogation des cartes communales de Sainte-Reine, Ecole et Doucy en Bauges. , Abrogation des cartes communales de Sainte-Reine, Ecole et Doucy en Bauges - Urbanisme
  • Lors d'une conférence de presse organisée ce jeudi après midi, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé l'abrogation de la règle de déplacement à 100 km maximum. “La liberté sera la règle et la contrainte l’exception”, a-t-il déclaré. La réouverture des restaurants et bars a aussi été annoncée. “Cette liberté retrouvée implique des contraintes. La limitation des regroupements à 10 personnes est maintenue. Le télétravail devra toujours être privilégié et le port du masque largement recommandé”, a précisé Édouard Philippe.  Lyon Capitale, Coronavirus à Lyon : la règle des 100 km de déplacement est abrogée
  • Ce mercredi 24 juin, sous un soleil de plomb, une quarantaine d'enseignants se sont réunis pour demander plus de moyens. Ils réclament l'arrêt des suppressions de postes en cours, l'abrogation des dernières réformes concernant le baccalauréat et une revalorisation salariale.   France 3 Grand Est, Une quarantaine d'enseignants réunis devant le rectorat de Reims : "on déconfine notre colère"

Traductions du mot « abrogation »

Langue Traduction
Anglais repeal
Espagnol derogación
Italien abrogazione
Allemand aufhebung
Portugais revogação
Source : Google Translate API

Synonymes de « abrogation »

Source : synonymes de abrogation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « abrogation »

Partager