La langue française

Propagation

Définitions du mot « propagation »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROPAGATION, subst. fém.

A. − Multiplication des espèces animales et végétales par voie de reproduction. Le sévère directeur [de conscience] expliqua les opinions de l'Église, qui ne voit dans le mariage que la propagation de l'humanité, qui réprouve les secondes noces et flétrit les passions sans but social (Balzac, Pierrette, 1840, p.92).À la vérité, on ne règlera jamais la reproduction des humains comme celle des animaux. Cependant, il deviendra possible d'empêcher la propagation des fous et des faibles d'esprit (Carrel, L'Homme, 1935, p.364):
1. Il semble que la nature, en donnant aux hommes un goût pour les femmes, entièrement indestructible, ait deviné que, sans cette précaution, le mépris qu'inspirent les vices de leur sexe, principalement leur vanité, serait un grand obstacle au maintien et à la propagation de l'espèce humaine. Chamfort, Max. et pens., 1794, p.63.
B. − Fait de s'étendre de proche en proche; progression, diffusion dans un milieu. Propagation d'un incendie, d'une épidémie; propagation de la chaleur. L'abaissement de température produit par la détente des gaz de la combustion à travers les chicanes (...) suffirait à empêcher toute propagation de la flamme [du grisou] à l'extérieur de l'enveloppe [de la dynamo] (Haton de La Goupillière, Exploitation mines, 1905, p.654):
2. En établissant de façon indiscutable le fait que les maladies infectieuses sont toujours dues à la présence dans le corps humain d'un germe, et que celui-ci provient obligatoirement d'un même germe lui ayant donné naissance, il [Pasteur] a, une fois pour toutes, affirmé la propagation des maladies infectieuses. Quillet Méd.1965, p.191.
PHYS. [Concernant un phénomène vibratoire] Mouvement d'une onde sonore ou lumineuse s'éloignant de son origine. La plus ancienne détermination d'une distance par le temps de propagation d'une onde fut peut-être l'estimation de la distance d'un orage par le temps écoulé entre la vision de l'éclair et le bruit du tonnerre (Decaux, Mesure temps, 1959, p.42).Les équations de Maxwell ont donc permis de traiter les problèmes qui font intervenir la propagation de la lumière dans les milieux diélectriques isotropes et dans les milieux conducteurs (Prat, Opt., 1962, p.120):
3. Pascal se moquait d'un jésuite qui disait que la lumière était le mouvement luminaire des corps lumineux. Ces corps reparaissent sous le nom de Photon. Le mouvement luminaire peut s'entendre au sens de propagation ondulatoire, et le jésuite se trouve assez justifié. Valéry, Mauv. pens., 1942, p.219.
C. − Au fig. Diffusion dans le public d'une rumeur, d'une information, d'une croyance, d'une doctrine, etc. Propagation de fausses nouvelles. Parmi cette foule de connaissances, les unes de théorie, les autres d'application, dont la propagation et les progrès sont avantageux au public, il y en a heureusement beaucoup que les particuliers sont personnellement intéressés à acquérir, et dont la société peut se dispenser de payer l'enseignement (Say, Écon. pol., 1832, p.487).Si vous cherchez cette amélioration, que j'espère aussi, par le jeu sincère des institutions libres, par l'expansion et la propagation de toutes les lumières et de toutes les vertus, comptez-moi au nombre de vos amis politiques (Lamart., Corresp., 1833, p.361).La généralisation des idées a pour effet inévitable leur propagation et leur diffusion (Cousin, Hist. philos. mod., t.2, 1846, p.7).
RELIG. CATH. Propagation de la foi. Institution ayant pour but la diffusion de la foi chrétienne (v. propagande A). Ces lignes étaient écrites en 1890 par un père de la rue du Bac, «missionnaire en Cochinchine orientale», et son ouvrage monumental était publié sous l'égide de la Propagation de la foi (Philos., Relig., 1957, p.46-2).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔpagasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. xiiies. «rejeton, enfant» (Bible, Maz. 684, fo122b ds Gdf., hapax); 2. ca 1380 «action de multiplier la race par reproduction» (Jean Lefèvre, Trad. La Vieille, 34 ds T.-L.); 3. a) 1688 «action de propager la religion» (Miege); b) 1690 «action de propager une idée quelconque» (Fur.); c) phys. 1690 (ibid.); d) méd. 1812 (Mozin-Biber). Empr. au lat. propagatio «provignement, extension, agrandissement, prolongation», dér. de propagare (propager*). Fréq. abs. littér.: 262. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 383, b) 254; xxes.: a) 183, b) 540. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.390.

Wiktionnaire

Nom commun

propagation \pʁɔ.pa.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de propager ; multiplication ; reproduction.
    • La reproduction par semis, même sous cloche, est très-difficile et très-lente à notre climat; la propagation par marcottes, et surtout par éclats, est de beaucoup préférable. — (La ramie, nouveau textile soyeux: communication présentée à la Société des sciences industrielles de Lyon, dans la séance du 14 février 1877, par M. Léger, Lyon : Imprimerie Storck, 1877, p. 6)
    • Les bulbilles de certaines plantes sont des agents de dissémination très efficaces. Ainsi, le Portugal est véritablement infesté par la propagation envahissante d’Oxalis cernua, plante sud-africaine importée. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.19)
    • Le Saturnien, passant d'un excès de défiance à un excès de crédulité, crut apercevoir qu'ils travaillaient à la propagation. — (Voltaire, Micromégas, chapitre V)
  2. (Figuré) Extension, diffusion, progrès, augmentation.
    • La propagation de cette épidémie fut d’une effrayante rapidité.
    • La propagation de la foi.
    • La propagation des connaissances, d’une doctrine.
    • Favoriser la propagation des idées, des découvertes utiles.
  3. (Physique) Manière dont la lumière et le son se répandent, et dont certains mouvements naissent les uns des autres.
    • La propagation du son est beaucoup plus lente que celle de la lumière.
    • La propagation des ondes lumineuses, des ondes sonores.

Nom commun

propagation (singulier)

  1. Propagation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROPAGATION. n. f.
Multiplication par voie de génération, de reproduction. La propagation du genre humain. La propagation de l'espèce. On mit dans cette île déserte des animaux dont la propagation fut prodigieuse. Il s'emploie figurément et signifie Extension, diffusion, progrès, augmentation. La propagation de cette épidémie fut d'une effrayante rapidité. La propagation de la foi. La propagation des connaissances, d'une doctrine. Favoriser la propagation des idées, des découvertes utiles. En termes de Physique, il désigne la Manière dont la lumière et le son se répandent, et dont certains mouvements naissent les uns des autres. La propagation du son est beaucoup plus lente que celle de la lumière. La propagation des ondes lumineuses, des ondes sonores.

Littré (1872-1877)

PROPAGATION (pro-pa-ga-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action de propager, de multiplier par génération. Pour ce qui est des qualités requises pour le mariage et la propagation, je vous assure que, selon les règles de nos docteurs, il est tel qu'on le peut souhaiter, Molière, Mal. imag. II, 6. Les conjonctions illicites contribuent peu à la propagation de l'espèce, Montesquieu, Esp. XXIII, 2. Dans l'espèce humaine, quelle différence entre la chétive propagation des sauvages et l'immense population des nations civilisées et bien gouvernées ! Buffon, Quadr. t. VIII, p. 35. Je crois que Nature… est toute à deux fins, la conservation de l'individu et la propagation de l'espèce, Diderot, Lett. à Mlle Voland, 31 juill. 1762.

    Fig. Cet état [l'état religieux], par une heureuse et sainte propagation, se perpétue de jour en jour, ou d'âge en âge…, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 417.

  • 2 Fig. Extension, progrès. La propagation de la vaccine. La propagation du choléra. La propagation des lumières. Par cette foi des peuples il a formé une Église nombreuse ; par la propagation de cette Église, il a eu le témoignage de la tradition et de l'antiquité, Bourdaloue, Dominic. Sur le scand. de la croix.

    Œuvre de la propagation de la foi, œuvre qui a pour objet de secourir les Églises catholiques dans les pays protestants ou schismatiques, et d'aider les missionnaires par la prière et des aumônes.

  • 3 Terme de physique. Manière dont la lumière, la chaleur, le son se propagent. La propagation de la lumière se fait toujours en ligne droite, Buffon, Hist. nat. Hom. Œuvr. t. IV, p. 487.

HISTORIQUE

XVe s. Julius Cesar, qui estoit souverain de l'ost des Rommains, non pour la grant propagation [extraction] dont il fust venu, mais pour la haulte proesse qui estoit en luy, Perceforest, t. IV, f° 82.

XVIe s. Une amorce et allechement dedié à la conservation et propagation de leur race, Paré, I, Préf.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROPAGATION, s. f. multiplication par voie de génération. Voyez Génération.

Propagation, (Gouvernement politique.) voyez Population.

Propagation de l’Evangile, société pour la, (Hist. d’Anglet.) société établie dans la grande-Bretagne pour la propagation de la religion chrétienne dans la nouvelle Angleterre, & les pays voisins. Voyez l’article Propagande.

Nous avons dans notre royaume plusieurs établissemens de cette nature, des missionnaires en titre, & d’autres qui font la même fonction, par un beau & louable zele d’étendre une religion hors du sein de laquelle ils sont persuadés qu’il n’y a point de salut. Mais un point important que ces dignes imitateurs des Apôtres devroient bien concevoir, c’est que leur profession suppose dans les peuples qu’ils vont prêcher, un esprit de tolérance qui leur permette d’annoncer des dogmes contraires au culte national, sans qu’on se croie en droit de les regarder comme perturbateurs de la tranquillité publique, & autorisé à les punir de mort ou de prison. Sans quoi ils seroient forcés de convenir de la folie de leur état, & de la sagesse de leurs persécuteurs. Pourquoi donc ont-ils si rarement eux-mêmes une vertu dont ils ont si grand besoin dans les autres ?

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « propagation »

Lat. propagationem, de propagare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin propagatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « propagation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
propagation prɔpagasjɔ̃

Citations contenant le mot « propagation »

  • Une religion qui peut tolérer les autres ne songe guère à sa propagation. De Montesquieu / De l'esprit des lois
  • Les conjonctions illicites contribuent peu à la propagation de l'espèce. De Montesquieu / De l'esprit des lois
  • Les femmes sont uniquement créées pour la propagation de l’espèce et toute leur vocation se concentre en ce point. De Arthur Schopenhauer
  • Énigme du monde, j'ai peur qu'elle n'ait que deux mots : propagation pour les espèces et douleur pour les individus. De Benjamin Constant / Journal
  • La désertion des auteurs, de notre petit écran, serait tout bénéfice pour la télévision bas de gamme et la propagation de l'inculture. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • Le maire avait déjà envoyé un premier courrier aux professionnels leur rappelant les règles. Une surveillance menée de pair avec la police nationale et la préfecture de Lot-et-Garonne. Une étroite surveillance avait été mise en place surtout après la diffusion à de nombreuses reprises de vidéos sur les réseaux sociaux montrant des images de liesse peu recommandables en période de propagation du virus. petitbleu.fr, Contre la propagation du coronavirus, la ville met la pression sur les bars - petitbleu.fr
  • Au final, quinze pompiers de la caserne de Fougères et deux lances ont été mobilisés. Ils sont venus à bout des flammes au bout de deux heures et ont évité toute propagation dans un quartier où les maisons sont mitoyennes pour la plupart. , Fougères : incendie dans le centre-ville, les pompiers évitent une large propagation | La Chronique Républicaine

Images d'illustration du mot « propagation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « propagation »

Langue Traduction
Anglais spread
Espagnol propagar
Italien diffusione
Allemand ausbreitung
Chinois 传播
Arabe الانتشار
Portugais propagação
Russe распространение
Japonais 拡大
Basque barreiatu
Corse prupagazioni
Source : Google Translate API

Synonymes de « propagation »

Source : synonymes de propagation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « propagation »

Propagation

Retour au sommaire ➦

Partager