La langue française

Exaspération

Définitions du mot « exaspération »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXASPÉRATION, subst. fém.

A.− [Correspond à exaspérer A]
1. Aggravation extrême (d'un mal). L'exaspération des rhumatismes par l'humidité (Ac.1932).
2. Fait de rendre (quelque chose) plus intense; état d'intensité extrême. L'exaspération des désirs. (Quasi-) synon. exacerbation.Il était rare que le dépit montât chez lui jusqu'à l'exaspération de la colère (Fromentin, Dominique,1863, p. 227).Un tel sentiment doit particulièrement s'exaspérer (...). Et parvenir à ce même point d'exaspération tendue, maintenue (Péguy, Argent,1913, p. 1306):
... cette haine brûlante comme l'amour sert souvent à masquer l'exaspération d'un amour déçu ou déchiré. D'où sa fureur et son ambiguïté. Elle révèle qu'il est dans la nature de la haine de n'être pas seulement un sentiment violent, mais une conduite active de destruction. Mounier, Traité caract.,1946, p. 519.
B.− [Correspond à exaspérer B] État d'irritation extrême. Son exaspération n'avait plus de bornes; son exaspération était indicible. Les choses auraient pu finir d'une manière tragique, tant était grande l'exaspération de ce digne gentleman (Toepffer, Nouv. genev.,1839, p. 361).La colère de Pandolphe devint de l'exaspération (Gautier, Fracasse,1863, p. 112).Laurent haussait les épaules. Il sentait de nouveau l'exaspération l'étouffer (Duhamel, Combat ombres,1939, p. 178).
Prononc. et Orth. : [εgzaspeʀasjɔ ̃] ou [e-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1588 (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, III, V, p. 965). Empr. au b. lat. exasperatio « action de rendre raboteux », fig. « irritation ». Fréq. abs. littér. : 323. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 164, b) 388; xxes. : a) 812, b) 536.

Wiktionnaire

Nom commun

exaspération \ɛɡ.zas.pe.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’exaspérer ou état de ce qui est exaspéré.
    • Et la vue du toit de sa maison à moitié crevé par la chute de la cheminée, acheva de le jeter dans une exaspération folle, — (Émile Zola, La débâcle, 1892)
    • Cependant le ferment qui a produit l’insurrection dans le Nord existe également dans le Sud : l’exaspération créée par la rapacité des Glaoua qui règnent aujourd'hui en maîtres incontestés sur le Maroc méridional. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 248)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXASPÉRATION. n. f.
Action d'exaspérer ou État de ce qui est exaspéré. L'exaspération des esprits. L'exaspération était à son comble. L'exaspération des rhumatismes par l'humidité.

Littré (1872-1877)

EXASPÉRATION (è-gza-spé-ra-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1État d'un esprit exaspéré. Il est dans une grande exaspération.

    Par extension, état d'agitation, d'irritation des esprits. L'exaspération était à son comble.

  • 2 Terme de médecine. Accroissement de l'intensité des symptômes d'une maladie.

HISTORIQUE

XVIe s. Cette nostre exasperation immoderée et illegitime contre ce vice [manie de parler de soi], Montaigne, III, 338.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exaspération »

Lat. exasperationem, de exasperare, exaspérer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin exasperatio (« action de rendre âpre, irritation »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exaspération »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exaspération œksasperasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « exaspération »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exaspération »

  • Il ne faudrait pas ex-aspérer, il faudrait espérer. L'exaspération est un déni de l'espoir. Elle est compréhensible, je dirais presque qu'elle est naturelle, mais pour autant elle n'est pas acceptable. Parce qu'elle ne permet pas d'obtenir les résultats que peut éventuellement produire l'espérance. De Stéphane Hessel / Indignez-vous !
  • Une rupture est toujours douloureuse, au moins permet-elle de sauvegarder l’essentiel : conserver l’estime de l’autre, éviter le pourrissement dû à l’exaspération, raviver le désir qu’on éprouve pour le monde. De Roland Topor / Journal in Time
  • En tout cas, on s’en pointer une "exaspération latente" dans ce quartier de la cité agenaise. Nombreux sont ceux à demander des "contrôles plus fréquents" justement "pour faire redescendre tout cela". petitbleu.fr, "Une jeunesse désœuvrée en mal d’ennui" et une exaspération de plus en plus perceptible… - petitbleu.fr
  • Ceux et celles qui se rendent au Corporate and Business Registration Department (CBRD), soit le service d’enregistrement des entreprises, au One Cathedral Square Building, à Port-Louis, manifestent une certaine exaspération, ce mercredi 8 juillet. Ils sont agacés de poireauter dans ce qu'ils considèrent une longue file d’attente. Mais ils devront prendre leur mal en patience.   Le Defi Media Group, One Cathedral Square Building : face à l'exaspération dans la file d'attente, le CBRD dément tout dysfonctionnement | Defimedia
  • Avec le retour des beaux jours et des estivants, la circulation dans le Golfe devient problématique. Les files de bouchons s’allongent en bordure de mer, à la grande exaspération des vacanciers et plus encore des autochtones qui sont encore au travail. Var-Matin, Les navettes gratuites reprennent du service pour l'été à Grimaud - Var-Matin
  • "Pour rendre compte de l’état de fatigue et d’exaspération de notre profession et soutenir l’action syndicale en cours, le SNPDEN – UNSA donne pour consignes à ses adhérents de faire du jeudi 25 juin une journée professionnelle « morte ». En conséquence, il conviendra de ne répondre,  sous aucune forme, à aucune sollicitation institutionnelle quelconque et à limiter au maximum son action aux plus strictes nécessités liées au fonctionnement habituel des EPLE durant toute cette journée et ce, en dehors de la gestion  de situations d’urgence, mettant en cause la sécurité des biens et des personnes". , Journée morte des personnels de direction

Traductions du mot « exaspération »

Langue Traduction
Anglais exasperation
Espagnol exasperación
Italien esasperazione
Allemand verzweiflung
Chinois 恼怒
Arabe سخط
Portugais exasperação
Russe озлобление
Japonais 憤慨
Basque exasperation
Corse exasperazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « exaspération »

Source : synonymes de exaspération sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exaspération »

Exaspération

Retour au sommaire ➦

Partager