Mécontentement : définition de mécontentement


Mécontentement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MÉCONTENTEMENT, subst. masc.

A. − État d'une personne mécontente (v. ce mot I); sentiment pénible provoqué par l'impression, justifiée ou non, d'être frustré dans ses exigences par la conduite d'autres personnes à son égard. Synon. déplaisir, dépit, insatisfaction, irritation; anton. contentement, plaisir, satisfaction.Tant de malaises, de mécontentement reposent sur ce tragique élément de malentendu qui s'insinue, puis s'installe entre les êtres et qu'il est si difficile de dissiper (Du Bos, Journal, 1927, p.224):
1. Je connus alors tous les angles de ce caractère intolérable: j'entendis ces criailleries continuelles à propos de rien, (...) ce mécontentement inné qui déflorait la vie (...). Quand nous nous promenions le soir, il dirigeait lui-même la promenade; mais quelle qu'elle fût, il s'y était toujours ennuyé; de retour au logis, il mettait sur les autres le fardeau de sa lassitude... Balzac,Lys, 1836, p.111.
SYNT. Causer, manifester, marquer, provoquer, susciter, témoigner du mécontentement; aggraver, dissiper un mécontentement; mécontentement général, légitime; avoir du mécontentement de qqc.
Loc. adj. De mécontentement.Qui marque le mécontentement. Air, paroles de mécontentement. Il m'arrivait quelquefois d'entendre des murmures de mécontentement, mais le plus souvent leurs physionomies et leurs paroles exprimaient la patience, l'espoir et la sérénité (Baudel.,Paradis artif., 1860, p.415).Son visage prit cette expression de mécontentement cruel qu'on ne voit qu'à des marbres d'empereurs romains (A. France,Lys rouge, 1894, p.163):
2. ... vous savez bien que ce n'est pas pour cela que je viens! disait Eulalie (...) avec une apparence de mécontentement qui égayait ma tante mais ne lui déplaisait pas, car si un jour Eulalie, en prenant la pièce, avait un air un peu moins contrarié que de coutume, ma tante disait: − Je ne sais pas ce qu'avait Eulalie (...), elle n'avait pas l'air contente. Proust,Swann, 1913, p.107.
Mécontentement de (soi-même). Sentiment d'insatisfaction de celui qui se reproche sa conduite, son comportement. Je mourais de contrainte, de désappointement, de mécontentement de moi-même (Stendhal,H. Brulard, t.2, 1836, p.426).Le grand orgueil est fondé sur un mécontentement permanent de soi, qui se traite comme un autre, et les autres comme soi, − c'est-à-dire mal (Valéry,Mauv. pens., 1942, p.207).
B. − Sentiment collectif d'insatisfaction procuré par l'action d'un gouvernement, par l'application d'une politique. Mécontentement général, populaire; explosion de mécontentement; mécontentement qui couve, grandit. Des factieux profitant du mécontentement des esprits, flattèrent le peuple de l'espoir d'un meilleur maître (Volney,Ruines, 1791, p.66).La France a, dit l'Almanach Impérial, trente-six millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement (Rochefortds La Lanterne, 1erjuin 1868, no1).
Prononc. et Orth.: [mekɔ ̃tɑ ̃tmɑ ̃]. Ac. 1694, 1718: mescontentement, dep. 1740: mé-. Étymol. et Hist. 1528 mescontentement (Dacy, Peregrin., fo34 rods Gdf. Compl.) Dér. de mécontent*; suff. -(e)ment1* d'apr. contentement*. Fréq. abs. littér.: 555. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1056, b) 706; xxes.: a) 706, b) 655.

Mécontentement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

mécontentement \me.kɔ̃.tɑ̃t.mɑ̃\ masculin

  1. Sentiment, état d'indignation de quelqu'un, d'un groupe de personnes, qui est mécontent.
    • Mais personne ne partagea ce sentiment de mécontentement général aussi vivement que Cédric le Saxon, qui voyait, dans chaque avantage remporté par les tenants normands, un nouveau triomphe sur l’honneur de l’Angleterre ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […], en effet, il faudra, que l’Angleterre s’occupe à détruire les abus nombreux que des siècles d’oppression et d’injustice ont enraciné dans ce pays ; il faudra qu’elle marche largement dans les voies de la réforme et de la liberté, si elle ne veut pas entretenir un foyer continuel de mécontentement et d’agitation au milieu de l’Irlande. — (Anonyme, Irlande. - Émancipation des Catholiques, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • […]; le mécontentement qui devait se traduire, quelques années plus tard, sous la forme du boulangisme, était déjà très marqué ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.281)
    • La nuit était froide, et je dus accueillir, sans trop de mécontentement, un petit chevreau qui s’obstinait à se glisser sous mon burnous et se couchait contre ma poitrine, répondant par des bourrades de son front têtu à toutes mes tentatives d’expulsion. — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
    • Amis alsaciens, c'est décidément bien vrai, vous êtes d'éternels inassouvis, les dilettantes obstinés d'un mécontentement fondamental ; vous avez toujours la nostalgie d'un je ne sais quoi qui n'existait pas hier et qui ne sera pas demain ; […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le général annamite mit le comble au mécontentement du peuple en ordonnant que l'on cadastrât les propriétés et que l'on fît le recensement de la population. — (Jean Moura, Le Royaume du Cambodge, Cambridge University Press, 2015, vol. 2, page 114)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mécontentement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉCONTENTEMENT. n. m.
État de celui qui est mécontent. Il a donné du mécontentement, de grands mécontentements, de grands sujets de mécontentement à ses parents. Le mécontentement qu'il a éprouvé de ce passe-droit l'a décidé à donner sa démission. J'ai bien du mécontentement de votre conduite. Un mécontentement général se manifesta.

Mécontentement : définition du Littré (1872-1877)

MÉCONTENTEMENT (mé-kon-tan-te-man) s. m.
  • 1Manque de contentement. Aimant mieux étouffer leurs mécontentements Que d'en faire à leur dam des éclaircissements, Tristan, Panthée, III, 1. Curiosité [de savoir l'avenir] qui marque fortement le mécontentement du présent, aussi fortement que l'éloge du sommeil, le mécontentement de la vie, Diderot, Salon de 1767, Œuvr. t. XIV, p. 358, dans POUGENS.
  • 2Sentiment pénible produit par la conduite que les autres tiennent à notre égard. On disputa, et par conséquent on ne s'entendit guère, on ne convint de rien, et on se sépara avec assez de mécontentement réciproque, Fontenelle, Malebranche. Les sujets de mécontentement que Christine avait ou croyait avoir augmentèrent au point que…, D'Alembert, Mém. Christ. Œuv. t. IV, p. 55, dans POUGENS. Des délations artificieuses, toujours envenimées par le désir de nuire, achevèrent de porter au comble les mécontentements de Louis, Genlis, Mlle de Lafayette, p. 3, dans POUGENS.

    Mécontentement de soi-même, sentiment qu'excite en nous la désapprobation que nous nous infligeons à nous-mêmes. C'est le mécontentement de soi-même, c'est le poids de l'oisiveté, c'est l'oubli des goûts simples et naturels, qui rendent si nécessaire un amusement étranger, Rousseau, Lett. à d'Alemb.

  • 3État des esprits irrités contre le gouvernement, contre une politique. Le mécontentement est général dans la Grèce ; Sparte garde un profond silence, Athènes est incertaine et tremblante, Barthélemy, Anach. ch. 82.

HISTORIQUE

XVIe s. Chascun de nous a en soy-mesme les thresors de contentement et de mescontentement, Amyot, De la tranq. d'âme, 30. Je vous mettray en tel poinct auquel vous n'aurez aulcun mescontentement, Montaigne, I, 87. M. le connestable, irrité du mescontentement de sa majesté, faict marcher l'avant-garde, Cabl. IV, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mécontentement »

Étymologie de mécontentement - Littré

Mécontenter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mécontentement - Wiktionnaire

 Dérivé de mécontenter avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mécontentement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mécontentement mekɔ̃tɑ̃tœmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « mécontentement »

  • Ils ont fait savoir leur mécontentement à la municipalité par une lettre adressée au maire, Dominique Mancia, que cette dernière a lu à ses adjoints et ses conseillers lors du dernier conseil municipal le 30 juin. Une grosse vingtaine de commerçants, signataires de la missive, ont demandé une réunion publique, au plus vite, avec tous les élus, tous les commerçants et plusieurs représentants de la population. SudOuest.fr, Rouillac : privés de centre-ville, les commerçants mécontents
  • Ce vote intervient avant que les conséquences économiques néfastes du confinement n'empirent. La crise pourrait attiser les mécontentements : 40 % de la population a déjà vu son pouvoir d'achat chuter et 10 % des Russes ont perdu leur travail, selon l'Ecole des hautes études en économie. Et ce après déjà de fortes baisses du pouvoir d'achat depuis 2014. Les Echos, Russie : Poutine face à une vague de mécontentement grandissante | Les Echos
  • L'interdiction immédiate de la vente d'alcool en Afrique du Sud n'a pas seulement choqué beaucoup de gens, mais elle a également suscité le mécontentement de certains milieux. BBC News Afrique, Coronavirus : mécontentement suite à l'interdiction de l'alcool en Afrique du Sud - BBC News Afrique
  • Le salarié saisit les tribunaux. Il considère avoir été doublement sanctionné du mécontentement du client. , Mutation -Une mutation décidée à la suite du mécontentement d'un client ne relève pas nécessairement d'une sanction disciplinaire | service-public.fr
  • Pour garder les rênes du pouvoir, on ne provoque pas les mécontentements, on les canalise... De Jean-Pierre April / Berlin-Bangkok
  • La France a trente-six millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement. De Henri Rochefort / La lanterne - Mai 1868
  • Si la nécessité est la mère de l'invention, le mécontentement est le père du progrès. De David Rockfeller
  • En démocratie, la politique est l’art de supprimer les mécontentements. De Louis Latzarus / La Politique
  • Ce ne sont pas les mécontents qui prendront le pouvoir mais ceux qui auront su tourner le mécontentement à leur profit. De Yvan Audouard / La Connerie n'est plus ce qu'elle était
  • Et s'il faut parler de choses sacrées, seuls le mécontentement que l'homme éprouve de lui-même et son inspiration à s'améliorer me sont sacrés. Alekseï Maksimovitch Pechkov, dit Maksim Gorki, Le Métier des lettres, Comment j'ai appris à écrire
  • La France contient, dit l'Almanach impérial, trente-six millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement. Henri, marquis de Rochefort-Luçay, dit Henri Rochefort, Première phrase du premier numéro de La Lanterne 1er juin 1868 La LanterneN>

Traductions du mot « mécontentement »

Langue Traduction
Corse insatisfaczione
Basque atsekabea
Japonais 不満
Russe неудовлетворенность
Portugais insatisfação
Arabe عدم الرضا
Chinois 不满意
Allemand unzufriedenheit
Italien insoddisfazione
Espagnol disgusto
Anglais dissatisfaction
Source : Google Translate API

Synonymes de « mécontentement »

Source : synonymes de mécontentement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mécontentement »


Mots similaires