La langue française

Énervement

Sommaire

  • Définitions du mot énervement
  • Étymologie de « énervement »
  • Phonétique de « énervement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « énervement »
  • Citations contenant le mot « énervement »
  • Traductions du mot « énervement »
  • Synonymes de « énervement »
  • Antonymes de « énervement »

Définitions du mot énervement

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉNERVEMENT, subst. masc.

A.− Littér. État d'une personne ou d'un groupe de personnes qui manque de vigueur, d'énergie. Le jour où il avait cessé d'être nécessaire que la France fût un soldat, l'excès de la centralisation était devenu pour la nation une cause d'énervement (L. Blanc ds Journet-Petit t. 3 1968).
Au plur. Accès de faiblesse. Ces malaises, ces marasmes qui me dévoraient tout vivant, m'ont laissé plein d'énervements et plus débile qu'un nouveau-né (Du Camp, Mém. suic.,1853, p. 305).
B.− Usuel. État d'une personne en proie à l'irritabilité, la nervosité, l'excitation. Cette nouvelle répandue (...) dans tout le personnel de l'état-major, accentua l'énervement que je constatais autour de moi (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 345):
Quand l'insomnie, mal des philosophes, s'accroît de l'énervement dû aux bruits de la ville, quand, place Maubert, tard dans la nuit, les automobiles ronflent, que le roulement des camions me fait maudire ma destinée de citadin, je trouve un apaisement à vivre les métaphores de l'océan. Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, p. 43.
Prononc. et Orth. : [enε ʀvəmɑ ̃]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1413, 25 mai « action d'affaiblir quelque chose » enervement ... de toutes nos finances (Ord. ds Gdf. Compl.), exemple isolé; av. 1747 « état de ce qui est abattu » énervement des courages (Vauven., Él. de L. XV ds Littré); 1867 « état d'une personne dont les nerfs sont agacés » (Zola, Th. Raquin, p. 189). Dér. du rad. de énerver*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 269. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 9, b) 198; xxes. : a) 685, b) 616.

Wiktionnaire

Nom commun

énervement \e.nɛʁ.və.mɑ̃\ masculin

  1. Surexcitation, état d’une personne énervée, incapable de maîtriser ses nerfs.
    • Mais, bientôt, ses nerfs surexcités se lassèrent de cette tension anormale, épuisante, et Jacques sentit une irritation sans cause, un énervement invincible l'envahir, troubler sa douce quiétude. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉNERVEMENT. n. m.
État d'une personne énervée, surexcitée, incapable de maîtriser ses nerfs. D'où vient l'énervement où je vous vois? Fig., L'énervement des esprits.

Littré (1872-1877)

ÉNERVEMENT (é-nèr-ve-man) s. m.
  • État de ce qui est énervé. La paix nous reproche l'énervement des courages et la corruption des esprits, Vauvenargues, Él. de L. X. Qu'avait gagné la royauté à cet énervement politique de la nation ? la faculté de tout faire ? la liberté de tout vouloir ? De Meaux, Correspondant, Nouvelle série, t. III, p. 269.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « énervement »

 Dérivé de énerver avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Énerver.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « énervement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
énervement enɛrvœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « énervement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « énervement »

  • L’action n’est pas la vie, mais une façon de gâcher quelque chose, un énervement. De Arthur Rimbaud / Une saison en enfer
  • Quand vient la question que tout le monde attend, Jayson, que les psychiatres ont estimé accessible à une sanction pénale, est incapable de donner une explication à ces violences. La présidente revient sur ce jour de février. Elle lui demande ce qui s'est passé dans sa tête. «Il faisait que pleurer, pleurer», fouille-t-il dans sa mémoire. Mais vous, vous ressentiez quoi ? insiste la cour. «De l'énervement», finit-il par lâcher. leparisien.fr, Val-de-Marne : le père accusé d’avoir tué son bébé plaide «l’énervement» - Le Parisien
  • L'énervement de Smovengo pourrait cependant se retourner contre lui : ces vélos en libre-service à petits prix sont très populaires auprès des livreurs, qui représentent une part importante des clients de la société. Selon elle, « à certaines heures, jusqu'à 15% des courses réalisées par des personnes qui ont des comportements qui pourraient être assimilés à celui des livreurs. » Ces courses spécifiques sont les trajets multiples et répétés, en étoile depuis des restaurants... , Vélib' : les livreurs parisiens enjoints à ne plus utiliser les vélos en libre-service - Sortiraparis.com
  • Barrère également a eu du mal a cacher son énervement après sa défaite face à Jacquet (6-3, 3-6 et 10/2 dans le super tie break). Les Echos, Tennis: plaisir de jouer malgré les contraintes au Challenge Elite FFT | Les Echos
  • Son visage à lui raconte tant de choses. Édouard Philippe n’est pas Emmanuel Macron. Ses yeux trahissent ses émotions, ses rictus son énervement, sa barbe évoque son stress. midilibre.fr, Pourquoi Emmanuel Macron a remercié Édouard Philippe - midilibre.fr
  • Visiblement bousculé par ce coaching, « The Greek God » a alors montré un tout autre visage à la Mouratoglou Tennis Academy et s'est relancé en remportant le 3eme quart-temps. Par la suite, le Grec a alors pleinement profité de l'énervement de son adversaire, contre Apostolos, pour recoller à 2-2 dans une dernière manche à sens unique. « Stéfanos est un bon gars, son père est stupide, enrageait Moutet. Il me rend fou. Il n'en a rien à faire de moi. Il ne pense qu'à lui. » Orange Sports, UTS : Tsitsipas renverse et élimine Moutet

Traductions du mot « énervement »

Langue Traduction
Anglais nervousness
Espagnol nerviosismo
Italien nervosismo
Allemand nervosität
Chinois 紧张
Arabe العصبية
Portugais nervosismo
Russe нервозность
Japonais 緊張感
Basque urduritasuna
Corse nervu
Source : Google Translate API

Synonymes de « énervement »

Source : synonymes de énervement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « énervement »

Partager