La langue française

Irritation

Définitions du mot « irritation »

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRITATION, subt. fém.

A. − BIOL., PHYSIOL.
1. Action de provoquer une inflammation légère sur un tissu ou un organe; état plus ou moins douloureux qui en résulte. L'irritation continuelle exercée sur l'organe de la vue par la fumée qui remplit constamment leurs cabanes (Voy. La Pérouse,t. 4, 1797, p. 85).− L'église est glacée, disait-il; vous toussez trop. Je ne veux pas que vous aggraviez votre mal. Elle assurait que ce n'était rien, une simple irritation de la gorge (Zola, Conquête Plassans,1874, p. 1075):
1. Pour moi, la laine, la simple laine, a les propriétés d'un cilice. Le contact direct de la laine et de la peau me procure une irritation douloureuse. Duhamel, Journal Salav.,1927, p. 60.
2. Action d'exciter l'activité (d'un organe ou d'un tissu). L'irritation de la moelle alongée après la décollation agite tous les muscles du visage, et celle de la partie cervicale de la moelle épinière met tout le corps en convulsion (Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 96):
2. Il faut joindre à ce groupe les mécanismes d'expulsion qui servent à la protection des organes de l'assimilation : la toux qui expulse les solides ou les liquides qui irritent la muqueuse trachéale et le vomissement qui répond à l'irritation de la luette par des corps trop gros ou particulièrement anguleux. Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 220.
B. − Cour. État d'énervement ou de colère plus ou moins contenue. Une sourde irritation; état, accès d'irritation; être au comble de son irritation; cacher, dissimuler son irritation; dire qqc. avec irritation. − Ce n'est pas ce que je demande! s'écria l'auteur des Lettres de Rome avec une irritation contenue (Bernanos, Imposture,1927, p. 421).Jacques s'approcha du divan. Son irritation était tombée (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 144):
3. Le président demanda avec irritation qui avait élevé la voix et ordonna l'expulsion immédiate de l'intrus; mais on réentendit la même voix claire qui criait : − C'est moi, monsieur le Président, c'est moi, Joseph Rouletabille! G. Leroux, Mystère ch. jaune,1907, p. 127.
PSYCHOL. État de sensibilité exacerbée. Cependant il déclinait visiblement, et je ne savais plus quels remèdes employer pour combattre l'irritation croissante des nerfs (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 470).J'ai été physiquement malade le mois dernier, par suite d'une longue irritation nerveuse due à des inquiétudes et tracas domestiques (Flaub., Corresp.,1859, p. 338).
Prononc. et Orth. : [iʀitasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Début xives. [ms.] « état d'une personne irritée » (Psaut., XCIV, 9, BN 1761, fol. 115 vods Gdf. Compl.); 2. 1690 méd. « action d'aviver le mal » (Fur.); 1694 (Ac. : Irritation. Action de ce qui irrite (...) les membranes). Empr. au lat.irritatio « stimulant, excitation, irritation » dans la lang. class., d'emploi physiol. à basse époque. Fréq. abs. littér. : 874. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 136, b) 1 349; xxes. : a) 1 053, b) 1 391.

Wiktionnaire

Nom commun

irritation \i.ʁi.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. État d’une personne irritée, effervescence violente de l’esprit.
    • […]; l'assassinat de la duchesse de Praslin, par son mari, pair de France, accrurent l'irritation publique. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Son irritation fut très vive. J’ai tâché d’adoucir son irritation. Calmer l’irritation des esprits.
  2. Action de ce qui irrite les membranes, les organes, les nerfs, etc., ou l'état d'inflammation douloureuse qui en résulte.
    • L’application de ce médicament sur la peau y détermine une irritation très vive. Ses nerfs sont dans une grande irritation.
  3. Colère plus ou moins contenue et mêlée d'impatience.
    • Et, peu à peu, de la douceur primordiale, un peu timide et avide de tendresse de son caractère, montaient une sourde irritation, une rancœur et une révolte. (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)

Nom commun

irritation (singulier)

  1. irritation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRITATION. n. f.
État d'une personne irritée, effervescence violente de l'esprit. Son irritation fut très vive. J'ai tâché d'adoucir son irritation. Calmer l'irritation des esprits. En termes de Médecine, il désigne l'Action de ce qui irrite les membranes, les organes, les nerfs, etc.; ou l'État qui résulte de cette action. L'application de ce médicament sur la peau y détermine une irritation très vive. Ses nerfs sont dans une grande irritation.

Littré (1872-1877)

IRRITATION (i-rri-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1État d'une personne irritée. Calmer l'irritation des esprits. Dans son irritation, il a prononcé des paroles compromettantes.
  • 2 Terme de médecine. Action de ce qui provoque une activité excessive dans une partie ; résultat de cette action. Un vésicatoire détermine une irritation très vive de la peau.

HISTORIQUE

XVIe s. Cette femme a quelque irritation contre moi ; pour se venger, elle me donne un dangereux chat par les pattes, preparée à accuser ce que je ferai, D'Aubigné, Hist. II, 411.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

IRRITATION. - HIST. XVIe s. Ajoutez : Se vous avez en ce jour ouy sa voix [du Seigneur], ne endurcissez point voz cueurs, ainsi que en l'irritation au jour de tentation au desert, là où voz peres m'ont tenté, Hébr. III, 8, Nouv. Testam. éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

IRRITATION, s. f. (Médecine.) les Medecins entendent par ce mot l’affection qu’éprouvent les parties irritables, c’est-à-dire sensibles & contractiles du corps animal, à raison de leur contractilité ou sensibilité ; ou ce qui revient au même la sensibilité réduite en acte. Voyez Sensibilité.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « irritation »

Du latin irritatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. irritationem, de irritare, irriter. On a dit que irritation était un mot nouveau proposé par Mercier ; il est, comme on voit, bien plus ancien.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « irritation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irritation iritasjɔ̃

Citations contenant le mot « irritation »

  • Votre âge se mesure exactement au degré d'irritation que vous procure une idée nouvelle. De Anonyme
  • Mieux vaut passer la nuit dans l'irritation de l'offense que dans le repentir de la vengeance. De Proverbe touareg
  • Mettez la compréhension active en lieu et place de l'irritation réactive et vous dominerez les choses. De Franz Kafka
  • Quand un homme a peur, la colère n'est pas loin. L’irritation suit l’excitation. De Alain / Propos sur le bonheur
  • Quel est l'objet de l'homme qui jouit, n'est-il pas de donner à ses sens toute l'irritation dont ils sont susceptibles, afin d'arriver mieux et plus chaudement, au moyen de cela, à la dernière crise. De Marquis de Sade / Justine
  • Après le rasage, qu’est ce qu’on fait? On a plusieurs trucs. Si vous avez tendance à faire des petits boutons d’irritation, il faut bien prendre soin de votre peau en appliquant une huile neutre (argan, marula, d’olive, de coco) ou encore une crème hydratante sans parfum.  billie, Voici comment éviter les boutons et l’irritation du bikini lors du rasage | billie
  • Heureusement, il est possible d’éviter ces irritations, sans renoncer au plaisir de laisser ses gambettes à l’air. Nous vous dévoilons nos meilleures astuces dans les pages suivantes. Medisite, Frottement des cuisses : les solutions pour éviter l'irritation
  • "J'ai fait mon quatrième test Covid-19 hier au premier signe d'irritation de la gorge et malheureusement cette fois-ci, il est revenu positif. C'est la vie ! Gagner un peu, perdre un peu. Se diriger vers l'isolement dans un établissement de santé et prier pour le meilleur", a annoncé Geofrey Onyeama dimanche sur Twitter. BBC News Afrique, Covid-19 : le ministre nigérian des affaires étrangères testé positif - BBC News Afrique
  • Un chatouillement dans votre gorge ? Il peut s'agir d'allergies, d'irritations ou même de la COVID-19. Pour autant, voici une explication qui peut ne pas être sur votre radar : un ver se tortillant dans vos amygdales. En effet, selon un rapport publié par l'American Society of Tropical Medicine and Hygiene 8 juillet 2020, des professionnels de la santé ont retiré le ver avec une pince à épiler lors d'un examen à l'hôpital international St.Luke à Tokyo. Blasting News, Un ver vivant retrouvé dans la gorge d’une patiente après avoir consommé des sushis
  • Bien que les irritations au niveau de la gorge puissent être associées au Covid-19 ou simplement à des allergies, pour le cas de la femme, il s’agissait de toute autre chose. En effet, après des examens, les médecins ont découvert un ver bien vivant dans ses amygdales. Fredzone, Insolite : Une femme a eu mal à la gorge à cause d'un ver qui vivait au niveau de son amygdale
  • S’agissant des réalisations, des satisfactions, sans toutefois omettre les difficultés, elle cite l’abandon du projet d’assainissement collectif après une réflexion de plusieurs mois et l’aide d’un bureau d’études. "Par sagesse au vu du coût et du manque de subventions de l’agence de l’eau. L’impact aurait été trop important sur les finances de la commune et des habitants par le prix de l’eau". L’élue citoyenne évoque "l’irritation permanente face à l’incivilité", les dépôts de déchets dans la forêt, les dégradations de mobilier urbain, les centaines de bouteilles jetées et le temps passé avec les conseillers pour les mettre une à une dans le container. "Je n’arrive pas à comprendre ces comportements dans un village au cadre de vie qui n’a rien à voir avec une banlieue bétonnée". ladepeche.fr, Caixon. Élisabeth Vignaux, une femme d’engagements - ladepeche.fr
  • La misophonie est caractérisée par une grande irritation provoquée par des bruits courants. Radio-Canada, La misophonie, une intolérance particulière au bruit | Bien entendu

Images d'illustration du mot « irritation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « irritation »

Langue Traduction
Anglais irritation
Espagnol irritación
Italien irritazione
Allemand reizung
Chinois 刺激
Arabe تهيج
Portugais irritação
Russe раздражение
Japonais 刺激
Basque narritadurak
Corse irritazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « irritation »

Source : synonymes de irritation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « irritation »

Irritation

Retour au sommaire ➦

Partager