La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « évanescent »

Évanescent

Variantes Singulier Pluriel
Masculin évanescent évanescents
Féminin évanescente évanescentes

Définitions de « évanescent »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVANESCENT, ENTE, adj.

A.− BOT., vx. [En parlant du nectaire] Qui s'amoindrit à mesure que le fruit se développe, et finit par disparaître (cf. Littré-Robin 1865).
B.− P. ext. Qui disparaît peu à peu. Couleur, image évanescente. Les berges rutilantes des diamants évanescents de rosée (Pergaud, De Goupil,1910, p. 199).
Spéc., PHON. Phonème évanescent. ,,En voie d'amuïssement, comme le i et le u à la finale, en roumain et dans certains dialectes italiens méridionaux`` (Ling. 1972). On arrive à San Cassiano. (...) De petits crapouillards, un peu patauds, le nez canaille, pleins de finales évanescents, jouaient à se persécuter l'un l'autre (Montherl., Démon bien,1937, p. 1347).
C.− Au fig.
1. Qu'on aperçoit d'une manière fugitive. Des êtres angéliquement évanescents comme les chamois (Giono, Triomphe vie,1941, p. 15).Paturange, à écouter François, en venait à imaginer quelque intérieur (...) traversé d'ombres pâles, aussitôt évanescentes (Genevoix, Avent. en nous,1952, p. 94).Un larbin inquiet, évanescent, avant que l'eût frôlé le regard de Dubourg, avait disparu (Arnoux, Roi,1956, p. 8).
2. Qui a une apparence floue, imprécise. Quand il [Corot] en viendra à peindre (...) des arbres chevelus de vapeurs, les formes évanescentes impliqueront toujours les formes nettes, obnubilées (Valéry, Pièces sur art,1931, p. 167).La pâleur de ma tante Emma, son beau visage de camée un peu évanescent, ses fines narines (Chardonne, Bonh. Barbezieux,1938, p. 25):
Indéfinissable, insaisissable. Le sujet qu'il traite est tellement évanescent qu'il ne réussit pas toujours à le tenir sous ses yeux jusqu'à la fin de son étude (Maeterl., Vie espace,1928, p. 60):
Il n'est pas jusqu'à l'évanescente Angèle de Paludes, où je ne me sois quelque peu inspiré d'elle [ma femme]. Et, dans mes rêves, elle m'apparaissait constamment comme une figure inétreignable, insaisissable... Gide, Et nunc manet in te,1951, p. 1132.
Prononc. et Orth. : [evanε(s)sɑ ̃] ou [-nesɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Avec [ε] à la 2esyll. et [ss] ds Littré, DG. Avec [ε] et [s] ds Dub. et Lar. Lang. fr. Avec [ε] et [s] ou [ss] ds Barbeau-Rodhe 1930. Avec [e] ds Pt Rob. et Warn. 1968 (qui admet également [ε] et [s]). Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. [1810 bot. s. réf. ds Bl.-W.3-5]; 1834 (A.J.L. Jourdan, Dict. des termes de sc. nat., Paris, p. 476 : Mirbel [botaniste fr. 1776-1854] appelle nectaire évanescent, celui qui s'amoindrit à mesure que le fruit se développe); 2. 1838 « qui n'a qu'une existence éphémère » (Ac. Compl. 1842). Mot de formation sav. d'apr. le part. prés. lat. evanescens de evanescere « disparaître, se dissiper ». Cf. angl. evanescent dès 1717 et comme terme de bot. en 1776 (NED). Fréq. abs. littér. : 21.

Wiktionnaire

Adjectif - français

évanescent \e.va.ne.sɑ̃\

  1. Susceptible de facilement disparaître, de s’évanouir sans cesse.
    • Amroth vit la rive évanescente à présent basse derrière la houle. — (J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’anneau)
    • Notre personnalité était dans un état évanescent, avec des sursauts brusques de la mémoire, un appel lointain des sens, des irradiations du subconscient, des appétits dégénérés, une lassitude insidieuse. — (Blaise Cendrars, Moravagine, Grasset, Les Cahiers Rouges, 1986, p. 73)
  2. Difficile à cerner, fuyant.
    • Elle fut aussi l'occasion pour les tribunaux supérieurs de se pencher, encore une fois, sur l'évanescent critère introduit dans le Code criminel : « ne pas miner la confiance du public envers l'administration de la justice ». — (Jocelyn Giroux et Denis Laliberté, « Entre embâcles et méandres », in Argument, vol. 19, n° 1, automne-hiver 2017, page 51)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVANESCENT, ENTE. adj.
T. didactique. Qui s'amoindrit graduellement et finit par disparaître. Il se dit surtout en termes de Botanique. Nectaire évanescent.

Littré (1872-1877)

ÉVANESCENT (é-va-nè-ssan, ssan-t') adj.
  • Terme didactique. Qui s'évanouit, s'efface, disparaît.

    Terme de botanique. Nectaire évanescent, celui qui s'amoindrit à mesure que le fruit se développe et qui finit par disparaître.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évanescent »

Lat. evanescere, de e, et vanus, vain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin evanescens, de evanescere (« s’évanouir ») composé de e- (« de ») et vanescere (« disparaitre »), dérivé de vanus (« vide »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « évanescent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évanescent evanɛss

Fréquence d'apparition du mot « évanescent » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « évanescent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évanescent »

  • Bonheur : un mot fragile, évanescent, léger, surtout.
    Philippe Delerm
  • I’d Rather lie pourrait figurer sur la BO d’un film évanescent et grave de Sofia Coppola. Car sous ses airs guillerets voire gentillets cette ballade nous promène sous la pluie et nous plonge dans une noire introspection. “Vivre signifie : croire et espérer, mentir et se mentir.” écrivait Cioran dans son Précis de décomposition. Et notre monde sent la charogne avec ces vies (ré)inventées de pacotille sur les réseaux sociaux, cet égotisme permanent, cette imposture boursouflure, ce mirage de l’image.
    Soul Kitchen — Vidéo : Born Idiot - I'd Rather lie - Son du jour | Soul Kitchen
  • "On en distingue différents types. Celles que l'on puise dans la nature pour les isoler et les synthétiser en laboratoire, comme le citronellol présent dans l'huile essentielle de rose et utilisé pour sa fraîcheur aux accents d'eau de rose et de litchi, ou l'hédione issue du jasmin, qui confère un souffle fluide et évanescent à la plupart des compositions contemporaines. Puis il y a celles créées pour remplacer celles qui n'existent plus, l'Ambrofix – avec son odeur caractéristique d'ambre gris – se substitue à l'ingrédient d'origine animale produit par la baleine, longtemps chassée pour ses concrétions.
    Marie Claire — Des molécules artificielles au service de la parfumerie - Marie Claire
  • La spiritualité est le souffle qui habite les principes, sans lequel ils restent des fantômes évanescents.
    Abd al Malik — Télérama, 18 février 2015
  • Cet alphabet évanescent plongeait Prokop dans le même désarroi que les runes du Kalevala; un désarroi très doux qui laissait la pensée en suspens et qui l'ensemençait autant d'étonnement, de désir infini, que de profonde humilité.
    Sylvie Germain — Immensités

Traductions du mot « évanescent »

Langue Traduction
Anglais evanescent
Espagnol evanescente
Italien evanescente
Allemand abklingend
Chinois 渐逝的
Arabe زائل
Portugais evanescente
Russe исчезающий
Japonais エバネッセント
Basque evanescent
Corse evanescente
Source : Google Translate API

Synonymes de « évanescent »

Source : synonymes de évanescent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « évanescent »

Combien de points fait le mot évanescent au Scrabble ?

Nombre de points du mot évanescent au scrabble : 14 points

Évanescent

Retour au sommaire ➦