Fuyant : définition de fuyant


Fuyant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FUYANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de fuir*.
II.− Adjectif
A.−
1. Vx et littér. [En parlant d'une pers. ou d'une chose] Qui s'enfuit, qui s'éloigne rapidement. Une silhouette fuyante glissait rapidement dans les ténèbres (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 35).Tout le corps, entouré d'une eau fuyante, reposa sur le gravier du fond (Arland, Ordre,1929, p. 43).
P. méton.
1. ... il se la rappela encore, au crépuscule, qui riait des jurons de frère Archangias, les jupes fuyantes au ras du chemin, pareilles à une petite fumée de poussière roulée par l'air du soir. Elle avait seize ans... Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1310.
Emploi subst. Personne, animal qui s'enfuit. En quelques foulées il eut rejoint la fuyante (Montherl., Bestiaires,1926, p. 483).
2. Au fig.
a) Qui donne l'impression de s'éloigner, de disparaître.
[En parlant du temps ou de ce qui s'y rapporte] Pour ralentir l'heure fuyante (Sully Prudh., Vaines tendr.,1875, p. 170).La terre cache l'or et montre les moissons; Elle met dans le flanc des fuyantes saisons Le germe des saisons prochaines (Hugo, Légende,t. 3, 1877, p. 28).
[En parlant d'une ligne, d'un plan de l'espace] Qui semble s'enfoncer vers l'arrière-plan. Le jeune homme et la jeune femme s'acheminent vers l'horizon fuyant des montagnes bleues (Barrès, Barbares,1888, p. 89).Un horizon fuyant de landes rases (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 118):
2. ... on ne voyait pas toute l'église, mais une perspective fuyante, où les jeux de la lumière à travers la forêt des piliers, sous les voûtes plus basses des côtés et dans un coin du triforium qu'on apercevait de biais, suscitaient une impression de grandeur et de plénitude parfaite. Daniel-Rops, Mort,1934, p. 282.
ARTS GRAPH. À partir de ce moment la direction des lignes fuyantes put être fixée dans les tableaux d'une façon mathématique, et la proportion relative des objets être calculée selon leur éloignement (Ménard, Hist. B.-A.,1882, p. 17).Subst. fém. Ligne fuyante. [Dans la Cène] le Christ étant la figure principale, toutes les fuyantes du bas et du haut de la composition aboutissent à l'œil droit (Gilles de La Tourette, L. de Vinci,1932, p. 87).
Subst. masc. Ce qui est fuyant dans une composition picturale ou géométrique. L'enfant qui sera parvenu à mettre un cube en perspective et à rendre la convexité d'une sphère possédera en abrégé la science entière du dessin, puisqu'il aura su imiter le saillant et le fuyant (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin,1876, p. 535).
[En parlant des lignes du corps hum.]
Qui donne une impression d'allongement, de profondeur. La ligne fuyante des jambes argentées d'un impalpable duvet de velours (Colette, Cl. ménage,1902, p. 195).L'incomparable épaule fuyante, d'une grâce animale, un instant découverte, frémit (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 96).
Spéc. [En parlant de la tête, ou d'une partie de la tête (front, menton...)] Dont les lignes sont fortement incurvées vers l'arrière. Un front haut et fuyant, une bouche avancée et volontaire (Bourget, Disciple,1889, p. 14).Un type de brute barbare aux pommettes saillantes, au nez crochu, au menton fuyant (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Allouma, 1889, p. 1327).
b) Qui se dérobe à toute préhension ou à toute analyse.
[En parlant d'une chose]
[Une chose concr.] Qui se dérobe, qui s'enfonce sous le poids ou la pression. Mais comment écraser l'insecte contre un tissu fuyant, vaporeux? (Gide, Caves,1914, p. 779).On s'amoncelle en vitupérant, sur les côtés fuyants de la tranchée (Barbusse, Feu,1916, p. 335).
[Une chose abstr.] Fugace, insaisissable. Il pensa que ce fuyant parfum qu'il cherchait à reconnaître n'existait peut-être qu'évoqué par ses yeux charmés (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Yvette, p. 510).Mon ami, je voudrais te dire sa lointaine, sa fuyante beauté (Alain-Fournier, Corresp.[avec Rivière], 1907, p. 28).
[En parlant d'une pers.]
Qui refuse de se livrer ou d'être confronté à quelqu'un ou à quelque chose. Les imbéciles sont fuyants et imperméables comme des glaires (Bloy, Journal,1899, p. 318).Sachant cela, il devenait de plus en plus fuyant et ombrageux (Camus, Exil et Roy.,1957, p. 1647):
3. J'ai relu hier le Prométhée mal enchaîné. C'est extraordinaire. Je vois bien l'ensemble, certains détails m'échappent. Ce Gide est si fuyant. Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1907, p. 175.
P. méton. [En parlant des manifestations du comportement]
Attitude fuyante. Sous leur libre jeu et la souplesse de leurs attitudes fuyantes se cachent un parti pris (Blondel, Action,1893, p. 4).
Regard fuyant. Qui ne soutient pas un autre regard et s'en détourne. L'idée de la mort, qu'elle traitait si gaiement, le rendait chaque fois sérieux, le regard fuyant (Zola, Joie de vivre,1884, p. 884):
4. Il me regardait, il osait me regarder. Car son œil n'est pas fuyant, tout au contraire. Il vous cherche, il vous retient avec une fixité morne et obstinée. En sorte que l'on éprouve soi-même le besoin de détourner les yeux, de fuir comme fuirait un coupable. Duhamel, Maîtres,1937, p. 124.
B.− Qui fuit, qui laisse échapper son contenu. Qui ça, Valmajour? fit Roumestan, dont la cervelle fuyante avait déjà perdu le souvenir du tambourinaire (A. Daudet, Roumestan,1881, p. 65).
Prononc. et Orth. : [fɥijɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1762-1932. Fréq. abs. littér. : 958. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 051, b) 1 325; xxes. : a) 1 170, b) 1 437.

Fuyant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

fuyant

  1. Qui va en arrière.
    • Front fuyant.
    • La bouche était indécise et molle, le menton fuyant, le nez camus; les yeux louchaient, ne louchaient pas tellement, louchaient un peu, si peu ! — (Raymond Las Vergnas, Le millième jour, 1951)
  2. (Peinture) Tout ce qui, comparé à un autre objet, paraît s’enfoncer dans le tableau.
    • Les parties fuyantes d’un tableau.
  3. (Perspective) Qualifie l'échelle qu’on trace pour trouver la diminution des objets, relativement à leur enfoncement.
  4. (Figuré) Qui se dérobe aux déclarations franches.
    • Caractère fuyant, Homme fuyant.
  5. (Par extension) Qualifie un regard très mobile mais jamais dirigé sur l’interlocuteur.
    • Un regard ajusté est tout le contraire d’un regard fuyant (on regarde tout sauf l’interlocuteur), embarrassé, gêné, en biais. — (Olivier Bouché et Bernard Ulrich, Les annonces en cancérologie: Le médecin face au malade, ISBN 978-2817802473)
    • Le premier jour de cours notre professoresse, une Siennoise blonde d'une trentaine d'années, douce et au regard fuyant, un peu trop pressée, peut-être un rien dépressive, commença par nous demander de nous présenter en disant notre prénom, d'où nous venions et ce que nous avions pris ce matin-là pour le petit déjeuner. — (Santiago Amigorena, Les premières Fois, POL Éditeur, 2016)

Forme de verbe

fuyant \fɥi.jɑ̃\

  1. Participe présent du verbe fuir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fuyant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUIR. (Je fuis; nous fuyons. Je fuis. Je fuirai. Fuis. Que je fuie. Que je fuisse. Fuyant. Fui.) v. intr.
S'éloigner en toute vitesse, par un motif de crainte. Les ennemis fuyaient en désordre. Fuis, sors d'ici. Fuir de son pays, hors de son pays. Il signifie au figuré Différer, éluder, empêcher qu'une chose ne se termine, se dérober à une explication. Je ne puis terminer avec cet homme, il fuit toujours. Il fuit habilement, mais je l'atteindrai. Il se dit, par analogie, des Choses qui courent ou se meuvent avec quelque rapidité, qui s'éloignent ou semblent s'éloigner, qui s'échappent ou semblent s'échapper. Un ruisseau qui fuit dans la prairie. Les nuages fuient et le ciel se découvre. Du vaisseau qui nous emportait nous voyions fuir le rivage. L'hiver a fui. Nos beaux jours fuient rapidement. Hâtons-nous, le temps fuit. Le terrain fuyait sous leurs pas. Il se dit encore figurément de Ce qui s'échappe à notre pensée, à notre mémoire. Ce souvenir me fuit. En termes de Peinture, il se dit des Parties d'un tableau qui paraissent s'enfoncer et s'éloigner de la vue du spectateur. Cette partie ne fuit pas assez. On fait fuir les objets en diminuant la proportion, en affaiblissant la couleur, etc. On dit de même, par analogie, Son front fuit. Le front du nègre fuit. Il se dit encore d'un Réceptacle qui a quelque fêlure, quelque fente par où s'échappe le liquide qu'il contient. Ce tonneau, ce pot, ce vase fuit. Il faut l'empêcher de fuir. Cette conduite de gaz fuit. Il s'emploie aussi comme verbe transitif et alors il signifie en général, tant au propre qu'au figuré, Éviter quelqu'un ou quelque chose en s'en éloignant, par aversion, etc. Tout le monde fuit cet homme. C'est un homme à fuir. Fuir un pestiféré. Fuir son pays. Fuir le châtiment. Fuir le danger. Fuir le mal. Fuir l'occasion du péché. Fuir le combat. Fuir le travail. Fuir le jeu. Je ne saurais le rencontrer, il me fuit. La paix a fui ce séjour. Le sommeil me fuit. Ils se fuyaient l'un l'autre. Fig., Se fuir soi-même, Chercher à éviter les remords, l'ennui, etc. Un criminel cherche vainement à se fuir lui-même. Quand on ne sait pas s'occuper, on cherche à se fuir soi-même.

Fuyant : définition du Littré (1872-1877)

FUYANT (fui-ian, ian-t') adj.
  • 1Qui fuit. Le bruit des cors, celui des voix N'a donné nul relâche à la fuyante proie, La Fontaine, Fabl. X, 1.

    Fig. et poétiquement. Adieu, monde fuyant, nature, humanité, Vaine forme de l'être, ombre d'un météore, Nous te connaissons trop pour nous tromper encore, Lamartine, Harm. IV, 11.

  • 2 Terme de peinture. Qui paraît s'enfoncer sur l'arrière-plan d'un tableau. Il faut savoir placer la perspective linéaire des plans de la terre, et détacher sur les parties fuyantes les nuages, si différents aux différentes heures du jour, Chateaubriand, Dessin. Rien n'est comparable pour la beauté aux lignes de l'horizon romain, aux contours suaves et fuyants qui le terminent, Chateaubriand, Italie, Lett. à M. de Fontanes.

    Échelle fuyante, décroissement graduel des objets en raison de la perspective.

    Substantivement. Le fuyant d'un corps. Les fuyants d'un tableau. On aperçoit, à la vérité, quelque idée de la diminution perspective et du fuyant des objets, Raynal, Histoire philos. V, 29.

  • 3Front fuyant, front déprimé en avant et incliné en arrière.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FUYANT.
1Ajoutez cet exemple de Bossuet. Si le pasteur ne trouvait sa brebis fuyante, Bossuet, Sermons, Ferv. de la pénit. 1.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fuyant »

Étymologie de fuyant - Littré

C'est le participe présent de fuir, resté variable comme adjectif verbal. Autrefois tous les participes présents étaient variables, et Voltaire a suivi cette ancienne règle, quand il a écrit : Catherine II poursuit les Turcs fuyants devant ses armées, Mœurs, Scythes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fuyant - Wiktionnaire

→ voir fuir
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fuyant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fuyant fµijɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fuyant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fuyant »

  • Cela fait cinq jours, mardi, que 118 migrants fuyant la Libye ont été recueillis à bord du navire humanitaire de SOS Méditerranée. Et pour certains, entassés à bord d'une embarcation en bois, le périple avait commencé 48 heures plus tôt. Depuis, ils errent souvent pieds nus sur le pont de ce bateau de 69 mètres, quand ils ne se serrent pas dans le conteneur blanc où ils dorment à même le sol. Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, 118 migrants fuyant la Libye ont été recueillis : "Je vais sauter" dans la mer: sur l'Ocean Viking, la tension monte | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Engouement pour le camping-car dans une Europe fuyant le... LaProvence.com, France - Monde | Engouement pour le camping-car dans une Europe fuyant le virus | La Provence
  • La bonté est le plus heureux des faux fuyants. De Jacqueline Mabit / Les Hommes ont passé
  • Le sage fuit l'amour qui n'apporte que chagrins et contrariétés, sauf qu'en ayant remporté la victoire en fuyant, il se retourne et se demande pourquoi il a couru si vite. De Paul-Loup Sulitzer
  • Le clitoris est un organe fuyant, il faut bien le saisir. Qui n'a jamais clitorisé sa maîtresse sans qu'elle dise au cours de l'événement : "Ce n'est pas là !". De John Atkins / Le sexe dans la littérature
  • Milena. Quel nom riche et lourd, presque trop plein pour être soulevé… Sa couleur, sa forme est celle, merveilleuse d’une femme, une femme que l’on transporte dans ses bras en fuyant le monde ou en fuyant l’incendie. De Franz Kafka / Lettre à Milena Jesenska
  • Le coeur d’une femme est aussi fuyant qu’une goutte d’eau sur une feuille de lotus. De Proverbe vietnamien
  • Gare en fuyant le scorpion à éviter la morsure du cobra. De Proverbe sanskrit
  • On ne supporte le vice qu’en le fuyant. De Fénelon / Télémaque
  • En fuyant la pluie, on rencontre la grêle. De Proverbe turc
  • On ne surmonte le vice qu'en le fuyant. De Fénelon

Traductions du mot « fuyant »

Langue Traduction
Corse fughjendu
Basque ihesi
Japonais 逃げる
Russe убегающий
Portugais fugindo
Arabe الفرار
Chinois 逃跑
Allemand fliehen
Italien in fuga
Espagnol huyendo
Anglais fleeing
Source : Google Translate API

Synonymes de « fuyant »

Source : synonymes de fuyant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fuyant »



mots du mois

Mots similaires