La langue française

Insaisissable

Sommaire

  • Définitions du mot insaisissable
  • Étymologie de « insaisissable »
  • Phonétique de « insaisissable »
  • Citations contenant le mot « insaisissable »
  • Traductions du mot « insaisissable »
  • Synonymes de « insaisissable »
  • Antonymes de « insaisissable »

Définitions du mot insaisissable

Trésor de la Langue Française informatisé

INSAISISSABLE, adj.

Qui ne peut être saisi.
A. − DR. [En parlant d'un bien] Qui ne peut faire l'objet d'une saisie. Une dette qui a pour cause des alimens déclarés insaisissables (Code civil,1804, art. 1293, p. 233).Une habitation qui deviendra inaliénable et insaisissable (J.O., Loi sur retraites ouvr. et pays., 1910, art. 13, p. 3000).
B. − Usuel. Qu'il est impossible de prendre, dont on ne peut s'emparer.
1. Qui se dérobe, qui échappe sans cesse aux tentatives de capture. Ennemi, fantôme insaisissable. Une ménagerie de petits animaux agiles, capricieux, insaisissables (About, Roi mont.,1857, p. 79).On se mit à parler du mystérieux et insaisissable meurtrier (Maupass., Contes et nouv., t. 1, En voy., 1882, p. 637):
1. Au contraire, le petit Edgard aveuglait de gifles prestes et méchantes, puis se dérobait, alerte, insaisissable, si long que flottât hors de sa culotte, le pan d'une chemise poussiéreuse. Adam, Enf. Aust.,1902, p. 125.
P. hyperb. [En parlant d'une pers.] Qu'on ne peut trouver, qu'il est impossible de rencontrer. − Suzanne est insaisissable, surtout depuis qu'elle vit seule (Duhamel, Combat ombres,1939, p. 157):
2. Christophe avait tâché de le découvrir; mais il semblait que l'ami se fût dépité de ce que Christophe n'eût pas cherché plus tôt à le connaître, et il restait insaisissable. Rolland, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1237.
2. Qui échappe à l'emprise des sens. Rumeur, son insaisissable; couleur, nuance insaisissable. Elle murmura d'une voix presque insaisissable (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Hautot, 1889, p. 265).Une insaisissable vapeur d'iris et de violette (Martin du G., Devenir,1909, p. 81):
3. Dans ce logis flottait une odeur insaisissable et qu'il reconnaissait bien, qui était son odeur à elle, et cela mettait dans ses sens le trouble d'une possession vague, à la fois décevante et réelle. Moselly, Terres lorr.,1907, p. 236.
3. Qui échappe à l'analyse de l'intelligence, qu'on ne peut comprendre. Tout cela fut rapide et insaisissable (Soulié, Mém. diable, t. 1, 1837, p. 255).Quelque chose de mystérieux, d'insaisissable (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 460):
4. Et tu vois tous les vieux qui (...) fixent les yeux des enfants (...). Car il va passer dans ces yeux d'enfants quelque chose d'insaisissable qui n'a point de prix. Saint-Exup., Citad.,1944, p. 775.
[En parlant d'une pers.] Sur qui on ne peut avoir prise, inaccessible. Ce Goethe chatoyant et insaisissable (Valéry, Variété IV,1938, p. 108).Elle pouvait être là, sous la lampe, penchée sur ses livres de classe, avec son visage pâle et têtu; Rose-Anna la savait pourtant lointaine et insaisissable, et l'évasion de cette enfant, obscurément, lui était plus irritante que toute autre (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 201).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Une prière ardemment élancée vers l'insaisissable (Bourget, Essais psychol.,1883, p. 71).
REM.
Insaisi, -ie, adj.Qui n'a pas été saisi. V. barbaresque ex. 3. Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre.La recherche intense de l'insaisi... (P. Adam ds Goncourt, Journal,1893, p. 466).
Prononc. et Orth. : [ε ̃sεzisabl̥] et [ε ̃se-]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1770 (Pons-Alletz, Dict. des richesses de la lang. fr. ds Brunot t. 6, p. 1326). Dér. de saisissable*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 538. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 328, b) 666; xxes. : a) 1 010, b) 1 042.
DÉR.
Insaisissabilité, subst. fém.a) Dr. Caractère d'un bien qui ne peut être saisi. Ces différentes lois visent l'insaisissabilité totale ou partielle du droit (Civilis. écr.,1939, p. 16-8).b) Caractère de ce qui, de celui qui ne peut être saisi. Je n'aurais pas eu cette petite taquinerie irritante et perpétuelle de votre insaisissabilité, tout irait à merveille (Hugo, Corresp.,1859, p. 309).Une rage décuplée par l'insaisissabilité du but (Pergaud, De Goupil,1910, p. 53).[ε ̃sεzisabilite] ou [ε ̃se-]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1828 (Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., Paris, Belin-Leprieur, t. 13, p. 312 : mandement sur l'insaisissabilité des gages des officiers de la maison du roi); de insaisissable, suff. -(i)té*.
BBG. Quem. DDL t. 13.

Wiktionnaire

Adjectif

insaisissable \ɛ̃.se.zi.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Droit) Que l’on ne peut saisir valablement.
    • Certains objets sont déclarés insaisissables par la loi : Une pension insaisissable ou une rente viagère stipulée insaisissable.
  2. (Courant) Dont on ne parvient pas à s’emparer.
    • Nous en avons assez de ce jeu de cache-cache. Depuis des mois que nous grenouillons sur les pistes et dans les marais en croisant sans arrêt les traces d'une bande de fellouzes insaisissables. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.165, France-Empire, 1963)
  3. (Figuré) Qui ne peut être saisi par l’esprit.
    • J’avoue que, pour moi, cette différence est tout à fait insaisissable.
  4. (Par hyperbole) Qualifie une personne si occupée, si affairée que l’on ne peut avoir un entretien avec elle ni même la rencontrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSAISISSABLE. adj. des deux genres
. T. de Jurisprudence. Qu'on ne peut saisir valablement. Certains objets sont déclarés insaisissables par la loi. Une pension insaisissable. Une rente viagère stipulée insaisissable. Il signifie quelquefois, figurément, Qui ne peut être saisi par l'esprit. J'avoue que, pour moi, cette différence est tout à fait insaisissable. Par exagération, Un homme insaisissable, se dit d'un Homme si occupé, si affairé qu'on ne peut avoir un entretien avec lui ni même le rencontrer.

Littré (1872-1877)

INSAISISSABLE (in-sê-zi-sa-bl') adj.
  • 1Qui ne peut être saisi. Ce malfaiteur est demeuré longtemps insaisissable à la justice.

    Familièrement. Cet homme est insaisissable, c'est-à-dire on ne peut jamais le rencontrer, le trouver chez lui, pour lui parler de quelque affaire.

  • 2 Terme de jurisprudence. Qu'on ne peut saisir valablement. Les objets que la loi déclare insaisissables. Dans l'ancien régime, plusieurs rentes ont été déclarées insaisissables, Décret du 27 floréal, an II, Rapport de Cambon, p. 95.
  • 3 Fig. Qui ne peut être saisi, aperçu, compris. Cette différence est tout à fait insaisissable. Des abstractions insaisissables. Les courants ont lavé le sable ; Au soleil montent les vapeurs, Et l'horizon insaisissable Tremble et fuit sous leurs plis trompeurs, Hugo, Odes, V, 24.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « insaisissable »

 Dérivé de saisissable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In… 1, et saisir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « insaisissable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
insaisissable ɛ̃sezisabl

Citations contenant le mot « insaisissable »

  • L'homme est un sujet merveilleusement divers et ondoyant, sur lequel il est très mal aisé d'y asseoir jugement assuré. Pierre Charron, De la sagesse
  • La liberté est un mot, une convention qui décrit une réalité abstraite, lointaine, insaisissable. De Andrei Stoiciu / Alors, la tempête...
  • La grandeur serait-elle de découvrir que l'essentiel est insaisissable ? De Wilfrid Lemoine / Les Anges dans la ville
  • Sous la forme imprimerie, la pensée est plus impérissable que jamais ; elle est volatile, insaisissable, indestructible. De Victor Hugo / Notre-Dame de Paris
  • Dieu est celui qui est feu, sel et vent et qui reste insaisissable comme la respiration de la vie. De Père Jacquemont
  • En amour, les étreintes les plus serrées ne font que révéler l'insaisissable au plus profond. De Christian Chabanis
  • Nous ne percevons, pratiquement, que par le passé, le présent pur étant l’insaisissable progrès du passé rongeant l’avenir. De Henri Bergson
  • La beauté de la musique - comme celle de la lumière - est celle de la rapidité, de la mobilité, de l'insaisissable. De Jean-Michel Jarre
  • La langue des filles moqueuses est aussi affilée que le tranchant invisible du rasoir, qui divise un cheveu insaisissable au regard. De William Shakespeare / Peines d’amour perdues
  • Souvent tapageuse, parfois insaisissable, la vie politique et son rituel quotidien obéissent à une mécanique bien huilée dans laquelle même les grincements sont savamment orchestrés. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • A vrai dire, toute perception est déjà mémoire. Nous ne percevons pratiquement que le passé, le présent pur étant l’insaisissable progrès du passé rongeant l’avenir. De Haruki Murakami / Kafka sur le rivage
  • L'amour est insaisissable. C'est un vide intérieur qui se comble. La beauté retrouvée grâce au regard d'un autre. C'est vivre au présent, pour l'avenir, en brûlant le passé. C'est la seule façon de se sentir vivant. De Rose / Cosmopolitan - Octobre 2007
  • Le bonheur ou le malheur ne sont que des étiquettes que l'on met sur des réalités mouvantes, insaisissables. De Gilles Archambault / Les pins parasols
  • Le temps n'appartient à personne Ballet d'étoiles insaisissables Instant présent, tu es l'essence du voyage. De Mylène Farmer / Vertige
  • Les révoltes qui se manifestent par les armes, on peut les mater. Celles qui naissent et se propagent par l'esprit sont insaisissables. De Françoise Giroud / Ce que je crois
  • Les images choisies par le souvenir sont aussi arbitraires, aussi étroites, aussi insaisissables, que celles que l'imagination avait formées et la réalité détruites. De Marcel Proust / Sodome et Gomorrhe
  • Ces traits de caractère dessinent une voiture finalement assez insaisissable, dont la cohérence ne saute pas toujours aux yeux. Au moins le MX-30 apporte-t-il la démonstration que, contrairement à une crainte récurrente, les nouvelles voitures électriques ne sont pas une armée de clones. Le Monde.fr, Insaisissable MX-30
  • Critiqué de toutes parts pour ses atermoiements face à la crise sanitaire, désarmé face à un adversaire insaisissable, Donald Trump, cherche, en vain jusqu'ici, à rebondir. LaLibre.be, Critiqué de toutes parts et désarmé face à un adversaire insaisissable, Donald Trump est aux abois - La Libre
  • Cet insaisissable trentenaire était visé par un premier mandat d'arrêt émis à Toulon le 22 décembre 2017. Var-Matin, Un Toulonnais en cavale depuis 2017 rattrapé par la police espagnole à Malaga - Var-Matin
  • Dire qu'en prison on souffre de privations sans égales est sans doute une tautologie. Tout comme il est presque impossible de parler de la prison sans tomber dans le cliché. Je me suis demandé quelques millions de fois s'il avait jamais été possible de restituer l'idée, de restituer une seule image, aussi banale soit-elle, mais révélatrice, de l'insaisissable souffrance que seul un prisonnier peut comprendre. Je me suis posé cette question atrocement au cours de ces 40 années de semi-liberté arrachées à la férocité de mes poursuivants. Chaque fois que m'apparaissait de loin et sous toutes les latitudes, l'enceinte spectrale d'une prison. Si c'était dans un pays au climat torride, je savais qu'au-delà du gris sale de ces murs, des centaines de personnes suffoquaient sous la chaleur – dans les hivers européens, j'imaginais le silence glacé d'une cellule, le poids exagéré de couvertures qui ne réchauffent pas. J'ai fait de ces images un bouclier pour ne pas me laisser entraîner par mille autres douleurs qui m'auraient consumé sur place. Car, pour combattre l'insupportable oppression, l'inconscient nous secourt en éliminant tout ce que nous ne pouvons pas nommer. Même aujourd'hui, depuis la cellule où je me trouve, je maudis le bruit de mes pas qui s'éloignent, m'empêchant d'entendre les gémissements derrière ces murs. Pourtant, la prison résiste à tous les civismes, voire pire encore. Et les souffrances que le prisonnier espère pouvoir faire comprendre ne doivent jamais trop se détacher des souffrances que les gens de l'extérieur subissent également. C'est pourquoi les prisonniers, qui renonceraient sans hésiter même à manger ou à dormir en échange du sentiment d'être encore des femmes ou des hommes, se retrouvent à réclamer ce qui est le plus facile à nommer.C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité rendre publique une demande simple, formalisée ce jour 10 juillet 2020 devant le juge. Club de Mediapart, Coatteria ministeriale (de Cesare Battisti) | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « insaisissable »

Langue Traduction
Anglais elusive
Espagnol elusivo
Italien inafferrabile
Allemand schwer fassbar
Chinois 难以捉摸
Arabe صعبة المنال
Portugais enganoso
Russe неуловимый
Japonais とらえどころのない
Basque iheskorra
Corse elusiva
Source : Google Translate API

Synonymes de « insaisissable »

Source : synonymes de insaisissable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « insaisissable »

Partager