Divin : définition de divin


Divin : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DIVIN, INE, adj. et subst. masc.

[Correspond à divinité I] Qui est relatif à la divinité ou d'ordre supra-humain; ce qui est relatif à la divinité. Il [le Christ] a apporté à la terre la doctrine la plus sainte, la plus féconde et la plus divine qui ait jamais rayonné sur l'intelligence humaine (Lamart., Voy. Orient,t. 1, 1835, p. 225).Shiva, la personnification divine des forces naturelles (Verne, Tour monde,1873, p. 75).Plus d'un penseur s'est perdu à vouloir gouverner et ranger des idées; cette sagesse est divine, non humaine (Alain, Propos,1933, p. 1127):
1. Qu'est-ce enfin que le logos éternel et créateur de Platon, connaissance divine, première cause des créatures, original immatériel et éternel sur lequel toute chose a été faite et par lequel toute chose est successivement créée... P. Leroux,De l'Humanité,t. 2,1840,p. 901.
I.− [Correspond à dieu 1resection I A; dans une perspective polythéiste] Qui est relatif à un (ou aux) dieu(x). Personnages divins, figures divines; tétrade divine; les neuf sphères divines; disputes divines; divines puissances. Pythagore pensait que les corps célestes étaient immortels et divins (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 47).
En partic.
[En parlant de qqc.]
Qui est caractéristique d'un (ou des) dieu(x), qui lui (ou leur) est propre. Le séjour consacré à la Sibylle, à la mémoire d'une femme animée par une inspiration divine (Staël, Corinne,t. 2, 1807, p. 65).Les Brahmanistes repoussaient du dedans des pierres (...) les mille bras divins portant le lotus ou la hache (Faure, Espr. formes,1927, p. 232).
Qui a un (ou les) dieu(x) pour origine ou pour objet. Oracles, cultes divins; malédiction, vengeance divine; divines oboles. Pompée marchoit aux combats, en invoquant l'assistance divine (Chateaubr., Génie,t. 1, 1803, p. 255).
[En parlant de qqn] Qui est attaché au service, au culte d'un (ou des) dieu(x), qui est inspiré par lui (eux). Divine sibylle. Bacchus aime de promener ici le cortège de ses divines nourrices (Barrès, Voy. Sparte,1906, p. 40).
Spéc. [En parlant de certains hommes ou de certains animaux (cf. dieu 1resection I A 1 spéc.)] Qui est élevé au rang de dieu, qui est divinisé. La terre (...) où les ancêtres divins reposaient (Fustel de Coul., Cité antique,1864, p. 169).La fille du divin Hercule : Messaline (Péladan, Vice supr.,1884, p. 68).
Loc. Rendre à qqn les honneurs divins. Rendre à un homme divinisé les honneurs ordinairement rendus aux dieux. Décerner, recevoir les honneurs divins. Les Grecs rendirent des honneurs divins au barbare. Ils dédièrent des offrandes à Titus et Hercule, à Titus et Apollon (Michelet, Hist. romaine,t. 2, 1831, p. 57).
II.− [Correspond à dieu 1resection I B; dans une perspective monothéiste, en particulier dans la tradition judéo-chrétienne]
A.− Qui est caractéristique de Dieu, qui lui est propre; de Dieu. Il fera plus qu'aucun autre pour vider l'idée divine de toute signification déterminée (Massis, Jugements,1923, p. 88):
2. ... S. Jean a pu voir la pensée divine ou le Verbe parlant par Jésus, sans tomber dans l'idolâtrie, et sans faire de Jésus, considéré comme révélateur de la pensée divine, une personne en Dieu, ainsi que le Christianisme l'a fait après lui. P. Leroux, De l'Humanité,1840, p. 821.
SYNT. a) Subst. + divin, ine. Amour, pouvoir, vouloir divin. b) Divin, ine + subst. Idée, connaissance, nature, pensée, action, création divine; puissance, autorité, volonté divine; perfection(s), sagesse, providence, équité, miséricorde, charité divine(s); colère crainte divine.
B.− En partic., dans le christianisme
1. Personne divine. Chacune des trois personnes de la Sainte Trinité, Dieu étant la première, le Christ la deuxième et le Saint-Esprit la troisième. Les trois personnes de la Sainte Trinité. Il ne faut pas vouloir scruter témérairement et définir en maître la nature des divines personnes, de l'Esprit-Saint (Dupanloup, Journal,1853, p. 167).
[Syntagmes dans lesquels divin renvoie à la première pers. de la Trinité, Dieu] L'Être divin, le divin Créateur, le divin Époux. L'Être divin est nécessairement éternel, puisque l'existence est son essence même (Gilson, Espr. philos. médiév.,1932, p. 58).
[Syntagmes dans lesquels divin renvoie à la deuxième pers. de la Trinité, le Christ] Le Verbe divin; le divin Messie, le divin Sauveur, le divin Rédempteur, l'Agneau divin; le divin Enfant (synon. l'Enfant Jésus). Il est né le divin Enfant. Titre d'un cantique de Noël. Révélation divine, incarnation divine, agonie divine, corps divin, sang divin. Toutes les voix des nonnes s'élevèrent (...) chantant le vieux Noël : il est né le divin enfant (Huysmans, En route,t. 1, 1895, p. 94).Des hommes ont vu le corps divin qui allait ressusciter dans la gloire (Psichari, Voy. centur.,1914, p. 204).
[Syntagmes dans lesquels divin renvoie à la Vierge Marie, mère du Christ] La Mère divine; la maternité divine. Je suis vous le savez une pauvre orpheline; Je n'ai d'autre gardien que la Vierge divine (Desb.-Valm., Mél.,1859, p. 219).
2. [En parlant de qqn]
a) [En parlant des anges attachés au service de Dieu] Divines hiérarchies, divins messagers; phalanges divines; anges, envoyés divins. Hiérarchie des anges, (...) ces divins messagers portent les décrets du Très-Haut, d'un bout de l'univers à l'autre (Chateaubr., Génie,t. 1, 1803, p. 496).
b) [En parlant d'un être hum. consacré à Dieu] Divin apôtre; prophètes, missionnaires divins :
3. Silence au camp! la Vierge est prisonnière; Par un injuste arrêt Bedfort croit la flétrir : (...) Des pontifes divins, vendus à la puissance, Sous les subtilités des dogmes ténébreux Ont accablé son innocence. Delavigne, Messéniennes,1824, p. 51.
3. [En parlant de qqc.]
a) Qui provient de Dieu, qui a Dieu pour origine, qui est le fait de Dieu. Assistance, grâce divine :
4. Vous cherchez Dieu dans votre vie, et Dieu n'apparaît pas, nous dites-vous. Mais quelle vie n'a pas des milliers d'heures semblables à l'heure de ce drame où tous attendent l'intervention divine... Maeterlinck, Le Trésor des humbles,1896, p. 231.
SYNT. Punition divine du péché originel, malédiction divine; autorité divine de l'Église; amour divin; monarchie de droit (v. ce mot) divin; mystères divins; divins sacrements; implorer la faveur, la protection divine; attirer la bienveillance, la bénédiction divine; lire, entendre, répandre la parole divine.
Qui est inspiré par Dieu. Divines Écritures, divins Psaumes; livre divin des Évangiles. L'Église (...) prépare quelque œuvre divine avant les grandes douleurs (Maritain, Primauté spirit.,1927, p. 134):
5. Les Saintes Écritures offrent un autre grand bien, elles consolent. C'est un des traits les plus caractéristiques des divins livres. Dupanloup, Journal intime,1853, p. 85.
b) Qui participe de la substance ou de la nature divine. Hostie divine :
6. ... ou bien je suis, mais mon essence est divine, ou bien je ne suis pas, mais le néant n'est rien de positif, et nous n'en pouvons former une idée. J. Vuillemin, Essai sur la signif. de la mort,1949, p. 58.
P. ext. Dont la nature est marquée par son origine de créature faite à l'image de Dieu. Si l'homme ne jouit pas d'une condition divine, c'est qu'il y a dans le monde une abomination qui le lie (Maritain, Human. intégr.,1936, p. 242).
c) Qui a Dieu pour objet, qui est dû à Dieu. Culte, office, service divin; cantiques divins. Elle assistait aux offices divins avec un respect mêlé de crainte et d'amour (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 66).
4. [Lexie à contenu relig. affaibli] Interjection. Bonté divine! Cf. bonté B 2.
5. Allus. littér. [P. réf. à La Divine Comédie de Dante] :
7. L'histoire et la légende ne sont que les nourritures dont a pu se repaître le monstre qui vit devant nous, aussi étranger à l'humanité, aussi complet dans sa plainte que la plus étrange des divines comédies. Brasillach, Pierre Corneille,1938, p. 305.
III.− Emploi subst. masc. Le divin. Ce qui est relatif à la divinité, aux dieux ou à Dieu (cf. divinité I).Appétit, révélation du divin. L'âme est combattue entre le divin et le terrestre (Béguin, Âme romant.,1939, p. 279).Innombrables sont nos voies, et nos demeures incertaines. Tel s'abreuve au divin dont la lèvre est d'argile (Saint-John Perse, Exil,1942, p. 253):
8. ... loin de croire le surnaturel, le divin inventés par l'homme je pense que c'est l'intervention millénaire de l'homme qui a fini par nous corrompre le divin. Artaud, Le Théâtre et son double,1938, p. 13.
IV.− P. hyperb.
A.− [P. oppos. au caractère imparfait qui est gén. attaché à tout ce qui est hum. ou terrestre]
1. [Au plan de l'esthétique dans le sens gén. « science du beau »] Qui représente − dans son genre − la perfection, l'excellence, et qui émerveille.
a) Dans le domaine de la création artistique et intellectuelle
[En parlant de l'artiste lui-même] Artiste divin; divin auteur, divin Platon, divin statuaire, divine cantatrice. Le grand héros nous semble un meurtrier (...) ce divin coloriste un barbouilleur de toiles (Banville, Cariat.,1842, p. 52).Ce monde enchanté qu'évoquait la lecture des divins poètes, Goethe, Schiller, Shakespeare (Rolland, J.-Chr.,Matin, 1904, p. 188).
[En parlant de son œuvre] Œuvre, poésie, musique, gravure divine; chant divin; divin tableau :
9. Admirable vue de la première page de l'Histoire de Notre-Seigneur. C'est sensiblement et absolument divin; d'une pureté, d'une clarté infinie dans la simplicité et la grandeur. Dupanloup, Journal intime,1869, p. 326.
b) [En parlant de l'aspect phys. de qqn; gén. en parlant d'une femme et dans le lang. galant] Créature divine, beauté divine, femme aux divins appas, les plus divins attraits, profil divin, charmes divins, yeux divins :
10. ... Avec ses grands cheveux aux naturelles boucles, Ses yeux étincelants comme des escarboucles, Son col blond et doré, sa bouche de corail, Son pied de Cendrillon et sa jambe divine, Et ce que l'ombre cache et ce que l'on devine, Seule elle valait un sérail. Gautier, Albertus,1833, p. 174.
[Formule affectueuse] Mon divin bijou. Rare. [À l'adresse d'un homme] Elle l'appelait : « ma petite fleur, mon chérubin, mon ange adoré, mon divin bijou » (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Orphelin, 1883, p. 838).
En emploi subst.
Le divin. La beauté, la grâce, le charme féminins dans toute leur perfection :
11. ... Qui connaît son sourire a connu le parfait. Elle fait de la grâce avec rien, elle fait Tenir tout le divin dans un geste quelconque, Et tu ne saurais pas, Vénus, monter en conque, Ni toi, Diane, marcher dans les grands bois fleuris, Comme elle monte en chaise et marche dans Paris! ... Rostand, Cyrano de Bergerac,1898, I, 5, p. 53.
Par antonomase. [Pour désigner une femme] La divine. Tu vas pouvoir faire des courses, mais tu n'as pas la divine pour te trimbaler avec elle dans les musées (Flaubert, Corresp.,1866, p. 218).
2. [Au plan de l'esthétique dans le sens étymol. « science du sentiment »]
a) [En parlant de certaines qualités de cœur ou d'esprit] Que sa nature ou sa qualité rend digne de Dieu ou des dieux. Intuition, inspiration divine; pitié si divine. Un enfant (...) qui, sous le joug d'une imagination presque divine, s'abandonnait avec amour au torrent de ses pensées (Balzac, L. Lambert,1832, p. 57).
[En parlant d'une pers. douée de toutes les qualités] Que sa supériorité et sa perfection rendent comparable à Dieu ou aux dieux :
12. Il est des personnes auxquelles tout est permis (...) il en est d'autres pour lesquelles le monde est d'une incroyable sévérité : celles-là doivent faire tout bien, ne jamais ni se tromper, ni faillir ni même laisser échapper une sottise (...) on ne leur permet rien d'humain, elles sont tenues d'être toujours divines et parfaites. Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 133.
b) [En parlant de certains sentiments ou de jouissances très diverses] D'une qualité, d'une pureté, d'une intensité telles qu'elles ne paraissent plus naturelles mais surnaturelles. Souvenirs de nos heures les plus divines. Les paroles débordaient de lui, ce qui est propre à ces divins paroxysmes de la joie (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 658).Il vit la divine lumière qui souriait autour d'eux (Rolland, J.-Chr.,Révolte, 1907, p. 592).Ses lettres, empreintes d'une divine innocence, sont sincères, momentanément (Beguin, Âme romant.,1939, p. 249).
3. [Pour exprimer l'excellence, perçue au seul plan sensoriel, de certaines choses]
a) Dans le domaine de la gustation.Mets divin, liqueur divine; divin breuvage, porto; soupers, ananas divins; divins dîners :
13. − Diable! fit-il après avoir avalé ces confitures divines (...) la chose ne me paraît pas aussi succulente que vous l'affirmez. Dumas père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 406.
b) [Dans le domaine des conditions atmosphériques en tant qu'elles produisent une impression sur l'homme] Loc. fam., vieilli. Il fait (un temps) divin. Il fait un temps délicieux, très agréable. Un temps divin de beauté bleuâtre et serein (Barb. d'Aurev., Memor. 1,1837, p. 134).
B.− P. ext. [P. oppos. au caractère rationnel et naturel que l'on attache à ce que l'on connaît et s'explique; en parlant de qqc. d'inconnu et de mystérieux que l'on s'explique mal ou pas du tout, et que l'on tend de ce fait à attribuer à quelque cause surnaturelle] :
14. Mon père était un obscur honnête homme qui, de bien bonne foi, raisonnait à sa manière sur la nature et ses divins secrets. Nerval, Faust,1840, p. 54.
[À l'idée de mystère s'ajoute le sentiment de qqc. d'extraordinaire, de prodigieux, de miraculeux] Il n'y a pour me rappeler un peu à moi que le thé, le thé divin qui donne la fièvre et qui rend la mémoire (Alain-Fournier, Corresp.[avec Rivière], 1905, p. 207).
Rem. À noter que l'adj,. divin, ine, quoique exprimant une qualité absolue, se rencontre − dans les emplois hyperboliques seulement − empl. avec certains degrés de compar. (plus, si, presque). Il est probable que ce soit p. anal. avec l'adj. humain, aine, ainsi que le suggère Littré.
Prononc. et Orth. : [divε ̃], fém. [-vin]. Ds Ac. 1694-1932. Comparez, dans la liaison, la prononc. de malin esprit, fin esprit, [malε ̃nεspʀi], [fε ̃nεspʀi] avec celle de divin Enfant, le divin Achille, Homère, Ulysse, le divin amour où il n'est plus d'usage de conserver la nasale : [divinɑ ̃fɑ ̃], [divinaʃil], [-ɔmε:ʀ], [-ylis], [divinamu:ʀ]. Mart. Comment prononce 1913, p. 389, explique la suppression de la nasale par la grande diffusion des Cantiques de Noël qui a imposé [divinɑ ̃fɑ ̃]. Cette prononc. s'est étendue, p. anal., à d'autres expr. formées à partir de divin du type divin Achille, etc., sans que, pour autant, d'apr. Mart., loc. cit., il soit obligatoire d'aligner la prononc. de ces expr. sur divin Enfant. Littré se prononce pour la conservation de la nasale. Pour les expr. malin esprit, fin esprit, Mart., loc. cit., conseille, afin d'éviter le piège, de les inverser en esprit malin et esprit fin mais n'en change-t-il pas en même temps le sens? Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 « qui appartient à Dieu » (Alexis, éd. Storey, Prologue : Par le divine volentet); 1552 subst. (Ronsard, Amours, éd. P. Laumonier, p. 74 : Le divin des divines vertuz) plusieurs attest. au xvies., repris en 1850 (Balzac, Lettres Étr., t. 3, p. 125); 2. 1552 « beau, excellent » (Ronsard, op. cit., p. 48 : Divin Bellay). Empr. au lat.divinus « des dieux, de Dieu; merveilleux, excellent ». Fréq. abs. littér. : 8 678. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 16 176, b) 11 407; xxes. : a) 10 771, b) 10 512. Bbg. Duch. Beauté. 1960, p. 108.

Divin : définition du Wiktionnaire

Adjectif 1

divin \di.vɛ̃\ masculin

  1. Qui est de Dieu, qui appartient à Dieu, à un dieu.
    • Les Visitandines, comme on sait, étaient le plus doux des ordres ; inactives, elles attendaient la visite du divin Époux; leur vie molle était très-propre à faire des visionnaires. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.94)
    • Le roi vit dans cette mort un châtiment divin et l'inquisiteur Henri de Cologne en profita pour obtenir de lui l'application immédiate de la sanction. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La parousie en effet constituera une apocatastase générique et cosmique, un "rétablissement" de tous et de tout dans l'énergie divine. — (Pierre Erny Entre Mort et Résurrection, dans Mort et vie: Hommages au professeur Dominique Zahan, 1915-1991, page 368, L'Harmattan, 1996)
  2. Qui est dû à Dieu, à un dieu.
    • Le service divin.
    • Le culte divin.
  3. Qui est Dieu, mis au nombre des dieux.
    • Le divin Auguste.
  4. (Figuré) Surnaturel.
    • Il y a là quelque chose de divin.
  5. Excellent, sublime, parfait en son genre.
    • Platon, le divin Platon, n'était en verve que lorsqu'il était en pointe de vin. — (C. de Méry, Histoire générale des proverbes, adages, sentences, apophtegmes, vol. 3, Paris : chez Delongchamps, 1829, page 165)
    • Les nuages, diaprés et à demi transparents, affectent la forme d'immenses draperies suspendues à la voûte du ciel, où toutes les couleurs du prisme se fondent dans une divine harmonie. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 37)
    • Doux esclave de ses habitudes, l’idée seule de l’imprévu le faisait se recroqueviller prudemment, comme si quelque gros nuage menaçait de répandre son déluge sur la divine monotonie des choses. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.1, 1910)

Adjectif 2

divin \di.vɛ̃\ masculin

  1. Relatif à Diou, commune de l’Indre, en France.

Nom commun

divin \di.vɛ̃\ masculin

  1. Ce qu’il y a de divin, de dû à des causes occultes, supérieures.
    • Le divin dans les maladies, selon Hippocrate.
    • Les plus frustes des hommes n’échappent pas au sentiment du divin. — (Romain Sardou, Pardonnez nos offenses, page 176)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Divin : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIVIN, INE. adj.
Qui est de Dieu, d'un dieu; qui appartient à Dieu, à un dieu. Les attributs divins. Une nature divine. La puissance divine. La Providence divine. La bonté, la miséricorde divine. La grâce divine. L'esprit divin. Un être divin, Un être dont la nature est divine. Les personnes divines, Les trois personnes de la Trinité. Le Verbe divin, Le Fils de Dieu. Il signifie également Qui est relatif à Dieu, à un dieu. Le culte divin. Le service divin. L'office divin. Cela est de droit divin. Les Romains rendaient des honneurs divins à leurs empereurs. Déférer, décerner les honneurs divins. Il signifie figurément Qui semble être au-dessus des forces de la nature. Il y a là quelque chose de divin. Il signifie souvent, par exagération, Qui est excellent, parfait dans son genre. Cette musique est divine. Cette poésie est divine. Beauté divine. Le divin Platon.

Divin : définition du Littré (1872-1877)

DIVIN (di-vin, vi-n' ; devant une voyelle, la syllabe in garde le son nasal comme dans indigne, et l'n se lie : di-vin-n amour ; d'autres ôtent la nasalité : di-vi-n amour) adj.
  • 1Qui est de Dieu, qui appartient, qui est propre à Dieu. La divine Providence. La justice divine. Aucun n'est digne ici de ces grâces divines, Qui parmi tant de maux et parmi tant d'épines Versent du haut du ciel la consolation, Corneille, Imit. I, 20. La volonté divine étant elle-même sa règle, Bossuet, Loi de Dieu. Les mœurs antiques qu'ils [Homère et Hésiode] nous représentent, et les vestiges qu'ils gardent encore, avec beaucoup de grandeur, de l'ancienne simplicité, ne servent pas peu à nous faire entendre les antiquités beaucoup plus reculées et la divine simplicité de l'Écriture, Bossuet, Hist. I, 6. Après cela, docteur, va pâlir sur la Bible, Perce la sainte horreur de ce livre divin, Confonds dans un ouvrage et Luther et Calvin, Boileau, Sat. VIII. Est-ce l'esprit divin qui s'empare de moi ? Racine, Athal. III, 7. Ô divine, ô charmante loi ! ô justice ! ô bonté suprême ! Que de raisons, quelle douceur extrême D'engager à ce Dieu son amour et sa foi ! Racine, ib. I, 4. Un caractère divin qui perdrait son existence au delà d'une circonférence donnée serait un caractère chimérique et illusoire, Mirabeau, Collection, t. IV, p. 341. Leur tombe est sur la colline ; Mon pied le sait, la voilà ; Mais leur essence divine, Mais eux, Seigneur, sont-ils là ? Lamartine, Harm. II, 1.

    Les personnes divines, les trois personnes de la Trinité. Le Verbe divin, le Fils de Dieu.

    L'être divin, Dieu. Comme il ne se peut rien ôter de ce qui fait la perfection de l'être divin, il ne se peut aussi rien ôter à la créature de ce qui fait la dépendance de l'être créé, Bossuet, Libre arb. III.

  • 2Qui est dû à Dieu. Le service divin. Le culte divin. Ô qu'il est doux de voir une ferveur divine Dans les religieux nourrir la sainteté ! Corneille, Imit. I, 25.

    Il s'applique aussi aux dieux du paganisme et à ce qui s'y rapporte. Les êtres divins. Les oracles divins. Les Romains décernaient les honneurs divins à leurs empereurs.

    Mis au nombre des dieux. Le divin Auguste.

  • 3 Fig. Qui est au-dessus de la nature. Il y a là quelque chose de divin.
  • 4Excellent, parfait en son genre. Une divine poésie. Tant, selon leurs discours, leurs œuvres sont divines, Régnier, Sat. II. J'oserais bien juger que vos divins appas…, Corneille, Pomp. II, 1. Mille pierres de prix sur ses bords étalées D'un mélange divin éblouissent les yeux, Corneille, Médée, II, 5. Je chante bien ses airs, il en fait de divins, Sévigné, 144. Le divin Cicéron, dont le nom glorieux…, Voltaire, Triumv. II, 1.

    Dans le même sens, mais familièrement. Vous êtes divine. Cela est divin.

  • 5On donne quelquefois à divin les degrés de comparaison, de la même façon qu'on les donne à humain.

    Dans le sens propre. Et des pleurs de la nuit le sillon boit la pluie, Et les lèvres des fleurs distillent leur encens, Et d'un sein plus léger l'homme aspire la vie, Et l'esprit plus divin se dégage des sens, Lamartine, Harm. II, 6.

    Dans le sens figuré, bon par excellence. Et le plus adorable et plus divin objet, Rotrou, Vencesl. II, 2. Il faut que je revienne encore à vous pour vous dire la joie que j'ai de l'estime que je vous vois pour le second tome d'Abadie ; vous savez de quelle manière je vous en ai parlé ; c'est le plus divin de tous les livres, Sévigné, Lett. 13 août 1688. Sans la langue en un mot, l'auteur le plus divin Est toujours, quoi qu'il fasse, un méchant écrivain, Boileau, Art p. I.

  • 6 S. m. Le divin, ce qu'il y a de divin, de dû à des causes occultes, supérieures. Le divin dans les maladies, selon Hippocrate.

HISTORIQUE

XIVe s. Non mye comme luy, mais comme très sage divin [théologien], Chron. de St Denis, t. I, f° 320, dans LACURNE. De toutes les choses qui sont en nous c'est la très plus divine, Oresme, Eth. 317. Et semblablement des hommes, nous beatifions ceulx qui sont très parfects et comme divins et très bons excellemment, Oresme, ib. 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Divin : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DIVIN, adj. (Gramm. & Theol.) qui appartient à Dieu, qui a rapport à Dieu, qui provient de Dieu : ainsi l’on dit la science divine, la divine providence, la grace divine, &c.

Ce mot s’employe aussi dans un sens figuré, pour désigner quelque chose d’excellent, d’extraordinaire, qui semble surpasser les forces de la nature & la portée ordinaire de l’esprit humain.

C’est dans ce sens que le compas, le télescope, les horloges, l’Imprimerie, &c. ont été quelquefois appellés des inventions divines. On a donné à Platon le surnom de divin, ou à cause de l’excellence de son génie, ou parce qu’il a parlé de la Divinité d’une maniere plus noble & plus élevée que tous les philosophes payens. Quelques-uns ont aussi prodigué, assez mal-à-propos ; ce me semble, la même épithete à Seneque. On a un peu plus de fondement à appeller Hippocrate le divin vieillard, divine senex, à cause de la perfection à laquelle il porta un art infiniment plus utile que la philosophie spéculative. Les Théologiens en citant les PP. les nomment divus Augustinus, divus Thomas.

Les Arabes donnent le nom de divin (elahioun) à la seconde secte de leurs philosophes : ce sont ceux qui admettent un premier moteur de toutes choses, une substance spirituelle dégagée de toute espece de matiere, en un mot un Dieu. Par ce nom ils distinguent ces philosophes de ceux de la premiere secte, qu’ils appellent deherioun ou thabaioun, c’est-à-dire les hommes du monde, les naturalistes, qui n’admettent d’autre principe que le monde matériel & la nature. Chambers.

Le mot elahioun est dérivé d’Allah, Dieu ; ensorte que les elahioun ou les divins sont les théologiens par opposition aux esprits forts & aux athées. (G)

Divin, emplâtre divin, emplastrum divinum, (Pharmac.) On a donné ce nom à l’emplâtre dont nous allons donner la description, à cause des grandes vertus qu’on lui a attribuées.

Emplâtre divin de la pharmacopée de Paris. ♃ de la litharge préparée, une livre ; de l’huile d’olive, deux livres ; de l’eau commune, une suffisante quantité : cuisez-les ensemble en consistance d’emplâtre ; après quoi faites-y fondre cire jaune huit onces, puis y mêlez selon l’art la poudre suivante.

galbanum, myrrhe, de chaque deux onces & deux gros ; bdellium, deux onces ; gomme ammoniaque, trois onces & trois gros ; encens mâle, une once & un gros ; opopanax, mastic, aristoloche ronde, verd-de-gris, de chaque une once : faites du tout une poudre selon l’art.

Nota que si vous voulez que l’emplâtre soit rougeâtre, il faudra faire cuire le verd-de-gris en même tems que la litharge ; & au contraire si on veut que l’emplâtre soit verdâtre, il faudra l’y mêler après les poudres.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « divin »

Étymologie de divin - Littré

Provenç. devin, divin ; espagn. et ital. divino ; du latin divinus, du radical div (voy. DIV). Divin a eu le sens de théologien, sens qui, passé de France en Angleterre, est resté dans ce dernier pays.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de divin - Wiktionnaire

Du latin divinus, dérivé de divus (« divin ») avec le suffixe adjectival -inus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « divin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
divin divɛ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « divin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « divin »

  • Les gens sont demandeurs. Beaucoup m’écrivent sur les réseaux sociaux, la peur engendre du questionnement et certains se tournent vers Dieu ou la prière. C’est humain, la peur incite à la réflexion et à un recours au divin. Le Telegramme, Christine Goguet : « La peur incite à la réflexion et à un recours au divin » - France - Le Télégramme
  • Seiya, qui errait à la limite des enfers, était inspiré par l'appel de sa sœur Seika. Béni par le sang divin, l'armure de Pégase s'est éveillée et s'est transformée en armure divine. Seiya a juré de ruiner les ambitions d'Hadès à tout prix. Millenium, Saint Seiya Awakening : guide Seiya Armure Divine, cosmos, compétences et 7e sens - Millenium
  • "J'ai passé un moment à t'admirer, pendant ces quelques minutes j'aurai voulu que ça ne s'arrête pas, j'aurai voulu voir un concert", a réagi Lara Fabian, complètement sous le charme. "Il s'est passé quelque chose de l'ordre du divin pour moi, (…) tu es touché par la grâce, tu as quelque chose de stellaire, qui est pas complètement d'ici, un truc un peu alien dans ta façon de chanter", a poursuivi la chanteuse qui a joué sur le fait qu'elle soit née en Belgique "il faut qu'on se vende !", s'est-elle amusée.    LCI, "Il s'est passé quelque chose de l'ordre du divin" : Antoine, 22 ans, a bouleversé le jury de "The Voice 2020" | LCI
  • Manu 1er persiste et signe, il change de premier ministre pour mieux continuer pareil. On est Monarque de droit divin ou pas! L'Obs, Emmanuel Macron : « Il n’y aura pas d’abandon d’une réforme des retraites »
  • « Nul n’ignore que pour s’attendre à de bons résultats, il faut investir. Le contraire relèverait si pas d’hallucinations mais alors de miracle divin. Si certains d’entre nous s’opposaient à cette démarche tout à fait rationnelle, salutaire et responsable contre du charme et de l’hypocrisie, ce serait leur droit le plus légitime. Ne dit-on pas que tout est dans dans la bergerie ? », a déclaré le professeur Moke. Politico.cd, Le professeur Jean-Claude Moke de ACASUL déplore la réaction du recteur de l'UNILU pour avoir répondu à un mémorandum adressé au Gouvernement de la République | Politico.cd
  • Vendredi 15 mai dans l’émission Tous en cuisine diffusée sur M6, Cyril Lignac a dévoilé sa recette du moelleux aux pommes et à la cannelle, tout simplement divin. Biba Magazine, #gourmandcroquant : succombez pour le divin moelleux aux pommes et à la cannelle de Cyril Lignac ! - Biba Magazine
  • La révolte contre une solution humaine érigée en dogme divin et la résurgence de problèmes sociaux liés à la chute de la croissance allaient inciter la classe ouvrière à réclamer de réformer le système. Le prolétariat, tombeur du communisme, était supposé être l’artisan de la mission historique de construire la société communiste. Maslow avait raison et Marx avait tort. El Watan, Les causes essentielles de la débâcle du socialisme | El Watan
  • Les concepts de légitimité, ce sont les sociétés qui les formulent et qui les acceptent. Pendant longtemps, la légitimité venait du droit divin, de la tradition... On est passé au moment majoritaire des populations puis à cette formule de l'élection, mais on peut redéfinir la légitimité de multiples manières.     (Hélène Landemore) France Culture, Convention Citoyenne pour le Climat : peut-on réconcilier les citoyens avec leurs institutions ?
  • Le syriaque engendrera ce que l’on appelle l’Eglise syriaque après le concile de Chalcédoine. En 451, ce quatrième concile œcuménique déchira les chrétiens sur le dogme central du christianisme, celui qui fonde son originalité mais le rend aussi inacceptable pour les Juifs et bientôt pour les musulmans : l’incarnation, c’est-à-dire le fait que Dieu se soit fait homme. A l’issue du concile de Chalcédoine est affirmée l’idée que le Christ est doté d’une double nature, tout à la fois humaine et divine. Mais ce principe, que les théologiens appellent le dyophysisme, ne fait pas l’unanimité au sein de l’Eglise antiochienne, «mère de toutes les Eglises du Levant», l’un des cinq patriarcats qui structuraient alors le monde chrétien (avec Alexandrie, Rome, Constantinople et Jérusalem). Cette division sur la nature du Christ aboutit de fait à un schisme, et à la création de l’Eglise syriaque, ou syrienne, qui, en opposition au dyophysisme, revendique, elle, le monophysisme (l’idée que le Christ ne peut avoir qu’une nature, d’ordre divin). Elle se détache par conséquent de Rome au Ve siècle. Jugée dès lors comme hérétique, épuisée par des luttes intestines complexes et passionnelles, l’Eglise syriaque subit alors une suite d’oppressions et de persécutions qui ne seront que le premier mouvement du douloureux requiem du christianisme en Orient. Geo.fr, Qui sont les chrétiens d'Orient ? - Geo.fr
  • Les amis de Gandoulès accueillent avec grand bonheur un nouvel arrivant. Et si on peut chanter "Il est né le divin enfant", cela n’a rien à voir avec le superspectacle de la Nativité dont la dixième édition a connu un superbe succès. Le nouveau-né ne s’appelle pas Jésus mais Loïs, et c’est le fils de l’âme du hameau, Julien, et de sa compagne Florence. Loïs est né le 8 janvier et sera donc un trop grand garçon, 11 mois, pour jouer le rôle de l’Enfant Jésus en décembre prochain. Tout le monde se moque gentiment de Julien, le superorganisateur de tout ce qui se déroule à Gandoulès mais qui a mal programmé la naissance de Loïs pour en faire la vedette de la crèche vivante de 2020 ! ladepeche.fr, Montpezat-de-Quercy. Gandoulès : il est né le divin enfant ! - ladepeche.fr
  • Le Divin Laboureur, appelé aussi « agriculteur divin » ou « laboureur céleste », est le nom donné en français à Shennong (神农 [shénnóng]), qui fut l’un des « Trois Augustes » (三皇 [sānhuáng]), les premiers souverains mythiques de la haute antiquité chinoise. Tela Botanica, Le Divin Laboureur, inventeur de l’agriculture et de la pharmacopée chinoises – Tela Botanica
  • Mila utilise aussi cet éminent grand classique de l’injure : la pénétration anale passive. Quand on y pense, ce n’est pas évident. Pourquoi est-il plus offensant de mettre un doigt dans le cul que de faire un bisou dans le cou ? Alors que le ­premier acte peut-être tout aussi agréable, voire plus, que le second ? Question de point de vue, là encore. En tout cas, Mila n’a pas non plus le monopole de l’enculage divin. Elle a été précédée, dans les années 1980, par le groupe punk de Gogol Ier, qui chantait : « J’encule Dieu. » On a bien compris que, dans la bouche de Gogol Ier, la sodomie a une fonction rabaissante. Cela n’a pas non plus échappé aux musulmans choqués par les propos de Mila. Avec le facteur aggravant que leur Dieu macho se fait prendre par une fille – lesbienne, de surcroît ! Charlie Hebdo, Blasphème : l'art du parjure linguistique de l'enculage divin - Charlie Hebdo
  • Ce rituel, au cours duquel l’empereur offre à ses ancêtres divins le premier riz de l’année, est la consécration de celui-ci par les divinités. Dans la démocratie laïque qu’est le Japon, dont la Constitution stipule la séparation de la religion et de l’Etat, le grand rituel des prémices est emblématique de l’ambiguïté du statut impérial. Le Monde.fr, Au Japon, le rituel divin impérial, financé par les deniers publics, passe mal
  • Christine GOGUET. - J’ai voulu entrer dans le cœur des grands hommes pour redécouvrir le destin de ces personnalités et révéler leur face cachée, souvent inédite. J’ai également souhaité montrer comment le divin les a souvent inspirés et a marqué leur action. Ces personnalités très différentes partagent un seul souci, le seul essentiel, à dire vrai: Dieu. Existe-t-il? Le Figaro.fr, Christine Goguet: «Le divin a souvent inspiré les grands hommes»
  • Aide-nous, Mère de l'amour divin, , Notre-Dame du Divin Amour: le Pape François invoque la protection de la Vierge - Vatican News
  • La menace de Boo a été endiguée, et la paix est revenue sur Terre. Mais elle est une fois de plus en péril car Beerus, le dieu de la destruction, se réveille d’une longue torpeur et décide de partir à la recherche du Super Saïyen divin, seul guerrier qui pourrait lui tenir tête. Ayant eu vent de l’existence de Son Goku, Beerus voit en lui l’être qu’il recherche, et fait donc route vers la planète bleue. Mais Son Goku est-il vraiment le Super Saïyen divin de la prophétie ? Sera-t-il de taille face au dieu qui a autrefois asservi Freezer et le Roi Vegeta ? Super Saïyen divin contre dieu millénaire : l’ultime affrontement ! Dragon Ball Super - France, Kazé annonce un marathon de films Dragon Ball au cinéma les 17 et 18 juillet 2020 | Dragon Ball Super - France
  • On disait que les eaux du lac du Bouchet provenaient d’une malédiction divine. À cet emplacement se trouvait le village du Petit Puy. Ses habitants étaient pervertis par la richesse, l’envie et l’avarice ; ils en étaient devenus méchants. Comme on dit par ici : « c’était des croustoux ». Le Christ, déguisé en mendiant, se rendit sur place pour tenter d’y trouver quelques restes de charité. Seule une vieillarde, dernière pauvre de la cité, fut bonne avec lui. Il lui dit de fuir sur les hauteurs avec sa chèvre qui était son seul bien, sans se retourner, sous peine d’un grand malheur… Pendant l’ascension, un bruit cataclysmique la fit regarder en arrière. Le village était englouti sous les eaux par la fureur divine. La grand-mère trop curieuse et la pauvre bête furent aussitôt changées en statue de pierre. Pour perpétuer la mémoire de ce terrible prodige, les nouveaux habitants des environs élevèrent à cet endroit la Croix de la Chèvre..  www.leveil.fr, Le diable et le divin dans le légendaire local (9/10) - Le Monastier-sur-Gazeille (43150)
  •   Par esprit de contradiction, suivons le divin désir et soyons réfractaires au conformisme ambiant, recommande en substance Sollers. « Aujourd’hui le grand penseur à la mode s’appelle Novaleur. Ecoutez la rumeur tout le monde à gauche, à droite, au centre vous parle de « nos valeurs ». Novaleur a réponse à tout !  Dans la décomposition ambiante, (…) Novaleur est puissamment aidé  par la propagande féministe issue du mouvement Metoo ». Avec « Désir », Sollers renverse la table. Ses emportements et perfidies ne feront pas que des heureux(ses). «  la source lumineuse persiste, s’approfondit et se manifeste par une prolifération de détails.Les détails, voilà l’essentiel ». Atlantico.fr, Divin désir ( le salut par l’esprit) | Atlantico.fr
  • Quel est le lien, me direz-vous, entre une méditation en lien avec les droits des personnes LGBTI, une pandémie mondiale et un drame états-unien, perçu comme culturel par certain·e·s ? Le lien, pour moi, se trouve dans le fait que le Souffle divin remplit, quelle que soit notre situation, nos narines. Avant de parler, ou d’agir, de préférence avec le moins de confusion possible, nous pouvons faire une place à Dieu. Parfois, ce droit nous est entravé, et il ne nous reste plus qu’à murmurer « je ne peux plus respirer ». En ce mois des visibilités, nous avons fait mémoire de celles et ceux, dans le monde, qu’on empêche de respirer et de s’exprimer en raison de discriminations qui font offense à leur identité d’enfant de Dieu, et donc à Dieu lui-même. Reforme.net, Quand l’humanité en souffrance peine à respirer - Reforme.net
  • Il avait sifflé entre les dents de sa mère, apparue à la gauche de son reflet embué. Entre le dégoût et l'excitation, elle avait pris le visage de Camille dans ses mains : « Oh, ma chérie, je sais, c'est affreux, tous ces poils… Ah mais si, c'est affreux ! Les hommes détestent ça, tu sais ?! » Non, Camille ne savait pas. Mais elle avait, comme chaque fois, tout gobé. La beauté de sa mère semblait offrir à chacune de ses paroles un poids quasi divin, l'ovale parfait de son visage ou la blondeur de sa chevelure intimant visiblement le silence à la plupart de ses interlocuteurs. Camille, elle, était petite et brune. Très brune. De peau, de cheveux, et de poils. L'injonction maternelle aussitôt enregistrée, l'adolescente s'était employée à faire disparaître le moindre sursaut pileux – effaçant au passage toute trace d'un paternel espagnol à l'absence un peu trop encombrante. , C'est mon histoire : « J'ai décidé d'arrêter de m'épiler » - Elle
  • Alors que les chrétiens orthodoxes célèbrent Pâques, Charlie Hebdo rend hommage au Patriarche Cyrille de l’Église Orthodoxe Russe qui a récemment confessé que la pandémie de coronavirus était d’origine divine. Charlie Hebdo, Pour le Patriarche de Moscou, le Covid-19 est un don divin - Charlie Hebdo
  • Sur ma dernière collection j’identifie chaque planche à un mythe. Qu’il soit asiatique, antique ou divin, j’aime la magie des vieilles histoires. Avec beaucoup de pudeur je m’applique à garder une part de mystère. Pourquoi ? Car j’ai pour vocation de laisser l’imagination percevoir les émotions. Artistikrezo, Liquid Ox : "Je vois constamment l’inspiration, je la modèle à l’image du sujet" - Artistikrezo
  • Pandémie du Covid-19 oblige, la rencontre initialement prévue s’est, au final, déroulée par écrans interposés. «Liza», tee-shirt noir et teint halé, depuis son bureau au Pays basque, «le divin chauve», lunettes de soleil et écouteurs vissés aux oreilles dans son jardin à Toulouse. «Ça fait Le Figaro.fr, Fabien Barthez et Bixente Lizarazu rejouent la finale de l’Euro 2000: «Une bande de potes de village»
  • Maman, le Liban agonise peu à peu, assommé par ceux qui sont censés le guérir, j’ai peur pour lui, je ne veux pas qu’il meurt, essaye de t’arranger avec Dieu pour le sauver par un miracle divin, plaide sa cause, fais toi aider par la diaspora céleste libanaise, sollicite Saint Charbel, Saint Maron, L’Imam Moussa Elssadre, Monseigneur Grégoire Hadad, le général Fouad Chehab, le mufti Hassan Khaled et les autres; , Lettre à ma mère, par Sami Ghaddar
  • Ava, 19 ans, se réveille dans une morgue avec un artefact divin incrusté dans son dos. Découvrant qu’elle fait maintenant partie d’un ordre ancien, elle est chargée de protéger la terre des forces démoniaques. Breakingnews.fr, Meilleure nouvelle série télévisée sur Netflix cette semaine: 4 juillet 2020
  • Ce serait Ava (Alba Baptista), 19 ans, qui se réveille dans une morgue, après avoir été ravivée par un artefact divin en forme de cercle qui, dans un acte de désespoir, a été intégré en elle. Ava est naturellement mystifiée et tombe avec un groupe d’amis qu’il devient de plus en plus difficile de se protéger des aspects plus surnaturels de sa nouvelle existence. News 24, Critique de `` Warrior Nun '': la série inspirée des mangas est le vol étrange de Netflix dans le genre - News 24
  • Au cours du vieillissement, ces molécules sont éliminées en partie dans le dépôt rendant le vin plus souple tout en assurant sa garde. Leurs propriétés antiseptiques sont très utiles à la santé du « divin breuvage » et peut-être bien, aussi, à celle de ceux qui le boivent ! Le Point, Un vin tannique, qu'est-ce que ça veut dire ? - Le Point
  • Pour retrouver les produits disponibles et les tarifs, rendez-vous sur la page Facebook de DIVIN, par sms au 06 87 31 92 63 ou 06 80 71 88 63, ou encore par mail à l’adresse suivante : divin[email protected] Les paiements sont réalisés par espèces, chèques, lydia (une application de paiements) ou pumpkin (application mobile). Les bénévoles de l’association DIVIN assureront la distribution gratuitement en point relais, en respectant toutes les consignes d’hygiène et sécurité de rigueur.   , Coronavirus : DIVIN, l’application qui fait le lien entre producteurs, restaurateurs et consommateurs | Métropolitain
  • « Je réponds à un appel divin à entrer en politique. Effectivement, cela m’a paru assez éloigné de ma vie actuelle et j’ai dû en débattre avec Dieu parce que je n’étais pas à l’aise avec cette tournure des évènements.» Agence Ecofin, Malawi : … et à la fin c’est Lazarus Chakwera qui gagne
  • Terminons notre tour de table, avec les traditions chrétiennes issues du protestantisme. La force de la Réforme est de se concentrer sur le cœur du christianisme, soit l’expérience du salut : "Amazing Grace… En Christ, Dieu nous sauve en nous rejoignant au plus profond du péché." Quand elles se déconnectent de l’Esprit, ces Églises confondent cependant salut divin et succès mondain. Leur respect de la conscience individuelle engendre dès lors une méfiance envers toute forme d’approche collective. Alors, le christianisme se mue en aumônier du capitalisme décomplexé. L’Évangile devient doctrine de la réussite humaine, où les questions de justice sociale et de respect de l’environnement n’ont guère de place. De par le monde, plusieurs Églises évangéliques soutiennent de la sorte des leaders populistes, qui se révèlent thuriféraires du dollar, plutôt que serviteurs du Christ. Une religion "opium du peuple", en quelque sorte. , Églises chrétiennes : vivre d’Esprit ou d’imposture… - La Libre
  • Le 20 juin 2020, mémoire du cœur immaculée de la bienheureuse Vierge Marie, le pape François a souhaité que dans les litanies de la bienheureuse Vierge Marie connues comme « laurétaines », soient insérées les invocations « Mater misericordiae », « Mater spei » et « Solacium migrantium ». C’est ce qui a été annoncé dans une lettre envoyée par le cardinal Robert Sarah, préfet et Mgr Arthur Roche secrétaire de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements à tous les présidents des conférences épiscopales du monde. La Croix, Trois nouvelles invocations dans les litanies de la Vierge, dites “laurétaines”
  • Le Caveau divin a rouvert ses portes à la dégustation depuis le 1er  juillet. Il est ouvert tout l’été, tous les jours. 64 vins issus de 44 domaines sont présentés. , Economie | « De la terre à la bouteille »
  • « Dieu désire qu’en nous sanctifiant nous le glorifions, ce Cœur tout amour, lequel a plus souffert que tout le reste de la sainte Humanité de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Car dès le moment de l’Incarnation, ce Cœur sacré a été changé en une mer d’amertume, souffrant dès ce premier instant jusques à son dernier soupir sur la croix. Tout ce que cette sainte Humanité a souffert intérieurement dans le cruel supplice de la Croix, ce divin Cœur l’a ressenti continuellement, et c’est pour cela que Dieu veut qu’il soit honoré par un hommage particulier, afin que les hommes lui fassent goûter autant de joie et de plaisir par leur amour et hommage, qu’ils lui ont fait sentir d’amertume et d’angoisse par leurs peines » (3e Lettre à Croizet). Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Non, la dévotion au Sacré-Cœur n’est pas réservée au mois de juin !
  • «  Ce puissant texte biblique nous offre le dialogue de l’âme humaine avec l’âme divine. Cachée en nous-mêmes, la trace de Dieu monte du désert, c’est-à-dire du fond de nos manques et souffrances, elle nous accompagne de notre naissance à notre mort. Elle se manifeste lorsque nous éprouvons de la miséricorde envers autrui. L’amour de Dieu est logé au plus profond de notre être, comme une flamme que rien ne peut éteindre, même pas la mort ! », a-t-il enseigné. , Depuis Paris/Guillaume Soro prévient : « La trace de Dieu monte du désert » - Linfodrome
  • Ô divin Jésus, source inépuisable de tout bien, ouvre-nous, nous t’en supplions, l’intérieur de ton cœur. Qu’après avoir pénétré, par une pieuse méditation, dans ce sanctuaire d’amour divin, nous puissions y fixer nos cœurs pour toujours, car c’est là que se trouve le trésor, le repos et la joie des âmes saintes, par toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Demandez à Jésus de vous ouvrir son cœur avec cette prière
  • Dans de nombreuses communautés nouvelles issues du Renouveau charismatique en Afrique, une tendance s’impose qui consiste à centrer toute la vie chrétienne sur l’efficacité de l’agir divin par des guérisons et manifestations miraculeuses. Si cette option ne pose a priori pas un problème de foi, elle met exagérément l’accent sur l’amélioration du quotidien, au point d’occulter la vie de fécondité spirituelle et de conversion chrétienne offerte par les sacrements. C’est alors que naît un enjeu pastoral de cohérence identitaire préservant l’orthodoxie de la foi catholique contre des abus et rejetant, par la même occasion, cette tentation à opérer des choix éclectiques dans un tout. La Croix Africa, La prétendue « élection divine » dans certains groupes de prière - La Croix Africa
  • « Vous avez besoin de compétition pour des places à Man United », a déclaré Solskjaer lors d’une conférence de presse via Zoom lundi. « Si vous pensez que vous avez un droit divin de jouer à chaque match et que vous vous débrouillez si bien que nous n’allons pas chercher de joueurs pour vous remplacer, vous êtes au mauvais endroit. Breakingnews.fr, Rashford et Martial de Manchester United n'ont pas de «droit divin» pour commencer
  • Le chef d’Etat algérien a pris un pari fou et s’est mis dans une situation où il est condamné à revenir en arrière car s’il est concevable de fermer des frontières terrestres, maritimes et aériennes pour un temps raisonnable, il est déraisonnable de la lier à une décision aléatoire et a fortiori divine. Oumma, Coronavirus : maladie humaine ou fléau divin ?
  • Dans ce Cœur sont donc renfermées toutes les richesses de l’Amour divin. Une spiritualité du Cœur de Jésus qui ne remonterait pas jusqu’à la source divine paternelle de la miséricorde et qui ne ferait aucune mention de l’Esprit, symbolisé par l’eau coulant du côté transpercé de Jésus en croix, ne prendrait pas toute la mesure de la miséricorde divine dont est porteuse cette spiritualité. Jésus ne nous a pas aimés seulement affectivement et charitablement, mais aussi divinement C’est pourquoi la spiritualité liée au Sacré Cœur touche à la révélation de la véritable nature du Dieu trinitaire : l’Être absolu est Amour. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Le Sacré-Cœur de Jésus, un abrégé des mystères divins
  • Ce choix entre les mondes possibles Est la marque du châtiment divin. De Roque Dalton / Taberna y otros lugares
  • Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance comme un divin remède à nos impuretés ! De Charles Baudelaire / Spleen et Idéal
  • La vraie volonté de l'homme, c'est le vouloir divin. De Maurice Blondel
  • On ne fréquente pas sans s'infecter la couche du divin. De Saint-John Perse / Vents
  • L’erreur est humaine, mais elle a quelque chose de divin. De Mae West
  • La beauté est la splendeur du visage divin. De Marsile Ficin / Commentaire sur le banquet de Platon
  • Aimer savoir est humain, savoir aimer est divin. De Joseph Roux
  • La conscience, cette petite étincelle de feu divin. De George Washington
  • Le divin est dans l'humain. De José Marti / Essai sur l'art et la littérature
  • L’erreur est humaine, le pardon divin. De Alexander Pope / Essai sur la critique
  • Manger est humain, digérer est divin De Charles T. Copland
  • Errer est humain, pardonner est divin. De Alexander Pope / Essay on cristicism
  • Le bonheur est bien un présent divin. De Aristote / Ethique à Nicomaque
  • Rien de plus humain que le divin. De Paul Valéry
  • Aimer d'un amour humain, c'est pouvoir passer de l'amour à la haine, tandis que l'amour divin est immuable. Lev [en français Léon] Nikolaïevitch, comte Tolstoï, Guerre et Paix, livre III, 3e partie, 32
  • Par instants seulement l'homme supporte le poids de la plénitude divine. Friedrich Hölderlin, Le Pain et le Vin Brot und Wein
  • Veux-tu jouir de la présence divine, ô Hafiz ? Ne t'absente pas un instant de celle de ta bien-aimée. Chamsoddin Mohammed HafezChams al-Din Muhammad Hafiz, Ghazals, I
  • Les voies de la pensée divine vont à leur but par des fourrés et des ombres épaisses, que nul regard ne saurait pénétrer. Eschyle, Les Suppliantes, 93 (traduction P. Mazon)
  • En toute chose inutile, il faut être divin. Ou ne point s'en mêler. Paul Valéry, Choses tues, Gallimard
  • La confiance est une des possibilités divines de l'homme. Henry Millon de Montherlant, Service inutile, Gallimard
  • Tout acte humain est un jugement porté sur la nature divine. Jacques Maritain, Carnet de notes, 21 septembre 1910 Desclée de Brouwer
  • La ferveur pour le gratuit, ce qui manque le plus aujourd'hui, effroyablement. Le gratuit seul est divin. Louis Ferdinand Destouches, dit Louis-Ferdinand Céline, Les Beaux Draps, Nouvelles Édit. françaises

Traductions du mot « divin »

Langue Traduction
Corse divina
Basque jainkozko
Japonais 神の
Russe божественный
Portugais divino
Arabe إلهي
Chinois 神圣的
Allemand göttlich
Italien divine
Espagnol adivinar
Anglais divine
Source : Google Translate API

Synonymes de « divin »

Source : synonymes de divin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « divin »



mots du mois

Mots similaires