La langue française

Démoniaque

Sommaire

  • Définitions du mot démoniaque
  • Étymologie de « démoniaque »
  • Phonétique de « démoniaque »
  • Évolution historique de l’usage du mot « démoniaque »
  • Citations contenant le mot « démoniaque »
  • Images d'illustration du mot « démoniaque »
  • Traductions du mot « démoniaque »
  • Synonymes de « démoniaque »
  • Antonymes de « démoniaque »

Définitions du mot « démoniaque »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMONIAQUE, adj. et subst.

A.− (Ce) qui a rapport au(x) démon(s); qui présente certains attributs du (des) démon(s) :
1. Goethe aborde aux régions sublimes avec tant de naturel que l'on s'y sent, avec lui, toujours de plain-pied. Pour tempéré, pour raisonnable qu'il soit et s'efforce d'être, c'est dans l'inexpliqué, l'inexplicable et ce qu'il appellerait : le démoniaque, qu'il m'apparaît le plus grand. Gide, Journal,1940, p. 32.
[Avec une valeur caractérisante de l'adj.] Qui est digne du (des) démon(s). La joie démoniaque de n'être plus seule à souffrir (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 356):
2. ... le temps règne en souverain maintenant, et avec le hideux vieillard est revenu tout son démoniaque cortège de souvenirs, de regrets, de spasmes, de peurs, d'angoisses, de cauchemars, de colères et de névroses. Baudelaire, Petits poèmes en prose,1867, p. 28.
B.− (Celui, celle) qui se croit, qui est réputé être possédé du (des) démon(s) :
3. ... après en avoir établi les lois, Lambert avait rendu compte d'une foule de phénomènes qui jusqu'à lui passaient à juste titre pour incompréhensibles. Ainsi les sorciers, les possédés, les gens à seconde vue et les démoniaques de toute espèce, ces victimes du moyen-âge étaient l'objet d'explications si naturelles, que souvent leur simplicité me parut être le cachet de la vérité. Balzac, Louis Lambert,1832, p. 94.
4. « Si vous êtes à côté d'un individu démoniaque, vous sentez toujours l'odeur de son démon. Tous les ministres qui ont, comme moi, pratiqué l'exorcisme, vous diront qu'il en est bien ainsi. » Jouve, La Scène capitale,1935, p. 163.
P. anal. (Celui, celle) qui s'irrite, se fâche et s'agite facilement. Elle [Glory] est moins jolie que Daisy, cette brune démoniaque, toujours en pleurs ou en fureur, dansant comme un démon (Colette, Music-hall,1913, p. 67).
Prononc. et Orth. : [demɔnjak]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1230 subst. « possédé du démon » (Pean Gatineau, St Martin, 763 ds T.-L.); ca 1275 adj. par esperit demoniaque (J. de Meun, Ep. d'Abeil et d'Hel., B.N. fo217 vods Gdf. Compl.). Empr. au lat. chrét. daemoniacus adj. « démoniaque » et subst. « possédé du démon », du gr. δ α ι μ ο ν ι κ ο ́ ς « possédé d'un dieu » et en gr. chrét. « possédé du démon ». Fréq. abs. littér. : 203. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 24, b) 47; xxes. : a) 593, b) 459.
DÉR.
Démoniaquement, adv.De manière démoniaque. Cette race audacieuse qui (...) semble vouée à témoigner démoniaquement, dans le paroxysme du scandale de la liberté morale (Mounier, Traité caract.,1946, p. 698). 1reattest. 1946 id.; de démoniaque, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Adjectif

démoniaque \de.mɔ.njak\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est possédé ou semble possédé du démon.
    • Une femme démoniaque.
  2. (Informatique) Se dit d’un système non-déterministe qui trouvera le moyen, s’il existe, d’échouer, de ne pas atteindre l’état final désiré.
    • – Sémantique opérationnelle naturelle de traces finies et infinies, approximations angélique et démoniaque ;
      – Sémantiques relationnelles naturelle, angélique et démoniaque ;
      – Sémantiques dénotationnelles naturelle (Plotkin), angélique (Hoare) et démoniaque (Smyth), cas particulier des langages déterministes (Scott)
      — (Plan du cours de Sémantique des langages de programmation, Programme des cours de l’année 1999/2000, Magistère de mathématiques fondamentales et appliquées et d’informatique de la région parisienne, Universités Paris VI, VII, IX, XI, XIII et École normale supérieure)
    • Je montrerai que certains concepts inventés par des économistes dès les années 1950 et par des statisticiens dans les années 1960 peuvent être remis au goût du jour pour fournir des modèles de systèmes de transition mêlant choix probabiliste et choix non déterministes (démoniaque, angélique, chaotique, … au choix), et ce même dans des espaces à états continus. — (Jean Goubault-Larrecq, Capacités, crédibilités, prévisions : quelques modèles élégants de choix probabilistes et non déterministes)

Nom commun

démoniaque \de.mɔ.njak\ masculin et féminin identiques

  1. Personne possédée par le démon.
    • Les démoniaques dont il est parlé dans l’Évangile.
    • Jésus guérit ce démoniaque, et il le fait contre sa volonté et contre la volonté de ceux qui ont la garde de cet incapable. — (Alain Houziaux, Christianisme et conviction politique: Trente questions impertinentes, 2008)
  2. (Figuré) Personne qui est en colère, emportée, passionnée.
    • C’est un vrai démoniaque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMONIAQUE. adj. des deux genres
. Qui est possédé du démon. Une femme démoniaque. Substantivement, Les démoniaques dont il est parlé dans l'Évangile. Il se dit, figurément et familièrement, d'une Personne qui est colère, emportée, passionnée. C'est un vrai démoniaque.

Littré (1872-1877)

DÉMONIAQUE (dé-mo-ni-a-k') adj.
  • 1Qui est possédé du malin esprit. Une femme démoniaque.
  • 2 Substantivement. Homme, femme en proie au malin esprit. Mais, aurait répondu le comédien, un roi qui s'entretient tout seul avec son capitaine des gardes parle un peu plus humainement et ne prend guère ce ton de démoniaque, Molière, Impr. 1.

    Dans le langage de la médecine actuelle, aliéné, aliénée qui, attaquée de mélancolie, croit que le démon est logé dans son corps.

  • 3Personne colère, passionnée. Après cette comédie, jouée à ses propres dépens, vous croyez bien qu'au moins il [le fantasque] ne fera plus le démoniaque ; hélas ! vous vous trompez, Fénelon, t. XIX, p. 452.
  • 4Membre d'une secte d'anabaptistes qui croyaient au salut final des démons.

HISTORIQUE

XIVe s. Pierre Nagot a esté le plus du temps, et par especial en temps d'esté, fol et demoniacle, et s'est plusieurs fois voulu noyer, Du Cange, daemoniacus.

XVe s. Tu ensuis les Pharisiens, appelant Jesus-Christ deceveur et demoniacle, Monstrelet, liv. I, ch. 47.

XVIe s. … Une garce que le prestre Belovet instruisoit à faire la demoniaque, D'Aubigné, Conf. I, 6. Selon la coustume des demoniacles, Paré, XIX, 32. J'aime l'allure poetique, à saults et à gambades ; c'est un' art, comme dict Platon, legiere, volage, demoniacle, Montaigne, IV, 136.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉMONIAQUE, s. m. (Théolog.) se dit d’une personne possédée d’un esprit ou démon. Voyez Possession.

Dans l’église romaine il y a des prieres & des formules particulieres pour exorciser les démoniaques. Voyez Exorcisme. (G)

Démoniaques, s. m. pl. (Hist. ecelés.) on a aussi donné ce nom à un parti d’Anabaptistes qui se sont distingués des autres en soûtenant que les démons seroient sauvés à la fin du monde. Voyez Anabaptistes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « démoniaque »

Du latin daemoniacus (« démoniaque »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. demoniayx, demoniat ; anc. catal. dimoniat ; espagn. et ital. demoniaco ; de dæmoniacus, de δαιμονιαϰὸς, de δαίμων, démon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « démoniaque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démoniaque demɔ̃jak

Évolution historique de l’usage du mot « démoniaque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démoniaque »

  • Le téléphone, livré aux mains démoniaques de la bien-aimée qui n'appelle pas, devient un instrument de torture. De Alain de Botton / Petite philosophie de l'amour
  • “Je ne sais pas qui voudrait entendre cela, mais ma mission est d’être une lumière. Je sais que je décevrais probablement quelques personnes et c’est bon, je sais que mes fans ne veulent pas entendre ça, mais devinez quoi, je ne serai jamais trop loin de vous, croyez-moi. La raison pour laquelle j’ai dû quitter l’industrie est parce que je devais faire un choix entre ma vie et la musique, l’industrie de la musique est démoniaque. Les gens ne vous diront jamais la vérité sur ce qui se passe vraiment, et la vérité est que je veux juste être une défenseure de l’honnêteté et de la beauté. L-FRII, “L’industrie de la musique est démoniaque”, les choquantes révélations d’une célèbre artiste tanzanienne - L-FRII
  • Mais nous n’allons pas faire durer plus longtemps le suspense car la plateforme vient de publier à l’instant une vidéo qui fera sans doute bondir de plaisir tous les aficionados de la série démoniaque ! Netflix News : toutes les nouveautés et l'actualité de vos programmes !, Lucifer saison 5 : Netflix révèle enfin la date de sortie de sa série démoniaque !
  • « Le Dickens de Wilson est […] un monstre d’égotisme, de lubricité et d’énergie capitaliste démoniaque », résume James Marriott dans The Times. Si le critique semble souscrire au portrait dressé par Wilson, son confrère John Carey déplore un « traitement grossièrement simplifié de [la personnalité de] Dickens ». « Dans Le Magasin d’antiquités, par exemple, Quilp, le nain monstrueux qui convoite la petite Nell, serait une “une projection démoniaque de Dickens lui-même” », ironise Carey. Pour lui, visiblement, le mystère Dickens reste entier. Books, Dickens et ses démons
  • Tueur de démons offre certaines des images les plus frappantes de héros et de monstres mangas – à la fois dans ses illustrations mangas originales et dans son adaptation animée populaire. L’histoire, d’un jeune garçon, Tanjiro Kamado, qui perd toute sa famille au profit d’un groupe de démons maléfiques et rejoint une équipe de tueurs de démons professionnels pour se venger et trouver un remède pour sa sœur désormais démoniaque, a touché un énorme accord avec les mangas fans partout. Breakingnews.fr, Meilleur Fan Art Demon Slayer
  • «Ce qui était appelé “des possessions démoniaques” peut avoir été en réalité des cas d’anti-NMDA ou autres formes reliées d’encéphalites auto-immunes», éclaircit Nesrin Shaheen, mère du premier cas officiel au Canada, en 2008.  Le Journal de Montréal, Inflammation au cerveau : «C’est comme si ma fille avait été possédée» | JDM

Images d'illustration du mot « démoniaque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « démoniaque »

Langue Traduction
Anglais demonic
Espagnol demoníaco
Italien demonico
Allemand dämonisch
Chinois 恶魔
Arabe شيطاني
Portugais demoníaco
Russe демонический
Japonais 悪魔
Basque deabruzko
Corse demoniu
Source : Google Translate API

Synonymes de « démoniaque »

Source : synonymes de démoniaque sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « démoniaque »

Partager